Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Occident se prépare à censurer les médias russes

Vers la dictature de la propagande américano-sioniste

Cela paraît énorme, mais les pays occidentaux semblent se déplacer, inéluctablement, vers l’interdiction des médias d’information russes émis par satellites et par internet. Cette conclusion – aux implications éthiques et politiques énormes – semble être la conclusion logique d’une campagne transatlantique de plus en plus frénétique pour diaboliser la Russie.

 

Washington, Londres et Paris semblent coordonner une attaque médiatique sans précédent en accusant la Russie de presque tous les méfaits imaginables, de crimes de guerre en Syrie, de menacer la sécurité de l’Europe, d’abattre des avions civils, de subvertir les élections présidentielles américaines. Et ce n’est qu’un échantillon.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a déclaré cette semaine que la Russie est en danger de devenir un « État paria ». Pourtant, cette affirmation a moins à voir avec la conduite réelle de la Russie, qu’avec l’objectif souhaité par la politique occidentale à l’égard de Moscou – isoler et présenter la Russie comme un paria international.

Si la Russie peut être suffisamment diabolisée aux yeux du public occidental par leurs gouvernements, le contexte sociologique sera créé pour que des mesures drastiques soient prises, mesures qui seraient autrement considérées comme des infractions inacceptables au système démocratique. Mesures qui vont bien au-delà des sanctions économiques et franchissent la ligne de la censure médiatique. Comme c’est bizarre ! Le « monde libre » qui déplore « l’autoritarisme russe » se dirige vers la censure des médias et le contrôle de ce qu’il considère comme « pensée criminelle ».

Les parlementaires européens viennent de voter, cette semaine, pour une résolution appelant à de plus grandes « capacités institutionnelles pour contrer la propagande inspirée par le Kremlin ». Le vote a été adopté par la commission des Affaires étrangères de l’UE et sera soumis au parlement européen le mois prochain. Si cette résolution est votée, alors la prochaine étape serait de mettre en place des mécanismes institutionnels pour bloquer l’accès aux médias russes.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Sur les médias occidentaux, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1585279

    A chaque fois qu’un état a été mis sur le banc, boycotté par la communauté internationale, cela l’a aidé à évoluer et se renforcer, si il use d’une stratégie intelligente.

     

    • #1585904
      le 24/10/2016 par Pierrette La Lorraine
      L’Occident se prépare à censurer les médias russes

      On peut compter sur notre Gégé (Gérard Depardieu) pour nous donner des nouvelles de la Russie au cas où il y aurait censure politique.
      Et aussi sur Egalité et Réconciliation..........


  • #1585301

    Tout le monde s’émancipe peu à peu de la tutelle américaine, et bien l’europe, non !
    ....on reste l’ultime dindon de la farce, bien soumis et à disposition.


  • #1585326
    le 23/10/2016 par OUyadelagèneyapasdeplaisir
    L’Occident se prépare à censurer les médias russes

    L’Occident qui n’a plus d’Occidental que le nom ...


  • Très mauvais.
    Cette censure va se produire.
    Ensuite, isolement complet.
    Ensuite, libre cours à la diabolisation.
    La conclusion : la guerre.
    On est vraiment pas bien.

     

    • #1585502

      Exactement ! C’est le préalable à la guerre...ça pue !


    • En effet, l’Empire semble déterminé à la guerre. Ils doivent aller vite, car ils savent que le temps joue pour la Russie. La Russie devrait balancer le plus d’infos possible au plus vite : il est temps de sortir l’atout sur le 11-Septembre. Car si l’Empire veut absolument la guerre, c’est en partie parce qu’il sent que rien d’autre ne peut plus arrêter la vérité sur le 11-Septembre, laquelle ouvrira la porte à la déconstruction de tous les autres mensonges, et décuplera la rage du monde contre les US et Israël. Ils doivent sauver la face avant le désastre, et il n’y a plus que la guerre qui puisse le faire.


  • #1585337

    Les cons.

    La ligne Maginot, ça a déjà été tenté, avec le succès que l’on sait.

    C’est plutôt bon signe : ça veut dire qu’ils ne savent plus quoi faire et/ou qu’ils sont complètement incapables d’une analyse rationnelle de la situation.


  • #1585343

    Même au temps de la guerre froide, on captait les émissions de Radio Pékin et Radio Moscou. Il est vrai qu’alors les dirigeants occidentaux avaient moins à redouter de la liberté d’expression...
    A leur propos, c’est le moment où jamais de citer Michel Audiard : "Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît."

     

    • #1585373

      Tout à fait. Mais les grandes ondes ça marche toujours, et au pire, le savoir-faire des radio-amateurs, qui savaient utiliser l’ionosphère pour capter loin derrière l’horizon, redeviendra à la mode !


  • #1585351

    Toujours le même scenario , bien huilé , pour pousser a la guerre , après le boycotte , la mise au ban des nations , c’est quoi la suite ?


  • L’Empire censure la Russie et l’Empire donne aux ennemis de Charlie des leçons de liberté d’expression.

    L’Empire est grotesque.


  • #1585578

    Si ils osent faire cela alors c’est une preuve accablante contre la paix dans le monde et toute l’humanité.


  • #1585622

    Il n’y a pas si longtemps (25-30 ans), l’économie européenne dépassait l’économie américaine. Plus diversifiée, très technologique, très axée sur l’intelligence et la recherche, s’appuyant sur la capacité de travail de populations depuis longtemps laborieuses et disciplinées.
    Regardez l’Europe à présent sous la babouche, la chéchia, la kippa, dont on surveille les fréquentations, tchadorisée ou stringuisée comme elle ne le fut jamais auparavant, endettée sans cesse de toutes les façons, dont on pervertit ou dévoie les enfants, à laquelle on colle de force une progéniture étrangère et pas gênée, qu’on traite carrément en esclave.
    La Russie est l’amie de l’Europe et s’est tournée avec réticence vers la Chine.
    Russie, Europe, amitié !

     

    • #1585813

      Je me réponds à moi-même. La Russie, du moins autour de Saint-Petersbourg, c’est aussi l’Europe.
      Aucune raison que l’Europe se morcelle ou s’orientalise ou se turquifie.


  • C’est une honte. Il faut virer tous ces députés européens pour leur soumission totale à l’hégémonie américaine imposée en sous main par : on se demande bien qui cela pourrait être ???


Commentaires suivants