Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Équateur menace de poursuivre la Grande-Bretagne devant une instance internationale

L’Équateur menace de poursuivre la Grande-Bretagne devant une instance internationale si ce pays ne donnait pas de réponse pour trouver une solution au cas de Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks, réfugié depuis près de seize mois dans son ambassade à Londres.

Le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patiño, qui a déploré avoir essuyé un refus verbal à sa proposition de création d’une commission bilatérale de juristes sur cette affaire, a décidé d’augmenter la pression. « Nous attendons une réponse écrite de leur part et s’ils ne le font pas d’ici quelques jours, nous devrons alors préparer un recours international pour que le Royaume-Uni respecte les lois internationales », a averti M. Patiño à la radio publique équatorienne.

Julian Assange est réfugié à l’ambassade d’Équateur à Londres depuis le 19 juin 2012 afin d’échapper à une extradition vers la Suède pour des agressions sexuelles présumées qu’il nie. L’Australien de 41 ans redoute d’être à terme extradé aux États-Unis et d’y encourir la peine de mort en raison de la publication par WikiLeaks de documents secrets américains. Londres a jusqu’ici refusé d’accorder un sauf-conduit au cyber-militant pour qu’il puisse se rendre en Équateur qui lui a accordé l’asile politique.

Début octobre, le gouvernement de Quito a évoqué la possibilité de recourir à des instances internationales comme la Cour internationale de justice (CIJ).

Tout en admettant qu’un recours international serait compliqué, M. Patiño a souligné que son pays n’avait « pas d’autre alternative » afin de « faire respecter le droit d’asile octroyé par l’Équateur » et « l’obligation (pour Londres) d’accorder un sauf-conduit ». « Il nous semble grave qu’une personne qui bénéficie du droit international (…) doive rester reclus contre sa volonté depuis plus d’un an dans notre ambassade », a insisté le chef de la diplomatie équatorienne.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça doit pas être facile pour lui c’est sur et encore que l’ambassade équatorienne c’pas un squat.
    En revanche je serais lui je ferais extremement attention le jour ou il pourra prendre l’avion en direction de l’équateur car un crash est vite arrivé.
    Et les états (pourris) Unis seront les premiers à dire c’est pas nous juré !


  • Il n’y aurait pas moyen de la part de l’Equateur de le naturaliser Equatorien et de le nommer ambassadeur en grande bretagne ?
    Dans ce cas il bénéficierait de l’immunité diplomatique et pourrait se rendre à l’aéroport.

     

  • C’ est du théatre, Assange n’a jamais rien balancé d’intéressant. Pareil pour Snowden.

     

    • assange a recu de nombreux documents en provenance du monde entier denoncant la fuite fiscale et le secret bancaire suisse notamment echange de donnees bancaire cd live en main propres alors il a de nombreuses choses a devoiler. L Equateur est un petit pays qui detient le dollars et qui essaye de monter au creneau avec beaucoup de mal sur la scene internationale. Alors ca interesse rafael correa un pirate informatique pour son pays faut dire qu en equateur on en est encore a la mode des cybercafes et de la recherche internet sans aucunes bibliotheques de resultats ici on coupe du carton pour decorer les enseignes commerciales si ce n est quito qui est tres avance c est a dire la capitale alors tu penses un assange au trone pour les services de renseignements et pour la science en equateur ca fait grimper la cote ici....les equatoriens reve d un type comme ca, enfin le gouvernement parceque le peuple n a aucune idee de qui est ce type. Apres pourquoi assange a til choisi l equaeur je n en ai ni la fitchtre idee je comprend pas..par hasard ?

      ou est ce calculee ou est ce la premiere ambassade qu il a trouve avantde se faire alpaguer...comprend pas ou alors l equateur aurait t il un peu moins de dossiers frauduleux que les autres pour ne pas le mettre en prison....

      ecrit depuis guayaquil