Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Enracinement

« L’enracinement est peut-être le besoin le plus important et le plus méconnu de l’âme humaine. C’est un des plus difficiles à définir. Un être humain a une racine par sa participation réelle, active et naturelle à l’existence d’une collectivité qui conserve vivants certains trésors du passé et certains pressentiments d’avenir. Participation naturelle, c’est-à-dire amenée automatiquement par le lieu, la naissance, la profession, l’entourage. Chaque être humain a besoin d’avoir de multiples racines. Il a besoin de recevoir la presque totalité de sa vie morale, intellectuelle, spirituelle, par l’intermédiaire des milieux dont il fait naturellement partie. »

Simone Weil

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 






Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1763300
    Le 9 juillet à 18:26 par yéti déporté au Benêtland
    L’Enracinement

    L’enracinement est ce que les ethnologues appellent "le lien symbolique" et les philosophies où religions "le temps long".

    Pour "le temps c’est de l’argent", pour que le temps court triomphe, il faut tuer le temps long, enfouir la gouvernance des morts, nier l’héritage commun à laisser, supprimer le don/contre-don gratuit d’un peuple, c.a.d l’Histoire et son imaginaire, et si possible la langue qui seule peut lire cette Histoire (multi-linguisme).

    Sans racine la psychose guette (Racamier), mais surtout sans racine l’homme est seul face au Capital. Tout l’enjeu est là, détruire les liens symboliques de l’humain pour que le reste que "le droit idéalisé des bourgeois"

    (droits de l’homme, Engels).

    Ce livre est très bon, bien écrit, facile à lire.

    Si vous avez un peu de bagages (clouscardiens par ex) voici des ouvrages qui développent le sujet de façon plus "théorique"

    L’échange symbolique et la mort Jean Baudrillard (sociologie)

    Éternel retour, mythes et symboles Mircea Eliade (histoire des religions)

    La construction de l’imaginaire dans la société Cornélius Castoriadis
    (très théorique, du Timée de Platon aux ensembles mathématiques de Bourbaki !)

    La construction imaginaire de la société de Castoriadis
    Castoriadis vous développe toute la théorie de la politique dans la société, en partant du temps long philosophique, des traditions religieuses, de Hegel, du marxisme et avec des analogies "mathématiques" ... le marxiste moderne le plus pointu.

     

    Répondre à ce message