Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’arrosage bancaire a-t-il ses limites ?

Depuis le déclenchement de la crise des subprimes, ces armes à neutron choisies par le club de richissimes mondialistes désireux de renverser l’ordre des nations pour introduire un village global morcelé en grandes régions, les banques centrales font durer le suspens avant l’étape de la mise à mort du système.

C’est la question du moment : pour combien de temps ?

 

 

Le graphique ci-dessus illustre parfaitement le jeu orchestré par tous les clubs de banquiers qui ordonnent la politique monétaire des banques centrales des principales puissances financières de la planète. Il y a quelques jours, l’Institut de la finance internationale (IIF) affirmait que la politique de l’argent facile pourrait être en train d’atteindre son ampleur maximale. « Le cycle de fourniture de liquidités en abondance touche à sa fin », a estimé Hung Tran, premier directeur général adjoint de ce groupement défendant les intérêts des grandes banques de la planète, lors d’une conférence de presse à Washington. Ce dernier, faisant référence aux documents publiés par la Fed, constate que les dirigeants de la banque centrale étaient dans l’ensemble plutôt favorables à ce que cette politique cesse au plus tard d’ici à la fin de l’année.

Nous sommes dans une situation où la fête peut, certes, durer encore un peu, mais la marge de manœuvre diminue incontestablement. À la lecture de ce beau graphique, on comprend mieux pourquoi les hommes liges dirigeant les banques centrales parlent de QE illimité [1].

Or l’infini n’existe pas dans l’agenda mondialiste.

Il faut donc être comme le médecin au chevet du patient : guetter les signes annonciateurs de la mort clinique. En attendant, les politiques qui ne savent plus rien faire sinon obéir aux lois du Marché et à ses ukases, cherchent à briller sur le seul domaine où ils peuvent encore exerce leur petit « pouvoir » : celui du débat de société et de la culture. Et comme ils sont choisis en fonction de leurs vices, il ne faut attendre d’eux que ce qu’ils savent faire de mieux…

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Notes

[1] QE : « quantitative easing », en français « assouplissement quantitatif », c’est-à-dire la création de monnaie en masse, plus communément dénommée « planche à billet », ndlr E&R.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #302793

    Et moi je peux aussi obtenir des fonds à 0.25% svp svp comme ça je fait plein de profit !

    Ah zut j’oubliais c’est que pour les banques... :(


  • #302953
    le 14/01/2013 par temet nosce
    L’arrosage bancaire a-t-il ses limites ?

    Pour vous faire un résumé de tout ça en image voici une infographie qui parle d’elle même, vous trouverez le cas européen (en bas de page) aussi bref cela fait froid dans le dos :
    http://demonocracy.info/infographic...

     

    • #303007

      excellent lien je fais circuler


    • #303695
      le 14/01/2013 par arcadia,grand marabou
      L’arrosage bancaire a-t-il ses limites ?

      excellent bien sur, mais qui comprend vraiment ce qui va se passer ?

      beaucoup pense que les politiciens et leur "raison"
      vont arranger tout ça,en palabrant encore et encore et encore..............
      les gens vont comprendre quand le dab ne leur donnera, que ce que les banques autoriserons a prendre(afin de garantir leur trésorerie).

      il faut des actes concrets sinon c’est retour au jardin potager en huit jours !


  • #303001
    le 14/01/2013 par arcadia,grand marabou
    L’arrosage bancaire a-t-il ses limites ?

    si le terme "terroriste" est trouble a l’ordre public et social,visant a le déstabiliser
    je crois qu’on peut dire terroriste financier vous avez déstabiliser l’ordre public et social,vous êtes coupables !
    on vous appellera John wayne c’est mieux !