Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’AFNOR accouche d’une norme expérimentale sur les aliments halal transformés

L’Association française de normalisation (Afnor) a rendu publique vendredi la première norme française pour les aliments halal transformés, au terme de délicates tractations qui ont duré plusieurs années.

 

Cette norme, « expérimentale » et « volontaire », n’a aucun caractère obligatoire, et a été élaborée à la demande d’industriels français de l’agroalimentaire, en vue de faciliter l’exportation de certains produits, avec la participation d’organismes de certification musulmans, a indiqué un responsable de l’Afnor à l’AFP.

Dans un pays laïc où les tensions communautaires et politiques autour de l’islam s’enveniment rapidement, les participants ont exclu un sujet de dissensus majeur : les conditions d’abattage des animaux pour la production de viande.

La norme, qui définit une méthode de production unifiée « halal » (ce qui est licite, selon le culte musulman), ne concerne donc que la partie aval de la production : de la matière brute au produit transformé, incluant conserves, plats préparés, charcuterie, confiserie, boulangerie.

[...]

Un marché en plein boom

Le marché du halal bat des records dans le monde, estimé à 600 milliards de dollars. Pour la France, il atteignait 5,5 milliards d’euros en 2010, dont 4,5 milliards pour les produits alimentaires, selon une étude du cabinet Solis, spécialisé dans le marketing identitaire.

« Jusqu’à présent, nous devions toujours accepter les cahiers des charges de nos clients, nous n’avions rien à mettre en face, car il n’existait aucune norme en France », a expliqué à l’AFP Eldjida Makhloufi, responsable export de la Fédération française des industriels charcutiers, traiteurs et transformateurs de viandes (FICT), qui a participé à l’élaboration de cette norme.

[...]

Le « marché explose de jour en jour » et « nos concurrents prennent des parts de marché dans des pays où nous aurions une légitimité, mais où on reproche à la France de ne pas avoir de norme ».

« Ce n’est pas le rôle de la norme de trancher sur l’interprétation des textes religieux pour définir ce qui est interdit ou autorisé par l’islam, nous avons fourni des lignes directrices pour s’adapter aux sollicitations des clients, l’intitulé de la norme est un guide de bonnes pratiques avec une analyse des risques », précise Nadine Normand, responsable du département agroalimentaire de l’Afnor.

Lire l’article entier sur information.tv5monde.com

 

 

Reinformation TV a fait un reportage (d’inspiration identitaire) sur la viande halal :

 

Pour savoir ce qu’est l’islam sans la déformation des médias dominants,
lire sur Kontre Kulture

 

Le halal sans hystérie, sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Mangez du cochon !
    Plus serieusement, reduisons notre consommation de viande, on en mange trop et quand on mange, l’acheter sur les marches a des petits producteurs qui choisissent de petits abattoirs en minimisant le stress de l’animal au maximum.

    Ces producteurs sont presents et ont besoin de vous pour survivre et continuer leur travail de conscience. Achetez chez eux, c’est une question de choix et d’action consciente.

    C’est un peu plus cher mais comme vous en mangez moins, ca revient au meme.

     

    Répondre à ce message

    • #1802258
      Le 16 septembre à 11:41 par Yves-Sans-Logement
      L’AFNOR accouche d’une norme expérimentale sur les aliments halal (...)

      @Rie
      Exact !
      Et aussi la vente en direct au producteur ( éviter tout intermédiaires ) les AMAP (et toutes les fermes , jardins ou potagers solidaires) marchés de producteurs !
      Vous pouvez aussi partir à la campagne avec une petite ferme, un potager quelques, poules, lapins, une petite serre et un cochon ou deux, avec moins de 5000 m² vous pouvez nourrir une famille de 8 personnes tranquille, sans trop de travail !
      A la campagne si vous avez une petite ferme un potager avec le RSA les APL du black à droite à gauche vous vous en sortez très très bien et le cadre de vie familial ,couple et enfants , nature, animaux, vaut tous les SMIG (même 2) du monde, en ville au milieu de l’agitation, du stress, des embouteillages, des centres ville ou des banlieues , la racaille en moins, les incivilités, les transports en commun, les agressions, le racket à l’école, bref si vous n’avez pas de télé votre vie en famille ne pourra être que meilleure ,vous verrez grandir vos enfants , vous aurez une vie de couple épanouie loin des surbooking, des retards, des gréves et autres aléas, vous partagerez des petites choses de tous les jours (l’hiver les feux de cheminées , le bois à couper, les repas en famille autour de votre propre nourriture, etc..) l’été les barbecues, les ballades dans les bois les lacs, la ceuillete des fruits ,les conserves pour l’hiver, etc..) et je ne parle pas de la chasse, la pèche, les champignons, les respounchous, etc..
      Faites le calcul et vous verrez, que même si vous n’êtes pas propriétaire, la campagne vaut tous les centres villes et les jobs pourris (une fois au calme vous pourrez réfléchir à comment trouver un boulot , vous mettre à votre compte -prestataire de service- pour devenir proprios d’une vieille étable à retaper ou dune bicoque pour presque rien )
      Réfléchissez y (le RSA, les APL, les aides, c’est un dû, c’est vos impôts, celui de vos parents, de vos grand-parents, allez vous le laisser à la racaille en bénéficier pendant que vous vous crever pour eux ? ou allez vous récupérer votre bien, votre vie et votre temps ? la raie-publique vous vole, reprenez ce qui est à vous , occupez vous de vous et des vôtres, personne ne le fera à votre place ) bien à vous, que Dieu vous garde en son cœur

       
    • @Yves-Sans-Logement :

      Merci pour ce message, plein d’espoir ! Nous avons besoin d’entendre cela plus souvent !

       
  • m’en fous j’en mange plus depuis longtemps et puis j’ai pas envie de donner ma tune a la communauté de lumiere !!!

     

    Répondre à ce message

    • #1802172

      Ne révez pas : dans cet ordre des choses, Cacher, Hallal, Que dalle, ils ont déjà pris leur obole, puisque seuls les chrétiens et les laïcs sont au bout de la chaîne...
      Ainsi se peut-il que vous mangiez Cacher et Hallal à la fois, sans le savoir.

       
  • #1801981

    Il faut impérativement manger moins de viande et de source sûr. La seule carte disponible des abattoirs conventionnels et halal/casher est vraiment impressionnante, elle serait faite par " riposte laïque ", je me demande si c’est pas faux tellement c’est énorme, certains départements comme le Tarn ne font plus que ça.
    Sans compter que pour un catholique c’est une viande consacrée au démon, des possessions peuvent se faire. Coup double comme souvent, naturellement et surnaturellement parlant, la fine équipe est bien derrière tout ça.

     

    Répondre à ce message

  • Bof
    Les français sont plus pragmatiques que ce que dénonce ce reportage
    Dans un contexte ou les français de souche mangent de moins en moins de viande (dixit le veganisme qui se répand rapidement) les seuls à encore bouffer en moyenne plus de viande ce sont les couches populaires donc aussi les banlieues donc aussi les musulmans.
    Les producteurs de viande bovine et ovine, en bon businessmen, s’adaptent à la demande tout simplement. Les abattoirs se doivent d’optimiser leurs coûts de production en évitant de doubler leurs chaines de production inutilement afin de rester compétitif. Principe : Qui peut le plus, peut le moins.
    Toutes façons je ne vois pas en quoi cela pose problème pour un non musulman de manger du hallal, car justement la viande en supermarché à destination du non musulman n’est pas estampillé Halal, c’est si on faisait l’inverse que là on ne respecterait pas les convictions des gens, et conséquemment engendrerait une chute des ventes, faisant chuter la production française et tout l’écosystème qui va avec.
    Opposer le fait que la bête souffre est d’une hypocrisie sans nom.
    On a vu aussi des vidéos d’abattoirs non halal où les bêtes étaient malmenées.
    Et Quid de la viande casher ? Pourquoi le reportage ne dit rien là-dessus ?

    Nan si on s’inquiète vraiment de la souffrance animale on se doit de ne plus manger de viande du tout, point barre !!!!!

    Encore un reportage à charge contre les musulmans.

    Pour info, je vois souvent des flics sur Paris se rendre tard le soir (après minuit) dans les sandwicheries halal s’acheter des sandwiches (pose casse-croute), visiblement ça n’a pas l’air de les gêner plus que ça et à mon avis ils ne semblent pas être musulmans, pareil pour les brigades de sécurité RATP et SNCF.

     

    Répondre à ce message

    • #1802204

      D’autres reportage à chercher sont aussi sérieux, sans idéologie pour le bien être de l’animal.
      Pourquoi ne pas rendre obligatoire, la vidéo-surveillance dans les abattoirs, on surveille bien, les citoyens.

      Un consommateur à le droit se savoir, ce qui mange, le gout de la viande entre, le non hallal et hallal et totalement différent.
      Comment pouvez vous savoir le gout du non-hallal ?
      Si je suis votre raisonnement : il faudrait produire encore plus, au détriment de la qualité.
      La norme Afnor, ne veut rien dire du tout, un piégé, à gogo.

      La qualité des kebabs, n’ai pas à refaire, des personnes sérieuses existent moins de 10%., malheureusement.
      Faites vos kebab vous-même , et ça vaut pour les sandwichs et la cuisine, donc arrêter l’assistanat .

       
  • Si je comprends bien, on nous embourbe avec la provenance de la viande, en la vantant quand elle est française, alors que le problème essentiel n’est pas là...

     

    Répondre à ce message

  • Mangez de la viande de mauvaise qualité estampillée hallal (2 "L" svp) reste de la viande de mauvaise qualité.

     

    Répondre à ce message

  • La viande Halal et le Hijab, pour beaucoup de musulmans la foi se résume à cela. Les chrétiens quant à eux ont encore les fêtes de Noël. Quant aux juifs, il y a longtemps que le nationaliste Talmud a pris le pas sur la religieuse Thora.
    Les religions monothéistes sont des grands malades que l’on maintient artificiellement en vie pour des buts politiques et commerciaux.
    Cette planète a grand besoin d’un renouveau spirituel.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a de tels enjeux financiers en la matière, que l’avis des consommateurs, que l’on fait en sorte de tenir le plus possible dans l’ignorance, y compris les musulmans, pour les financiers qui gère cela, est absolument sans le moindre intérêts pour eux. D’ailleurs de préciser, que moins les consommateurs en savent long, mieux les financiers se portent. Quant au politicards ils sont leurs obligés, ravi d’être complices, car à n’en pas douter ils en "croquent".

     

    Répondre à ce message

  • #1802081

    Moi ça ne me dérange pas que la viande puisse être autorisée par le Coran. Le Coran autorise aussi la consommation de miel (sans restriction à ma connaissance) et ça n’émeut pas beaucoup de monde =P

     

    Répondre à ce message

  • comment nos grands parents tuaient les bêtes qu’ils consommaient ?
    plus de un milliards de musulmans aujourd’hui abattent leurs animaux de cette manière qui à plus de 1500 ans et ça se passe très bien, que vous ne vouliez pas que l’argent des français soit donnée à des "indigènes" soit, mais arrêtés de divagué quant à la souffrance animale et autre délires indigeomusulmaterrotisteargentaidantlesennemidesfrancoss
    étonnamment je n’entend aucun des intervenants parlés de la communauté de lumière quand à leur pratique sacrificielle ?

     

    Répondre à ce message