Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Islande renonce à adhérer à l’Union européenne

L’Islande va enterrer sa candidature à une adhésion à l’Union européenne, sans le référendum initialement promis par les deux partis eurosceptiques au pouvoir, a annoncé vendredi le gouvernement.

Ces deux partis, le Parti du Progrès (centre) et de l’Indépendance (droite) se sont mis d’accord sur un projet de loi demandant au gouvernement de "retirer la candidature à une adhésion à l’Union européenne" déposée par le pays en 2010.

"Un tel projet de loi sera de ma responsabilité. Le ministre des Affaires étrangères à l’époque avait présenté le projet de candidature, donc il est naturel que je présente le projet pour la retirer", a déclaré à la télévision publique Ruv le ministre des Affaires étrangères Gunnar Bragi Sveinsson.

Cette issue était prévisible. Le gouvernement avait déjà dissous les instances de négociation avec l’UE, dont le travail était suspendu depuis le début de la campagne des législatives de 2013. En mai, les deux partis s’étaient pourtant mis d’accord pour promettre dans leur plateforme gouvernementale un référendum, où le "non" était favori.

"Une autre candidature ne sera pas déposée sans d’abord tenir un référendum", indique le projet de loi.

Alors que l’Islande est associée à l’UE via la Convention de Schengen et l’Espace économique européen, le principal obstacle à une adhésion est la pêche, sujet qui n’a pas été abordé lors des négociations entre Bruxelles et Reykjavik.

Les partisans de l’UE, dont une majorité des sociaux-démocrates et une minorité au sein des partis gouvernementaux, voient comme principal avantage à une adhésion la possibilité d’adopter l’euro à terme, ce qui pour eux contribuerait à la stabilité de l’économie de l’île.

 

À lire également, sur E&R : « L’Islande aide ses citoyens, pas les banques »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Les partisans de l’UE, dont une majorité des sociaux-démocrates et une minorité au sein des partis gouvernementaux, voient comme principal avantage à une adhésion la possibilité d’adopter l’euro à terme, ce qui pour eux contribuerait à la stabilité de l’économie de l’île."

    Il existe des couillons, aussi, en Islande...


  • Allez, on lance les paris : c’est pour quand la "manifestation pro-union européenne légitime" ?

     

    • Ils sont 320000 les islandais !
      Même si un quart de la population allait manifester, ca ne ferait que 80000 personnes, c’est à dire, pas de quoi déplacer une caméra et BHL encore moins.
      Et puis ca caille et il fait nuit pendant 17 heures en ce moment !


    • Je parie aussi que ces manifestants pourront faire une quenelle inversée sans qu’ils soient considérés nauséabonds par les démocrates de la Commission Européenne.



    • Ils sont 320000 les islandais !



      soit une ville moyenne de france avec sa banlieue...

      et après les jacobins nous disent qu’une Bretagne ou une Normandie indépendante ne serait pas viable car trop petite....

      en islande on croise son député au marché.
      d’ailleurs ils ont leur numéro de téléphone dans l’annuaire et on peut les appeler quand on veut.


  • #736015

    Enfin un peu de bon sens !!!!


  • aïe-aïe-aïe ! ils vont avoir la visite du bhl, espèce d’oiseau de mauvaise augure.....


  • Contrairement à leurs frères de Suède "boboïsés" et "genderisés" l’âme des Vikings ne s’est pas complètement éteinte chez les Islandais !

     

    • Ce pays est très attaché à sa tradition, ce qui ne l’empêche pas d’être l’un des plus développés au monde.
      De plus en plus d’européens viennent de toute l’Europe pour admirer son héritage ancestral assez bien conservé (aucune entreprise maçonnique n’a démoli son histoire à l’aide d’une propagande fielleuse), ce qui en fait un lieu vraiment unique.


    • l’ancienne première ministre d’Islande était gay et avait épousé une autre femme.


  • Génial, ces pays du nord savent garder et réfléchir la tête froide lol


  • Bravo aux islandais !!! Voila un peuple qui pense bien rester maitre chez lui et ne pas abdiquer sa souverainete nationale pour faire plaisir aux Etats-Unis, aux banquiers et autres multinationales.
    Ce qui m’etonne c’est que leurs elites n’essayent pas de pervertir le debat en forcant le peuple a voter oui a l’adhesion a l’UE.Ils ont de la chance les islandais, ils n’ont pas des traitres a la patrie au pouvoir, eux..


  • ’’... voient comme principal avantage à une adhésion la possibilité d’adopter l’euro à terme, ce qui pour eux contribuerait à la stabilité de l’économie de l’île.’’ !!!
    Fallait oser la sortir celle-là !


  • Espérons qu’aucune violence ne soit déclenchée à la suite de ce choix légitime du peuple.


  • #736053

    Il fait encore un petit peu froid, mais a l’été ils verront débarqués bhl c’est sur !


  • Quand j’ai fini de lire l’article, moi aussi j’ai pensé tout de suite à BHL et à la futur manif pro Europe "réprimée violemment" par des "fascistes".

    Bon courage à ce peuple pragmatique, puisse d’autre s’en inspirer.


  • #736067

    Amis Islandais attention ! Si dans le lot d’oiseaux migrateurs, revenant sur votre île pour nicher au printemps vous en détectez un ayant ce cri bizarre : "J’aime pas la guerre ! J’aime pas la guerre !" et qui tente de se fondre parmi les goëlans, tirez à vue.
    C’est une espèce rapine comme celles qui s’en sont pris aux colombes du Pape attaquées au Vatican.


  • Je rejoins le choeur des commentaires. Imaginer qu’adhérer à l’Euro va stabiliser l’économie islandaise ???? Les Grecs, les Portugais, les Espagnols, les Français, les Italiens et même les Lettons savent ce que cela vaut. Il y a vraiment du lavage de cerveau chez les politiques.

    De l’article, je retiens que les droits de pêche leur seront automatiquement enlevés s’ils adhèrent à l’Europe. Ce n’est pas très bon pour stabiliser leur économie.

    Ils pourront aussi échapper aux diktats de la Commission Européenne. J’ai énormément apprécié qu’elle autorise une plante OGM malgré l’opposition de 19 pays sur 28 et l’opposition du Parlement Européen. Les polis parlent de "déficit démocratique". J’en suis à comparer cette situation avec celle des pays de l’est sous les régimes communistes. Là, on s’est fait vendre aux financiers et bientôt la commission va nous vendre aux financiers de Wall Street par le TTA.

    Pour la légitimité du parlement européen, il faudra repasser. C’est juste un sucre donné à la population pour pouvoir prétendre qu’ils ont le droit de vote et que le régime est démocratique. Celle du parlement français a sauté le jour où il a adopté la constitution européenne. Il a pleinement assumé son rôle de chambre d’enregistrement du gouvernement. Ce n’est plus un pouvoir indépendant.

    Aller avec l’UE, c’est aujourd’hui soutenir des néo-nazis ukrainiens qui se sont rebaptisés quelque chose comme "bloc de droite", soutenir al Qaïda à travers la France et la Grande-Bretagne, se vendre aux financiers les plus durs et susciter l’antisémitisme en le combattant pour faire passer tout ça.

    Conclusion. L’Euro est un désastre. La Constitution européenne est du sur mesure pour les rapaces de la finance. La démocratie devient aussi populaire que celle des pays de l’est sous régime communiste. Le pouvoir n’y est pas à Moscou mais à Francfort. La paupérisation de la population est cachée par l’enrichissement fabuleux de quelques-uns. Les Islandais ont de bonnes raisons de renoncer à adhérer à l’Europe.

    Je suis Suisse et si mon avis est requis je voterai non à l’Europe vendue aux financiers. Je reconsidèrerai avec plaisir ma position si l’Europe change d’avis.


  • Autour de l’Islande la ZEE -zone économique exclusive- s’étend sur 200 miles, c’est à dire 320 km de large : ils n’ont aucune envie de voir des centaines de bateaux de l’UE rappliquer et épuiser leurs stocks de ces poissons qui font leur prospérité . Pas masos !

     

    • Ce n’est pas comme ça que ça marche, une zone économique exclusive est exclusive pour la nation qui en dispose, sinon l’UE nous prêterai assistance face aux attaques américaines pour provoquer la sécession de nos territoire d’outre-mer (encore que vendu comme ils le sont), et les Allemands n’aurez pas besoin d’aller piller les eaux territoriales Sénégalaises et Mauritaniennes, ils pourraient aller directement chez leur amis Français et Espagnols qui eux surveillent de près leurs ressources.
      La on parle des quotas de pêche (quantité) qui sont encadrés pour de rire au niveau mondial, mais encadrés strictement au niveau de l’UE avec amende à la clé en cas de non-respect. Les Islandais pêchent énormément (le cabillaud notamment) pour l’exportation, c’est sans doute leur premier bizness et l’UE les forcerai à réduire la cadence.



  • un projet de loi demandant au gouvernement de "retirer la candidature à une adhésion à l’Union européenne" déposée par le pays en 2010.



    heuu.... POPULISTES !!! CERVEAUX MALADES !!! heuu.... ANTISEMITES !!!

    c’est bon ? je peut l’avoir ma carte de presse ?


  • Sage décision des Islandais ! Au moins, il ne connaîtront pas la lente déchéance et la décadence morale, que génère cette vomissure, qu’est l’ U E.

     

  • une bonne nouvelle, un pays qui ouvre les yeux, ça fait plaisir !


  • Bravo a vous les Islandais ! quand "l’union europeene éclatera ; ce qui ne saurait tarder ; vous serez surement le pays le plus riche d’occident !
    Un gouvernement sain est possible la preuve.


  • #736712

    Bon je sais maintenant ou je vais émigrer si les choses tournent trop mal en France... Et tant pis pour les longues nuits d’hiver et la langue islandaise à étudier :D)

     

    • @Pour ma part,je cherche à m’éloigner le plus loin possible(vu le rapport de force)de mon ennemi juré,à savoir le "trésor public anti-public",grâce à qui je vivote depuis plus de dix ans sans compte en banque tout en travaillant et en payant tout 20% plus cher par le biais des mandats cash...bref,les Islandais,si vous avez besoin d’un bon ouvrier métallo/maçon/conducteur d’engins,je suis votre homme,je suis en enfer depuis 2002 au pays des droits de l’homme(et de l’homo)...Féthi


  • Afficher les commentaires suivants