Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

José Bové appelle le président Macron à "ouvrir les frontières"

Un MacDo lui est tombé sur la tête ?

Le député européen José Bové (EELV) en a appelé samedi au président de la République Emmanuel Macron pour que la France « accepte d’ouvrir ses frontières » aux « réfugiés », au cours d’un rassemblement à Tende (Alpes-Maritimes).

 

Ouvrir les frontières françaises

« La France n’assume pas son rôle d’accueil » et le défenseur des droits Jacques Toubon « le dit aussi », a déclaré José Bové au cours d’un rassemblement de soutien à l’association locale Roya Citoyenne, qui vient en aide aux migrants venant depuis l’Italie voisine.

 

« Faire sauter » la convention de Dublin

Il faut que la France « accepte d’ouvrir ses frontières et accueille un nombre de réfugiés qui corresponde à notre pays », a-t-il précisé. Il a appelé à « “faire sauter” la convention de Dublin », qui crée, selon lui, une situation intenable dans laquelle les migrants sont obligés de déposer leur demande d’asile dans le premier pays d’accueil.

[...]

« Ce sont eux les vrais héros »

José Bové a également volé au secours des militants de l’association Roya Citoyenne, dont plusieurs membres sont jugés en appel et encourent des peines de prison avec sursis pour avoir aidé des migrants. « Ce sont eux les vrais représentants de l’esprit européen », a salué José Bové. « Le travail des associations dans la vallée de la Roya mériterait d’avoir le prix Sakharov des droits de l’homme », a-t-il affirmé.

[...]

L’association Roya Citoyenne est assignée en justice par un autre élu local, Olivier Bettati, conseiller régional apparenté FN. L’élu demande sa dissolution en l’accusant d’être « la base logistique sur laquelle Cédric Herrou s’appuie pour organiser des passages de réfugiés de l’Italie vers la France ». Le tribunal de Nice doit se pencher le 13 octobre sur sa demande.

Lire l’article entier sur europe1.fr

 


 

José Bové ou le symbole de la dépalestinisation progressive de la gauche française sous la pression médiatique du lobby pro-israélien...

Pour mémoire, voici ce qu’écrivait Libération sur les aventures israéliennes de José Bové le 2 avril 2002...

José Bové était, hier soir, en instance d’expulsion d’Israël en compagnie d’une dizaine de militants antimondialisation arrêtés la veille à Ramallah. Selon l’association France-Palestine, le porte-parole de la Confédération paysanne devait être expulsé à bord d’un vol de la Turkish Airlines, via Istanbul, et devait arriver à Orly aujourd’hui en fin de matinée.

José Bové et ses compagnons avaient rendu visite dimanche à Yasser Arafat, rompant ainsi l’isolement du chef palestinien. Une trentaine de militants pacifistes ou propalestiniens, pour la plupart français, ont passé la nuit dans le QG assiégé de Ramallah, formant un « bouclier humain » autour du président de l’Autorité palestinienne.

Mais José Bové et une dizaine d’autres militants ont été arrêtés le même jour par l’armée israélienne et remis à la police.

Lire la suite sur liberation.fr

 

- La rédaction d’E&R -

Pour comprendre comment l’antiracisme profite à l’oligarchie,
lire sur Kontre Kulture

 

José Bové et Cédric Herrou, imbéciles utiles de l’oligarchie, sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il faut absolument obliger tous ces bobos soixante huitare à vivre quelques mois dans les cités de banlieues, au milieu des barbus , des foules qui se pressent dans les mosquées, des écoles où leurs enfants prendront une raclée pour ne pas faire le ramadan , une autre pour manger du porc , une autre si par malheur il vont voir un match de l’ équipe de France en tenant le drapeau tricolore et que tous ces connards ne viennent pas raconter que c’est du délire ! Des milliers de gens le vivent au quotidien et pas seulement des français de souche, surtout des français d’origine africaine qui veulent réellement adopter la culture, le.mode de vie, bref s’intégrer avec leurs droits et ausi tous leurs devoir de citoyens français !ils existent des dizaines de milliers de témoignages qui vont dans ce.sens , mais bien sûr les médias -merde eludent ce débat qui dérange les tenants de la politique de division ,voulue par le système , pour maintenir la division des masses et continuer de régner à tous les postes clés du pays . Rajouter de la misère à la misère, de l’insécurité à l’insécurité du malheur au malheur n’à jamais, nulle part , aidé les gens à s’en sortir par le haut ! Et ces escrocs , qui pour beaucoup se gavent au passage , sur les sommes faramineuses d’argent public, déversées à des organismes bidons sans véritablement de contrôles, essayent de convaincre par le mensonge et la propagande ( méthodes depuis longtemps devenues leurs marques de fabrique ) que tous ces malheureux fuyant les guerres et les attentats qui le sionisme et l’impérialisme prédateurs ont créés de toutes pièces pour piller tranquillement leurs nations, Ces criminels, tels Henri Levy ,Sarkozy, Hollande, Fabius, et tous ces soit disant intellectuels qui rabachent la même antienne sioniste à savoir qu’ils sont la démocratie, les droits des cons et autres foutaises, alors qu’ls devraient tous être pendus pour crimes contre l"humanité et premier soutien au terrorisme international !

     

    Répondre à ce message

  • #1771747
    Le 24 juillet à 09:16 par Ramon Mercader
    José Bové appelle le président Macron à "ouvrir les frontières"

    Bové, Besancenot, Cohn Bendit sont des représentants de la droite ultralibérale europeiste, atlantiste et sioniste.
    Seuls des invertébrés politiques ou des bobos peuvent croire qu’ils sont de gauche.....

     

    Répondre à ce message

  • #1771787

    José Bové devrait emmener tous les migrants clandestins sur ses terres et les gaver comme des "oies bios" avec ses "propres" deniers et "l’écologie charitable" de ce larron démago et irresponsable serait peut être acceptable !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1771801

    « José Bové appelle le président Macron à "ouvrir les frontières" »
    N’est-ce pas déjà ce qu’il fait ?

     

    Répondre à ce message

  • #1771809

    José Bové la crapule gauchiasse écolo n’a qu’ à faire gameler les migrants au Mac Do à ses frais et basta !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1771857

    On aimerait tout de même savoir par quoi il est tenu. Et je ne parle pas d’anatomie :-) La connerie peut expliquer beaucoup de choses mais pas tout et pas tout le temps.

     

    Répondre à ce message

  • #1771879

    Je pense que José Bové commencait a faire trop parler de lui, et son mouvement anti-capitaliste gagnait en ferveur et en importance. Alors on lui a donné un poste bidon de député européen a 13 000 euros par mois. A partir de la, il se construit sa zone de comfort, et sa petite routine, et une fois qu’on a gouté a ca, aie, difficile de revenir en arriere et de se rappeller qui on est.

    C’est l’histoire d’un homme comme un autre dont l’esprit est facile a corrompre avec un peu d’argent.

    C’est comme l’histoire de Tony Parker et sa quenelle, ou Debouzze qui applaudissait Dieudo suite a sa caricature du colon chez faugiel, ou Bigard quand il a dit "le 11 .septembre, je suis pas sur". On leur a donné un avertissement, et ils ont répondu "je suis desolé, ca n’arrivera plus, je regrette". Ils sont "réveillés", mais ils ont aussi compris qu’on ne fait pas ce qu’on veut, et qu’il faut rester dans les rails.

    Est ce qu’on peut leur en vouloir ?

     

    Répondre à ce message

  • #1772191
    Le 25 juillet à 00:20 par jeanne d’orléans
    José Bové appelle le président Macron à "ouvrir les frontières"

    José tu n’est plus que l’ombre de toi même , tu a vendu ton âme et tes frères avec , cette honte te poursuivra toute ta vie.

     

    Répondre à ce message

  • #1772195

    Il pourrait peut-être commencer par militer, aider et défendre les agriculteurs avant de vouloir aider les autres, mais les immigrés et les Pd c’est tellement plus dans le phare à moins que l’idée soit d’obtenir comme en Italie de la main-d’œuvre à bas coût pour le monde agricole qui sait...

     

    Répondre à ce message

  • #1772335
    Le 25 juillet à 11:44 par Rémi O. Lobry
    José Bové appelle le président Macron à "ouvrir les frontières"

    José Bové est trop cher pour cesser de faire l.’écolo.

    Suite à l’appel d’offre ce fut Nicolas Hulot "le mleux di !sant !"

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents