Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Julian Assange demande l’asile politique en Équateur

Le fondateur du site Wikileaks, Julian Asssange, s’est réfugié à l’ambassade de l’Equateur à Londres où il a passé la nuit. C’est ce site, qui est à l’origine de la publication de milliers de télégrammes diplomatiques censés restés confidentiels et qui avait fortement irrité les Etats-Unis.

Il a demandé l’asile politique, après avoir épuisé toutes les voies juridiques pour contester son extradition vers la Suède où une procureure veut le questionner au sujet d’accusations dans des affaires de viol et d’agressions sexuelles. Sur la page d’accueil, Wikileaks se fixe comme mission d’informer le public. Le site s’est spécialisé dans la divulgation de documents secrets.

La publication notamment de rapports de l’armée américaine en Afghanistan et en Irak et de milliers de télégrammes diplomatiques américains, parfois embarrassants, avait provoqué la fureur de Washington.

Dans l’un de ces télégrammes, l’Arabie Saoudite, demandait instamment aux Etats-Unis d’intervenir militairement contre l’Iran, assurant qu’il fallait "couper la tête du serpent", ce que Ryad se gardait de dire publiquement.

Julian Assange était devenu une personnalité médiatisée mais jamais il n’avait imaginé être l’objet de tant d’attention quand il fut accusé par deux suédoises de viol et d’agressions sexuelles, ce qu’il a constamment nié.

Plutôt que de répondre à une convocation d’une procureure - rappelons qu’il n’est pas inculpé - il avait préféré venir au Royaume-Uni.

Pendant dix-huit mois ses avocats se sont battus en Suède devant la justice britannique contre son extradition.

Le 14 juin, la Cour suprême, rejetant un dernier recours de ses avocats, avait indiqué que la procédure d’extradition le visant devenait applicable à compter du 28 juin.

Ses partisans craignent que, quelle que soit l’issue de la procédure en Suède, Julian Assange ne soit remis aux autorités américaines où il pourrait encourir la peine de mort pour espionnage.

James de la Mare, un partisan de monsieur Assange, estime "particulièrement troublant que le gouvernement britannique semble complice du gouvernement américain".

Selon lui, "c’est un scandale, un coup monté contre lui". Il critique "la justice britannique, qui", dit-il, "a trouvé des moyens techniques pour rejeter son appel contre l’extradition".

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore un lampiste manipulé qui va servir de fusible au Système pour maintenir le contrôle "social".


  • #172952

    Assange, un résistant, un vrai !

     

    • Ah oui, tu as raison, surtout dans sa dénonciation du sionisme...


    • Je pense pas que ce soit un faux résistant, contrairement à ce qu’avait dit Soral. Je pense qu’il est "léger" sur certains sujet mais quand même, l’interview de Nasrallah y’en a pas d’autres qui l’ont faite, les rapports sur l’armée US etc. Certains disent "oui mais ils avait donné ses rapports de l’armée aux journaux mainstream qui ont fait un tri".. non, il a tout publié sur wikileaks ET a donné ses rapports aux journaux mainstream qui ont fait un tri, son but là n’était pas que ces journaux sortent tout, il le savait bien, son but était de créer un buzz mondial, il y est arrivé et ça a fait parler des manipulations et horreurs de l’armée américaine pendant plusieurs semaines sur toute la planète. Il y a pleins de critiques à lui faire, mais je pense pas qu’il soit créé de toute pièce par l’Empire et a son service. Sa médiatisation l’a sauvé (et il le sait, c’est pour ça qu’il se médiatise, pas par pur égo comme ils essayent de nous faire croire, aujourd’hui l’éliminé serait vraiment trop flagrant, c’est sa carte survie).


    • #173060

      Seber, le sionisme est un aspect puant du nwo mais y’a d’autres front sur lesquels combattre... merci de réfléchir un petit peu.


    • @ Etienne Marcel, ne me prends pas de haut, je savais qu’il existait bien des problèmes bien avant de mettre le doigt sur le sionisme, dont beaucoup de problèmes en sont la cause justement, quand j’ai connu Soral. Mais autant prendre l’exemple qui appuit là où ça fait mal.
      Merci de réfléchir avant de répondre.


  • Assange , le vrai-faux dissident.

    Ce type est vraiment dangereux pour les vrais résistants.


  • #173038

    Heureusement qu’il y a des "vrais" résistants sur E&R, bien cachés derrière leur ordinateur !

    Pour l’instant il n’y a aucune preuve qu’Assange soit un manipulateur ou un manipulé donc soyez humbles et montrez un peu de respect pour ceux qui se mouillent vraiment !

     

    • non wikileaks, c’était vraiment de la poudre aux yeux ; tu devrais le savoir depuis le temps....


    • il fait ce qu’on lui dit de faire , toutes ces infos lui ont été gentillement donné par les plus hautes autorités.

      Donc bon...

      par contre pour dénoncer les sionistes il y a plus personnes.


    • Résister derrière son pc ? en faisant un don a E/R par exemple.

      Tu vois , comme quoi on peut résister derrière son pc ;)


    • s’il était vraiment dangereux pour le système, on l’aurait flingué depuis longtemps ;car on ne choisit pas de se cacher à LONDRES quand on veut défier l’Empire : avec les caméras de surveillance à profusion, les écoutes téléphoniques, c’est le dernier endroit au monde ( avec les USA et Israël...) où un vrai dissident irait se cacher !
      à mon sens, on s’est servi de lui pour faire fuiter des documents officiels confidentiels ; et après on l’a mis sous le feu des projecteurs....à qui a servi Wikileaks ? selon moi, à profiter des scandales générés par ces fuites diplomatiques pour refonder, de fond en comble, les relations et les réseaux diplomatiques au profit de l’Empire, ça va de soi...


  • Je vous trouve tous un petit peu méchants avec Assange...

    Il est souvent taxé de "faux dissident" sur E&R sous prétexte que wikileaks ne révèlerait rien de compromettant concernant Israël...

    Hors c’est totalement faux comme vous pourrez le voir là !... https://mounadil.wordpress.com/2010...

    Le fait est que les gens sont par nature feignants et ne se donnent pas la peine de vérifier par eux même... Du coup lorsqu’on nous a VENDU (oui, oui... Vendu !) la fable selon laquelle Assange avait pris bien soin de ne surtout rien révéler sur Israël, tout le monde est tombé dans le piège à pieds joints !

    Réveillez-vous les mecs et demandez-vous pourquoi on vous a incité à croire que Wikileaks était une false-flag de la CIA ou du Mossad... C’est uniquement afin de décrédibiliser Assange et d’éroder sa base de soutient !

     

    • Le mec, tu vois, il pense quand même que c’est Al Quaïda qui a fait sauter le WTC. Bonjour le niveau.... A partir de là, je cesse d’écouter ce genre de personnage.
      Je ferais un parallèle avec Chomsky, l’idole des bobos.


    • J’ai pas non plus dis qu’il était parfait...

      Il a raconté une sacrée quantité de conneries concernant le 11/9... Par contre concernant Israël, Wikileaks contient quelques anecdotes particulièrement croustillantes !

      C’est toujours ça de pris.


  • Quand on fait l’inventaire du nombre de types dont on pense se sentir proche et qui finissent la plupart du temps par vous trahir, ça rend méfiant.
    Je suis hélas déçu de la naïveté de beaucoup ici.
    Gardez moi de mes ennemis, mes amis, je m’en charge.

     

    • Disons que les informations qu’Assange a laissé filer présentent pour certaines de véritables trésors de révélation.

      Les vidéos sur les cartons des pilotes d’hélicoptères et les bombardements de drones en Irak font parti de ces éléments que même le plus cinglé des agents de l’Empire n’aurait jamais voulu voir fuiter.

      En effet depuis lors le mythe de la "guerre propre" est parfaitement invendable même par le pire des faux-culs lors d’un débat télévisé.

      Pour les relations publique de la maison blanche ça a été un véritable séisme... La seule chose qu’ils ont pu ensuite faire c’était du "domage control" par le biais de leurs réseaux médiatique en tentant d’enterrer les merdes les plus puantes sous un déluge d’infos insignifiantes.

      Ça reste une défaite majeure pour la propagande de l’Empire... Inutile donc de faire la fine bouche lorsque c’est bon à prendre.

      On pourrait regretter de ne pas en avoir plus. Mais parfois il faut savoir se contenter de ce que le destin vous offre.

      En l’occurrence c’était déjà pas mal... Inutile donc de se montrer trop avide.