Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Allemagne suspend l’accord de Schengen en reprenant le contrôle de sa frontière avec l’Autriche

L’Allemagne mobilise « plusieurs centaines de policiers » pour contrôler ses frontières après sa décision de suspendre la libre circulation prévue par l’accord européen de Schengen en raison de l’afflux massif de réfugiés, selon la police.

« Nous mobilisons plusieurs centaines (de policiers) », a indiqué dimanche soir un porte-parole de la police fédérale alors que les contrôles doivent surtout intervenir à la frontière avec l’Autriche par où arrivent des dizaines de milliers de réfugiés.

 

Reprise des contrôles

La police allemande a commencé à se déployer dimanche soir à la frontière avec l’Autriche et à stopper des réfugiés syriens tentant d’entrer en Allemagne, a constaté un journaliste de l’AFP au point de passage de Freilassing (sud-est). Les policiers, qui arrêtent toutes les voitures et les passants, ont intercepté trois Syriens et leur ont demandé de rester sur le bord de la route en attendant que soit statué sur leur sort, a observé l’AFP peu avant 21h30 locales (19h30 GMT) dans cette commune de Bavière faisant face à Salzbourg, en Autriche.

 

« Longue période »

La police a précisé qu’elle se préparait à maintenir cette mesure « sur une longue période » alors que M. de Maizière a évoqué une décision provisoire. Elle a averti que les personnes traversant les frontières de l’Allemagne devaient maintenant se munir de documents d’identité ou de passeports. Berlin a justifié cette décision exceptionnelle, qui intervient alors que l’Allemagne avait il y a peu décidé d’ouvrir grand ses portes aux réfugiés, par l’afflux considérable de migrants.

 

Frontière autrichienne

La plupart entrent en Allemagne par la frontière autrichienne et rejoignent Munich en train. Or la grande métropole du sud du pays a tiré la sonnette d’alarme ce week-end, arrivant à saturation : des réfugiés ont été contraints de dormir dehors et à même le sol alors que les capacités d’hébergement d’urgence sont quasiment épuisées. En deux semaines, 63.000 réfugiés sont arrivés à Munich, selon les autorités locales.

Sur l’Union européenne, et l’immigration, chez Kontre Kulture :

Un épisode clef de la souveraineté allemande,
à étudier avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ah ben mince !
    Les "migrants" sont redevenu des clandestins ?


  • Bon, ces "controles" entre frontieres inter-allemandes ne sont que du tape-a-l’oeil.

     

    • Bien vu ! du trompe l ’ oeuil et pour faire d ’une pierre deux coups : 1 calmer le désespoir du peuple et gagner une point de popularité 2 attiser les officines du racket compassionnel et du coup se racheter et en remettre une nouvelle couche imigrationiste .Total : le projet de dilution du peuple allemand avance inexorablement et le gilet rayé Merckel pourra dire a ses Maîtres "mission accomplished !"


  • Tiens, comme c’est surprenant....le volte-face de notre grosse berta ! (plus personne pour les applaudir dans les gares, alors ? parce que là, dans le story-telling, c’était pas mal !)

    Maintenant qu’on a ouvert des autoroutes, ça va être très dur de juguler ces flux......


  • Aller hop ! Schengen à la poubelle ! Ou plutôt au feu ; ça évitera que des Roms nous le ressortent.


  • Trois syriens interceptés sur 63 000 arrivés de migrants à vocation de réfugiés !

    On s’foule pas des masses « Die Polizei in den deutschen Grenzen » !

    Et puis interceptés et laissés sur le bord de la route, c’est pas arrêtés, ni reconduits !

    En fait les gars, ils vont restés sur le bord de la route durant une longue période !
    allo BlaBlaCar ?


  • Quelle surprise.. on ne s’y attendait vraiment pas, hein.
    Ou quand la morsure du réel va laisser une magnifique trace sur la gorge de l’élite allemande.


  • Et ce n’est que le début...
    Que feront les dirigeants et les moutons qui les suivent lorsque chaque année des millions de clandestins se rueront sur nos sociétés ?

    Actuellement c’est le bordel, alors je n’ose même pas imaginer la même situation en puissance de 10 ou 100.

    Surtout que dans les pays du tiers monde il n’y a pas la volonté de se développer, mais de vivre aux crochets des pays développés. Leur seule croissance est démographique, émigrationniste, corruptrice (trafics), destructrice de l’environnement...


  • Merkel doit s’en mordre les doigts .


  • Tiens on peut donc fermer les frontières ? Merckel doit flipper. Les allemands doivent gronder !


  • l’Allemagne remet ses frontières ?

    ça me rappelle les heures les plus sombres de l’histoire du pays ça...

    cette stupide Mme Merkel a fait du beau travail en hurlant stupidement bienvenue à tous les migrants..

    s’il en accueillent autant bien les acceuillir pour les assimiler, tant par charité que par intérêt national,

    mais l’attitude de Tatie Kaiser qui a créé un véritable appel d’air est complètement irrationnelle et irresponsable, tant pour ses compatriotes que pour ses voisins européens et aussi ces immigrés (l’hivers arrive)


  • L’Allemagne suspend l’accord de Schengen = BIEN.. !!!
    La Hongrie verrouille sa frontière = PAS BIEN... !!!
    La France ne fait rien = Ben,comme d’hab,quoi !!


  • La Chancelière joue un jeu tactique. Elle accepte des immigrés sur son Territoire pour avoir bonne presse auprès de l’opinion internationale et européenne, séduire le patronat allemand en lui fournissant de la main-d’oeuvre à bas coût, le reste des immigrés sont régularisés et expédié vers l’accueillant dogmatique au grand coeur, la France, qui se fait enfler doublement : elle attribue aux immigrés le statut de réfugiés, d’une part et se voit contrainte de prendre des immigrés supplémentaires, d’autre part : système des quotas imposait par Bruxelles, la semaine dernière. La France, le dindon de la farce, qui doit se farcir tous ces illégaux indésirables. Avec les ploucs qui nous gouvernent, nous devons malheureusement constater que nous sommes perdants quelques soient leurs décisions prises par nos menteurs, incompétents, indolents, médiocres, incultes, cyniques gouvernants.


  • Shengen n’y survivra pas,il faudra bientôt 3 sortes de documents différents pour passer les frontières intérieures de NOTRE propre continent,tout cela parce qu’à part la Hongrie il n’y a aujourd’hui personne pour faire respecter les frontières extérieures de l’espace européen.
    Les migrants viendront toujours,même si il est probable qu’ils arrivent dans un premier temps moins nombreux...
    Ils viendront toujours ensuite en nombre croissant voire exponentiel tant que de nouvelles lois concernant de sévères mesures de rétorsion à leur encontre (suppression du regroupement familial + baisses des aides aux étrangers comme au Danemark et aux Pays-Bas +baisses peine de 5 ans de prison encourue + exclusion du territoire automatique par exemple et interdiction de séjour à vie par exemple) ne voient le jour dans la plupart des pays du Nord de ce continent.
    Ils passeront demain par les "trous" dans les frontières,les vastes continuations péri-urbaines euro-régionales pas ou peu gardées,les forêts,les sentiers de montagne,etc...en bénéficiant de l’aide des passeurs et/ou en en se guidant par GPS comme l’ont déjà fait beaucoup de syriens ou alors achèteront de faux papiers européens crédibles pour voyager à partir de pays tiers (certes plus difficile pour les africains ne parlant pas bien anglais ou français).
    Bref,résultat des courses c’est encore le citoyen européen lambda (surtout les jeunes) et ceux issus de la diversité qui sera fouillé et emmerdé par les douaniers de base ou la "politzeï" des brigades volantes qui devront par la force des choses s’occuper moins des trafics qu’aujourd’hui...


Afficher les commentaires suivants