Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’INSEE tire le portrait des familles de France

Les deux tiers sont encore des familles traditionnelles

L’institut [Institut national de la statistique et des études économiques, INSEE] publie ce mardi un état des lieux de la famille. En tête, la « traditionnelle » malgré une certaine érosion, suivie par les « monoparentales » qui croissent tandis que les « recomposées » stagnent.

 

[…]

Dans le détail, cette photo à base de chiffres révèle que 67 % des familles sont traditionnelles. Le modèle reste dominant même s’il a perdu deux points entre 2011 et 2018. L’érosion suit son cours sans effondrement, mais avec une nuance : alors qu’en 2011, la moitié des familles traditionnelles étaient composées de couples mariés, le chiffre est tombé à 45 %. Et les enfants là-dedans ? 68 % d’entre eux grandissent actuellement dans cet « environnement ». Précision : ce modèle traditionnel est particulièrement présent en Pays-de-la-Loire et Bretagne, la plupart des départements de la région Auvergne Rhône-Alpes, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Doubs, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Pour faire court, c’est dans l’Ouest et à l’Est que la famille à l’ancienne est la plus fréquente. […] La moitié des mères de ces familles ont un diplôme supérieur au bac contre un tiers des mères de familles monoparentales ou recomposées. […]

[…] En 1975, on ne recensait que 10 % de familles monoparentales. Pivot de ces familles : la mère (dans 85 % des cas !!!). Actuellement, 13 % des enfants vivent dans de ce type de famille avant l’âge de 3 ans ; et 27 % entre 15 et 17 ans. Las, leurs mères sont moins souvent en emploi que dans les autres familles, car souvent moins diplômées mais aussi soumises à des contraintes de garde d’enfant […]. En Guadeloupe et en Martinique, plus de la moitié des enfants vivent dans une famille monoparentale.

Dernier modèle de famille croqué, la recomposée (majoritairement en union libre) qui fait du surplace. Leur part est quasi stable depuis 1999 (9,1 %) avec un enfant sur dix qui y grandit. […]

Lire ’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2364910

    Encore une fois l’INSEE fait un travail de feignasse... On attend toujours ces chiffres selon les classes sociales

     

    • #2364975

      ... et ethnique.


    • #2365202
      le 15/01/2020 par La fronce aux foncés !
      L’INSEE tire le portrait des familles de France

      Ah oui, non mais ça c’est secret ! Le nombre d’immigrés et réfugiés dans la "pauvreté " en fronce c’est secret aussi... chuuut ! Faut bien faire payer le con tribuable en lui disant que c’est de "redistribution" pour les pauvres !


    • #2365380
      le 16/01/2020 par Brigitte la Haine
      L’INSEE tire le portrait des familles de France

      @ La fronce aux foncés !
      Ça s’appelle la redistribution par le ruissellement
      Oui C est notre porte-monnaie qui ruisselle ,enfin il fuit ,un gros trou y a été fait
      Faut revenir aux fondamentaux
      Ton argent tu nous le doigt (dans l’cul)


    • #2365607
      le 16/01/2020 par Viva Gasconha !!
      L’INSEE tire le portrait des familles de France

      On a pas les statistiques de nos élus, sénateurs, députés, parlementaires, ministres, présidents ??
      LREM,PS, LR, NPA, LFI ,RN ???
      Et idem pour les journalistes ??
      Et pour tout ce petit monde, statistique ,sur l’orientation sexuelle, ethnique, salaire, accointance FM, CRIF, etc... ???
      Ce serait bien de savoir ,non ??
      On nous parle toujours de transparence ,non ??


  • #2364914
    le 15/01/2020 par France is under attack
    L’INSEE tire le portrait des familles de France

    2 tiers c’est pas beaucoup, on doit s’en féliciter ?
    Même 4/5e j’aurais trouvé ça inquiétant. La gangrène homosexualiste-lesbianophile-transcourant pro-PMA s’étend à travers le pays !

     

  • #2364959

    « En Guadeloupe et en Martinique, plus de la moitié des enfants vivent dans une famille monoparentale. » : donc chez la mère, euh... est-ce un problème économique et social et/ou à cause du zouk, de la biguine, de la chaleur, du rhum et des pics testostérone ?
    Polygamie masquée, complicité de fraude aux aides sociales ?
    C’est vraiment un magnifique pays pour celzéceux qui triment pour payer ce borel, la vachte !

     

    • #2365486

      En Guadeloupe et Martinique il y a beaucoup d’Haïtiennes souvent très jeunes qui arrivent enceintes et y accouchent. La chose faite sur place l’enfant est né en France et donc français par le droit du sol. La mère ne tarde généralement pas à le devenir. Puis elle fait venir ses 2 ou 3 autres gosses restés en Haïti. Et eux aussi deviennent francais dans la foulée. On appelle ça la quenelle sauce Colombo.. Heureux me Pamfi ?


  • #2365020

    Ca reste maigre, mais je vais quand même essayer de me réjouir pour cette bonne nouvelle. Puissions nous en être encore à ces chiffres ne serait-ce que dans 5 ans...


  • #2365057

    Faut interdire le divorce ! Point barre ! Les cons n’ont qu’à faire attention avant de se marier ! Surtout quand, en plus, ils ont pondu des enfants !

     

    • #2365227

      Plus que le divorce, il faut interdire les relations multiples au cours d’une vie.
      On est passés de l’union de deux personnes, du premier baiser, du premier enfant, du premier tout ce que vous voulez qui lie intimement un couple pour la vie (après des mois voire des années de réflexion, "pour être sûrs") à des histoires de cul qui se résument à "un(e) de plus".
      Étonnant que les couples ne valent plus rien avec des écoles mixtes, de la toxicomanie à la pelle et des conneries comme Tinder ?
      On dirait des animaux.
      Sauf que les animaux ont des périodes de reproduction, ce qui les rend quand même moins sales.
      Un site de rencontre où les "porcs" et les "traînées" seraient interdits pourrait former de vrais couples durables, comme au bon vieux temps, c’est-à-dire depuis l’aube de l’Humanité jusqu’aux environs des années soixante.
      Pour les autres, ils peuvent toujours de répéter devant leur verre de vin et leur animal de compagnie que leur passé sexuel n’a ab-so-lu-ment rien à voir avec leur situation actuelle.


    • #2365515
      le 16/01/2020 par Nicolas Tesla
      L’INSEE tire le portrait des familles de France

      Fallait pas laisser la gangrène féministe s’installer voir jamais donner le droit de vote aux femmes... Profitez du déclin maintenant.


    • #2365619

      Lezard 1er,

      1er en quoi ? Là est la question.
      En 1 er degré j’espère, car les autres, c’est à ça qu’on les reconnait...

      Pour ce qui est de Gwada et Martinique, les mecs sont à 99% incapables de fidélité à leur femme donc ça fini par clasher car elles en ont marre de se savoir cocues.
      Les villes sont petites sur ces iles et tout se sait très vite, de plus les Antillais se sentent obligés de causer à ce niveau.
      C’est un peu la même dans beaucoup de pays Africains, mais comme la polygamie y est souvent admise, pas de divorce.


  • #2365107
    le 15/01/2020 par Enculocratie
    L’INSEE tire le portrait des familles de France

    L’INSEE c’est pas eux qui nous expliquent que l’inflation est de 1% quand les tarifs publics augmentent chaque année de 20% ? Et ne parlons pas des taxes & impôts !!!


  • 60% des enfants nés hors mariage, contre 1% en 1789. Je ne savais pas que l’union libre était le modèle de la famille traditionnelle.


  • #2365112
    le 15/01/2020 par H. K. Daghlian
    L’INSEE tire le portrait des familles de France

    « Wesh la Mif » ça commence bien.
    Il vaut mieux laisser de coté les statistiques officielles, qui valent leur pesant en bouse de vache. Le plus simple c’est de faire soit même ses statistiques dans sa famille élargie, son pâté de maisons, dans son immeuble et rajouter quelques variables telles qu’origine ou ethnie, de souche ou de papiers, localisation géographique précise (une région c’est très vaste) et pourquoi pas religion puisqu’ils parlent de famille traditionnelle. On verra alors que la France dans certaines zones est traditionnelle, tandis que dans d’autres elle n’est tout simplement plus.

    M’est avis que le terme "traditionnelle" en lui même peu être interprété différemment selon qu’on soit une journalope de gauche (pléonasme), un catho tradi, un nationaliste ou un migrant ayant signé d’une croix ses papiers long séjour et sa demande de nationalité (...). Par exemple, quelqu’un dirait que dans une famille traditionnelle, la maman reste à la maison à s’occuper des gosses et de la bouffe et le papa se casse le cul à entretenir tout ce petite monde, en y mettant un peu de valeurs et en y récoltant le respect qui lui est dû, ouais je sais, ça semble si lointain tout ça...

    Le chiffre de deux tiers peut sembler rassurant (c’est peut être le but pour pouvoir rajouter une couche de décadence et déglinguer d’avantage la société) mais je pense que la réalité est beaucoup plus catastrophique que cela, en tous cas dans les grandes villes.

    Ceci dit, ce n’est pas très objectif de ma part, j’ai toujours eu de mauvaises notes en statistiques (contrairement aux maths ou je cartonnais) et j’ai toujours conchié cette science de mes deux qui tend à renier des subtilités et confondre des ensembles très hétérogènes en une seule entité pour faire des règles et mettre dans des cases, faire accepter l’illogique en le faisant passer pour de la science.


  • #2365153

    L’Ouest et la Bretagne sont les zones les plus protégées du chômage et de l’immigration.
    Comme quoi dès qu’on emmerde pas les Français, ils vivent en couple et ont des enfants s’il y a du travail. C’est les régions où la vie est encore tenable où les femmes sont en famille "traditionnelle" et ou elles travaillent le plus !
    La solution "fantasme porno" des femmes à séquestrer car elles auraient dégénéré et refuseraient d’enfanter s’effondre.
    C’est le même univers mental que les gangs qui ont mis en esclavage sexuel des gamines anglaises, où l’affaire du rabbi et ses 50 femmes esclaves.

     

    • #2365264

      Rennes, Nantes, et à présent Brest ne sont absolument pas protégées de l’immigration folle.. Quant au taux de chômage, il est artificiellement bas, l’île et vilaine sauve les meubles. Le reste de la région est moyen, le travail est essentiellement dans l’agroalimentaire de basse qualité, le commerce, l’administration pléthorique.. Par contre, cela reste dans l’ensemble une société traditionnelle. Je suis moi même issu d’un milieu de la petite bourgeoisie catholique, j’ai grandi dans la quiétude d’un foyer aimant, à 300 mètres de l’océan, ma mère n’ayant pas travaillé (le corollaire pas de retraite, il a fallu vendre la maison dans laquelle nous avonsj grandi pour assurer la présence de mes parents en maison de retraite, la pension de mon père couvrant sa place, pour ma mère, c’est 1700 euros mensuels à régler...). Une famille, la mienne, donc, aux valeurs empreintes de simplicité et de droiture. C’est pourquoi je me retrouve bien sur ce site. Je salue au passage la grande qualité de vos débats et de vos sujets, ainsi que celle des intervenants dans l’ensemble, je vous remercie pour ces moments devenus indispensables.


    • #2365322

      Olivier
      Vendre la maison ou vous avez grandi pour payer leur séjour en maison de retraite le tout pour plusieurs milliers d ’euros par mois ? Il n ’y avait pas mieux à faire ?


    • #2365467

      @Léo
      Je me permets de réagir,doublement, pour rebondir sur le témoignage d’Olivier
      La prise en charge à domicile d’une personne âgée dépendante est très dure et ne se fait pas sous le signe de l’évidence (surtout quand la personne concernée perd tous ses repères)
      Bien sûr qu’elle culpabilise celles et ceux qui ne peuvent faire autrement que placer le parent aimé.
      Abandon,sensation de ne pas retribuer l’amour reçu à sa "juste" valeur sont le lot des familles devant faire face à ce dilemme quant il s’agit avant tout de sécurité (sans compter les problèmes financiers que cela soulève,source hautement potentielle de conflits)
      Mais croyez moi,être soignant "24h/24,7j/7",c’est mission impossible !
      L’amour n’a rien à voir la dedans et n’a pas à être remis en cause même ces situations bousculent des schémas familiaux,notamment par le fait de devenir le parent de son parent,voire,pire,voir ce parent "changer",se dégrader.
      Avec le placement,on oscille entre le "moindre mal "et le "pour le mieux" sachant que,de toute façon,rien ne sera parfait et qu’avec cela,des pages se tournent,inéluctablement


    • #2365468

      @Olivier ! Sinon aménager des soins et aides à domicile avec votre visite 2 fois par jour pour voir et discuter avec vos parents qui vous ont tant aimé. Personne ne mérite de voir son patrimoine volé par ces rapaces ! Mais aujourd’hui maison familiale ne veut plus rien dire !


    • #2365813

      Bonsoir. Dans les faits, ma mère, en parfaite santé physique et intellectuelle, jusque là, et conduisant par exemple encore sa voiture en 2014, a, de façon concomitante déclaré à 84 ans (fin 2014,) un cancer Colo-rectal avec mise en place d’une stomie., (pas simple à accepter, mais le cancer à été stoppé) mais hélas aussi il y a eu un diagnostic de cette terrible et curieuse maladie d’Alzheimer. Mon frère et moi avons alors mis en place des 2015 un service d’aide à domicile,, mieux que rien du tout.,. En 2016, pour des raisons professionnelles, mon épouse et moi avons dû partir à Lyon (car j’avais un réel problème pour re- trouver du travail à plus de 50 ans dans l’ouest breton, peu dynamique, ne vous fiez pas aux statistiques officielles .)., La situation s’est hélas encore dégradée pour ma mère, mon père, fatigué, s’est retrouvé démuni face à la maladie de sa femme.. A ce moment là ils s se sont retrouvés dans une structure Ehpad. Foyer-logement (mon père le souhaitait). Il y a pas de solution miracle. La maison a du être vendue. Moi à 900 kms, mon frère ayant quitté la France depuis 2010...Mon père est décédé en juillet dernier à 90 ans. Ma mère ne sait toujours pas qu’elle est veuve. Elle est dans sa prison mentale. Mais heureuse si on peut dire. La vieillesse est décidément parfois. un vrai naufrage. Je les aimerai toute ma vie. Mais j’ai culpabilisé...


  • #2365242

    Pour ceux qui veulent voir les stats sans donner des vues au Libé (« wesh la mif »...), voici le lien vers l’étude de l’INSEE :



    https://www.insee.fr/fr/statistique...



    La carte des familles traditionnelles (qui se trouve à un tiers du bas de la page) recoupe largement la carte du catholicisme, qu’il soit résiduel ou « zombie » (E. Todd). On aperçoit les grands bassins céréaliers aquitain et parisien ainsi que la façade méditerranéenne qui sont autant de bassins de déchristianisation depuis le XVIIIe siècle janséniste, faisant face à des massifs armoricain, central ou orientaux (Vosges, Jura, Alpes) demeurés fidèles à l’Eglise. Le sud méditerranéen est aussi un bastion du recours à l’IVG, deux à trois fois plus fréquents que dans l’ouest armoricain.


  • #2365261

    Le reste de la natalité on le doit aux turcs et aux magrhebins.

     

  • #2365317

    avec la génération de tarés qu’on nous prépare, dans 10-15 ans, il y aura largement 50% de familles monoparentales. Le jeune adulte actuel est individualiste, son objectif est de voyager partout dans le monde toute sa vie sans contraintes.... d’ailleurs, avec l’explosion de l’homosexualité et c’est là les limites de l’article, il n’y aura plus de familles surtout.
    Pour raconter une anecdote de ces dernières années donc pour anticiper sur ce qui va advenir, ma belle soeur, 36 ans, depuis 5 ans, s’est mis en ménage avec 3 gars différents, donc 1 avec qui elle forme depuis 2 ans, un ménage recomposé. Elle a en effet, 2 enfants avec un mec avec qui elle était il y a 10 ans de cela. Ce dernier qui a eu 2 enfants avec elle, doit avoir eu environ au minimum une bonne cinquantaine (je suis gentil) de partenaires et une bonne dizaine de compagnes qu’il a présenté à ses enfants. C’est formidable la démocratie. Un idéal de vertu et de chasteté à tous niveaux. Allez, on y croit les gars, en 2030, on sera tous fous.... euh sans moi je crois.
    Je termine mon propos, en considérant que l’article a grossi les chiffres de la famille trad pour ne pas froisser l’opinion qui elle-même pense comme moi.

     

    • #2365487

      Consumérisme de tout, y compris des corps. On veut tout, beaucoup, tout de suite et changer très vite car il y a du choix. Oui le monde est fou mais parce qu’empli de tarés, d’inconscients, de menfoutistes...


  • #2365600
    le 16/01/2020 par Identi’terres OC
    L’INSEE tire le portrait des familles de France

    Tout ne va quand même pas si mal, je sais pas pour les villes ,mais en milieu rural, il y a encore du paysan, de l’artisan, du petit patron, du boucher/charcutier, du salarié, des professions libérales ,infirmières et autres qui vivent en bonne tenue
    Tous les gens que je côtoie en grande majorité sont civilisés ,mis à part, quelques cas-soces, quelques alcoolos ou des allogènes fraîchement débarqués, moi, je vois des gens qui ont du bon sens, polis, travailleur, honnête, c’est sûr que si on écoute BFM/RMC, qu’on lit la presse-papier régionale, on a de quoi s’inquiéter, mais c’est pas la réalité du terrain
    Malheureusement il y a des divorces,du chômage, de la précarité et de la paupérisation ,mais c’est pas nouveau
    Et que je sache , c’est pas qu’en France
    L’herbe n’est pas plus verte ailleurs
    C’est ici que nos racines ont poussées ,pourquoi partir ??
    Notre combat est ici, loin de nos terres, nous seront des migrants
    «  #JeSuisPasUnMigrants  »


  • #2365664

    Juste en passant >> J’ai déjà dit tout le bien que je pense de l’équipe E&R , et d’Alain Soral, évidemment ! Et que dire des commentateurs , car je lis tous les commentaires, ils complètent les articles, avec qualité ..Ca me rassure quelque part de savoir qu’il y a encore des gens instruits, éduqués, qui raisonnent, qui savent débattre, ici on ne s’insulte pas ..Quand on me critique d’être une fidèle de ce site, je mouche les adversaires en leur disant que de toutes façons, ce n’est pas de leur niveau, qu’ils seraient largués, qu’il restent dans leur fange.. Merci à tous...


  • #2366113
    le 17/01/2020 par Bertrand Dudéclin
    L’INSEE tire le portrait des familles de France

    C’est encore les musulmans qui ont tout compris ! Avec la polygamie, plus de divorce !


Commentaires suivants