Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’argent caché des syndicats

Ils touchent 4 milliards par an de la collectivité pour 8 % de syndiqués. Subventions à gogo, permanents par milliers, gabegie... Un rapport parlementaire lève le voile. Décapant !

Des vacances à Dakar aux frais de France Télécom ! En février dernier, 12 délégués syndicaux du groupe se sont rendus au Sénégal, officiellement pour assister au Forum social mondial.

Dans leurs valises, un mandat en bonne et due forme du très imposant Comité central de l’unité économique et sociale (CCUES). Pour représenter les salariés de France Télécom face à la « place importante faite au secteur des télécoms, notamment dans le cadre des relations nord-sud », la délégation a reçu un chèque de 12.000 euros.

À l’heure où les entreprises serrent les coûts et l’État taille dans ses dépenses, les syndicats ne rechignent pas à envoyer leurs membres au soleil, tous frais payés, simplement « pour nourrir leur réflexion ».

Gonflé ? Non, une pratique plutôt ordinaire dans une France qui n’aime pas ses syndicats mais les nourrit grassement.

Car si le syndicalisme n’a jamais été aussi peu représentatif dans notre pays - seuls 8 % des salariés (public et privé confondus) adhèrent à une organisation, le taux le plus bas de l’Union européenne ! -, la machine syndicale, elle, se porte bien, très bien même. Et pour cause : elle vit aux crochets des autres !

C’est la démonstration choc que font les députés dans un rapport rendu public cette semaine, et que Le Figaro Magazine a pu consulter en avant-première.

Lire la suite : lefigaro.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #71965
    le 04/12/2011 par seber
    L’argent caché des syndicats

    C’est un peu triste de relayer cet article ici. Quand je l’ai vu en une du site du Figaro, j’ai bien ri. Les syndicats, un bouc-émissaire de plus, bien pratique. On attend toujours la couleur des réformes "FigaroSarkozystes" compatibles.
    "Argent caché ?" La preuve que non grâce au courage et à la déontologie des journalistes...


  • #71970
    le 04/12/2011 par zélateur
    L’argent caché des syndicats

    Triste réalité... Et c’est un syndiqué CGT qui vous le dit. J’ai abandonné toutes responsabilités syndicales dès que j’ai compris comment tout ça fonctionne vraiment de l’intérieur... Je garde ma carte, par principe et en mémoire des anciens...


  • #71985
    le 05/12/2011 par Tomahawk
    L’argent caché des syndicats

    tiens ! on n’entend plus parler de l’UIMM ...
    les "journaleux d’investigation" de notre republique bananiere vont peut etre faire leur boulot, qui sait...


  • #72019
    le 05/12/2011 par damien
    L’argent caché des syndicats

    Pas lu ...

    mais Jean-Claude Mailly (FO) tappe du 5000e / mois.
    Moins que dans son boulot dans le public disait-il


  • #72189
    le 05/12/2011 par nanabel
    L’argent caché des syndicats

    4 milliards pour les syndicats et on ne sait toujours pas quel est le montant annuel des subventions pour la presse. Arrêt sur Image avance un montant de 900 millions d’aides directes (pour 2010) en précisant qu’il est impossible de connaître le montant annuel exact. Le Figaro devrait peut-être enquêter là-dessus. Ah, ben, non, le Fig aussi en croque !
    .
    La République a tué le Roi mais n’a pas aboli les privilèges. Nombreux sont les favoris du pouvoir qui décrochent des postes tranquilles et bien payés.