Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Islande va annuler jusqu’à 24 000 euros de dettes par ménage

Le gouvernement islandais a annoncé samedi un plan pour alléger les dettes des ménages qui ont contracté un emprunt immobilier, jusqu’à un peu plus de 24 000 euros chacun.

Ce plan était la principale promesse électorale du Parti du progrès (centriste) du Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson (photo ci-contre), victorieux aux législatives d’avril avec son allié conservateur, le Parti de l’indépendance.

Après de longs mois de tractations, le gouvernement de coalition a présenté des mesures d’un coût évalué à 150 milliards de couronnes (plus de 900 millions d’euros) sur quatre ans.

La mesure-phare est la réduction du principal de la dette pour les ménages ayant contracté un emprunt immobilier indexé sur l’inflation (ce qui correspond à la grande majorité des cas), sans conditions de revenus. Cet allégement de dettes, qui dépend du montant emprunté, est plafonné à quatre millions de couronnes (24 400 euros).

"80% à peu près des ménages vont être directement touchés, mais tous les ménages islandais vont en tirer profit, entre autres grâce à une croissance (économique) et un pouvoir d’achat accrus", a déclaré M. Gunnlaugsson.

L’autre mesure est une exemption d’impôt pour les ménages puisant dans leur épargne-retraite pour rembourser leur emprunt immobilier.

Les banques en Islande ne proposaient pratiquement que des emprunts indexés avant l’effondrement du système financier en 2008. Or, la profonde crise financière traversée par ce pays a fait chuter la couronne islandaise, alimentant une inflation qui a fait grimper la dette des ménages.

"Actuellement, la dette des ménages équivaut à 108% du PIB, ce qui est élevé au plan international. (...) La mesure va doper le revenu disponible des ménages et encourager l’épargne", a affirmé le gouvernement dans un communiqué.

Le financement sera assuré par une taxation des banques et des fonds qui gèrent les actifs des banques ayant fait faillite en 2008.

Depuis qu’il a pris ses fonctions, le Premier ministre a assuré que le plan ne devrait pas accroître la dette publique.

"Nous pensons qu’il n’y a aucune doute sur le fait que cette taxe puisse être mise en place. Et si elle doit être attaquée, nous la défendrons jusqu’à la juridiction la plus élevée", a pour sa part déclaré le ministre des Finances Bjarni Benediktsson à la télévision publique Ruv.

Les allégements de dettes doivent commencer vers la mi-2014, a précisé le gouvernement.

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le" Marine" islandais !!!...(un p’tit air de ressemblance.)
    Normal pour un pays essentiellement tourné vers l’océan !!!

    Tout de même,80% ne représente que la population d’une ville française.... !


  • l’ ONU va elle leur envoyer les casques bleus comme un proprio envoye l’huissier et les gendarmes a son locataire ?


  • Un gouvernement qui donne des ordres à la banque et non l’inverse,ça existe ! Un très beau contre-exemple,petit pays,pas de bombes atomiques,et ils ne se laissent pas vampiriser de l’intérieur(et les "géo-politiciens",Chauprade et compagnie qui nous parlent toujours de la bombe A comme d’une condition de l’indépendance d’un pays,vous rigolez non ?le noyautage effectué par les lobbies,les réseaux ne s’arrête pas avec des bombes,mieux,les pays nucléarisés sont sûrement les plus noyautés:du fait de l’existence de ces réseaux,la "géo-politique" n’a donc pas plus de valeur réelle que les "sciences économiques")...ça donne envie de visiter ce beau pays qu’est l’Islande en tout cas et de rencontrer ces gens qui ne se couchent pas devant la banque(c’est l’anti-Thailande en fait)...Féthi


  • Berk ! Quel gouvernement de phäshysstes...non, de populistes ! Ce qui est pire !


  • L’Islande est un bien bel exemple de société indépendante et prospère qui est capable de se protéger contre la mafia financière !
    Ok c’est après coup que ce pays réagit, mais c’est toujours mieux qu’aucune réaction.

    A tous ceux qui veulent convaincre quelqu’un qu’il faut annuler les dettes odieuses, et que cela ne déclenche pas d’apocalypse, montrez l’exemple de l’Islande, comparez sa situation avec la zone Eurocalypse...

    Malheureusement du côté de la société Française c’est actuellement impossible de faire pareil, car le pays est pris en otage. Cesser d’emprunter revient à rompre brutalement l’achat de la paix sociale...
    L’Islande a, entre autres choses capitales, l’avantage sur nous de ne pas avoir de banlieues dont la situation critique est relativement calmée par les aides sociales et l’économie souterraine.

     


    • L’Islande a, entre autres choses capitales, l’avantage sur nous de ne pas avoir de banlieues dont la situation critique est relativement calmée par les aides sociales et l’économie souterraine.



      et une démographie stable, contrairement a la françe qui a doublé sa population en 70 ans. la baisse du niveau de vie vient aussi de là.

      quand on est 8 a table sur un gâteau pour 4, on est bien obligé de manger des parts plus petites.


    • C’est faux, la population Française a été multiplié par un peu plus de 1,5 depuis 1940, on est passé de 40M à 65M soit un accroissement de 62,5% pas 100%. Sur cet accroissement, 37,5 provient de l’augmentation démographique et 25% de l’immigration.
      Dans le même temps, le PIB a été multiplier par au moins 40, soit une augmentation fulgurante du niveau de vie des gens.

      Le truc que vous ne comprenez pas, c’est que l’Islande c’est seulement 320 000 habitants (Nice) pour un PIB de 13,66 Milliards de $ soit la moitié des 27kM qu’on donne à Bruxelles chaque années et 0,019% du PIB mondial.
      Quand l’Island a fait défaut, les créanciers, des banques anglaise et hollandaise ont du demander des injections massive à leurs états respectifs pour ne pas faire défaut (et ruiner leurs déposants) et les états ont fait de très mauvaises réflexion aux islandais.
      Maintenant en France, on pèse 2700kM de $ soit 3,85% du PIB mondial et on est endetté à peu prêt d’autant et surtout à la différence majeure de l’Islande, la dette est détenu à 60% par des fonds français, surtout des assurances vie et des caisses de retraites complémentaire (AXA, MACSF, MAIF...), mais aussi un peu les banques, voir le wiki pour le détail des créanciers. Donc un défaut, en l’absence d’un remboursement par l’état avec une monnaie alternative à l’Euro, fera perdre leurs économie à des Français à 60% et à des étrangers pour le reste (Suisses, Irlandais, Belges, Norvégiens, Anglais, Américains). Un établissement comme AXA qui fait faillite suite à un défaut d’une dette souveraine, devra, pour rembourser autant que possible ses épargnants, rapatrier en urgence tout les fonds qu’il a placé ailleurs et si les débiteurs ne sont pas en mesure de le rembourser c’est la panique, et si les placement d’AXA sont assurés par un CDS (Credit Defaut Swap), ce qui est fort possible, l’assureur de l’assureur ne pourra pas assurer, tout le monde le sait que c’est une blague ce système CDS, cela créera aussi une panique bancaire.
      Normalement la dette française est adossé au patrimoine français comme garantie (châteaux, palais, tableaux, musées, routes, ponts, bâtiments publiques)... certains parlent de vendre pour désendetter.


  • #611575
    le 01/12/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’Islande va annuler jusqu’à 24 000 euros de dettes par ménage

    Juste pour le plaisir.
    La dette publique de la France en réintégrant le "hors bilan" et sans compter la dette privée est de l’ordre de 5 000 milliards d’Euros... soit 100 000 Euros par adulte qui n’a pas encore fini de payer sa voiture ou sa maison.
    Mais qui serait donc assez stupide pour détenir de la dette publique dans son épargne privée ?
    Personne, assurément ! Mais à y regarder de plus près...

     

  • Tiens un gouvernement européen qui ne soit pas dirigé par la famille, cela fait plaisir. Résultat : une politique au service du peuple et non des banksters. Bravo à l’Islande qui prouve que la crise via l’usure religieuse n’est pas une fatalité et qu’elle peut être combattu si il y a une volonté politique et des représentants légitimes.


  • On fait un cadeau aux idiots qui se sont endettés à taux variable. Ce qu’ils ne rembourseront pas en intérêt, c’est l’ensemble des contribuables qui le paiera en impôt. Les banques sont donc encore gagnantes. Ce qui aurait été juste, c’était de plafonner les taux d’intérêt bancaires et d’interdire le système des taux variables.
    Ils ont encore voté comme des cons, tant pis pour eux.

     

  • En France , c’est plutôt le contraire , le gouvernement s’active pour rajouter de la dette par ménage .


  • Des gens indépendants et responsables ! Vive l’Islande ! Je pense que si la situation ne s’arrange pas en France, j’irai y passer ma retraite...

     

  • Alors, messieurs les politiques, vous nous dites toujours que ce n’est pas POSSIBLE ?
    J’aimerais que le front national mette un peu plus souvent en avant l’exemple islandais. Ça serait porteur électoralement.


  • Ca c’est du socialisme ou je ne m’y connais pas . Le petit comptable israélite de l’Elysée devrait en prendre de la graine .


  • "Le financement sera assuré par une taxation des banques et des fonds qui gèrent les actifs des banques ayant fait faillite en 2008."

    Faut croire que les couilles en politique n’ont pas encore complètement disparues.


  • C’est un peu défrisant cet exemple Islandais.
    Oui, ils ont envoyé bouler la dette. Très content pour eux.
    Mais bordel ils sont 300.000 ! Même pas la population de Rouen !

    Donc super pour eux, je leur souhaite bonne chance, mais la comparaison ne tient pas.


  • Mouais c’est pas mal mais ça n’est en aucun cas une annulation de dette ou un système comparable aux jubilés... Lisez bien, il s’agit de filer aux ménages endettés par un crédit immobilier un coup de pousse qui va permettre de respirer à hauteur de 24000 euros. Les banquier auront quand même leur pognon au final.
    Je me pose quand même une question. Comment ont fait nos arrières grands parents pour construire des maisons (d’une grande qualité par ailleurs) sans s’endetter à vie ? Pour ma part ils étaient plutôt pauvre et ont quand même réussi. Ah mais bon l’usure à taux fluctuant est passé par là et les politiques traitres à leur nation ont voté des lois...


  • je voudrais allez vivre là bas... faut que je me renseigne si cela est possible ???? car "ils" finiront par prendre tout nos biens, jusqu’à notre culotte et notre chemise....

     

    • Leur économie ce n’est pas trop ça. Surtout du poisson et des couts énergétiques très faibles. Ils ont aussi des mines d’aluminium.

      Ils sont très grenouilles de bénitier (luthériens, ceux-là, comme tous les religions baptistes, vont te bassiner jusqu’à ce que tu craques et te fasse baptiser pour qu’ils te lâchent) mais aussi très tolérants, par exemple vis-à-vis des homos. Y’a aussi une scène musicale de rock d’avant-garde ainsi que le traditionnel métal nordique.

      Un pote à moi très féru de culture nordique y est allé faire du VTT, il a beaucoup aimé, mais est pas près d’aller y vivre. J’ai eu connu un Islandais collègue informaticien il y a bien longtemps, il en avait aussi marre mais est retourné au pays, comme quoi la folie du monde extérieur l’a miné après un temps. Conclusion : faut etre Islandais pour vivre en Islande. Ou bien apatride, comme un certain joueur d’échec Juif et anti-sioniste.


  • II semble qu’il y ait une énorme confusion au sujet de la soit-disant décision du gouvernement Islandais de ne pas payer sa dette. En réalité, l’Islande a continué à honorer sa dette publique mais aurait simplement refusé de rembourser les déposants britanniques et hollandais de la banque Icesave qui a fait faillite. Donc rien à voir.

    http://cadtm.org/Demeler-le-vrai-du...

    D’ailleurs depuis 2008, la dette publique Islandaise a explosé en pourcentage du PIB :
    http://www.tradingeconomics.com/ice...

    Quand l’annulation d’une partie de la dette immobilière des ménages Islandais c’est l’OCDE qui le demande très certainement pour améliorer la solvabilité des banques Islandaises.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/immo...

    Donc au final, ils vont simplement transformer de la dette privée (les proprios surendettés à taux variables) en dettes publiques (payables par tous les Islandais) pour améliorer la qualité des bilans des banques.


  • Recette de la quenelle a l’Islandaise ?


Afficher les commentaires suivants