Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Équateur envisage un impôt sur la malbouffe imposé aux fast-foods

L’Équateur envisage un impôt sur la "malbouffe" payable par les grandes chaînes de restauration rapide, afin de financer les soins pour les maladies dues à une mauvaise alimentation, a annoncé vendredi le président Rafael Correa (photo ci-contre).

"Nous sommes en train de passer des problèmes de pauvres - car le pays progresse beaucoup - à ceux de riches. Il ne s’agit plus du manque d’aliments mais de la mauvaise alimentation", a déclaré Rafael Correa, lors d’un déplacement au nord de Quito.

Le chef de l’État, qui dispose de la majorité au parlement, n’a pas fixé de délai pour le projet de loi et n’a pas détaillé son contenu.

Au pouvoir depuis 2007, ce dirigeant socialiste, populaire pour avoir lancé des programmes sociaux financés par la manne pétrolière, a rappelé que ce type de taxe existait dans d’autres pays et qu’elle viserait essentiellement en Équateur les chaînes internationales de restauration rapide.

"Nous parlons de ces grandes chaînes où l’on cuit et recuit la viande dans des casseroles remplies d’huile", a lancé Rafael Correa, évoquant un "attentat contre la santé publique". Il a assuré que le "profil pathologique des Équatoriens avait changé" avec de plus en plus de cas de diabète et de maladies cardiovasculaires.

En Équateur, 63% des adultes souffre de surpoids, un mal qui frappe le tiers des enfants en âge scolaire, selon des chiffres du ministère de la Santé.

Voir aussi, sur E&R :

Retrouver une alimentation saine et naturelle
avec notre partenaire Aubonsens :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En volà une bonne idée, pour la France il faudrait une taxe sur la propagande et le mensonge à 100% du salaire du contrevenant et en 1 heure on pourrait rembourser la dette de 2 milles milliards


  • Ouais, mais il faudrait d’abord que ces vendeurs de m... alimentaires comme Mac Do KFC etc PAIENT tout simplement leurs impots dans les pays où elles volent leurs clients . Les multinationales US installées en France se démerdent pour ne pas payer d’impots . C’est NOUS qui les payons à leur place !

     

    • Juste, juste, juste !

      Il faut répandre cette vérité largement concernant les méga-firmes états-uniennes :

      1) non seulement elles polluent et appauvrissent l’environnement (par exemple, les immenses quantités de déchets produits par McDo, KFC, Domino Pizza, Wendy’s, Burger King... et les dégâts causés aux terres par l’élevage intensif), et empoisonnent la population mondiale avec leurs saloperies cancérigènes (cigarettes, sodas et autres boissons turbo-sucrées, et malbouffe "fast" — yes, fast cancer and fast death !),

      2) mais encore elles exploitent les infrastructures des pays qu’elles colonisent sans payer les impôts qui servent à construire et maintenir les dites infrastructures.

      Ces firmes sont de véritables corps parasitaires : parasitant les nations et leurs populations (en créant des dépendances chimiques, physiologiques et psychologiques, donc un assujettissement, en elles).

      L’empire du mal ne sévit pas seulement au Moyen-Orient, en Somalie, au Yemen, en Afghanistan, au Pakistan, en Ukraine, et j’en passe, mais en fait il opère carrément dans nos assiettes et nos corps, pour ne rien dire de nos esprits (films de Hollywood, jeux vidéos, séries télévisées, pornographie, rap...).

      L’empire du mal apporte la mort (physique et spirituelle), le mal-être, la maladie, la toxicité et les pathologies partout où il s’installe, et, pour l’instant du moins, il est établi quasiment partout. Mais lentement les nations et les personnes commencent à prendre la mesure de son emprise mortifère sur la planète.


  • Très bonne initiative !mais attention !celui qui touche aux bénéfices de l’empire du mal doit s’attendre à subir le sort des grands hommes politique qui ont tenue tête aux ordures impérialo-sionistes ,c’est à dire à des coups d’états organisés par les grands démocrates ( défense de rire ! ) aux ordres de wall-Street !


  • Une petite portion d’une VINGTAINE de petites frites au Mac Do : 2 euros ! Enorme arnaque, mais l’enfant-roi adore les frites, alors... Les frites c’est ce qui rapporte le plus à Mac Do !

     

    • Quant on voit le prix de ces merdes en France des fois je me dis que le prolo est encore trop riche ! Quand tu calcules le prix au kilo cela fait cher la pomme de terre, la fausse viande, le faux pain, le faux fromage... ! C’est comme ces plats surgelés bidons vendus au supermarché ! Le kilo de farine, d’huile de palme...vaut de l’or ! Et que dire du Nutella ! 95% d’huile de palme et de sucre ! Je n’ai jamais pu comprendre comment les gens pouvaient être à ce point disposés à se faire enculer !


    • #957022

      @goy pride
      On appelle ça des moutons de panurge.Il n’y a rien d’étonnant au fait que l’empire encule les masses.Récemment je suis passé faire un achat bénin chez "auchan"(ou je ne vais jamais),et j’ai halluciné en voyant ces masses grouillantes.J’en viens à penser qu’elles n’ont que ce qu’elles méritent.Il ne me reste de la compassion que pour une minorité,celle qui pense vraiment,mais elle s’élève à quoi ?1% ?2% ?


  • Pour une fois , voilà un impôt qui n’est pas dénué de sens ! Ce président , qui avait déjà fait parler de lui à juste raison , ces derniers temps , doit être apprécié de son peuple ?! ...


  • Très bonne initiative du Président Correa, en voilà au moins un qui a le souci de son peuple.Espèrons qu’il ne finira pas comme d’autres en Amérique du Sud(Allende) car il ne fait pas bon se mettre en travers du chemin de l’Empire,surtout dans cette partie du monde que les USA considéraient il y a encore peu comme leur "jardin"(dixit Reagan).


  • Qu’il fasse attention, les mouvements développementalistes dans les pays du Tiers-Monde, mais principalement en Amérique latine et Amérique du Sud, ont subi les foudres de la CIA et des multinationales américano-sioniste dans les années 50-80 : Chili, Uruguay, Argentine, Brésil, Salvador, Guatemala, Honduras,... (Pour ne parler que du continent américain).


  • La malbouffe devrait être traitée comme les cigarettes : non seulement elle devrait être taxée aussi fortement, mais elle devrait comporter des avertissements sur les maux et les maladies qu’elle cause (obésité, diabète, maladies vasculaires, etc.).


  • Impeccable ! Du grand art !


  • trop fort ces sud-américains ! Ça c’est de la gauche, de la vrai, pour le peuple et par le peuple. Nos pseudo gauchistes européens et suisses (et oui nous avons (encore) le privilège de ne pas faire entièrement partie de cette fumisterie qu’est l’europe tout en se trouvant géographiquement en son centre, comme en 40 !) Nos gauchistes, dis ai je, plus proche du grand-capital que du peuple et de ses préoccupations, sortent presque tous de grandes écoles et sont issus des classes supérieures contrairement au "nouveau monde" ou les "peones" peuvent devenir président ! Est-ce du a la différence d’hémisphère ? Un "effet de Coriolis" de la pensée ? Car honnêtement en europe si vous avez des idées de gauche, il n ’y a plus que des partis de droite pure (toujours qualifiés d’extrême-droite) qui les défendent ! Et c’est là que je remercie A.Soral, lui même ancien communiste passé un temps au FN, au sujet de sa théorie sur l’inversion des valeurs qui m’as fais comprendre beaucoup de choses . Gauche et droite ne veulent plus rien dire, et ça autant Soral que les sud-américains l’ont compris, la seule lutte c’est la "Lutte des classes" ! comme disait l’autre dans son Manifeste... "Prolétaires de tous pays, unissez vous "


  • Mangez troupeau, mangez bestiaux , mangez tord boyaux, mangez kilos, mangez hormonaux, mangez médicaux légaux, mangez MAC DO !!!.........


  • Faut pas oublier que ce pays avait une grande pauvrete dans les annes 2000.
    De les mener a la pauvrete au surpoids c’est vraiment pas facile.
    ils etaient extrement endette et passaient la majorite du pib a payer la dette et presque tout l argent du pays servait a payer le fmi.
    Je crois que tous les autres pays du tier monde peuvent etre riches mais quant on met des incompetent a la dictature,et puis qu’on etouffe les autres pays avec une dette colossale(voir l’assasin financier),vraiment une chance d’etre ne en europe car si les autres pays nous faisaient sa et s’assuraient qu’on reste pauvres je ne sais pas ce que j’aurai fait.


  • Tout simplementBRAVO enfin du BON SENS et du COURAGE


  • Je reste perplexe, car comme le dit Bernard Friot, l’impôt justifie et valide tout ce qu’il impose.

    Je n’ai pas du tout envie de valider, ni non plus de justifier, par l’imposition la malbouffe et toutes les cochonneries qui vont avec, notamment les OGM.

    On a constaté que les enfants d’Argentine, vivant à proximité d’épandage agro-chimiques massifs des champs OGM, développaient le même type de malformations physiques que celles observées sur les cochons Européens qui sont nourris avec le soja Argentin.

    Les sociétés agros-chimiques paient des impôts, les éleveurs de cochons d’Europe aussi, et c’est grâce à cette justification d’acquittement fiscal qu’ils se défendent en tout premier lieu. Nous sommes en règle disent-ils puisque nous payons des impôts.


  • C’est quand même absurde : l’état laisse des étrangers (principalement américains) vendre leur malbouffe qui rende malade les consommateurs mais sur la vente il taxe un % pour pouvoir ensuite financer les soins.
    C’est comment, faut dire merci en plus ?

    Alors c’est toujours mieux que rien mais ça reste moindre si l’on se fait à l’idée que ce genre de bouffe-poison devrait être tout simplement interdite.


  • C’était simple mais il fallait y penser. Très bonne idée. Aujourd’hui la malbouffe, demain une taxe sur tous les additifs alimentaires.


Afficher les commentaires suivants