Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Égypte et les Émirats méneraient des raids sur Tripoli

Les États-Unis et leurs alliés européens se sont alarmés lundi d’une escalade du conflit en Libye soumise à l’anarchie, tandis que les Émirats arabes unis ont mené secrètement des frappes aériennes contre des milices islamistes, avec l’appui de l’Égypte.

Dans un communiqué commun, Washington, Paris, Londres, Berlin et Rome ont condamné avec force une escalade des combats et des violences en Libye et réclamé la poursuite d’une transition démocratique dans ce pays en plein chaos semé par des groupes islamistes.

Les pays occidentaux, qui étaient intervenus militairement en Libye en 2011, ont également dénoncé les interférences extérieures en Libye qui exacerbent les divisions du pays, en allusion aux Emirats arabes unis et à l’Égypte accusés d’avoir conduit des raids aériens pour empêcher ces islamistes de prendre le contrôle de l’aéroport de Tripoli.

Selon le New York Times, qui a révélé l’information, les premières frappes ont eu lieu il y a une semaine à Tripoli contre des positions tenues par les milices et un dépôt d’armes. Six personnes sont mortes dans ces raids, selon le journal.

Une deuxième série de frappes a eu lieu au sud de la capitale libyenne tôt samedi et a visé des lance-roquettes, des véhicules militaires et un entrepôt, selon le quotidien.

Les Émirats arabes unis ont mené ces raids, ont confirmé à l’AFP deux responsable américains à Washington, assurant que leur gouvernement n’avait pas participé, ni directement, ni indirectement, à ces opérations.

D’après le New York Times, les Emirats ont utilisé leurs appareils et leurs équipages et l’Égypte a prêté des bases aériennes. Les deux responsables américains l’ont ensuite confirmé mais n’ont pas précisé si les Émirats et l’Égypte avaient prévenu Washington de ces opérations.

Les Émirats arabes unis ont acheté pour plusieurs milliards de dollars d’armes, d’équipements et d’avions militaires américains.

Auparavant, le département d’État n’avait pas tenu à commenter ces informations. Jeudi dernier, la diplomatie américaine avait semblé surprise, assurant n’être aucunement liée aux frappes.

Washington a préféré relayer lundi l’appel commun des États-Unis, de l’Union européenne et de ses principaux États membres pour que toutes les parties en Libye acceptent un cessez-le-feu immédiat et s’impliquent de manière constructive dans un processus démocratique.

Les responsables des violences qui sapent la transition démocratique et la sécurité nationale de la Libye doivent rendre des comptes, ont martelé Américains et Européens, se félicitant d’une réunion dans les prochains jours du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’Assemblée libyenne sortante, réunie à Tripoli, a chargé lundi un pro-islamiste de former un gouvernement de salut national, dans un geste de défi au cabinet provisoire installé dans l’extrême est du pays et qui semble incapable de reprendre la main face aux milices semant le chaos.

La situation dans le pays, en proie à l’anarchie depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, risque ainsi de devenir encore plus complexe : la Libye pourrait se voir dotée de deux gouvernements concurrents, parallèlement à ses deux Parlements rivaux.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est dingue et affreux quand même quand on y pense. Avant on avait Khadafi, certes un dictateur et pas vraiment de démocratie là-bas, un Alain Soral Lybien qui aurait critiqué le gouvernement aurait fini en prison très certainement, torturé, voir liquidé. On a beau dire la France, on peut créer E&R, rédiger des articles qui éclairent les compatriotes, sans finir en prison.

    Cependant, le climat de ce pays était serein, pas de guerre, pas d’islamistes, etc... Et maintenant qu’on a foutu notre nez là-dedans, c’est le chaos le plus complet. Mais vraiment la merde totale. Avec BHL, Bernard Henri Lévy initiateur de tout ça.

    Et après on va venir s’étonner qu’on a un attentat ici, que des gens n’aiment pas les français et les kidnappent sur place, etc...

    BHL qui est partout, qui parle au nom de la France alors qu’il n’a aucune stature officielle, il n’est l’émissaire de personne à part lui-même et parle toujours "Les Français pensent que". Non mon pote, TU penses que. Et ce type qui est capable de déclencher des guerres, y a pas un seul politique en France qui va se dire "il serait temps d’arrêter ce fou".

    On peut légitimement parler de folie. Ce type, BHL, lance des guerres !!! Le résultat sont des centaines milliers de morts, dans tel ou tel pays. Etonnant qu’il n’y ait pas de fatwa contre ce genre d’individus qui met à sac des pays entiers. Ou qu’il n’y ait pas un tribunal international le mettant en examen et lui demandant des comptes sur son implication dans le déclenchement de guerres et pire, de mettre ces pays dans un état catastrophique et pire qu’avant.

    Où est l’amélioration ? Nulle part. Si tu compares avant et maintenant, tu ne peux qu’en venir à la conclusion que c’était mieux qu’avant, même si avant n’était pas le Pérou, qu’il y avait des choses pas jolies-jolies, là maintenant c’est devenu le chaos total. L’anarchie, plus de respect d’aucune loi, chacun agissant à son gré.

    Mais quand est-ce que BHL, sera arrêté pour de bon ? Qui va le faire ? Et tous les autres sur la liste qui le suivent dans ses délires, les dirigeants de gouvernements qui acceptent d’aller attaquer tel ou tel pays.

    Oui je dois rêver et être naïf.

     


    • C’est dingue et affreux quand même quand on y pense. Avant on avait Khadafi, certes un dictateur et pas vraiment de démocratie là-bas



      On peut relayer ce que les médias mainstream ont martelé chaque jour, à savoir que Kadhafi est un affreux dictateur, moi je souhaite que l’on ait un dictateur comme lui pour la France plutôt qu’une bande de collabos américano-sioniste, franc-maçons, etc. qui ne se lèvent chaque matin que pour la détruire.
      Renseigne toi sur ses actes là où il faut, je ne vais pas résumer mais les médias nous ont complètement bourré le mou sur chaque affaire.


  • "Les pays occidentaux, qui étaient intervenus militairement en Libye en 2011, ont également dénoncé les interférences extérieures en Libye qui exacerbent les divisions du pays

    "

    Celle la , il faut l’encadrer et la mettre dans le salon.


  • Les criminels terroristes de l’otan qui réclament la poursuite de" la transition democratique " on crois rêver , ils ont mis des pays stables dans un merdier indescriptible et ils l’à ramène en parlant de démocratie ,les peuples Libyen et Syrien garderont certainement quelques balles pour les assassins de leurs enfants, les prostitués de netanhyaou que sont sarkozy fabius botul herr lévy et autres flamby !!!


  • "Washington, Paris, Londres, Berlin et Rome ont condamné avec force une escalade des combats et des violences en Libye"
    Et là ça confine au délire pur et simple, ce sont les mêmes qui ont mis l’endroit à feu et à sang et semée la dévastation. Que tout ce sang retombe sur leurs têtes.

     

  • " ... et réclamé la poursuite d’une transition démocratique dans ce pays en plein chaos ..."

    Ah tiens ! Je savais pas que les transition démocratique commençaient par des bombardements (Merci la France !) anti-démocatique d’un pays souverain et l’assassinat de son président.

    Ils se foutent vraiment de la gueule du monde ces trouduc*l de Washington, Paris, Londres, Berlin et Rome. Et le BHL semeur de mort, où est-il ? Pas encore à Benghazi pour donner une touche personelle à sa démocratie naissante à la sauce talm"dick ?


  • Les charognards débarquent en masse pour bouffer les miettes !


  • Si les pilotes émirati arrivent à faire la voyage aller et retour sans se perdre, c’ est qu’ ils ont progressé ou se sont fait remplacer par des coopérants (zuniens ?)