Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie Saoudite et les Émirats prépareraient l’invasion du Yémen

L’agression sur le Yémen par l’Arabie Saudite, soutenue par les États-Unis qui dure depuis six mois, continue d’avoir un effet dévastateur sur la population civile du pays. Au moins 36 travailleurs ont trouvé la mort dimanche dernier quand un avion saoudien a bombardé une usine d’embouteillage dans le district d’Abs.

Des témoins ont déclaré avoir tiré les dépouilles carbonisées de dizaines de travailleurs des décombres de l’usine. « On a fini de récupérer les cadavres de 36 travailleurs, dont beaucoup étaient brûlés ou en morceaux, suite à un raid aérien qui avait frappé l’usine ce matin », a déclaré un habitant de Hajjah, Issah Ahmed, à Reuters par téléphone.

Les frappes aériennes dans la guerre dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen contre les milices Houthies et leurs alliés ont fait de nombreuses victimes civiles. Le bombardement d’une usine de produits laitiers et de jus de fruits dans la ville portuaire de Hodeida en avril a tué au moins 37 travailleurs et en a blessé 80 autres. Depuis le mois de mars, l’offensive anti-Houthi a fait plus de 4.300 victimes, dont au moins la moitié étaient des civils.

Les Saoudiens et leurs alliés ont bombardé des quartiers résidentiels, des usines, des ports, des écoles, des hôpitaux et lds marchés. Leur campagne pour réinstaller le président Abd Rabbuh Monsour Hadi au pouvoir a le soutien du gouvernement américain.

Amnesty International a publié un rapport en août pour documenter de potentiels « crimes de guerre par toutes les parties », dont des bombardements sur une école qui servait d’abri, sur un marché, et sur un dortoir pour les travailleurs.

Avec le soutien des forces fidèles à l’ancien dictateur Ali Abduallah Saleh, les milices Houthi ont pu consolider leur contrôle de nombreuses régions occidentales du Yémen en mars, dont la ville portuaire d’Aden. Ils ont forcé Hadi à se réfugier en Arabie saoudite, où il a établi un gouvernement en exil. Les Saoudiens accusebt l’Iran de soutenir les Houthis, mais l’Iran nie d’avoir fourni du matériel militaire aux Houthis.

Une campagne quasi continue de frappes aériennes, jouissant de l’aide des renseignements, de la logistique et des avions ravitailleurs américains, soutient une invasion au sol par des troupes des Émirats arabes unis (EAU) et d’Arabie saoudite ainsi que leurs alliés yéménites.

Selon le Wall Street Journal, les EAU mènent secrètement une guerre dans le sud du Yémen depuis la fin de juillet. Une centaine de ses troupes avec des véhicules blindés non marquées se sont rendues à Aden et ont joué un rôle clé dans l’expulsion des Houthis de la ville.

La coalition préparerait un bain de sang dans le nord du Yémen, avec un assaut sur trois fronts : depuis la province de Saada dans le nord, la province de Marib à l’est, et la province Jawf au nord-est. Plusieurs milliers de troupes des EAU et d’Arabie Saoudite, avec des chars et d’autres blindés, évoluent déjà à l’intérieur du Yémen.

Lire la suite de l’article sur wsws.org

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.