Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Union européenne compte 4,1 millions de sans-abri ... et 11 millions de logements vacants

Plus de 11 millions de propriétés sont vacantes au sein de l’UE, elles pourraient héberger plus du double des sans-abri que l’on recense sur le continent, rapporte le journal britannique The Guardian, qui a établi cette statistique sur la base de données qu’il a collectées auprès des différents pays de l’UE.

Le dernier recensement en Espagne a fait état de plus de 3,4 millions de logements vacants, soit 14% des habitations espagnoles. Beaucoup des propriétés espagnoles vacantes sont des maisons qui ont été saisies suite à l’incapacité de leurs propriétaires à rembourser leurs emprunts immobiliers. Au cours de la dernière décennie, le nombre de maisons vides a augmenté de plus de 10% en Espagne, et dans certaines provinces, le taux d’inoccupation approche les 20%, comme en Galice.

En Italie et en France on trouve plus de 2 millions de foyers vacants. La Grèce (300 000 logements vacants), le Portugal (735 000 logements vacants) et l’Irlande (400 000 logements vacants) ne sont pas épargnées par cette situation qui a été largement causée par le boom de la construction des années d’avant la crise.

En plus de ces 11 millions de logements vacants, souvent achetés par des gens qui n’ont jamais eu la moindre intention d’y vivre, ces derniers mois, des centaines de milliers de logements inachevés ont été rasés par les bulldozers pour tenter de faire remonter les prix des propriétés achevées.

Selon les données de l’Union européenne, il y aurait 4,1 millions de sans-abri au sein de l’Union Européenne.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • sans compter les résidences secondaires ou tertiaires occupées 2 semaines par an...


  • C’est bien joli mais faire habiter un aspirant rappeur qui ne rêve que de bling bling au milieu des moutons en Lozère ??

     

    • Avec les satellites et big brother toute façon on est vu de partout et de tout le monde, le rappeur peut rapper dans son jardin, c’est idem.


    • Si on lui donne le choix entre la maison dans le pré au milieu des moutons et les dessous du pont de l’Alma, il n’hésitera pas longtemps. Qui hésiterais ? Et puis ils peuvent toujours refuser mais dans ce cas "démerdez-vous" non ? Il rêvait du bling-bling autant que nous rêvions de démocratie, donc il doit se réveiller comme tout le monde.

      Et puis si ce sont les population locales qui n’en veulent pas, je dirais que je serais choqué par cette "union nationale" car même n’importe quel animal dans la rue par un soir d’hiver, on en à pitié.


  • Si les logements sont des biens saisis par les banques pour solder les impayés, alors la quenelle serait que ces sans-abris aillent squatter ces logements vacants, en faisant valoir le droit qu’ils ont aussi contribué, indirectement, au renflouement des banques européennes sous forme de nouvelles dettes contractées par les états (dettes qui devront être remboursées d’une manière ou d’une autre par ceux-même qui sont expulsé).


  • "Un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l’un des cas suivants :
    - proposé à la vente, à la location ;
    - déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d’occupation ;
    - en attente de règlement de succession ;
    - conservé par un employeur pour un usage futur au profit d’un de ses employés ;
    - gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...)."

    Vacant ne veut pas dire habitable et quand bien même il l’est il faut tenir compte de la localisation. Je ne pense pas qu’un parisien soit prêt à aller vivre en Auvergne...


  • Quel est le rapport entre les logements vacants et les sans-abris ? Un sans-abris pourrait certainement y loger s’il avait les moyens de payer le loyer. Du coup le rapport du sans-abris serait plutôt avec un poste vacant dans une entreprise.