Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’affaire Madoff, une escroquerie collective ?

Le vrai visage communautaire de l’affaire Madoff, la plus grande escroquerie de l’Histoire humaine

Je ne reviendrai pas sur les détails de l’affaire. Bernard Madoff, juif américain pratiquant, a monté la plus grande arnaque de l’Histoire. Adoptant un schéma type « pyramide de Ponzi », l’opération consistait à prétendre qu’il gérait un fonds d’investissement très performant. Il démarchait, avec son équipe, d’importants clients et entreprises et leur faisant miroiter des gains intéressants.

Or, les malheureux ignoraient complètement que les fonds qu’ils remettaient à la société de Madoff n’étaient jamais investis en bourse. La faible rémunération périodique qu’ils recevaient, les mettant en confiance et les incitant à réinvestir sans cesse, provenaient des dépôts des autres clients. Une fois le montage découvert, les clients comprennent que leur argent a été accaparé par Madoff et les siens… La pyramide s’est effondrée et a révélé plus de 60 milliards de dollars de trou.

Suite à cette affaire, les médias se sont empressés de dire qu’il s’agissait d’un individu isolé. L’on a même prétendu, pour empêcher le public de comprendre le fond de l’affaire, que des juifs auraient été arnaqués.

Or, ce que le public ignore, c’est que Madoff n’était pas seul, et que la communauté juive a largement profité de l’affaire. Ce n’est qu’en sachant cela qu’on comprend réellement ce qui a motivé les protagonistes.

Les vrais bénéficiaires de l’escroquerie Madoff

Irving Picard, la personne chargée de liquider la société Madoff suite à l’éclatement du scandale, a recensé au moins 2000 personnes et organismes bénéficiaires de l’opération ! En clair il ne s’agissait pas d’un loup solitaire avide d’argent. Tout porte à croire qu’il a été un agent communautaire.

C’est ainsi que Picard découvrit que parmi les gros bénéficiaires, outre la famille élargie de Madoff, deux familles juives se distinguaient : les Lévy et les Shapiro. Fait ignoré du grand public, l’un des plus gros bénéficiaires du montage était Jeffry Picower, juif américain et investisseur professionnel (http://en.wikipedia.org/wiki/Jeffry...). Il a engrangé plus de 7 milliards de dollars !

C’est au sujet des organismes communautaires juifs que le constat est accablant. On lit ainsi sur Wikipédia que :

« Outre les fondations de philanthropes juifs pour lesquelles les plaintes furent portées contre leurs fondateurs tel que Carl et Ruth Shapiro, Jeffry et Barbara Picower, Sonja Kohn, etc. ou la famille Madoff elle-même par le biais des fondations The Mark and Stephanie Madoff Foundation et the Deborah and Andrew Madoff Foundation qui ont été appelées à rembourser 2 millions de dollars chacune, on trouve :

America Israel Cultural Foundation une fondation de soutien aux artistes et institutions culturelles juives qui est poursuivie pour un montant de 5,32 millions de dollars.

The American Committee for Shaare Zedek Medical Center poursuivie pour 7 millions de dollars.

United Congregations Mesorah, une association religieuse qui est poursuivie pour 16 millions de dollars.

Les complices du montage

Du côté des complices, même constat. Certes, certaines banques classiques sont concernées, comme HSBC, BNP, JP Morgan… Toutefois, là encore, l’implication communautaire est flagrante. Ainsi la fameuse banque « suisse » UBC à hauteur de plus de 2 milliards de dollars. Cet établissement fut fondée par Edgar de Picciotto (http://www.ubp.com/cms/lang/fr/ubp/...), et est dirigée par sa famille. Or, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une famille d’immigrants juifs libanais…

Au rang des complices, bien cachée dans l’épais dossier Madoff, l’on retrouve une banque israélienne « Hapoalim ».

L’affaire Sonja Kohn, rescapée de l’holocauste, juive intégriste et surtout complice et bénéficiaire principale de l’arnaque Madoff

Ce n’est pas fini… Le plus gros morceau arrive ! Le plus important complice et bénéficiaire de l’escroquerie est la banquière Sonja Kohn. Sa biographie se passe de tout commentaire quant à son implication dans le judaisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sonja_Kohn) :

« Fille de rescapés polonais de l’Holocauste, elle grandit dans une petite communauté juive de la capitale autrichienne et épouse Erwin Kohn, banquier, dans les années 1970.

Elle débute sa carrière professionnelle avec son mari à Milan en montant une petite affaire d’import-export de montres, transférée par la suite à Zurich. En 1984, Elle crée la Medici à Vienne.

Un an après, elle s’installe à New York, dans une communauté juive orthodoxe. Elle devient ultra-orthodoxe et porte désormais la perruque comme l’impose la pratique de sa religion. Elle crée Eurovaleur Inc.

En 1990, elle retourne s’installer à Vienne. Elle est mère de 5 enfants et dispose d’une villa dans le quartier de Nahlaot à Jérusalem où elle se rend plusieurs fois par an, son fils, le rabbin Avraham Zeev Kahana, est le directeur d’une école talmudique, Les portes de la halakha, financée par Sonja Kohn »

Quel a été son rôle dans l’affaire Madoff ? Le liquidateur a déposé plainte contre et des sociétés qui lui sont liées, notamment sa propre banque, en estimant : « En Sonja Kohn, Madoff a trouvé une âme sœur criminelle, dont l’avidité et l’inventivité malhonnête égalaient la sienne ». Dans son recours en justice, il écrit : « Depuis plus de 20 ans, Kohn a organisé un vaste montage illégal en exploitant sa relation privilégiée avec Madoff pour drainer plus de 9,1 milliards de dollars appartenant à d’autres personnes dans un montage à la Ponzi ».

Il ajoute que « le montage illégal a enrichi Kohn, sa famille et des dizaines d’autres individus et entités, dont les plus grosses banques en Autriche et en Italie, aux dépens des biens du BLMIS et sur le dos des victimes de Madoff ».

Tous ces éléments suffisent pour tout comprendre, toute conclusion s’avérerait superflue… Sauf à rappeler que selon le Talmud, livre saint du judaisme, escroquer les goym est non seulement permis, mais même considéré comme un mitsvah, « bénédiction », lorsqu’il s’agit de favoriser la communauté.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #210772

    C’est la blague préférée d’Attali, ça commence par Samuel, Mordechaï, David pour finir par "Christian".

     

  • #210779

    Mrs Doubfire...

     

  • #210786

    Je pense que Sonja Kohn,c’est Bernard Madoff déguisé en femme,il-elle serait donc en liberté ! mais alors qui est derrière les barreau ? Bernadette ?


  • C’est pour l’instant le seul qui soit allé en prison, malgré la criminalité avérée de tous ceux qui sont à la tête du système financier. Selon certains activistes américains, il n’y est allé que parce qu’il a arnaqué aussi des membres de la communauté.

    En tout cas, pour la femme de Madoff : "Tout cela, c’est de la faute des goys..."
    http://www.google.com/search?client...


  • #210799

    et porte désormais la perruque comme l’impose la pratique de sa religion.




    J’ai ri.


  • Sonja Kohn ressemble furieusement à Bernard Madoff ! Même nez, même sourcils.

     

  • Sidérant !!!...


  • si ca se trouve madoff n’est pas (ou plus) en prison.

    en tout cas moi j’y crois pas vraiment....

     

    • #210978

      Là, il faut rester calme. Il s’agit du système pénitentiaire des États-Unis, plutôt sérieux. Bon, si ça trouve, on a mis le bonhomme à l’abri des grands blacks en manque... lui qui a enc... tout le monde a finalement beaucoup de chance de ne pas se faire mettre. Un pauvre goy n’aurait pas eu ce privilège.


  • #210887

    Pour calmer un peu l’esprit acharne de cet article.je dirais simplement que je connais des centaines de juifs et d’organisations juives americaines qui ont tout perdu chez madoff. De plus l’auteur ment ouvertement en disant qu’il est conseille de voler les non juifs dans le talmud alors que c marque exactement le contraire. mais bien evidemment j’imagine que cette personne ne parle ni l’arameen ni l’hebreu,n’a jamais etudie le talmud et cherche juste a accuser sans connaitre.Franchement ,on dirait BHL

     

    • #211215

      En réponse à vos certitudes, la vidéo suivante : "le Talmud est-il antichrétien" http://fr.gloria.tv/?media=196213 Martin LUTHER avait en son temps décortiqué Thora & Taldud, & avait été scandalisé par bien des passages. Les commentaires sincères & objectifs de ce fondateur du protestantisme sont entièrement camouflés par les luthériens actuels


    • Incontestablement, Madoff a escroqué nombre de ses coreligionnaires, même s’il a, par la force des choses, sans aucun doute eu besoin d’acheter la complicité de quelques uns, et il semble que c’est bien cela qu’on lui reproche. Apres tout, il est le seul financier condamné à la prison ferme malgré les très nombreuses escroqueries à l’origine de la crise financière. Quant au contenu du Talmud et de la Torah, même sans parler l’araméen ou l’hébreu, il est permis de se référer aux nombreuses sources et traductions partielles qui attestent du caractère ouvertement raciste de nombreux passages de ces textes sacrés. Tout un chacun peut commencer par se référer aux multiples récits de massacres de populations non juives "voulus par Dieu" décrits dans l’ancien testament. Plus fiable encore, la constante hostilité à travers l’histoire vis-à-vis des populations d ;accueil (lire par exemple, Deux siècles ensemble de Soljenitzyne) conduit à rappeler qu’on reconnait avant tout un arbre à ses fruits.


    • #211336

      Danush

      Vous devriez réflechir avant d’asséner vos certitudes.

      Vous me parler de "centaines" de victimes juives ? Que vous connaissez ?? Fournissez moi une liste d’au moins deux cents victimes minimum... Bon je sais c’est impossible, alors au moins 40 ? Par ailleurs, j’ai fais quelques recherches, et je remarque que l’on cite comme victimes juives...des bénéficiaires de l’escroquerie. En clair pour eux, les organisations qui bénéficiaient grassement du montage madoff, se sont transformées en victimes lorsque la pyramide s’est effondrée. C’est comme affirmer que le mafieux qui racket des commerçant est aussi victime car il s’est fait chopper par les flic. Je pense à l’exemple d’Hadassah, organisation des femmes sionistes, citées par la procédure comme gros bénéficiaire de l’escroquerie, et qui est cité dans les journaux juifs comme victimes : http://forward.com/articles/133976/...

      En réalité, l’essentiel des victimes sont goy, et surtout je le répète, les principaux bénéficiaires sont des juifs, notamment religieux et des organismes communautaires. C’est donc accablant.

      Ensuite sur le talmud : c’est bien l’un des livres saint du judaisme, et dans l’enseignement rabbinique, il a meme pris le pas sur l’étude de la Torah. C’est une vérité. Quant à son contenu, il y est clairement dit que toute turpitude destinée à servir la cause du peuple juif est une bénédiction. Voyez cette vidéo élocante : http://www.youtube.com/watch?v=XzpY.... Comprenez bien le raisonnement tortueux tout à fait talmudique : il dit qu’il est en principe interdit de voler les goym, mais que si le goy se trompe, c’est permis ! Cela autorise clairement l’escroquerie par omission dolosive.

      En outre, il faut lire ce principe à la lumière d’une morale juive religieuse évidente : quand il s’agit de favoriser israel, tout péché devient autorisé. Connaissez vous le livre "La Torah du Roi", validée par les plus grandes autorités rabbiniques, qui autorise les juifs à assassiner les bébés goyms qui "risquent de causer du tord à israel en grandissant" : http://www.lapresse.ca/internationa...


    • #212640
      le 30/08/2012 par matrix le gaulois
      L’affaire Madoff, une escroquerie communautaire ?

      à Danush11 : Vous devez avoir raison, si Madoff se retrouve en taule, c’est qu’il a potentiellement arnaqué des sionistes aussi, sinon ils n’auraient pas laissé la justice goy punir un membre de la communauté comme ça (après l’a-t-il fait seul, c’est pas sûr).


  • #210890

    selon
    le Talmud, livre saint du judaisme, escroquer les goym est non seulement permis, mais même considéré comme un mitsvah, « bénédiction »



    1) la personne qui écrit cette article devrais revoir c’est source
    _ ; le livre saint du judaïsme est la thora et non la compilation de dialogue entre rabbin fait a différente époque qu’est le talmude

    2) est fortement interdit d’arnaquer un goyim dans plains de passage du talmud , peut être qu’il a des passage disant le contraire .... mais tout dépend de la position des rabbins écrivant les différentes partie , mais il faudrait encore le lire , ceux que n’a pas fait la personne qui a écrit cette article relayé

    Vue que mon commentaire n’a pas l’air être très d’accord et consensuelle sur le talmud en général ici , je comprendrais qu’il soit pas publié , on verra bien

    De toute façon Maddof est en prison mais j’ai bien peur que nos" demi madoff " ne soit jamais inquiété de toute façons

     

    • #211207

      Pour compléter, je viens de lire ceci dans Bernard Lazare "L’Antisémitisme, son histoire et ses causes" (1894, dispo chez KontreKulture ;) :
      "Tu ne prêteras point à intérêt à ton frère, ni argent, ni vivres, ni quoi que ce soit ; tu pourras prêter à intérêt à l’étranger (Nochri )." Deutéronome, XXIII, 19, 20 Nochri veut dire l’étranger de passage ; l’étranger qui réside, c’est le guer. "Quand ton frère sera devenu pauvre et qu’il te tendra ses mains tremblantes, tu le soutiendras, même l’étranger (guer ) qui demeure dans le pays, afin qu’il vive avec toi. Tu ne tireras de lui ni intérêt, ni usure." Lévitique, XXV, 35. "Jéhovah, qui est-ce qui séjournera dans ton tabernacle ? Celui qui ne prête pas son argent à intérêt". (Psaume XV, 5). Même à un non Juif, ajoute le commentaire talmudique. (Maccoth, 1. XXIV) (Voir encore Exode, XXII, 25. PHILDON, de Charitate : .JOSEPH, Antiquit. Jud., 1. I V, chap. VIII ; Selden, 1. Vl. chap. IX.



    • De toute façon Maddof est en prison mais j’ai bien peur que nos" demi madoff " ne soit jamais inquiété de toute façons



      ca, ca reste a prouver.


  • #210929

    Merci d’avoir relayé cet article. Et encore, d’autres ramifications existent et j’ai préféré me focaliser sur les gros morceaux.


  • #210994
    le 27/08/2012 par Vaincre le cancer sioniste
    L’affaire Madoff, une escroquerie communautaire ?

    Ces crimes ne relèvent pas du Code pénal mais de la psychiatrie.

    Madoff est Malade.

    Ses potes aussi.

     

    • #211277

      Tu veux dédouaner ces méga-criminels avec ton raisonnement à deux balles ? Madoff et ses coreligionnaires sont loin d’être des malades pour escroquer à coup de milliards de dollars tout ce qui ne porte pas l’estampille judaïque. Ces crimes relèvent du Code pénal et de la guillotine.


  • Il est clair que la somme de 60milliards de dollars ne peut pas se garder sous son lit ou dans un coffre à la banque, même si l’escroquerie durait depuis plusieurs dizaines d’années.

    Espérons que l’enquête (si elle va au bout, ce que je doute) donnera une suite à ce scandale.

    quant aux médias, la plupart étant dans des mains amies, il aurait été étonnant qu’ils aient dit autre chose que : individu isolé.

    Qui est vraiment responsable : les escrocs ou les imbéciles qui se sont fait arnaquer ? car n’oublions pas que la seule raison de cette escroquerie est la cupidité, cupidité crasse.

    Rappelez vous la blague d’Attali sur la tête de poisson pourri... tout y est !

     

  • #211093
    le 27/08/2012 par polytriiique
    L’affaire Madoff, une escroquerie collective ?

    De Madoff à Merah en passant par Dutroux et Alègre, ça fait quand même une sacrée brochette de prédateurs isolés...


  • la pyramide de ponzi montée par madoff est une pyramide pendentif a coté de celle qui
    continue de s’elever ombrageant toute l’economie capitaliste. tant qu’il y aura des speculateurs il n’y aura jamais de stabilité economique


  • #211334
    le 28/08/2012 par j’en sais + que danush11
    L’affaire Madoff, une escroquerie collective ?

    a danush11 : Si il est bien dit cela dans le Talmud mais soit disant toi qui t’y connais ne savais tu pas qu’il y avait 2 talmud ? :) J’en ai pas l’impression. Il y a le talmud de Jérusalem et le talmud de Babylone.


  • Et Picard lui meme est juif...


  • c’est moi ou Sonja Kohn est le sosie de madoff avec une perruque

     

  • #211637

    Franchement, des commentaires comme celui-ci discréditent de façon notoire le bien fondé
    de ce site.
    J’ai travaillé pendant 20 ans dans le secteur de la banque privée à Genève et je peux vous dire que les juifs ont été ceux qui on le plus payé cette escroquerie, notamment du fait qu’ils étaient effectivement très liés à Madoff et privilégiés dans la distribution du fond via des ramifications de ce dernier que chaque banque ou société financière créait. J’ai eu à faire à 4 différentes sociétés, Suisses et américaines qui distribuaient le fond et il n’en reste plus qu’une en encore très mal en point depuis cette affaire.

    Ce qui est arrivé à Madoff est arrivé à des centaines de fonds d’investissement de moindre renommée partout dans le monde. Sans la crise de 2008, Madoff serait toujours là et probablement pour des dizaines et des dizaines d’années.

    Personnellement, je pense que cette affaire a été un formidable revers pour toute la communauté juive principalement au niveau de leur crédibilité en tant que gestionnaires de confiance. La finance est devenue une telle saloperie qu’il semblerait que malgré toutes leurs qualités de petits magouillards, les financiers juifs soient de plus en plus dépassés par la voracité anglo saxonne. En outre, comme il est souvent fait mention ici, il ne faut pas confondre juif et sioniste. La city est sioniste, la plupart des juifs ne le sont pas du tout. Ils se contentent de faire leur blé, tranquillement de leur côté et ça suffit amplement à leur bonheur. On le serait à moins !!!


  • Intéressant votre gnose sur le sujet ; faut différencier 3évolutions dans le judaisme : torah, talmud et kabbale, c’est leur trinité ; dans le judaïsme c’est comme partout les enfants, faut prendre le bon et jeter le mauvais , dans l’altruisme de la sagesse de la kabbale(rien avoir avec l’arnaque new yorkaise madonnesque, de la magie ou de l’occultisme) y a plein de bonnes choses, ce qui est judéo-centré , vous le jetez et puis c’est tout


  • #211833

    Preuve suprême ; l’arnaque de Madoff est appelée Pyramide de Ponzi.

    Pourtant c’est quand même l’une des supères grandes arnaques de l’histoire, non ? J’peux savoir c’qui l’a fait dans cette affaire Ponzi ? Je ne suis pas fan de la culture italienne à cause de leur équipe de foot qui me la rendu antipathique, mais tout de même ; de là à tout mettre sur un italien , c’est un peu facile..^^

    P.s. : dommage de ne pas laisser cet article en vedette.


  • #211837

    Non mais c’est quoi ce transsexuel avec sa perruque brun Noël ? Pas étonnant qu’ils aient besoin de rabaisser la culture des autres avec de pareils membres..


  • #211841

    il y a une erreur dans le texte au chapitre "Les complices du montage" c’est UBP, pas UBC

    Du côté des complices, même constat. Certes, certaines banques classiques sont concernées, comme HSBC, BNP, JP Morgan… Toutefois, là encore, l’implication communautaire est flagrante. Ainsi la fameuse banque « suisse » UBC=> UBP


Afficher les commentaires suivants