Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’OPA du Front national sur la pensée

Vue de l’Afrique

Onfray, Sapir, Debray ou Finkielkraut : le Front national courtise assidûment les intellectuels, surtout s’ils sont (ou ont été) de gauche. Avec un succès pour l’instant limité, mais sait-on jamais ?

 

Surprise ! Patronne du Front national, Marine Le Pen fait les yeux doux aux intellectuels. De gauche, de surcroît. Car elle peut claironner tant qu’elle veut que son parti est le plus ouvrier (ce qui est vrai depuis 1988) et le « premier de France » (ce qui est faux, malgré ses bons résultats aux élections européennes), elle a beau faire un tabac chez les agriculteurs, les chtis et les méridionaux, les intellectuels continuent de lui faire défaut.

Quand on a lu – comme certains membres de son entourage – Antonio Gramsci, le fondateur du Parti communiste italien, on sait que ni la force, ni l’argent, ni même les succès électoraux ne suffisent à assurer la conquête du pouvoir. On dirige la société par les idées, et les producteurs d’idées, ce sont les intellectuels, seuls en mesure de conquérir une «  hégémonie culturelle » sur les esprits.

 

Des « philosophes » qui font polémique

Marine Le Pen s’est donc invitée avec délice dans la querelle qui agite le Landerneau intellectuel, majoritairement de gauche. Des voix discordantes, très loin du politiquement correct, sont prises à partie par le reste du microcosme parce qu’elles disent, comme elle, que l’école et la culture foutent le camp, que les immigrés ne sont pas les bienvenus, que l’islamisation de la France est en marche et qu’il faut d’urgence renoncer à l’euro et à l’Europe.

Dans des registres certes très différents figurent parmi ces fauteurs de scandale les philosophes Michel Onfray et Alain Finkielkraut, l’économiste Jacques Sapir, le romancier Michel Houellebecq ou le journaliste Éric Zemmour. Leurs écrits polémiques leur valent depuis des mois l’accusation de bafouer les valeurs de la République.

Sur le site du Front national, une tribune a même proposé à ces « intellectuels de gauche qui se veulent toujours à gauche » mais n’y sont plus du tout à l’aise de « constituer un vaste mouvement  »

Cloué au pilori par le quotidien Libération, qui lui reproche de faire le jeu du Front national par ses déclarations sur les migrants, Michel Onfray est, à rebours, soutenu par l’hebdomadaire Marianne, qui, le 20 octobre dans la salle de la Mutualité, à Paris, entend rassembler le ban et l’arrière-ban des opposants à la « dictature de la bien-pensance ». On y attend le romancier Pascal Bruckner, l’essayiste et ex-révolutionnaire Régis Debray ou encore le journaliste Jean-François Kahn. Et beaucoup d’autres.

« Qu’il est bon d’entendre des voix discordantes !  » susurre Marine Le Pen. Sur le site du Front national, une tribune a même proposé à ces « intellectuels de gauche qui se veulent toujours à gauche  » mais n’y sont plus du tout à l’aise de « constituer un vaste mouvement  ». Avec la présidente du FN, bien sûr. Auteur de cette invite provocatrice et trésorier du Rassemblement Bleu Marine, Bertrand Dutheil de La Rochère est ravi du tintamarre qu’il a déclenché avec la bénédiction de Le Pen et de Florian Philippot, son adjoint, qui vient comme lui de la gauche chevènementiste. Il se dit prêt à se rendre à la Mutualité, si on l’y convie.

« À l’évidence, un certain nombre d’intellectuels bougent, analyse-t-il. Ils posent les bonnes questions et peuvent jouer un rôle de précurseur, mais viendra le moment où il faudra qu’ils disent quel est leur débouché politique. Jean-Luc Mélenchon [le patron du Parti de gauche] ? Il ne sait pas s’il est pour ou contre l’euro, alors qu’en économie on ne peut rien faire tant qu’on n’a pas une vraie monnaie. Le Parti communiste ? Il n’a plus rien à voir avec ce qu’il a été. Jean-Pierre Chevènement ? Il ne franchira pas le pas, alors que la gauche dérive pourtant loin de ses idéaux. Nicolas Dupont-Aignan [Debout la France] ? Il ne pèse rien. » Reste Marine.

Lire la suite de l’article sur jeuneafrique.com

Les intellectuels français font enfin parler d’eux, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1285725

    Ce ne sont pas ces intellectuels de gauche mal à l’aise à gauche qui ne sont plus de gauche.

    C’est la gauche française qui a renié ses engagements de gauche et qui fait le jeu des puissances financières, tout comme la droite actuelle a renié le souverainisme de de Gaulle au profit du mondialisme.


  • #1285757

    Moi je dirais que Les Républicains font une OPA sur les électeurs potentiels du front national par l’intermédiaire de Christian Estrosi ,de Nadine Morano


  • #1285817
    le 07/10/2015 par Talleymille
    L’OPA du Front national sur la pensée

    Et s’il s’agissait plutôt d’une OPA d’intellectuels en manque (ou en perte) de notoriété sur le FN et sa juteuse base militante ? A bien y regarder, toutes les "recrues" récentes du FN finissent par se rendre compte que seul le discours sur l’immigration fait du chiffre (on parle de 25 à 30% dans les sondages), là où l’approche gauchisante de "Floflo" s’était cassée la tronche en 2012 (moins de 18% à la présidentielle, et environ 13% aux législatives - c’était encore pire en 2007 quand MLP était directrice de campagne de son père : quand on est incapable...). Ces intellectuels de gauche ne produisent en réalité aucune pensée pertinente et sont, en l’état, d’authentiques démagogues qui cherchent simplement à rester dans le sens du vent au cas où celui-ci tournerait. Que MLP et son "Floflo" accueillent cela avec "délice" montre clairement une chose : ils ne comprennent rien à la politique et aux élites françaises qui vont se repaître d’un FN gauchisé à 30% pour placer tous les transfuges possibles, et ainsi violer le souhait des militants de base et des électeurs en donnant les clés du pouvoir à un UMPS caché derrière le masque du FN (un parti normalement de droite, faut-il le rappeler…). Aucun intérêt de voter pour ces truffes... Ah, j’oubliais : tout ce beau monde arrogant se fera prendre en photo devant un portrait de De Gaulle, afin de bien signifier qu’ils ne comprennent rien, ni à la politique, ni à l’Histoire.

     

    • #1285999

      En meme temps le jours ou les gens réaliseront que l’immigration est une consequence directe de la politique de droite liberale, peut etre on arriveras a avancer


  • #1285833

    Il n’y a pas beaucoup de foin dans la mangeoire du FN, et de toute façon les intellos sont tenus en lisière par les sionistes qui détiennent le véritable pouvoir . Onfray-FN se retrouverait immédiatement tricard à la télé .


  • #1285848

    MLP a beau leur faire du pied, les intellos ne répondront pas aux appels de cette sirène : ils ne veulent pas faire une croix sur leur carrière .


  • #1286255
    le 07/10/2015 par FranceSoiT.
    L’OPA du Front national sur la pensée

    Effectivement ! et la preuve en est plus que visible en constatant la Présidente du RBM-FN préférant mettre au sein de sa ligne Directrice un Collard qui crache sur le grand visionnaire Jean-Marie Le Pen ( fondateur du Front National ((dernier parti de la République française)) et de surcroit co-créateur naturel de la même Marine Le Pen ! ) et le Front National canal historique.
    Marine Le Pen allume une Nadina Morano qui affirme et réaffirme la vision du Général De Gaulle , certes avec une certaine paysannerie mais dans le fond et la forme précisément juste.
    Collard FM-RBM passe / Morano exUMP et ex Républicaines trépasse pour le Front National d’aujourd’hui !
    A y perdre son latin ...
    Jean-Marie revient !


  • #1286261

    C’est plutôt l’OPA de la gauche sur la pensée. Le FN essaie justement de s’en sortir.