Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’État aurait brûlé un million et demi de masques

Sans que leur conformité ait été vérifiée

Le gouvernement n’a contrôlé un stock de 362 millions de masques chirurgicaux jugés comme « périmés » et voués à la destruction, qu’après qu’un million et demi d’entre eux avaient déjà été réduits en cendres, indique BFM TV. Cet état des lieux a posteriori a prouvé l’utilité d’en distribuer 85 millions au grand public.

 

362 millions de masques chirurgicaux d’un stock caché dans la Marne avaient été estimés comme périmés avant le début de l’épidémie, ils devaient alors être intégralement incinérés. Cependant, la décision de vérifier s’ils étaient encore utilisables a été prise par le gouvernement après qu’un million et demi d’unités avaient déjà brûlé, rapporte BFM TV.

Fin mars, l’État a pris connaissance de ce stock se trouvant dans un entrepôt secret. Lancée depuis trois mois, soit en janvier 2020, la destruction des masques a été immédiatement arrêtée par le gouvernement pour officiellement contrôler l’état de ces moyens de protection, précise la chaîne de télévision.

 

Destinés au grand public

Le 20 avril, les résultats de l’expertise réalisée ont montré que 85 millions de ces masques étaient utilisables et pouvaient être distribués au grand public, même si leur état n’était pas suffisant pour être employés par les soignants.

Les 280 millions d’autres masques ont été déclarés complètement hors d’usage, « moisis » et « qui traînaient au fond d’un hangar », avait annoncé Olivier Véran début mai à l’Assemblée nationale, interrogé par le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti à ce sujet.

Comme un audit réalisé il y a quelques années avait conseillé de détruire ce stock, le ministère de la Santé affirme ne pas avoir été informé de son existence, considérant que ces masques chirurgicaux avaient déjà été détruits, souligne BFM TV.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2462015
    le 13/05/2020 par Arya de Shastra
    L’État aurait brûlé un million et demi de masques

    Ben alors , ils sont gentils ? Et ca n’est pas de leur faute s’ils sont nuls, ils ne savaient pas . Me voila rassuré . Encore des responsables non coupables .

     

  • #2462016

    Au Perreux sur Marne (94) le maire a généreusement octroyé un masque par habitant. Il n’a même pas résisté au lavage préventif à 60° - il est ressorti en capilotade.


  • #2462028
    le 13/05/2020 par Identité effacée
    L’État aurait brûlé un million et demi de masques

    Mensonge d’état du début à la fin. Quand est-ce qu’on va traduire ce gouvernement devant la justice ?

     

  • Gouvernement d’incapables et d’assassins qui se permet en plus de culpabiliser les Français quand ils veulent simplement prendre l’air et profiter du printemps après 2 mois de confinement.
    C’est quand qu’on arrête collectivement d’obéir à ces gens ?


  • Ça commence à devenir lassant !

    On y irait pas plus vite en faisant la liste des erreurs (pour ne parler que des erreurs) qu’ils n’ont pas faites ?


  • #2462061

    Heureusement que c’est pas 4 fois plus. C’était le retour des années les plus sombres. Éphéméride : lever du soleil à 15h et coucher à 15h01.


  • #2462086

    362 millions de masques qui "traînaient au fond d un hangar" ? Il est sérieux là ?
    Pour quelle valeur marchande monsieur Veran ?
    Et le stockage, ça coûte aussi un bras.
    Moisi ? On stocke des produits n importe où et n importe comment ?
    Qui sont les responsables ?
    Et qui a signé l ordre d incinération pour débuter le 20 janvier ?
    En même temps que le scandale du classement de l’hydroxychloroquine !
    Il ne peut y avoir de coïncidence, à ce niveau.

    En écoutant Cossette, sur une de ses capsules, comme il nomme ses vidéos, il affiche un article, rédigé par le Dr Fauci, (équipe Trump) qui assure, en 2005, que l hydroxychloroquine vient à bout de TOUS les virus Corona. Il devrait bientôt tomber aussi, le croque-mort US. En même temps que Sinok.
    Vivement qu’on inaugure l agrandissement de Guantanamo.


  • #2462101

    Ça va douiller aux prochaines Présidentielles..
    Devoir de Mémoire.

     

    • #2462135

      Il faut pousser. Communiquer. Convaincre. Parce qu’ici quelques mois, tout reviendra comme avant. Le jour de la fin du confinement, ruée sur les magasins en super promo et pour d’articles complément inutiles. Certains commentaient : "On a été confinés deux mois, alors maintenant on va dépenser !!!??? Vu les images ce sont pour beaucoup les supporteurs de l’arnaque Greta Thunberg, qui ont rêvé et communiqué à l’aide de leur IPhone 12000 pour une planète moins consommatrice, plus respectueuse de l’environnement, moins raciste...MDR


    • #2462628

      Vous en avez pas marre d’attendre le sauveur providentiel à chaque infection présidentielle ? Sérieusement ouvrez un peu les yeux. Désolé que ça tombe sur vous mais de voir sur E&R l’expression d’une telle naiveté m’horripile.

      Vivement 2012
      Vivement 2017
      Vivement 2022
      Vivement 2027
      ....
      Vivement 2042
      ...
      La tombe. Merci et au revoir.


  • #2462206
    le 13/05/2020 par Mille sabords !
    L’État aurait brûlé un million et demi de masques

    L’hypoxie et le test de soumission des masses !
    L’utilisation prolongée du masque produit de l’hypoxie.
    Hypoxie cerebrale concerne un faible approvisionnement en oxygene du cerveau... mais pour les moutons, pas besoin de reflechir.
    Respirer encore et toujours l’air exhalé devient du dioxyde de carbone, c’est pourquoi nous sentons des etourdissements. Cela intoxique l’utilisateur et bien plus encore, lorsque qu’il doit être mobilisé, réaliser des actions de déplacement. Cela provoque le malaise, la perte de réflexe et de pensée consciente. Cela génnère une grande fatigue.
    En outre, le manque d’oxygene produit une décomposition du glucose, et la montée dangereuse de l’acide lactique. Certaines personnes conduisent leur voiture avec le masque, c’est très dangereux, parce que l’air vicié peut faire perdre connaissance au conducteur.
    Ceux qui nous ont arraché les mains et les yeux, diront bien sûr que c’est faux, mais c’est tres facile a verifier : courez un 100 metres avec un masque et observez vos performances et votre epuisement rapide...

     

    • J’espère que tu préviens « les moutons » qui t’entourent des risques encourus et de tes conseils ? Car ici, sur E&R, nous savons tout ça puisque les moutons comme tu dis ne viennent pas sur E&R mais est-ce une raison de les laisser s’étouffer ??? sinon, tu fais le jeu du pouvoir et de l’ignorance certes crasse de la population mais en réalité, celle du pouvoir, lequel se réjouit de la bêtise des dits « moutons ».

      J’ai fait mardi 12 mai, un trajet d’1 heure en bus dans la banlieue rouennaise avec un masque obligatoire sinon amende 135 € – tiens ! quasi le montant de la redevance TV – Je n’ai pas tenu 10’. J’ai donc mis le masque à hauteur uniquement de ma bouche car je respire habituellement par le nez. Il est encore possible d’engager la conversation avec une personne :
      - vous arrivez à bien respirer avec votre masque ?
      En fonction de sa réponse, lui donner les infos que tu viens de nous donner sur l’hypoxie et aussi l’entretien du nid à microbes lesquels retournent dans la sphère ORL au lieu de s’évacuer naturellement à l’air libre.


    • #2463633

      @ Mille Sabords ! Merci de prévenir des dangers sanitaires du masque. Le masque « n’est qu’un jeu du foulard légalisé, de plus nous sommes en république ou l’on exige que notre visage doit être visible pour être reconnu. Sinon pourquoi avoir fustigé les femmes voilées pendant tant d’années ? Partant de se principe je refuse de m’étouffer avec un masque ! C’est de l’autisme organisé, plus personne ne voit ou se parle, les gens s’évitent donc aucun risque pour le pouvoir de voir une révolte éclaté. D’une pierre, deux coups ! à quand un impôt sur l’oxygène aussi ?


  • #2462212

    Visiblement, ils sont plus sérieux pour gérer nos impôts que pour la gestion des stocks stratégiques : "hangar secret, pas au courant, normalement détruit" ... À l’aire de l’informatique et du traçage de tout, ça fait peur de voir un tel amateurisme. On n’est pas prêt de gagner une VRAIE guerre.


  • #2462226
    le 13/05/2020 par les sanglots longs
    L’État aurait brûlé un million et demi de masques

    Pourquoi se focaliser sur les masques (indépendamment de la gabegie représentée par ces stocks détruits) ?
    Le masque est une barrière à virus mais aussi à oxygène : avez-vous essayé de faire fonctionner un moteur en réduisant l’apport d’air ? Avez-vous essayé de brûler du bois dans un poële en réduisant le tirage ? Un coureur qui s’essouffle ouvre la bouche, pour que l’air entre plus facilement que par les narines (sauf s’il fait très froid et que l’air a besoin d’être réchauffé)...
    Le soleil et l’air font plus à eux tous seuls que tous les masques et tous les vaccins, à condition bien sûr que votre alimentation soit saine.
    Alors, éteignez votre télé, et brûlez votre masque !

     

  • #2462268

    on ne les entend pas beaucoup gronder les le Pen et autres mélenchonistes


  • #2462291

    d’un stock caché... un entrepôt secret.



    J’ai l’impression qu’une fois de plus on se fout de notre gueule ! Ces masques sont fabriqués en fibre d’or ? Pourquoi tant de secret pour de simples masques comme si il s’agit d’un arsenal nucléaire ou de lingots d’or ? De toute évidence ces gens cherchent à justifier en racontant n’importe quoi pourquoi l’accès aux masques fut entravé ! Pour récapituler leurs mensonges :
    - Les très méchants américains achètent cash les masques achetés par les autres directement sur le tarmac des aéroports.
    - Il y une pénurie internationale
    - Il y a des stocks masques mais cachés et secrets !

    C’est quoi le prochain pipeau qu’ils vont nous sortir ?


  • Ca en dit long sur la gestion du budget de notre pays......


  • #2462348
    le 14/05/2020 par alderic-dit-le-microbe
    L’État aurait brûlé un million et demi de masques

    « moisis » , c’est le qualificatif qui convient aux institutions "occidentales" qui n’ont pas su aérer leurs organisations, qui n’ont fait que s’entourer de lèche-culs, en forçant une politique étrangère complètement débile.

    C’est le fruit du conservatisme allié au machiavélisme.

    Bien fait. C’est une parfaite illustration d’un conseil d’administration du CAC40. Des moisis se prennent pour des dieux. Ils sont comme ces masques, pourris dans un coin.


  • Ben moi c’est pareil, je n’ai jamais fait le tri sélectif de ma poubelle. La cuisine de mon appart est trop petite. Je mélange tout, comme à l’ancienne !
    [ en gros, voilà ce que dit BFM-WC ]
    Et puis, je suis conforté, "Y’a qu’à". C’est vu à la TV ( BFM-WC ) !
    _


  • Le scandale n’est pas la destruction de masques périmés.
    Le scandale est de laisser les masques se périmer.
    UN STOCK CA SE GERE !
    Il suffisait de demander aux hopitaux de commander leur masques au stock stratégique qui leur aurait donné les vieux, en en rachetant des nouveaux.
    Comme tout stock périssable se gère !
    Avec en plus l’avantage d’avoir ainsi une enorme centrale d’achat de masque au niveau national faisant ainsi baisser les prix


  • #2462364

    Ils ont mis le feu à la cathédrale ND ; alors des masques ...


  • #2462395

    1 million, c’est peu
    Ce ne serait pas plutot, 10 ou 100 Millions !


  • Stopper la destruction de moyens de protection est un réflexe qui n’est pas critiquable. Enfin quelque chose de sensé. La vraie question est de savoir pourquoi ce stock est ’’secret, caché’’, pourquoi il y a stockage inadapté, qui a décidé de sa destruction sans tri préalable car c’est là qui réside le gros problème et ça pue. Il y a matière à enquête et à sanction. E pendant qu’on enquête on peut aussi en profiter pour enquêter sur la disparition du stock de chloroquine de la pharmacie centrale des hôpitaux de Paris...Tout ça va avoir une longue queue comme disait Commynes.


  • #2462444

    C’est ce qu’on appelle un stock fictif :

    La commande a été faite.
    Le stock n’a jamais été livré.
    Les masques n’ont donc jamais été stockés.
    Le bon de livraison a été signé.
    La commande a été payée.

    L’acheteur et le vendeur se sont partagé l’argent.

    Simple comme bonjour. Technique connue de tous les corrompus de l’administration : pas de travail à faire, que du bon argent à recevoir.

    Logiquement il devrait y avoir une plainte déposée et une enquête et des années de prison. Mais comme l’ensemble du services administratif est corrompu, il n’y aura rien.


  • #2462455

    Un chirurgien m’a dit qu’il avait suivi un stage sur la chirurgie de guerre (à cause des attentats) . Dès lors, il aurait semblé logique (?) que l’on stockât ces millions de masques dans l’ensemble des hopitaux et cliniques et non dans un unique hangar.
    Le seul problème est que les cons ont toujours raison car, dans les ministères, ce sont eux les plus nombreux.


  • #2462639

    Arrêtez avec les masques,c’est ce que veut le système.Les masques ne devraient absolument pas être rendus obligatoires.C’est un crime.L’oligarchie sataniste veut nous masquer,qu’on ait plus de visage,plus d’expression,plus d’humanité.Pour l’épidémie les masques ne servent à rien sauf à rassurer les personnes vulnérables.C’est comme essayer d’arrêter des moustiques avec un grillage comme le dit Tal Schaller.


  • #2463617

    Meurtre avec préméditation et homicide volontaire sont désormais les seuls qualificatifs acceptables pour définir la gestion de cette pandémie organisée.


Commentaires suivants