Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ancien ministre Donnedieude Vabres est placé en garde à vue

Les policiers de la Brigade financière ont interpellé, hier, l’ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres à son domicile parisien. Ils ont également procédé à la perquisition de son appartement. Ce responsable de la Culture du parti sarkozyste UMP a été conduit dans les locaux de la Brigade financière pour y être placé en garde à vue. Il y restera pendant 48 heures au maximum.

Après cette garde à vue, Donnedieu de Vabres sera présenté, sans doute aujourd’hui, aux deux juges qui instruisent le volet financier de l’affaire Karachi, Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire. Ces deux magistrats décideront de mettre ou non en examen (inculpation) l’ancien ministre de la Culture.

Si ce dernier intéresse la justice, c’est en raison du rôle qu’il aurait tenu lors des tractations concernant le contrat de vente par la France au Pakistan de sous-marins, contrat signé en 1994 (lire ci-contre). A cette époque, Renaud Donnedieu de Vabres occupait le poste de conseiller spécial du ministre de la Défense nationale François Léotard. Un témoin – qui travaillait également au cabinet de ce ministre – a été interrogé il y a peu par les deux juges d’instruction.

Il affirme que Donnedieu de Vabres avait imposé comme intermédiaire pour la vente des sous-marins Ziad Takieddine, qui a été mis en examen dans ce dossier. Ainsi, un circuit de rétrocommissions (les intermédiaires retournant une partie de leurs commissions vers la France) aurait été mis en place, ce que conteste formellement Donnedieu de Vabres.

Cela dit, l’ancien ministre Charles Millon – qui avait succédé à François Léotard à la Défense – a exprimé, devant le juge d’instruction van Ruymbeke qui l’interrogeait, son « intime conviction » qu’il y avait eu bel et bien des rétrocommissions. Les juges veulent savoir si elles ont servi à financer la campagne électorale du premier ministre Edouard Balladur lors de la présidentielle de 1995. Ce dernier était privé de la machine électorale et financière du RPR auquel il appartenait mais qui était resté fidèle à Jacques Chirac.

L’interpellation de Donnedieu de Vabres marque un tournant. Pour la première fois, un responsable politique est ainsi impliqué. Dès lors, les adversaires de Nicolas Sarkozy dans l’actuelle campagne présidentielle ne manqueront pas d’utiliser ce dossier. En effet, l’actuel président était le porte-parole du candidat Balladur en 1995. En outre, deux amis de Sarkozy, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, ont été mis en examen dans l’affaire Karachi.

Les juges français viennent d’ailleurs de recevoir de la justice genevoise des documents bancaires indiquant que des montants importants avaient été retirés du compte que Thierry Gaubert possédait auprès de la banque Safdié à Genève, durant la période électorale soit au printemps 1995. Pourquoi ces retraits ? Les magistrats d’outre-Jura cherchent la réponse.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En taule la racaille !!!

     

  • Faut karchériser tout ca..


  • La pourriture colle aux hommes politiques. Aussi bien peut-on dire que la politique arrivée à un certain niveau est un bizness juteux.
    La société bourgeoise basée sur le commerce et le profit arrive à son terme, après 200 ans d’existence, tout est gangrené jusqu’à la moelle.


  • Ok !mais en ce qui me concerne je voudrais bien savoir qui cet individu sans aucune envergure couvrent-ils ?La est la question a mon sens


  • Vous croyez en la justice franc-maçonne ? Vous croyez en cette justice qui laisse courir pendant des décennies des réseaux pédophiles, enfermant en asile psychiatrique des mères tentant de soustraire leurs enfants de ces réseaux ?
    Tout comme avec l’affaire DSK quand un membre de l’oligarchie tombent c’est toujours parce qu’il a été abandonné par les siens ou subit les attaques d’une clique plus influente que ses propres amis encore fidèles. Comme dans tout groupement humain l’oligarchie mondialiste connait ses guerres intestines, ses conflits d’intérêts, règlements de compte...voilà pourquoi lorsqu’un notable tombe je ne m’en réjouis pas car il s’agit toujours d’une victime sacrificielle que l’on exécute publiquement afin de maintenir les apparences de la "démocrassie" tout en éliminant un individu qui pour diverses raisons a dérangé. Un notable ne tombe jamais sans qu’il y ait eu au préalable le feu vert donné. Tout juge qui s’amuserait à poursuivre Pierre, Paul, Jacques sur la base de la justice pure et simple verrait sa carrière anéantie (mise au placard) ou serait assassiné très rapidement.
    Exemple de victime sacrificielles :

    - Le Labo Mercier dont le sacrifice sert à redorer le blason de l’Afssa et faire croire au populo que face à la mafia pharmaceutique la justice agit. Ce sacrifice fut indispensable tant la défiance publique à l’égard des autorités de régulations et de la justice avait atteint des proportions inquiétantes (le refus des français de se faire vacciner contre la grippe du cochon fut un acte de "rébellion" inédit...) Cerise sur le gâteau le labo Mercier étant en partie français cela participe aussi au plant d’anéantissement de l’industrie nationale.

    DSK. Le lubrique dégénéré qui a pu durant des décennies s’adonner à son vice en toute impunité pour se retrouver du jour au lendemain menotté, emprisonné et se voir maintenant l’acteur involontaire d’un nouveau sport national : concours de crachat à la gueule de DSK. Certains crient à la divine providence, d’autre à la justice indépendante US...en fait DSK en tant que mondialiste intégral sur la ligne "Jérusalem capitale mondiale" fut puni par les mondialistes tendance "Washington capitale mondiale" pour avoir eu l’outrecuidance de préparer une monnaie mondiale de substitution au dollar...


  • Donnedieu de Vabres condamné, Dieudonné le brave acquitté !