Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’agence turque Anadolu publie une carte des positions militaires françaises en Syrie

Alors qu’Ankara a réagi de façon virulente à la visite de représentants kurdes syriens jeudi à l’Élysée, l’agence de presse semi-officielle turque Anadolu a publié vendredi 30 mars, sur son site Internet, une carte où figurerait les emplacements de la présence militaire française en Syrie. Il s’agirait de cinq bases militaires, principalement dans le nord, dans des zones contrôlées par les Forces démocratiques syriennes, bases d’où près « 70 soldats français » opéreraient actuellement dans le nord-est de la Syrie.

 

Si avérées, les informations publiées par l’agence Anadolu sont potentiellement sensibles et pourraient constituer une forme de mise en garde d’Ankara à l’égard de Paris.

Jeudi [29 mars 2018], le chef de l’État français a reçu à l’Élysée des représentants des Forces démocratiques syriennes (FDS), composées de combattants kurdes syriens et arabes, auquel il a promis son soutien, espérant qu’un « dialogue puisse s’établir entre les FDS et la Turquie ».

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a néanmoins vu d’un très mauvais œil cette rencontre, se disant « extrêmement peiné » vendredi par la position « totalement erronée » de la France et jugeant que Paris ne pouvait servir de médiateur entre son pays et « une organisation terroriste ».

[...]

Crise politique entre la France et la Turquie

Après la rencontre avec Emmanuel Macron, un représentant des Kurdes syriens à Paris a déclaré que le président français avait promis l’envoi de troupes françaises dans la région de Manbij. Vendredi, l’Élysée a démenti cette déclaration, affirmant que « la France ne prévoit pas de nouvelle opération militaire sur le terrain dans le nord de la Syrie en dehors de la coalition internationale anti-Daech (acronyme de l’EI en arabe) ».

Le ministère français de la Défense avait reconnu en juin 2016 la présence de forces spéciales françaises en Syrie « pour conseiller les FDS contre l’EI », notamment à Manbij, mais Paris est toujours demeuré discret sur le nombre ou l’emplacement de ces forces.

Lire l’article entier sur france24.com

 


 

La même agence de presse avait déjà révélé des emplacements militaires français et américains en juillet 2017.

 


 

L’agence turque Anadolu révèle l’emplacement de troupes
américaines et françaises en Syrie

 

 

L’agence de presse turque Anadolu a dévoilé l’emplacement de dix sites des forces spéciales américaines et françaises en Syrie. Le Pentagone dénonce des « risques inutiles » pour les forces de la coalition.

[...]

L’agence de presse turque Anadolu a listé, mercredi, l’emplacement de 10 installations militaires américaines, allant même jusqu’aux effectifs sur place. Elle évoque 200 soldats américains et 75 soldats des forces spéciales françaises dans un avant-poste à une trentaine de kilomètres au nord de Raqqa, capitale autoproclamée de l’organisation État Islamique (EI). Le Pentagone a refusé de commenter si ces données étaient exactes.

[...]

Ces 10 bases militaires (deux aérodromes et huit avant-postes) sont utilisées pour apporter un soutien au Parti de l’union démocratique kurde (PYD), et à sa branche armée, les Unités de protection du peuple kurde (YPG), qu’Ankara considère comme liée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). La Turquie considère les séparatistes kurdes du PKK comme une organisation « terroriste », alors que le conflit kurde en Turquie a coûté la vie à plus de 40 000 personnes depuis son déclenchement en 1984.

Lire l’article entier sur france24.com

 


 

« Macron franchit un seuil dans son rapport de force avec la Turquie »

Le ton monte entre Ankara et Paris, après le soutien affiché par Emmanuel Macron aux Kurdes de Syrie, dans le viseur de l’armée turque. Décryptage avec Olivier Piot, grand reporter, et auteur de Le peuple kurde, clé de voûte du Moyen-Orient.

 

La Turquie ne décolère pas après le soutien affiché, jeudi 29 mars à Paris, par Emmanuel Macron aux Kurdes de Syrie, visés par une opération militaire turque dans le nord du pays.

[...]

Après la réception à l’Élysée, Asiya Abdellah, une représentante kurde, avait même affirmé que Paris enverrait des soldats à Manbij, où le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé à plusieurs reprises qu’il comptait étendre son offensive, après la prise d’Afrin. La présidence française a contesté vendredi ces propos, en assurant qu’elle ne prévoyait pas de « nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie en dehors de la coalition internationale ». Des forces spéciales françaises sont stationnées en Syrie, mais la France reste toutefois très discrète sur cette présence et sur le volume déployé.

[...]

Quel est l’intérêt de la France à soutenir les Kurdes de Syrie, au risque de provoquer l’ire de la Turquie ?

Olivier Piot : La France est en train de comprendre, par le biais de son président, que les États-Unis s’apprêtent à quitter la région, et c’est un élément nouveau, car jusqu’en janvier, l’ancien chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson [limogé le 13 mars, NDLR] ne cessait d’affirmer que la lutte contre Daech n’était pas terminée et que Washington se projetait encore plusieurs années sur cette région. Or les récentes déclarations de Donald Trump montrent que les États-Unis envisagent sérieusement de se désengager de la région.

La présence occidentale, au moment où se posera la question de la reconstruction de la Syrie, dépendra donc en partie des intentions de la France. Emmanuel Macron l’a compris et a décidé d’envoyer un signal, si ce n’est clair, au moins net, aux Kurdes de Syrie, pour leur dire que la France sera toujours présente à leurs côtés. Reste à savoir de quelle manière, nous le verrons dans les prochains jours. Si Paris lâche les Kurdes aujourd’hui, cela veut dire qu’elle abandonne la possibilité d’avoir une alternative à une reconstruction de la Syrie qui ne se fasse que sous l’égide de Bachar al-Assad.

 

Le ton montre entre la France et la Turquie. Quelle est la marge de manœuvre d’Emmanuel Macron dans ce dossier ?

Emmanuel Macron est en train de franchir un seuil dans son rapport de force avec la Turquie. Jusqu’ici il s’était dit préoccupé, il avait prévenu le président Recep Tayyip Erdogan qu’il fallait faire attention à la stabilité de la région. Or on voit bien maintenant que l’objectif d’Ankara est de conquérir les 900 kilomètres de frontière au nord de la Syrie, donc jusqu’à la ville Qamishli, pour nettoyer la zone des terroristes comme le président turc le prétend.

[...]

La France peut-elle aller jusqu’à envisager une intervention militaire pour protéger les Kurdes de Syrie ?

Ce qui se joue derrière le soutien aux Kurdes, c’est la présence d’une France qui défend ses valeurs, au nom de son histoire, et qui pourra lui permettre de peser demain sur la reconstruction de cette zone. Je crois que le président français est en train de tracer le début de ce qui pourrait devenir une ligne rouge pour les Turcs, et la première étape de cette ligne rouge à ne pas franchir est la ville de Manbij. Nous sommes dans une situation où les postures diplomatiques ne vont pas pouvoir suffire, et très rapidement nous allons nous retrouver, sur le terrain, devant des enjeux militaires. À ce moment-là, il faudra que la France, si elle compte encore jouer un rôle dans la région, puisse faire des choix.

Lire l’article entier sur france24.com

Le nouveau contentieux franco-turc pour satisfaire le plan kurde
de BHL et des faucons israéliens, voir sur E&R :

 

La France dans le grand merdier,
lire sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • M Macron,
    Quelle est votre réponse aux problèmes d’insécurité en France ?
    l’immigration,
    le chômage, la pauvreté,
    le capitalisme sans contrôle,
    le sécurité alimentaire,
    le manque de liberté politique
    le manque d’éducation,
    les médias,
    les quartiers,
    la corruptions en cols blancs,
    les retraités...etc
    Pourquoi allez vous cherchez des problèmes ailleurs alors que nous en avons tellement ici ?

     

  • US GO HOME, FRANCE GO HOME, TURKIA GO HOME

    Laissez la Syrie aux Syriens.

    Les valeurs de la France ne sont pas celles des Kurdes, sinon elles seraient aussi celles de l’Etat voyou d’Israel (Les Kurdes n’étant qu’un de leurs pions dans leur stratégie de conquête des territoires situés entre Nil et Euphrate)

     

    • Exactement.
      La France a soutenu et financé le terrorisme et cette guerre d’ingérence en Syrie pour le compte de l’entité sioniste.
      Comme l’a si bien dit Bachar Al Assad président et gouvernement LÉGITIME de Syrie à ce guignol de Le Drian : "Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme". C’est clair, Tout est dit.
      "La présence d’une France qui défend ses valeurs, au nom de son histoire" → pauvre plouc !
      La France n’a AUCUNE CRÉDIBILITÉ au Moyen-Orient et en Afrique.


  • On connais les lieux à bombarder si on veux tuer les chefs de Daesh.

     

  • Et ça sera toujours espérer que la France rentre enfin dans la légalité ?


  • ça va pas mal a l’otan, j’aimerai bien assister au repas de famille le dimanche.


  • Belle démocratie que la française, où le gouvernement fait la guerre sans prévenir le peuple !


  • Le freluquet vicieux de l’Elysée prétend que les Français luttent contre Daech alors qu’ils luttent contre les troupes de Bachar .

     

  • ce que la France fait aux autres Etats (Serbie , Côte d’Ivoire , Libye , Syrie...) demain on nous le fera à nous , et ne comptez pas sur les Etats Unis pour nous sauver le cul comme en 39/45 , cette fois-ci il y a de fortes probabilités que anglais et américains main dans la main soutiendront le terrorisme contre nous comme ils ont soutenu l’UCK contre nos frères Serbes . Le gochistes seront du côté que vous savez . Préparez vous .

     

  • Erdogan dit n’importe quoi. L’armée français n’a pas plusieurs positions mais une seule, à quatre pattes devant le sionisme !!!!!!!! Et sinon, les militaires français violeurs en Centrafrique, ça donne quoi ? Non lieu, ça étonne quelqu’un ?



  • Le ton montre entre la France et la Turquie



    Orthographe nauséabonde...

     

    • Les petits correcteurs d’orthographe et de grammaire sur internet, on a compris et je crois qu’on doit passer à une autre étape. Quels étaient les arguments dans la discussion ? ’’Ben c’est parce qu’il (ou elle) a oublié de mettre un ’’s’’ au pluriel’’. Ouin puis ? La mème façon de faire que ceux que tu dénonces. Ce n’est pas l’orthographe qui est nauséabonde mais la réalité au terrain.


  • je cite ;
    "Ce qui se joue derrière le soutien aux Kurdes, c’est la présence d’une France qui défend ses valeurs, au nom de son histoire, et qui pourra lui permettre de peser demain sur la reconstruction de cette zone. Je crois que le président français est en train de tracer le début de ce qui pourrait devenir une ligne rouge pour les Turcs, et la première étape de cette ligne rouge à ne pas franchir est la ville de Manbij. Nous sommes dans une situation où les postures diplomatiques ne vont pas pouvoir suffire, et très rapidement nous allons nous retrouver, sur le terrain, devant des enjeux militaires. À ce moment-là, il faudra que la France, si elle compte encore jouer un rôle dans la région, puisse faire des choix"
    1- les dirigeants de la France ont juste de la gueule et pas du tout les moyens de leurs pseudo valeurs
    2- C’est seulement parce que la France a encore un siège au conseil sécurité que des pays prêtent encore un peu l’oreille sur ses déclarations
    3- L’opinion public n’acceptera jamais que des dizaines de corps de jeunes français reviennent chaque semaine au pays en provenance de Syrie

    Conclusion : Le Macron va rester bien sage , va aller faire ses besoins copieusement, puis une fois tt ça éjecter, ira se taper bobonne (ou l’inverse qui sait) histoire d’oublier l’humiliation qu’il vient de subir de la part de la Turquie...


  • Sur le figaro, on lit beaucoup de commentaire qui parle "d’aller enfin botter le c** d’Erdogan". J’ai une sorte de fascination en imaginant la personne qui écrit ce genre de chose...

     

    • Rappelez vous ce commentaire du général De Gaulle "les Français sont des veaux". Avec tout le respect que je leur dois, c’est vraiment (dans une très large majorité) un peuple anesthésié qui dort littéralement éveillé.
      Dès lors que plus de la moitié continue de ne rien comprendre à la politique, continue de penser que c’est par "philanthropie", par attachement au droit à l’information, que 9 ou 10 milliardaires s’emparent des médias (qui perdent de l’argent) et y maintiennent leurs investissements alors que, pour leurs activités hors des médias, le moindre centime de manque à gagner conduit à des licenciements / désengagements...
      Ben vous êtes pas sortis de l’auberge les amis...
      Pourtant s’il réfléchissaient (un peu) en s’inspirant de leurs propres expressions, comme par exemple "c’est celui qui paie l’orchestre qui choisit la musique" ils pourraient commencer à se réveiller.
      De ce que j’ai vu, le marchand de sable a bien fait son travail...
      Pour ma part, je soutiens et j’apprécie Florian Philippot qui est un vrai souverainiste et qui, intellectuellement, est un cran au dessus du lot. J’espère qu’il va parvenir à réveiller les veaux


    • Seuls ne passent les commentaires "C’est bon pour Israël" sur le site du Figaro. Faut pas vous inquiéter. Par ailleurs les gens qui disent ça ne le pensent pas vraiment, ils éructent point.


  • Depuis près de 40 ans les occidentaux américains
    et européens dont la France en particulier
    soutiennent ces kurdes Syriens comme Irakiens ,
    le but était de les monter contre leur pays
    reciproque afin qu’ils demandent leur
    indépendance , ces kurdes étant situés sur des
    zones pétrolières , c’est ce qui ne faut pas perdre
    de vue . C’était et c’est encore le refrain de ces
    pervers depuis 40 ans , le président Irakien
    (Saddam Hussein ) et président Syrien
    ( Assad Bachar ) étaient des tortionnaires contre
    leur propre peuple , musique bien rodée, ce qui
    fait que la plupart des Français et autres ignares, défendent ces kurdes qui ne méritent pas .

     

    • Pas d’accord . Au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes nous devons soutenir l’indépendantisme kurde : on leur a promis un Etat en 1920 (Traité de Sèvres) et ils ne voient toujours rien venir . La "communauté internationale", ONU comprise, se fout de leurs gueules . "Patience, vertu des ânes et des cocus" disait Mirabeau... le peuple kurde doit en avoir marre d’être les deux .


    • Commentaire de Madrigal : "Au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes nous devons soutenir l’indépendantisme kurde : on leur a promis un Etat en 1920 (Traité de Sèvres)" . Il faut vraiment être un imbécile pour écrire des choses pareilles... Et les tribus arabes qui se sont battues contres les Ottomans en échange de promesses de liberté et d’autodétermination du Moyen-Orient ? Qu’est-ce que vous en faites ? La trahison du traité Balfour, des accords Sykes Picot, et le transfert de tous les juifs d’Europe en Palestine ? Depuis le début du siecle c’est l’ingérence de tous ces salopards de dirigeants occidentaux qui fout le bordel dans la région ! Les arabes n’oublieront jamais ces trahisons et les millions de morts qu’elles ont entrainé, ne l’oubliez pas, tout se paye un jour. Et sinon foûtez leur la paix laissez les gérer leurs problèmes et se débrouiller seul !


    • @Madrigal, Vous êtes qui pour avoir tenu des promesses et vouloir toujours résoudre les problèmes des autres ? décidement ces promesses faites aux kurdes sont la principale cause qui les encourage à se soulever contre l’état, une autre chose les kurdes ne sont pas originaire de la Syrie, ils vivent là maintenant parce qu’ils ont fui la Turquie qui les massacraient il n’y a pas longtemps, même pas un siècle.


  • Les Kurdes vont être laché par les occidentaux , la Turquie a une Frontière stratégique avec l’Europe et le coup d’état manqué contre Erdogan était certainement commandité par les Occidentaux , Erdogan l’avait dit et doit certainement penser a se venger ,
    ce qui est sur c’est que le Kurdistant n’existera jamais ,
    les Turques annexeront temporairement le nord frontalier de la Syrie sous prétexte de risque d’attaque terroriste comme ils ont annexé Chypre et les Européens et Américains ne bougeront pas ,
    il en va de la survie d’Israèl de s’en prendre a la Turquie et ses alliés ..... donc forcément il n’y aura pas de confrontation avec l’occident

     

    • Madame Soleil voire Nostradamus vient de parler on dirait. Qu’est-ce que tu en sais que le Kurdistan n’existera jamais ? Ne confonds pas ce que tu souhaites avec les choses à venir car tu n’es pas devin et bien des choses que l’on avait pas prévues en géopolitique sont arrivées et vice versa, donc on ne peut rien affirmer avec autant de certitude dans ce domaine.
      Quant à faire du sultan Erdogan un champion de la résistance à l’impérialisme occidental c’est risible au possible. Tôt ou tard, ce sultan mégalomane sera amené à être calmé dans ses velléités expansionnistes et impérialistes. La Turquie occupe déjà suffisamment de territoires, ce que tu sembles approuver d’ailleurs


  • #1933782
    le 31/03/2018 par COS Commandement des Opérations Satanique
    L’agence turque Anadolu publie une carte des positions militaires françaises (...)

    70 terroristes français qui assassinent des syriens tout les jours !
    De combien de bataclan et autres meurtre de soldats syriens notre pays est -il responsable ?
    Combien d’"Arnaud Beltram" syrien sont mort par notre faute ?

     

  • Les USA et la France qui défendent les communistes du PKK ; je ne l’aurais jamais imaginé ! Bon, je rigole ! Mon analyse est la suivante : tous les protagonistes de cette guerre de Syrie, hormis le régime de Assad, roulent pour Israel, Russie comprise ... Le dépeçage de la Syrie les arrangerait tous.

     

    • La Russie ne veut pas du tout le dépeçage de la Syrie au contraire, ils sont intervenus pour sauver ’’l’État syrien’’, Poutine lui même l’a affirmé à de nombreuses reprises, et ils appuient le gouvernement et l’armée syrienne dans la totalité de leurs manoeuvres de reconquêtes du territoire.
      Seulement il y a rapport de force, les États-Unis et l’OTAN ont provoqués en Ukraine et ils provoquent en Syrie, ils veulent que la Russie les attaque en premier pour pouvoir justifier via les merdias de masses, une guerre ’’défensive’’ contre ’’l’agresseur’’ russe.


  • la France qui n’est même pas foutue de faire régner l’ordre et la paix à Calais va montrer ses muscles en Syrie.ça démontre à quel point nos dirigeants son soumis au desiderata d’un pays qui rêve de démanteler et diviser ses voisin pour s’agrandir.


  • D’être un larbin (macron) c’est pas bien, parce que le chef (israël) te demande de confirmer plus que souvent ta position pour prétendre bouffer des restes immondes . Le pire c’est que tous ces larbins nous ont étés imposé par des élections truquées et réalisent leurs saloperies avec notre pognon, sans nos avis et sur le dos de la France et des Français !


Commentaires suivants