Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ambassadeur américain se félicite du rôle leader de l’Algérie dans la région

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Daniel Benjamin, s’est félicité hier « du rôle leader » de l’Algérie pour faire face à la menace terroriste, avant d’« applaudir » sa volonté de diriger le groupe de travail du Sahel au Forum global de lutte contre le terrorisme (FGCT).

S’exprimant hier à l’ouverture de la première réunion du groupe de travail co-présidé par l’Algérie et le Canada qui se poursuit aujourd’hui, l’ambassadeur US s’est félicité « du rôle de leader que l’Algérie continue à jouer dans la région en vue de faire face à la menace terroriste », ajoutant : « nous sommes heureux que l’Algérie et le Canada aient acceptés de co-présider le groupe de travail sur le renforcement des capacités de lutte antiterroriste des pays du Sahel au Forum Global de lutte contre le terrorisme (FGCT) ».

Pour le diplomate américain qui s’exprime en tant que co-président du FGCT qu’il préside en compagnie de la Turquie, un forum dont l’Algérie est un pays fondateur, « la menace terroriste est devenue plus complexe avec certains des changements survenant dans la région, en particulier en Libye ».

Il s’est dit dans ce cadre « très intéressé » par les points de vue des pays de la région, expliquant qu’une des conséquences de cette situation « est la nécessité de bâtir des partenariats, une coopération et des capacités pour faire face à ces challenges qui sont devenus plus urgents que jamais ».

Il affichera dans ce sillage sa « confiance » qu’« avec les orientations de nos co-présidents algériens et canadiens », le groupe de travail « fera avancer nos efforts collectifs ». Tout en donnant des détails sur le FGCT, « une nouvelle plateforme de lutte antiterroriste multilatérale », lancée le 22 septembre dernier, M. Benjamin explique que le FGTV

« va donner la priorité au renforcement des capacités civiles dans des domaines tels que l’état de droit, la gestion des frontières et faire face à l’extrémisme violent », avant d’ajouter qu’il adoptera « une approche plus stratégique en ce qui concerne les efforts des civils en matière de lutte antiterroriste et aider à augmenter le nombre de pays capables, aussi bien sur le plan technique que pour ce qui est de la capacité et la détermination, à faire face au challenge terroriste ».

« Très satisfait » des résultats obtenus jusque-là, l’ambassadeur américain, qui évoque la nécessité de développer « les meilleures pratiques contre le terrorisme dans le système judiciaire criminel », déclarera qu’ « avec l’Algérie et le Canada en tête, nous sommes confiants que le groupe de travail du Sahel va relever le défit.

A travers ce groupe de travail, « nous espérons avoir une vision plus claire des challenges de renforcement des capacités et des priorités dans la région ainsi que mobiliser l’expertise, les ressources, et la volonté politique pour y faire face.

En sus, nous pensons que ce groupe peut jouer un rôle de catalyseur par apport au nombre croissant des activités relatives à la lutte antiterroriste dans la région », a précisé l’ambassadeur US qui expliquera toutefois que « ce qui peut être adapté à un pays ne peut pas l’être à un autre ».

D’où la nécessité de travailler ensemble « à bâtir la coopération et la capacité de faire face à la menace terroriste dans la région ». « Nous applaudissons la volonté de l’Algérie et du Canada à diriger ce groupe (...) nous nous tenons prêts à aider au succès au long terme de cette réunion ainsi que les autres groupes de travail du FGTC », a conclu le diplomate américain.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Danger Algérie. Qu’un sionniste la félicite de lutter contre "le terrorisme" ’(Aqmi, Alqaeda=CIA). Cela semble vouloir dire que l’Algérie a mordu à l’hameçon. Après la Libye, ce sera certainement son tour.

     

  • personellement
    avec cette histoite de lutte contre le terrorrisme et le printemps arabe
    je me pose une question
    est ce que les u s a ne veulent pas se debarrasser du fardeau israelien
    bien que les u s a soient un allié sur d israel
    ils doivent se rendrent compte que ce soutien aveugle leur coute tres cher
    avec la crise qui s annonce un peu partout dans le monde
    et le desir belliqueux d israel qui veut a tout prix s imposer comme nouveau maitre du monde
    les u s a sont peut etre tenté de trouver de nouveaux alliés


  • Houla !!...Le baiser de la mort chez la mafia... !!!!
    Les ricains ont ,depuis quelques décénnies, pris cette habitude de rassurer la future victime avant l’assassinat programmé !!!

    C’était aussi la méthode de staline que de téléphoner joyeusement à la cible choisi...avant la purge !

    Et avec un ambassadeur bien sioniste et bien tchékiste pour le clin d’oeil historique !!


  • L’Algérie d’aujourd’hui ressemble à un éléphant avec une tête d’oiseau. On ne peut pas s’attendre à mieux de la part de boutef et de son équipe. Le soumis qui pendant qu’il exigeait les excuses de la France se faisait soigner dans les hôpitaux français. Une petite merde de plus sur l’échiquier géopolitique du Maghreb.
    L’oligarchie algérienne à laquelle s’est offerte cette formidable chance de se faire réhabiliter auprès des algériens préfère jouer le jeu de peur d’être ciblée comme l’est aujourd’hui la Syrie, mais n’est pas Assad qui veut. L’Algérie tapine avec comme prime ce cadeaux : la collaboration. Remarquez, ce n’est pas très étonnant si un grand pays comme la France avec toute sa ressource humaine, son économie, sa technologie et son matériel de guerre est aujourd’hui complètement soumis il ne serait pas raisonnable d’en demander mieux de la part d’un pays qui a tout juste 50 ans d’existence.
    Et pour terminer mon commentaire sur cette stratégie des nains qui sont au pouvoir en Algérie, j’aimerais juste rappeler un proverbe breton : lorsque le pauvre fait un cadeau au riche, le diable rigole.


  • Les USA manient la carotte et le baton pour faire rentrer l’Algérie dans leur corral ...