Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

Hidalgo home, SOS Hollande, Poutou Smic

France Info : Qu’est-ce qui pourrait faire enfin décoller la campagne d’Anne Hidalgo ?

Virginie Martin (politologue)  : Je ne sais pas. Pas grand-chose, je pense, malheureusement pour elle, c’est difficile. La campagne rame, elle est très peu audible. Elle n’arrive vraiment pas à imprimer. Aujourd’hui, on a entendu un discours qui se raccrochait plutôt au passé du Parti socialiste plutôt qu’à un avenir. Ça manque quand même un peu de colonne vertébrale idéologique pour demain et après-demain.

Hidalgo home, c’est la blague, un peu sadique mais assez vraie, du moment. La campagne d’Anne Hidalgo, intronisée candidate du PS à la présidentielle faute de combattants (tout le monde a fui la gifle prévisible), est en état de mort cérébrale. La faute à un parti qui ne croit plus en lui-même, qui a accepté la domination du Marché en 1983 – soit la trahison de la classe ouvrière, qui le lui fera payer en votant Le Pen – et qui en est mort, et à sa pire candidate depuis un siècle de socialisme.

 

 

Hidalgo, idéologiquement, c’est le néant, le vide total, le vide intersidéral, mais c’est en plus un orateur catastrophique. Quand vous avez quelqu’un qui ne sait pas quoi dire et qui en plus ne sait pas parler, le meeting vire au gag. Il faut donc applaudir les militants courageux qui, le flingue sur la tempe, raflés par les élus socialistes pour tenter de remplir les trois premiers rangs (pour la photo en plan serré), sont venus assister à un triste spectacle pour lequel il faut en plus un pass sanitaire. La pauvre, avec tout ça sur le dos, devient le mème de la campagne.

 

 

Si elle est venue à Aubervilliers, c’est que cet ancien fief ouvrier votait à gauche à 72 % aux législatives de 2012 ou à la présidentielle de la même année (pour Hollande contre Sarkozy). Mais depuis, les choses ont changé : la ville est tombée à droite (UDI), François Hollande est passé par là, ajoutant une ligne de plus au CV du PS traître à la classe ouvrière. Ce même François qui tente de sauver son ancienne compagne, pardon, campagne :

 

 

Votez Trahison !

Que faire quand on a n’a pas d’imagination et qu’on doit recoller avec la classe ouvrière qu’on a trahie ? On tente un lastminute.com en proposant la mesure démago qui ne mange pas de pain noir : l’augmentation du Smic ! Le sauvetage des marges des classes populaires ! Où l’on abandonne momentanément les catégories minoritaires communautaires souffrantes (femmes, immigrés, jeunes, homos) pour reconsidérer le peuple, le vrai, celui qui bosse et qui en chie, et en silence, sauf quand il prend les ronds-points et monte des barricades.

 

 

Mais plus rien n’y fait, le navire PS coule, et la barque Hidalgo avec. Même si Anne proposait un million d’euros à chaque foyer, les Français ne voteraient pas pour elle. C’est comme ça, quand ça veut pas, ça veut pas.

 

 

Même son de cloche côté Poutou, qui peut lui aussi proposer un Smic à 1 800 balles, ça ne mange pas la moindre miette de pain : il ne sera pas élu. Nous, chez E&R, on propose juste une petite baisse des charges patronales, à la Trump, histoire que l’État ne taxe pas trop l’activité, tout en faisant gaffe à ce qu’il ne rogne pas, en douce, sur les services publics. Et surtout, qu’il arrête de payer la dette à la Banque, qui tient le vrai pouvoir. Quand Hidalgo s’attaquera à la Banque, comme Hollande à la Finance, alors elle aura notre voix.

On finira cette chronique de campagne sur Gérard Filoche, le gauchiste retraité de l’inspection du travail, qui a juste oublié une chose dans sa condamnation de Mélenchon : le même Mélenchon a appelé à voter pour la Banque – c’est-à-dire Macron – en 2017. Comme Filoche, d’ailleurs !

 

 

 

Après ça, va donner des leçons de révolution...

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2891578
    Le 24 janvier à 11:35 par Alençon
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    ils ne sont pas du tout désespérés, ils vont voter Macron et l’ argent public va continuer à couler à flot dans leurs poches !! nos enfants vont devoir rembourser toute leur vie, l’ ardoise laissée par ces ordures ? mais moi, ça ne me fait pas rire du tout..
    je veux que les biens immobiliers acquis par les anti-capitalistes statutaires -donc tous les fonctionnaires qui ont bien craché dans la soupe , tout en capitalisant comme des malades dans des apparts à louer, façon Monopoly- soient SAISIS et REVENDUS pour rembourser LEUR dette national ! j’ t’ en foutrais moi de l’ état providence , parasites !!

     

    Répondre à ce message

    • #2891654
      Le 24 janvier à 13:11 par Eiffel
      Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

      Bien vu !
      J’avais pas pensé à cela, mais oui ce serait fort logique : toutes les résidences secondaires et autres biens immos portés en location par ces bourgeois-fonctionnaires = SAISIS. Point barre !
      (On est sympas on touche pas à leur résidence principale !)

       
  • #2891623
    Le 24 janvier à 12:28 par Pamfli
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Il est pas bien là, à table, le gros flan, avec sa tête de charcutier traiteur ! Mais bien sûr qu’il est content ! Il a fait du gras pour les hivers prochains, il profite de ses émoluments, après tant de labeur... En compagnie de ses pompadour bien sûr !
    La France, c’est un beau pays pour certains, très beau.

     

    Répondre à ce message

  • #2891627
    Le 24 janvier à 12:39 par Kal
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Ils sont tous aussi cons et planqués dans leurs gamelles !

     

    Répondre à ce message

  • #2891629
    Le 24 janvier à 12:44 par Lion
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    ça doit pas être appelé meeting ou discours ... Ce qu’elle a fait c’est même pas une dissertation de cm1... C’est un discours sans aucun fondement et on a l’impression qu’elle ne croit pas à ce qu’elle dit....

     

    Répondre à ce message

  • #2891655
    Le 24 janvier à 13:12 par kamika
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Zemour est partout et tout le temps pourtant l’audimat n’est pas terrible,ils veulent pas seulement qu’il remplace le RN mais l’oligarchie mondialiste qui le finance en sous main veut absolument nous le mettre au deuxième tour et peut-être même président !

     

    Répondre à ce message

    • #2891846
      Le 24 janvier à 17:20 par Macarel
      Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

      J’y crois pas du tout.

      Un débat Zemmour - Macron, ça virerait à l’humiliation

      Je crois plutôt qu’ils nous ont préparé Pécresse - Macron au second tour, avec un Zemmour en troisième homme qui finit de liquider le FN.

      Macron se maintient, et l’antigauchisme passe sous contrôle communautaire.

       
    • #2892035
      Le 24 janvier à 21:39 par kamika
      Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

      J’ai bien dit peut-être !
      L’anti gauchisme est déjà sous leur contrôle comme le gauchisme l’a été et l’est tjrs quoi qu’on en pense , quand la maison mère sifflera la fin de la récréation Krivin et zemour s’uniront comme un seul homme !

       
  • #2891688
    Le 24 janvier à 13:41 par VIVACHAVEZ
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Gérard grosse loche, c’est vraiment l’étron de base de la politique. Il va se boucher-charcutier le nez mais pas les poches afin de bien les remplir. Quant à hidalgo, il y en a qui seraient assez cons pour confier les clés de la France à celle qui n’est même pas capable de gérer Paris. Du reste, peu importe qui a les clés car Attila le catholique a le pouvoir de changer les serrures quand il le dé(i)cide......

     

    Répondre à ce message

  • #2891694
    Le 24 janvier à 13:51 par Captain Chiant
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    La Hidalgo, elle devrait faire comme Manu la tremblotte et voir si elle peut pas grailler un poste dans son pays d’origine en Espagne.
    Attendez, on me dit dans l’oreillette qu’elle est aussi grillée que le Valls là bas, bon, elle pourra peut être devenir chroniqueuse chez Christine Bravo.

     

    Répondre à ce message

  • #2891700
    Le 24 janvier à 13:55 par tisario
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Sacré Gérard filou, toujours là dans les bons coups.
    "macron qui truste le travail des autres"...
    Gros comme il est, il n’a pas dû soulever beaucoup de cailloux dans sa vie.
    En tous cas pas autant que moi.
    Retraité de l’inspection du "travail".
    En plus de son emploi, il a écrit, ou plutôt fait écrire, une dizaine de livres aussi inintéressants les uns que les autres, passé son temps sur les plateaux télés ou dans les cellules syndicales...
    Et quand je lui ai fait remarqué qu’il devait avoir le don ubiquité, et qu’il était surveillé par la Licra (pour un photo montage considéré antisémite), il m’a fait bannir de Twitter.
    Je n’ai aucune considération pour macron mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité.
    Ce sont ces individus qui nous ont mené où nous en sommes.

     

    Répondre à ce message

  • #2891716
    Le 24 janvier à 14:11 par Orange bleue
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Pardon mais Mélenchon la truelle n’a pas appelé à voter Macron en 2017 contrairement à ses collègues de la FI.

     

    Répondre à ce message

  • #2891930
    Le 24 janvier à 18:43 par Dabaaz
    Journal d’un curé de campagne électorale : J–76

    Help me je vois des pyramides partout lol

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents