Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Europe va-t-elle sacrifier la Grèce à la nouvelle géostratégie gazière turque ?

« Lors d’un entretien téléphonique avec Recep Tayyip Erdoğan, le président du Conseil européen Charles Michel a en retour souligné l’importance d’une désescalade entre les deux pays et appelé la Turquie à cesser les activités pouvant alimenter les tensions avec la Grèce, a indiqué un diplomate européen.

La Turquie et la Grèce, toutes deux membres de l’OTAN, se déchirent à propos de gisements d’hydrocarbures en Méditerranée orientale, dans une zone qu’Athènes estime relever de sa souveraineté. La crise, qui a dressé Ankara contre le bloc européen, sera au menu d’un sommet de l’UE les 24 et 25 septembre. Certains membres de l’UE ont réclamé des sanctions contre la Turquie. » (Le Parisien)

La politique turque du fait accompli en Méditerranée est la preuve qu’Erdoğan profite, habilement, de la tension entre l’Europe (de l’Ouest) et la Russie.

 

 

Dans le cadre de l’OTAN, si la Turquie est un partenaire moyennement fiable (elle achète des S-400 aux Russes pour faire la nique aux Américains), elle représente le mur le plus solide contre une éventuelle intrusion russe. C’est pour cela qu’Erdoğan peut jouer du muscle en Méditerranée, face à une alliance gréco-chypriote qui n’a pas les moyens de riposter.

« Car Erdoğan n’aspire aucunement à se comporter en lieutenant modèle des États-Unis ou humble quémandeur d’un strapontin dans l’Europe. Il partage le rêve de grandeur d’un Kemal Atatürk et entend conduire sa propre politique, en fonction des seuls intérêts turcs. Mais contrairement à son illustre prédécesseur, rêvant d’arrimer son État à la civilisation occidentale, ou aux fantasmagories pantouraniennes d’Enver Pacha, il cherche à rétablir la puissance turque dans l’ancienne sphère d’influence ottomane : Machrek, Maghreb et Balkans. Autant de zones en proie à des tensions, des crises, dont la Turquie peut d’autant plus aisément tirer parti, à court comme à long terme, qu’elle ne rencontre l’opposition d’aucune puissance majeure, hormis – dans une certaine mesure – la Russie. » (RT)

Si Erdoğan n’avait pas bénéficié d’un blanc-seing supérieur, c’est-à-dire la coalition occidentale (ou otanesque) antirusse, il n’aurait jamais pris le risque de provoquer l’UE qui, soit dit en passant, ne dispose pas de forces armées propres. Seule la France est montée au créneau mais, pour l’instant, comme au Mali, seule.

Erdoğan, qui a fait « une croix sur l’Europe » (selon l’analyste stratégique Philippe Migault sur RT), vise donc une politique d’expansion au sud jusqu’à la Libye, ce qui a l’avantage de raviver chez les nationalistes turcs le souvenir du grand Empire ottoman.

La nouvelle stratégie turque ne plaît pas aux mondialistes européistes, la preuve avec Jacques Attali :

 

 

Pourtant, devant la démonstration de force turque, les Européens semblent paralysés :

« Durant l’entretien avec Charles Michel, le leader turc “a invité les institutions et les États membres de l’UE à rester équitables, impartiaux et objectifs et à agir de façon responsable sur les problématiques régionales, en particulier en Méditerranée orientale”, selon la présidence turque. »

Paralysés, ils le sont politiquement depuis toujours, mais aussi militairement. La position officielle européenne – l’indignation – ne serait-elle que de façade ? La Grèce serait-elle, une fois de plus, sacrifiée sur l’autel des intérêts ouest-européens ?

 

 

Erdoğan peut dès lors s’en prendre verbalement à son grand ennemi régional, contre qui la Turquie a guerroyé en 1974 lors de la prise du nord de Chypre, qu’elle nomme la « République turque de Chypre du Nord ». Depuis, elle ne veut plus lâcher ce bout de l’île (plus d’un tiers), qui lui donne, entre autres, des « droits » sur les gisements gaziers au large. Ce sera autant que les Russes ne vendront pas via leur gazoduc North Stream 2 !

 

 

Un sujet de 2017 sur la géopolitique du gaz en Méditerranée

La nouvelle stratégie turque, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Si on avait pris au sérieux , de 1933 à 1936, les discours du Führer,".
    Quant on pense que ce mono-maniaque a conseillé plusieurs des présidents de la France, on comprend mieux la dégradation de notre pays. Finalement Attali n’a qu’un seul logiciel, son cerveau est resté bloqué de 1933 à 1945, quelque soit le sujet.
    - Votre pizza au four vous la voulez cuite ou très cuite ?
    - Anti-sémite...........

    En vieillissant les obsessions augmentent. Bientôt la camisole.


  • La Turquie, tout jeune état qui n’en est pas encore à son centenaire risque le démembrement. Que ce soit l’est ou l’ouest, aucun des blocs ne veut d’une Turquie forte et impériale.
    2 hypothèses se profiles : Un coup d’état réussi de force ou par les urnes, ou bien une rébellion Kurdes soutenue par ouest.
    Erdogan à intérêt que Trump se maintienne au pouvoir.
    Rappellez vous qu’il y a peu de temps un certain BHL était chez les kurdes... Généralement ce n’est pas un signe annonciateur de paix.

     

  • Quand on voit ces tensions économiques à notre époque technologique moderne, on ne peut pas dire qu’un gouvernement mondial intelligent, juste et honnête apportant équitablement toutes les ressources de base (énergie, eau, nourriture) aux peuples serait une mauvaise idée.

     

    • Le problème c’est que les seuls qui ont les moyens de cette ambition, n’entendent absolument pas faire le bien de l’humanité, bien au contraire.
      Si il existe un peuple " élu" , c’est donc bien que tous les autres peuples sont considérés comme des esclaves.


    • @ nico / c’est évident ! Mais , parfois une certaine lassitude à répéter ces vérités , peut envahir les plus fervents ... ( entre ceux qui sont encore sous l’emprise d’une éducation tronquée , ceux qui s’en tapent et ne voit que le bout de leur nez , ceux qui aimeraient en goûter un peu , mais n’ont pas compris qu’ils ne seront jamais reconnus et resteront esclaves de leurs maîtres , ...et la liste est longue ! )


  • La Turquie roule pour les Ricains, dans le but d’empêcher les Européens de l’ouest de mettre la main sur toutes richesses gazières enfouies en Méditerranée...
    Et l’Allemagne a pour mission de plomber les initiatives diplomatiques françaises...

     

    • Exactement, le but des US est d’empêcher l’UE et la Chine de "mettre la main" sur des ressources énergétiques nécessité absolue au développement industriel et commerciale, tout en isolant la Russie qui elle dispose de ses propres ressources en énergies fossiles.
      Jean-marc Jancovici explique très bien l’importance du pétrole/gaz dans nos sociétés post-industrielles.

      Cependant l’initiative américaine est vouée à l’echec à plus forte raison que les ressources s’amenuisent


  • Les Européens vont se coucher, c’est évident.

    Pourtant cela permettrait à la Grèce de se relever.

    - Mais les lâches, les traîtres, et les imbéciles, ne peuvent faire autre-chose que des lâchetés, des trahisons, et des imbécilités.

     

  • Charles Michel qui discute avec Erdogan, c’est un peu comme le boulet de canon et le loukoum qui se toisent...


  • Comment s’en sortir ?

    Et si Chypre faisait simplement venir une compagnie russe pour exploiter son gaz ?

     

  • Honte à l’UE, meme pas une solidarité européenne a minima ! On voit bien que l’UE peut gonfler ses muscles contre la Russie, la Syrie, la Biélorussie de Loukhachenko, l’Iran mais est impuissante à protéger un de ses membres de l’agression turque ! L’UE, n’est qu’un ectoplasme, une coquille vide qui tyrannise le souverainisme de certains de ses membres mais incapable de condamner meme verbalement mErdogan qui veut ressussiter la domination ottomane.

     

  • La Grèce voudrait enfermer la Turquie dans ses terres, elle qui a des milliers de kilomètres de côte et au final s’approprier le monopole des mers avoisinants. Sous prétexte qu’elle a des iles à 3 km des côtes turcs mais à 600 km des terres grecques, elle veut prendre possession des zones maritimes tout autour en interdisant tout accès aux turcs, qui serait prêt à accepter un tel chantage ? D’ailleurs la Grèce piétine actuellement les accords de Lausanne de 1923 et de Paris de 1974 en militarisant ces iles et en y envoyant militaires et armes via des bateaux civils. Ce ne sont pas les médias qui vous en parleront. Macron attise les tensions et met de l’huile sur le feu, difficile de croire que ce soit dans l’intérêt de la Grèce.

     

    • "Sous prétexte qu’elle a des iles à 3 km des côtes turcs mais à 600 km des terres grecques, elle veut prendre possession des zones maritimes tout autour en interdisant tout accès aux turcs" oui exactement, c’est qu’on appelle le droit maritime, Kastellorizo (à 130 kilomètres à l’est de Rhodes et non pas 600km) est à la Grece ce que Saint Pierre et Miquelon à 19 km au large du Canada est à la France à la différence prés que Kestellorizo est en mer Méditerranée dans la sphère géographique et historique de la Grèce.



    • c’est qu’on appelle le droit maritime




      La bonne blague
      Si le droit "maritime" s"applique réellement la Turquie n’a plus de plage sur sa côte maritime, c’est impensable. Imaginons la Corse est Italienne on va pas imposer une zone de 12 milles.
      La Turquie n’a pas signé cette convention, donc elle est dans son droit de pas reconnaître la zone maritime de la Grèce.
      Suite à l’effondrement de l’empire Ottoman les vautours occidentaux ont partagés les morceaux, par la suite les grecques ont raflés toutes les îles avec le traité de Lausanne.
      Le traité est remis en cause, dans ce traité il est question de pas militariser les îles côtières près de la Turquie, ce n’est pas le cas de la Grèce qui arme ses îles.
      On peut parler du droit il y’a pas de soucis.
      La Grèce n’est pas aussi clean.
      Concernant les pays garant et Chypre idem.
      La Grèce a un gros appeti financier pour régler leurs dettes à Bruxelles, elle veut pas partager sa zone maritime et fait des appels à des compagnies étrangères tout autour de la Turquie pour retirer du gaz(Ce qui nous arrange bien avec Total et Engie) c’est pour ça qu’on peut voir L’Italie balancer dans des exercices militaires avec la Turquie et la Grèce, et la France de Macron monter au créneau quand il s’agit de répondre " aux provocation des turcs ".
      Pour vendre des îlots en période de crise à des saoudiens et des étranges pas soucis.
      Par contre pour casser les couilles sur une zone maritime alors que l’îlot est à deux kilomètres de la Turquie c’est autre chose.
      La Grèce finira perdante si elle choisit ce chemin là.

      a Grèce est dans l’erreur,


    • La question sera réglée lorsque la Turquie aura été boutée hors d’Europe et qu’Istambul sera redevenue Byzance.


    • Byzance
      Dans l’histoire c’est Byzance qui empêché les nations chrétienne de s’installer à Antioche au Moyen Orient.
      Les Byzantins ont accompagné voir encouragé l’expansion ottomans contre les autres cités états turcs dans l’Anatolie.
      Les Byzantins ont nourri les turcs.
      Ils ont perdu Constantinople cloîtré derrière leurs murailles.
      Ils ont pensé que la manipulation en fusion avec la diplomatie est un remède et une défense solide.
      Byzance est qu’une ombre.
      Un souvenir.


    • à Yasin
      Mais qu’est ce que tu dis...


    • @Yacin

      Première remarque : "La Turquie n’a pas signé cette convention, donc elle est dans son droit de pas reconnaître la zone maritime de la Grèce." La Turquie comme 193 autres pays est membre de l’ONU donc quand survient un litige internationale, celui-ci est traduit devant la Cour Internationale de Justice qui a pour principales fonctions de régler des conflits juridiques soumis par les États et de donner un avis sur des questions juridiques présentées par des organes et agences internationaux, dans ce cas précis le droit maritime est clair est précis sur la question des 12 miles marins, par conséquent la Grèce est dans son bon droit.

      Seconde remarque, la Turquie ou plutôt Erdogan s’est mis à dos quasiment tout le monde, au sud les arabes, les kurdes et les perse, du Maghreb à l’Iran en passant par l’Égypte et la Syrie, au nord la Russie avec ses actions néfastes en Syrie et en Libye et à l’ouest l’Europe du Portugal à la Grèce en passant par la France l’Espagne et l’Italie qui se réunissent au sommet Med-7, à Ajaccio ce jeudi 10 septembre, ça fait beaucoup d’ennemis pour le sultan en carton même avec l’appui implicite des US/OTAN, d’autant que l’information la plus importante est bien le message de M. Attali, les mondialistes semble prêt à sacrifier les turques (et les goyims) le petit coq fait le boulot, et Erdogan se jette dans le piège comme Saddam dans le piège de Madelene Albright

      Le seul moyen de s’en sortir par le haut pour tout le monde mais surtout pour la turquie (parce qu’il ne faut pas rêver erdogan n’a pas les moyens de ses ambitions) est qu’il, change de plan, cesse de faire le sale boulot de l’OTAN, propose un partage équitable ou commun du gisement de gaz. Et qu’il lise ou relise un peu Sun Tzu.


    • J’informe, je communique.
      Beaucoup de personne parle de Byzance mais ne connait pas grand chose.
      Byzance est le meilleur exemple de la solidarité chrétienne qui n’existe tout simplement pas ou du moins pas toujours.


    • Asterix
      Il y’’a aucune cour international qui condamne la Turquie pour s’approprier un espace à deux kilomètres de ses terres.
      La Grèce refuse tout dialogue sous la pression de la France.
      Car la Grèce encore une fois va être abandonné à son sort, pareil pour Chypre.
      C’est bizarre que l’Union européenne n’a pas bougé son petit doigt depuis des lustre concernant le dossier Chypriote il suffit qu’il y’a du Gaz et du cash pour qu’il y’a une forme de cohésion.
      Je peux comprendre votre frustration, Erdogan n’est pas aimé, mais pourtant il coopère avec chaque acteurs que vous avez signalé.
      Il coopère sur beaucoup de dossier avec l’union européenne que ce soit sur les réfugiés, et les terroristes. Personne aime Erdogan mais chaque acteurs s’accorde à dire que l’influence de la Turquie d’un clan à l’autre est nécessaire et peut faire basculer l’échiquier international.
      La Turquie est un thermomètre de la géopolitique.
      Effectivement on essaye depuis un moment d’assassiner Erdogan que ce soit politique ou physique car il dérange beaucoup de monde ce qui renforce encore plus l’admiration que j’ai pour lui.
      Car faut pas ce le cacher il manque une personne comme Erdogan en France qui s’approprie la société,les journalistes, les médias, la justice et qui met la religion catholique dans la sphère public et politique.


    • Yacin

      Je comprends votre admiration, voire votre idolâtrie pour votre "raîs", mais sortie de Turquie il ne pèse pas grand chose contrairement à ce que vous pensez aveuglément pour des raisons évidentes de nationalisme, et surtout il se trompe de voie en faisant le boulot pour l’OTAN. Tout se joue à Washington, Bruxelles (OTAN) et un peu à Moscou. Et si les mondialistes tournent le dos à la Turquie (et c’est parti pour apparemment cf : Attali sur twitter) c’est fini pour erdogan, avec le nombre d’ennemis qu’il s’est mis à dos la Turquie va être harcelée sur tous les fronts, le retour du bâton.


    • Yasin,

      Autre vision : ce n’est pas une question de droit mais de sang. Pour ce qui est de remettre le catholicisme au centre de notre société, lui dont l’amour des "victimes" est en train de causer sa perte, je propose de remonter aux authentiques valeurs méditerranéennes : guerre totale contre la Turquie aboutissant à l’extermination de tous les hommes avec des poils sur la bite. On donne terres et femmes en partage à nos soldats.


  • bof... à un moment donné il faudra choisir entre l’islam et l’occident... être antisioniste ne résout pas tout comme par magie... faudra approfondir votre position.

     

  • @ nico #2542263

    « Si il existe un peuple " élu" , c’est donc bien que tous les autres peuples sont considérés comme des esclaves. » Peule élu, peuples exclus.


  • Si on avait pris au sérieux , depuis 20 ans, les discours d’Attali, on aurait pu empêcher ce monstre de prôner le mondialisme et sa capitale Jérusalem et de transformer la France millénaire en hôtel pour apatrides !


  • Les chinois ont investi beaucoup en Grèce. Le port du Pirée leur appartient plus ou moins pendant 100 ans si je dis pas de bêtises. Là où je veux en venir c’est que les chinois devraient à priori être du côté des Grecs, ce qui je pense devrait peser sur la balance. Au passage je tiens à signaler que la plupart des ressources crédibles que les Grecs avaient ont été cédées à des puissances étrangères pour des sommes ridicules : mines d’or pour 1 euro symbolique et j’en passe. Donc au meilleur des cas ils vont se faire payer au lance-pierre par des multinationales qui vont tout ramasser. Il ne s’agit pas aux Grecs d’exploiter leurs ressources, encore une fois ils vont se faire baiser, ça vaudrait pas la peine de se friter avec le colosse Turc. Les petites îles au bord de la Turquie appartenant à la Grèce ont été habitées par des Turcs et Grecs depuis longtemps donc ça génère des conflits. Quand on regarde les limites géographiques attribuées par les grandes puissance au traité de Constantinople on voit que les frontières sont quand mêmes très proches : pourquoi attribuer une île à deux pas de la Turquie et plutôt loin d’une terre Grecque à la Grèce. Enfin c’est juste mon avis, ça aurait pu être mieux partagé probablement. C’est clair que ça allait créer des tensions.

    Je me souviens quand les Grecs s’étaient fait refourgué des sous-marins Allemands qui tanguaient à la livraison..Les Grecs ont fabriqué de l’armement : tanks etc.(voir la marque ELVO) mais le gouvernement a préféré acheter à l’étranger moins cher. Ils faisaient aussi de bonnes machines fiables (moteurs etc) mais on a toujours préféré acheter à l’étranger.. Malheureusement sans l’Europe la Grèce serait aux mains des Turcs depuis belle lurette. Les Grecs ferment bien leur gueule et n’ont pas le choix. Il faut voir la bande de zozos qui gouvernent ce pays, de Papandreou à Tsipras. Ils sont 10 millions d’habitant, ont une immigration massive difficilement quantifiable vu le nombre de gens qui n’ont pas de papiers. Si vous regardez les pays qui entourent la Grèce c’est pas joyeux Avec 10 millions d’habitants ils ne pèsent rien. Plein de braves gens ceci dit, de toutes confessions et nationalités. J’ai vu des étrangers travailler très dur et honnêtement là bas qui ne posaient pas de problèmes. La Grèce est un peu un foutoir. Joli pays avec le tourisme qui produit une trentaine de % du PIB. J’ai bossé là bas et je suis Grec. C’est clair que je suis pas un As de la géopolitique, je donne mon avis.


  • la Turquie est un pays fort, et qui a compris comment discuté avec les occidentaux, il faut tout simplement voir la fin de hégémonie occidental, le monde va devenir plus juste. avec un occident plus faible.

     

    • Mais non , la solution c’est de restituer aux Grecs l’Asie mineure, de balayer ces hordes qui n’ont rien à faire en Europe ni dans les territoires historiquement grecs. Voilà, chacun à le droit de rêver


    • La réalité donne raison à Tartar


    • A Yasin (évidemment, votre propos est tendancieux), pas de souci. Mais bon, au fil de l’histoire c’est passager. La France a connu les invasions barbares jusqu’à Clovis, dès lors, à l’échelle du temps, elle s’en remettra. Ce ne sont pas quelques ottomans... Imrân Hosein (Merde à ses étudiants non ER compatibles) a raison, Istanbul n’est pas Constantinople et ne l’a jamais été et ne le sera jamais malgré trois tapis de prière posés en son sein. Constantinople a été, est, et sera.
      Le seul apport Turc aura été les chiottes qui seront sûrement mis en valeur dans l’ambiance Covid actuelle.


    • @Kahlenberg

      Vous avez raison, c’est beau de rêver.


    • La turquie est forte pour faire des kebabs et des loukoums, c’est tout.
      Les Roumains aussi ont su "discuter" avec les ottomans arrogants et expansionniste, Vlad III Basarab, surnommé « l’Empaleur » a calmer les Seldjoukides d’une façon très explicite.
      D’autre aussi y compris dans le monde musulman ont remis en place les sultans, les Perses et les Chérifiens notamment.
      Remercie l’occident sans lequel tu serais un mignon du cheikh ou un "abid", au lieu de faire le malin derriere un ordi (technologie d’occident).


    • Blasphème tellement d’erreurs par ou commencer.
      Piouuuuuuuuuuuuuuf !!!



      La turquie est forte pour faire des kebabs et des loukoums




      Pathétique !



      Les Roumains aussi ont su "discuter" avec les ottomans arrogants et expansionniste, Vlad III Basarab, surnommé « l’Empaleur » a calmer les Seldjoukides d’une façon très explicite.




      Otage des turcs lui et son frère, privilégié, il a brisé son alliance avec les turcs, et ensuite il paya un tribut pour avoir la paix. Alors que les ottomans avancés sur les nations chrétiennes orthodoxes l’une après l’autre dans les Balkans, les hongrois ont pris de sacré branlé, ils ont essayés d’aidé lors de la prise de Constantinople depuis ils n’ont plus bronché.
      Genghis Khan a cassé la croûte aux chinois.
      Atilla a cassé la croûte aux Romains
      Les Ottomans ont cassé la croûte un peu partout dans les trois continents.
      Atatürk a cassé la croûte concernant l’indépendance de la Turquie et au traité de Sèvres
      Erdogan va casser sa croûte également.


    • @Yasin Tu es qui en fait, l’agent de communication de l’AKP sur E&R ? Tu n’as pas compris qu’il n’y a aucun intérêt en commun ici ? Arrête de nous vendre ta salade et faire la promotion de tes envahisseurs ! T’as cru que tous ces peuples vont se laisser faire sans broncher ! Vous n’avez rien apporté à part pillages et destructions !
      Beaucoup en ont assez de votre attitude arrogante depuis des siècle et commencent même à trouver votre présence insupportable que ce soit en Europe ou au Moyen-Orient. Retourne donc en Asie Centrale ou en Sibérie honorer la terre de tes ancêtres et épargne-nous ton baratin expansionniste que tu nous livres entre deux kebabs à râper dans ta gargote que tu prends pour une caserne ottomane mon ami


    • La civilisation turque regorge plein de richesse, beaucoup de chose que vous ne connaissez pas.
      Vous pouvez prendre un air arrogant, vous n’avez pas la chance d’avoir une double nationalité et de connaitre deux cultures.
      Le point commun qu’il y’a entre nous c’est le nationalisme je parle en mon nom du moins vous je ne sais pas. J’aime l’histoire de France et celle de la Turquie.
      Mon meilleur passage est l’alliance franco/turc avec François Ier (une alliance vielle de 250 ans mine de rien), suite à ça l’empire Français à prospéré sur le dos de l’empire Ottoman avec les conquêtes de Napoléon et les accords Skyes-Pico.



      Vous n’avez rien apporté à part pillages et destructions !




      On peut reprocher aux ottomans d’être des envahisseurs, cependant le Moyen-Orient est moins agité sous leurs dominations, Penchons nous sur les chiffres, les guerres d’influence, les divisions, les attentas et les terroristes, le pétrole.
      L’excuse du on a rien inventé, est un prétexte du colonialisme pour être arrogant et avoir la main mise sur les Hommes.


  • Bonjour,

    Beaucoup d’inepties, de contre vérités,de demi vérités et aussi de conneries dans les commentateurs pro- Erdogan sur ce fil mais aussi ailleurs sur le net.

    Beaucoup d’admirateurs d’Erdogan me font penser aux admirateurs de Kim Jong Un qui répètent le même discours comme des petits perroquets sans se rendre compte que ce qu’ils disent est souvent illogique et ne tient pas la route.

    De plus ils ne voient que ce que le pouvoir leur dit de voir.
    Ainsi Erdogan est en train de faire une "Julien Lepers" : Ah oui,oui oui,oui avec la lirre turque face à l’Euro soit 8.888 (Ah huit,huit,huit,) mais c’est pas grave Inch allah le peuple turque paupérisé peut prier dans la Basilique Sainte-Sophie ...

    Je ne trouve plus la citation d’Erdo ou il disait en gros à ses débuts si vous me voyez avec plus que cette bague (en brandissant son alliance) vous pourrez m’arrêter car lorsqu’on fait de la politique on ne doit pas s’enrichir mais servir le peuple.

    En voyant son palais des milles et une nuits et les robinets dorés de sa cuisine ,j’ai l’impression qu’il a mis une carotte au peuple turc.

    Pour moi Erdogan est comme un chef de gang,il regarde ses intérêts d’abord et ensuite si cela est possible il redistribue certaines miettes à son peuple.Moi je l’appellerai plutôt ErdoGang car cela lui convient mieux.

    Il a abattu un chasseur russe en Syrie que lorsque Putin lui a cassé son Business (en bombardant ses camions) de contrebande de pétrole avec Daesh.En gros il a mis l’armée turque au service de son Gang pas du peuple turc.

    Pour justifier l’injustifiable certains turcs reviennent avec l’exemple des iles anglo-normandes qui selon eux ne voient pas leur Zone Economique Exclusive rattaché à celle de l’Angleterre.Ils voudraient la même chose pour Kastellorizo.Le problème c’est que les îles anglo-normandes ont un statut particulier autonome.Ils n’ont jamais fait partie de L’UE même si ils ont des liens avec l’Angleterre.C’est une des raisons pour lesquelles ce sont des paradis fiscaux.

    Selon la logique absurde des néos ottomans Kastellorizo est trop près de la Turquie et ne devrait pas avoir de zone économique exclusive (surtout la ou se trouve les gisements ). Si on suit leur logique débile Copenhague qui se trouve à près de 10 km des côtes suédoise ne devrait pas avoir de zone economique exclusive non plus... Elseneur sur la même île que Copenhague à moins de 5 km des côtes suédoises non plus !

    La Turquie veut appliquer le droit ottoman pas international !

     


    • aussi de conneries dans les commentateurs pro- Erdogan sur ce fil mais aussi ailleurs sur le net.




      L’authentique vérité n’est pas ça, vous commencez déjà à annoncer la couleur, question neutralité on a vu mieux.
      Il serait plus juste de dire que les commentateurs des deux côtés défendent leurs idées car les commentaires les plus débiles viennent des deux côtés.



      Beaucoup d’admirateurs d’Erdogan me font penser aux admirateurs de Kim Jong Un qui répètent le même discours comme des petits perroquets sans se rendre compte que ce qu’ils disent est souvent illogique et ne tient pas la route.




      En effet, les discours de Poutine, de Kim, Du général de Gaule, de Martin Luther King peuvent engendrer de l’admiration sans pour autant qu’il soit faux ou illogique.
      Ce qui est illogique c’est de marginaliser, de discriminer un dirigeant et d’avoir l’arrogance de savoir la vérité sur ce qui est juste ou non.



      De plus ils ne voient que ce que le pouvoir leur dit de voir.




      Oooooooooooh que non mon ptit garçon, quand Erdogan dit un truc généralement il le fait à 90% contrairement aux autres son agenda diplomatique n’est pas caché.
      Face à la finance et la pression Américaine, avec la Mosquée St Sophie, en Libye, en Syrie on peut lui reprocher certaines chose, on peut voir et surtout on peut constater sur le terrain et par des chiffres.



      Pour moi Erdogan est comme un chef de gang,il regarde ses intérêts d’abord et ensuite si cela est possible il redistribue certaines miettes à son peuple.Moi je l’appellerai plutôt ErdoGang car cela lui convient mieux.



      Concernant le palais c’est un monument pour la nation Turque, et en effet il le dit lui même qu’après lui le prochain successeur sera dans le palais on peut constater qu’il dit juste. Il veut remettre la politique Turque au cœur du monde international.




      Il a abattu un chasseur russe en Syrie que lorsque Putin lui a cassé son Business (en bombardant ses camions) de contrebande de pétrole avec Daesh.En gros il a mis l’armée turque au service de son Gang pas du peuple turc




      Aucune logique, on éclate pas un avion dans les airs pour ensuite faire une alliance stratégique alors que tout les autres acteurs montrent leurs dents à cette alliance.
      On ne vend pas des S400 comme ça faut arrêter la fumette.



    • Pour justifier l’injustifiable certains turcs reviennent avec l’exemple des iles anglo-normandes qui selon eux ne voient pas leur Zone Economique Exclusive rattaché à celle de l’Angleterre.Ils voudraient la même chose pour Kastellorizo.Le problème c’est que les îles anglo-normandes ont un statut particulier autonome.Ils n’ont jamais fait partie de L’UE même si ils ont des liens avec l’Angleterre.C’est une des raisons pour lesquelles ce sont des paradis fiscaux.




      L’injustifiable ???
      Regardez sur une carte pour l’amour de Dieu.
      Trouvez vous juste la zone maritime d’un point de vue de la Turquie ?




      Selon la logique absurde des néos ottomans Kastellorizo est trop près de la Turquie et ne devrait pas avoir de zone économique exclusive (surtout la ou se trouve les gisements ). Si on suit leur logique débile Copenhague qui se trouve à près de 10 km des côtes suédoise ne devrait pas avoir de zone economique exclusive non plus... Elseneur sur la même île que Copenhague à moins de 5 km des côtes suédoises non plus !




      Vous commencez à être énervé et énervant.
      C’est plus débile de vendre des îlots Grecs en période de crise à des saoudiens et des étrangers que de déclencher une guerre régional sur un bout de cailloux à deux kilomètres des terres turque pour du gaz et du cash. Selon le traité de Lausanne toutes les îles que la Grecs ont raflés les plus proches de la Turquie doivent être démilitarisé hors on constate que depuis les années 90 les îles deviennent militarisés, il n’ya pas que la zone maritime qu’il faut respecter.
      La Turquie veut simplement défendre ses intérêts car les deux poids de mesures est terriblement splendide sur ce dossier.
      Si la France de Macron est aussi pointilleux sur ce dossier c’est pour le Gaz et la compagnie Total qui rafle le marché sans parler des avions de chasse vendu alors que les Grecs n’ont pas un clou en poche.


  • Demandez aux palestiniens s’ils préfèrent la période de paix qu’ils ont connu durant des siècles sous protectorat des turcs à la période actuelle d’oppression, d’embargo et de privation de leurs droits les plus élémentaires.

    Les forces arabes qui ont appuyé et soutenu les anglais à l’époque (Lawrence d’Arabie) pour chasser les turcs de la Palestine doivent s’en mordre les doigts.

    Nous vivons des temps messianiques, si la Turquie occupe cette région depuis des siècles ce n’est pas pour rien, ce n’est pas un hasard, elle a son rôle à y jouer. Auriez-vous préféré qu’il y ait dans cette zone géographique stratégique un pays avec un dirigeant aux couilles molles...

     

Commentaires suivants