Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arménie interdit la sortie en salles de "Nymphomaniac"

Le film "Nymphomaniac – Volume I" du réalisateur Danois Lars Von Trier devait sortir à Erevan le 13 février. Son arrivée sur les écrans arméniens a été annulée après une vague d’indignation sociale, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

D’après le communiqué publié sur Facebook par le cinéma central de la capitale, Cinéma Star, cette décision a été prise suite aux nombreuses protestations des habitants et des organisations publiques, qui remettaient en question l’utilité de diffuser ce film sur grand écran.

"Nous voulions montrer ce film, mais nous avons compris que l’Arménie n’était pas encore prête et ne souhaitions pas provoquer une nouvelle vague d’indignation. Des gens ont téléphoné pour demander si nous n’avions pas honte de diffuser des "obscénités de ce genre". Puis des articles de presse ont commencé à poser la même question", a déclaré le responsable marketing du Cinéma Star Goar Nalbandian.

Selon lui, son cinéma n’avait encore jamais annulé de projection. Mais le réalisateur de "Nymphomaniac" a dépassé toutes les limites.

"Ce film dépasse toute norme morale et contient des scènes franchement pornographiques. La direction du cinéma n’avait au départ aucune intention d’acheter ou de diffuser ce film", explique le gérant du Cinéma Star.

Il ne reste plus que deux salles de cinéma à Erevan, après de nombreuses fermetures ou transformations après la chute de l’URSS. La seconde salle, "Moscou", n’avait pas l’intention de diffuser ce film.

"Personne n’a interdit la diffusion de "Nymphomaniac" mais nous diffusons actuellement un film similaire, "Le Loup de Wall Street", et les spectateurs arméniens sont très réticents à venir le voir", a déclaré la responsable du cinéma "Moscou", Rouzanna Abgarian.

L’église arménienne approuve la décision des salles de cinéma de ne pas diffuser "Nymphomaniac" au grand public.

Cependant, tout le monde n’est pas satisfait par l’annulation de la projection. Un utilisateur arménien de Facebook estime que "c’est une erreur" et "qu’il n’est pas trop tard pour la réparer".

Les amateurs du réalisateur danois en Russie souligne qu’un film de Von Trier ne pouvait pas être amoral et sans éthique au point de ne pas être diffusé sur grand écran.

Le nouveau film de Von Trier parle d’une femme de 50 ans qui revient sur ses aventures sexuelles. Le film est rempli de scènes de sexe avec la participation d’Uma Thurman, Christian Slater et d’autres célébrités.

Toutefois, par "décence", leurs organes génitaux ont été remplacés par ceux de stars de l’industrie pornographique grâce à un montage numérique.

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le courage de ces acteurs me fascine ...

    Ils décident de participer à un film porno mais il n est pas question qu on voit leur sexe.

    Très drôle !

     

    • #727116

      Un peu comme cette fiotte de Brad Pitt (rebelle dans Fight Club, idiot-utile dans la vraie vie, qui avec sa compagne Angelina Moche achètent leurs enfants a des pauvres, etc) qui a fait doubler ses mollets (dont il avait honte) dans Troie.

      Toutes ces soi-disant stars que les masses stupides adulent ne méritent que le mépris.


  • #724501

    Ce n’est pas une grande perte, je ne comprends pas pourquoi certains s’insurgent (au vu du vote en terme d’étoiles). Pour la censure ?
    Film sans doute sans vertus et sans pudeur. Ne parlons même pas du système de domination accepté par les réalisateur de films dans leur écrasante majorité.

     

    • "Film sans doute sans vertus et sans pudeur."

      D’où l’utilité de regarder un film avant de le juger.
      Contrairement à ce que son titre peut laisser penser de prime abord, Nymph()maniac n’a rien du film libidineux et sous entend un message éminemment plus vertueux et subversif que la majorité des productions actuelles et à plus forte raison de toutes les merdes gauchisantes du "cinéma d’auteur" made in France d’aujourd’hui.

      Quant au système de domination de la production cinématographique, Lars Von Trier est à peu près le seul réalisateur à s’y opposer frontalement (c’est même sa principale marque de fabrique) tout en réussissant néanmoins l’exploit de faire produire et diffuser ses films. En se payant même le luxe de cracher régulièrement à la gueule de ce système dont tu parles. ( http://www.lemonde.fr/festival-de-c... )

      Donc je comprends pas trop où veut en venir ER avec cette dépêche sur LVT.
      S’il y a un mec aujourd’hui à soutenir dans le milieu du cinéma, un mec qui à sa manière est également sur la ligne ER, c’est bien lui !

      D’ailleurs lui aussi a été désigné "persona non grata" par une certaine communauté, au même titre que Soral récemment :
      http://www.egaliteetreconciliation....
      http://www.ouest-france.fr/cinema-l...

      J’ajouterai pour finir qu’un de ses précédent film ayant fait scandale, Antichrist, fait clairement référence (consciemment ou inconsciemment je ne sais pas) à "Sexe et Caractère" de Weininger.


    • J’oubliais -comme l’ont fait remarquer certains autres commentateurs- la quenelle magistrale glissée en début de film, sur la dénonciation du chantage à l’antisémitisme dès lors que quiconque oppose la moindre critique quant à la politique israélienne.
      Où l’un des deux personnages principaux précise de façon totalement abrupte et dans un effet hors contexte au film (hors contexte qui souligne d’autant plus l’importance du propos), quelque chose du genre (citation de mémoire) : "Je suis issu d’une famille juive, mais nous avons toujours été radicalement anti-sionistes. Ce qui n’a strictement rien à voir avec l’antisémitisme, contrairement à ce qu’essaient de nous faire croire certains politiciens."


    • #725117

      Merci pour ces précisions camarades. J’ai une tendance fortement paranoïaque et voyant qu’il avait reçu des prix au festival de cannes j’ai émis de fort doutes ^^ Je regarderais les liens que tu m’as transmis dès que possible ;)


    • @abc : bien d’accord avec toi sur LVT, merci de lui rendre hommage.
      Il y a Lars von Trier et Kusturica ;)



  • "Nous voulions montrer ce film, mais nous avons compris que l’Arménie n’était pas encore prête"



    Toujours ce sous-entendu puant ; "Vous n’êtes pas encore prêts, on reviendra plus tard avec nos saloperies, dans cinq ans, à la sournoise."

    Les arméniens ne veulent pas de votre merde, pas aujourd’hui, pas demain, ni même dans dix ans.

     

    • Bonne remarque ! A chaque fois qu’une société refuse une dégénérescence ils utilisent cette astuce sous entendant qu’un tel refus n’est pas normal mais bon prince ils donnent du temps à cette société réac’ pour s’accommoder progressivement à la dégénérescence moderne...


  • Ah ouf,j’ai eu peur,on a eu la descence de remplacer les quequettes de ces gros dindons castrés d’acteurs oliwoudiens par les quequettes des camés de l’industrie pornographique,ainsi la morale est sauve et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...


  • "Toutefois, par "décence", leurs organes génitaux ont été remplacés par ceux de stars de l’industrie pornographique grâce à un montage numérique."

    Les acteurs/actrices de ce film ne vont même pas au bout de leurs idées ... Cela veut dire que Charlotte Gainsbourg que l’on voit en train de faire une fellation ne la fait pas réellement ? Serait-ce dégradant ? Ah ces bons vieux Bobos ... Les premiers à faire les "libertaires-libérés" et les premiers à envoyer au casse-pipe (si je puis dire) le bon petit peuple ...

    Tiens je vais me repasser "L’Empire des Sens" ... histoire de voir du vrai cinéma érotique sans "cascadeurs" à la noix de coco !


  • bravo au peuple arménien ! ne vous laissez pas aspirer par la décadence préverser vos valeurs ,vos traditions ,votre humanité !

     

    • ce film et tout les films a venir du réalisateur LARS VON TRIER sont tricars a cause de la remarque, humaine et courageuse qu’il avait fait en publique sur israel au festival de cannes ou il avait été éjecté dans dans l’heure suivante


    • qu’il fasse un film sur Israel , l’antisionisme,la Palestine ,le sionisme ,l’eschatologie que sais-je ,pourquoi masquer cela derrière un film pornographique ?!


  • Une interdiction antisémite et aux relents nauséabonds, rappelant les heures les plus sombres de leu... heu je veux dire, de notre histoire. L’Arménie va devoir casquer. Et si elle ne paye pas, on lui fera une "révolution populaire", un "printemps des tulipes" ou je ne sais quelle connerie.

     

  • #724539

    Voir des critiques de ce dyptique ici, pour le volume 1 :

    https://www.youtube.com/watch?v=JDi...

    et là pour le volume 2 :

    https://www.youtube.com/watch?v=fsR...

    Lars Von Trier reste, qu’on aime ou pas ses films, un réalisateur de talent qui fait un vrai travail d’artiste, qui "ose", qui choque...au point de se mettre à dos le système médiatique...

    Je me souviens en voyant antichrist que, si on regarde ce film avec une certaine grille de lecture (par exemple celle du Sheick Imran Hosseyn) ; ce qui ressemble de prime-abord à un vague film d’horreur un peu chiant, se révèle en fin de compte très cohérent & intéressant (je pense notamment au dernier plan où l’on comprend que le héros du film est l’antéchrist, le Dajjâl, et se retrouve suivis par une longue cohorte de femmes).

    Pareil pour Mélencholia, lui aussi, très lucide, qui aborde le concept, mille fois abordé au cinéma Siono-Hollywoodien, de la fin du monde, de la grande catastrophe évitée par le courage du héros américain : dans ce film, celui qui aurait pu être le héros de service, Kieffer Sutherland, a au final, une réaction assez réaliste si la situation présentée dans le film s’accomplissait dans la vie réelle : il s’accroche aux fausses bonnes nouvelles émises par le système, cède au désespoir & finit par se suicider.

    Je n’ai pas vu son dernier film, mais il y aurait dans Nymphomaniac des allusions au sionisme & à l’antisionisme.

    Après, que les Arméniens le rejettent, ça peut se comprendre...mais je dis ça à ceux qui vont le traiter de tous les noms : dans le futur, on se souviendra de lui en tant que grand artiste du début du XXIème siècle (tout comme Dieudo), là où des Abdelatif Kechich, Jacques Audiard et autres J.J. Abrams tomberont dans l’oubli.

     

    • #724807

      Je ne connais pas le cinéma de Von Trier, mais je m’y suis intéressé assez pour savoir que je ne voudrai jamais voir ses films. Oui il ose, oui il y a sans doute des réflexions intéressantes tout plein à faire, même que c’est bien le genre de cinéma qui fait le bonheur analytique de Télérama et de toute cette intelligentsia de merde. Mais ça n’empêche pas que ces films puent la violence, la morbidité, l’obscénité, et que le tout est généralement gratuit.

      Bref, c’est du ciné que l’on va voir par pur goût du frisson (en particulier du frisson d’horreur), puis sur lequel on peut pérorer pendant des heures pour se faire croire qu’en fait c’était pour le plaisir des neurones. Je m’en passe bien.


    • #725042

      @ Duke de Pouille

      Auriez-vous dit ce que vous dites sur Orange Mécanique ?

      Je ne suis pas en train de dire que LvT est le nouveau Kubrick (ça, seul le temps pourra l’infirmer ou le confirmer) pourtant dans ce film de 1971 : obscénité sexuelle (apparemment gratuite) et ultra-violence (apparemment gratuite aussi) y sont de mises & sans elles : le film n’aurait pas la même puissance.

      Après ça, on peut trouver les films de Von Trier, chiants ou difficilement abordables...comme pour Kubrick, j’ai mis du temps pour m’y mettre : mais louer la censure alors qu’on la combat en ce qui concerne Dieudo, ce n’est pas très cohérent.


  • Si je traduis le sous entendu :

    Ils ne sont pas encore assez évolués pour dire que les obscénités sexuelles, les perversions, les perversités sont sales...


  • Connaissant Lars Von Trier il doit probablement avoir un message caché "quenellique" derrière ce film obscène...


  • ... Lars von Trier reste un très bon réalisateur. Je ne vois pas l’intérêt d’interdire complètement un film. En France, il a été interdit au moins 18 ans et c’est très bien comme ça.
    Je ne comprends pas trop la position d’ER parfois. Dans une vidéo du mois, Soral faisait l’éloge de Von Trier, et maintenant on compare son cinéma à de la vulgaire pornographie ?
    De plus, dans Nymphomaniac vol.1, un des personnages défend l’antisionisme.
    Enfin bref, j’espère juste que les gens iront voir le film avant de le critiquer.

     

    • #725026

      Tout à fait d’accord ; il est curieux que l’on relève l’hypocrisie des médias qui partent en guerre sainte contre Dieudo sans avoir vu un seul de ses spectacles...et que l’on fasse la même erreur avec Von Trier où l’on se félicite d’un acte de censure (raisonnable ou non, les arméniens sont maîtres chez eux & ce n’est pas à moi de juger cette décision*) vis-à-vis d’un film que l’on a probablement pas vu.

      Je veux dire :
      - Dorcel, c’est de la pornographie, OK !
      - Tarantino, c’est de la violence gratuite, OK !
      - Ridley Scott, c’est de la propagande sionarde gratuite, OK !
      - Breillat/Oson/Audiard junior/99,9% du cinéma français (moins Alexandre Astier) c’est du néant, OK !

      Ramener Lars Von Trier au même rang que le troupeau des réalisateurs tâcherons et faire croire qu’il réalise exactement la même chose que les autres...c’est pas seulement injuste pour ce réalisateur Danois, c’est aussi accorder trop d’honneur à l’intelligentsia occidentale sionarde.

      * : l’arménie est en bon terme avec israël, et Von Trier a tapé sur israël dans une interview...ceci voudrait-il dire cela ?


  • Alors eux, par contre, ils n’ont pas le droit d’évoquer "les heures les plus sombres" pour se défendre, apparemment.


  • J’aime bien la phrase : par "décence", leurs organes génitaux ont été remplacés par ceux de stars de l’industrie pornographique grâce à un montage numérique. Ben il y a arnaque ! Quelle décence ? Des scènes de hard, du cul et encore du cul, mais la décence c’est que les stars elles ne montrent pas leur intimité ! Elles prennent le cacheton tout de même ! Hypocrisie dans tous les sens du terme ! Les arméniens ne veulent pas de leur saleté, ils ont raison, pourquoi les cibler ?


  • "Cependant, tout le monde n’est pas satisfait par l’annulation de la projection. Un utilisateur arménien de Facebook estime que "c’est une erreur" et "qu’il n’est pas trop tard pour la réparer"."

    Quelle étrange formulation. On dirait que pour le journaliste un seul gus qui se plaint sur Facebook suffit à démontrer qu’il y a de l’opposition. Quant au film en lui même... s’il est pornographique, il devrait être réservé aux salles qui difusent du porno, non ? Ces endroits sont sans doute trop glauques et mal fréquentés pour les pauvres pitis bobos qui vont aller voir cet étron, ils auraient peur d’y entrer ! Mouahaha !


  • Si on ajoutait tout le gachis de pellicule depuis l’historie du cinéma, on pourrait atteindre Pluton


  • #724694

    AAAA ça y est ! On va avoir le droit aux leçons de morale des pudibonds d’ER !
    Personnellement, j’ai trouvé que Nyphomaniac est un très bon film et j’apprécie beaucoup Lars Von Trier. ça change de tous les navets insipides de l’industrie du divertissement.

     

    • #725415

      Il faudrait qu’ici certains comprennent qu’il y a de l’impudeur pour de l’impudeur : femens, idéologie maçonnique pseudo-progressiste. Et l’impudeur dans un contexte artistique.
      Les films de Lars Von Trier n’ont rien à voir avec "La vie d’adèle", "Very Bad Trip" ou d’autres daubes dans le genre.
      Alors je veux bien qu’on s’indigne contre la promotion de l’impudeur, de la pornographie dans les films, mais qu’on ne vienne pas me dire que Lars Von Trier promeut la décadence...


    • @Thibault du Genou

      Effectivement, il y a impudeur et impudeur.
      Malgré ses quelques scènes effectivement assez hardcores, Nmph()maniac est quand même plus proche du mythe de Médée (récurent chez les héroïnes de LVT) ou des 120 Jours de Sodome (Pasolini) que du mouvement femen ou de la dernière sex tape de Paris Hilton.


  • #724815

    Rien que le titre de ce film, c’est bon je gerbe ...


  • Qu’on aime ou qu’on aime pas, cela reste l’un des meilleurs films, si ce n’est le meilleur film du début de cette année 2014, généralement la critique viens de toute façon de personne n’ayant pas vu le film alors bon


  • #724827

    C’est dommage car il y a une réflexion antisioniste assez salée dans le film !
    C’est drôle car je préfère Lars une fois sur deux : j’ai détesté "Dancer in ze dark" mais j’ai adoré "Dogville", j’ai détesté "Antichrist" mais Wagner sur la fin du monde dans Melancholia j’ai trouvé ça superbe. Bref je suis encore partagé sur le Danois fou mais de temps en temps il balance des trucs (les franc maçons qui gèrent l’hôpital dans "The Kingdom" sont montrés en pleine cérémonie, chose que l’on voit rarement).


  • J’ai hâte de voir cette merde sur les Champs et de payer 13e la place !
    C’est avec Charlotte Gainsbourg ce qui ne m’étonne plus au vu de ses oeuvres décadentes, elle a du être marquée disons par un père chatouilleur...


  • Dommage de voir tant de réactions "a priori", Lars von Trier est plutôt un allié qu’un ennemi et dans ce milieu, on en a si peu...Ça me rappelle la cohorte d’imbéciles au moment de la sortie du dernier Kubrick...


  • Personnellement,je ne serai pas d’un avis aussi tranché. d’abord,j’ai vu quelques films de Lars von Triers dont "Breaking the waves" que j’ai beaucoup aimé ; c’est indéniablement un grand réalisateur et je ne crois pas qu’il pourrait envisager de faire un film juste dans l’intention de choquer gratuitement,c’est pour moi une évidence. Ensuite il faut rappeler la polémique soulevée par ses propos sur Hitler-je crois qu’il avait dit lors d’une interview,grosso modo,que "sans approuver ce qu’il avait fait,il le comprenait"-propos sur lesquels il avait dû s’expliquer immédiatement en précisant" que c’était de l’humour" ! Signalons au passage que la femme de Lars von Trier est juive,ce qui n’avait pas à l’époque empêcher le réalisateur de se faire virer du festival de Cannes(je ne suis pas sûr que c’était à Cannes,qu’on me corrige si c’est faux). Etant donné la toute puissance de la communauté internationale juive sioniste organisée,qui se trouve être très rancunière,c’est le moins qu’on puisse dire,mon opinion sur cette affaire est que les personnes qui ont interdit son dernier film à Erevan l’ont uniquement fait dans le but(ou sous la pression) de ne pas se mettre à dos la dite communauté pour ne pas se retrouver trop dans son collimateur étant donné que l’Iran est un partenaire stratégique de l’Arménie(pour ne pas dire plus sur le plan culturel) et que celle-ci reçoit une aide financière non négligeable des USA et de l’union Européenne avec laquelle l’Arménie est un peu en froid en ce moment du fait d’avoir opté pour l’union commerciale régionale que lui imposait la Russie ; la Russie n’étant ni plus ni moins que le protecteur militaire de l’Arménie dans la région ! Pour conclure,je ne suis pas totalement catégorique sur cette affaire(d’autres facteurs entrent d’ailleurs en jeu) mais une chose est sûre : je serais allé voir ce film sans la moindre hésitation et sans la moindre arrière-pensée !


  • #725071

    Il faut aussi se faire une idée de ce qui se passe ici en France concernant ce film car la classification a été revue et corrigée concernant la version écourtée. Ce qui ne me semble être une bonne chose. La version longue est plus hard semble-t-il.

    Il faut pourtant se poser cette question : Van Thiers a-t-il traité ce sujet dans l’ensemble comme une vraie maladie mentale ou comme une simple perversion ?

    N’oublions pas non plus la sortie à Cannes de Lars sur Hitler...
    Les Inrocks dans son article pour le Volume 1 nous font remarquer que le réalisateur pourrait régler certains comptes à ce sujet...

    “Nymphomaniac – Volume 2″, affligeant de bêtise : selon les Inrocks !!! (à lire absolument !)
    Un commentaire d’un lecteur des Inrocks qui a vu le film irait dans le sens de Soral concernant le libertinage :
    Quand la relation a autrui n’est basé que sur le sexe pur et dur, on est obligé d’augmenter les doses pour que cela devienne intéressant.

    Vu que Dieudo c’est très con pour eux, ça commence à m’intéresser...

    Il faut aller un peu partout sur ce que l’on raconte sur ce film avant de laisser parler son émotion et de s’indigner, voir se révolter.

    Je trouve que le mérite de ce film, même si je ne l’ai pas encore vu, est déjà de mettre en évidence le caractère de propagande libérale libertaire à la débauche distillée depuis les années 70 (l’héroïne du film a 50 ans) car en effet, bien souvent, dans la pornographie, la bourgeoisie dans sa caricature a été considérée comme garante de l’ordre moral. Regardons aujourd’hui nos "élites".

    Je ne sais pas si on peut parler de "décence" sur les effets spéciaux des sexes (dur dur d’avoir une érection sur un plateau) mais les médias s’en donnent à cœur joie pour offrir du sexe à des heures de grand écoute en prenant la légitimité de parler du film et les médias internet de relayer cet extrait. Je ne leur ferai aucune publicité.

    Je ne veux pas trop crier au scandale sans avoir vérifié par moi-même.
    Je serai prêt à voir les deux.

    Sans problème.


  • #725134

    Je viens seulement de comprendre le lien de l’article sur ER, il faudrait précisé je pense au début de cet article. L’Arménie est allié d’Israel, ce qui lui pose problème n’est pas le contenu du film, il doit y en avoir des similaires sans doute, mais bien le fait que le réalisateur soit en porte à faux avec la communauté organisée. D’où son interdiction dans ce pays qui interdirait sans doute Dieudonné.

     

  • Le titre est explicite, c’est un film basé sur le sexe (la nymphomanie étant définie comme une exagération du désir sexuel chez la femme)...
    Il faut juste l’interdire au -18 ans.


  • Bonsoir a tous,

    Je suis arménienne et je suis bien contente que l’Arménie ai interdit ce film en salle, ceci dit ceux qui voudrons le voir trouverons toujours le moyen.

    L’Arménie est un pays fortement traditionaliste, elle viens d’ailleurs de rejeter la théorie du genre et tout le bordel sataniste, alors c’est sur un film avec un nom aussi évocateur et au contenu aussi explicite n’avait aucune chance de passer.

    Ah et en ce qui concerne notre allégeance a Israël il ne faut pas oublier que les juifs assimilent les arméniens au peuple Amalécite. Ennemi biblique du peuple hébreux. Je vous invite a faire des recherches j’en ai appris des belles en ce qui me concerne.

     

  • "L’ Arménie n’était pas encore prête"
    Mais merde c’est quoi c’est obsession d’associer systématiquement la décadence, l’immoral au progrès, à l’évolution naturelle des choses ? De sous entendre que les peuples encore civilisés s’y plieront, tôt ou tard ?!
    INSUPPORTABLE !


  • Il est intéressant de voir certains s’insurger ici sans même avoir été voir ce film, et par la suite constater que ces mêmes personnes dénoncent la censure de Dieudonné et la critique qui en est faite par des personnes qui n’ont pas vu ses spectacles.

    Sans même parler du fait que Von Trier serait plutôt à classer sur des opinions similaires à celles que nous partageons en tant que lecteurs de E&R, il serait aussi bon de comprendre que la liberté d’expression vaut -ou devrait valoir- pour tout le monde.

    Légitimer cette censure, c’est légitimer tout sorte de censure. Je n’en reste pas moins heureux de voir que, dans un premier temps, la majorité des personnes ayant commenter cette article sont globalement d’accord sur ce fond, et que deuxièmement une bonne partie du lectorat E&R semble être sensible a l’œuvre de Von Trier.

     

    • La pornographie y’en a bien assez partout, à force ils vont arrivé à dégouter les gens de l’Amour ! En faîte ça sert juste a rapporter du fric à ceux qui exploite ce genre. L’Arménie a BIEN RAISON.


  • Que Lars soit antisémite ou raciste ou pas.. , que les pays soient alliés avec Israël ou non et qu’ils aient des intérêts économiques avec d’autres pays à ce sujet...... c’est une question secondaire pour moi, vu le caractère pornographique qui domine le dramatique de ce film. En effet si la population de masse est invitée à voir ce film dans les salles ben... c’est comme la cigarette, ils font une propagande médiatique contre la cigarette sachant que du moment qu’on parle de quelque chose ( en bien ou en mal ) ça fait vendre. Mon avis sur la question ça serait de classer ce film dans une catégorie pornographique. Je ne pense pas qu’on ait besoin de voir l’anatomie pour comprendre ce qu’est la nymphomanie.


  • #739646

    "Pour commémorer le "coup du sort" favorable aux Juifs lors de cet épisode, la fête de Pourim a été instaurée. Certaines traditions sont apparues pour marquer la joie de la délivrance des Juifs et de la défaite d’Haman. Ainsi, le livre d’Esther est lu en public et l’assemblée émet de grands bruits à chaque fois que le nom d’Haman est mentionné. Certaines pâtisseries comme les oreilles d’Haman sont également traditionnellement mangées en ce jour de fête." -Wikipedia

    J’ai quelques doutes sur une "alliance" Arméno-Israëlienne.


Afficher les commentaires suivants