Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kosovo : Moscou dénonce le silence entourant les profanations antiserbes

Moscou est déçu par l’absence de réaction de l’Occident face aux actes de vandalisme contre les cimetières et les églises serbes au Kosovo, a déclaré le ministre russe des Affaires Sergueï Lavrov lors d’une rencontre avec son homologue macédonien Nikola Poposki.

"En ce qui concerne le Kosovo, nous sommes déçus par la réaction de nos collègues occidentaux face aux actes de vandalisme contre les monuments serbes, d’autant plus qu’il s’agit de plusieurs mémoriaux datant de la Seconde Guerre mondiale. Nous y voyons une tendance dangereuse à la tolérance envers ceux qui tentent de réécrire l’histoire", a souligné le chef de la diplomatie russe.

Selon les données fournies par les médias, plus de 150 tombes serbes ont été profanées ces derniers jours à travers le Kosovo.

En outre, des vandales ont tenté d’attaquer le monastère de Đakovica, ont mis le feu à une église orthodoxe à Obilic et ont détruit un mémorial aux victimes de la Seconde Guerre mondiale à Vitina.

D’après la radio locale, une église orthodoxe a été profanée près de la ville d’Uroševac et cinq monuments funéraires ont été détruits à Pristina, capitale de la république autoproclamée.

Aller plus loin, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants