Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’article d’Ariane Chemin du Monde sur Mélenchon déclenche la fureur de la France insoumise

Ariane Chemin, grand reporter au Monde, celle qui privilégie l’humain sur le politique dans ses portraits d’hommes politiques, a été mise à l’honneur dans la Revue de presse de France Inter vendredi 26 mai 2017. Nous écrivions tout récemment que le Système commençait à tirer à boulets rouges sur Mélenchon et son parti, après l’avoir favorisé pendant la campagne de 1er tour des présidentielles. On ne croyait pas si bien dire...

 

À cela une simple raison : Mélenchon était utile contre Marine Le Pen, il devient dangereux pour les législatives. Car les présidentielles ne rapportent rien à un parti, sinon des dettes. Il faut être vainqueur ou rien. En revanche, les législatives, c’est le trésor de guerre : salaires de députés, budgets y afférents, implantation locale, embauche de militants... C’est pourquoi on dit que les législatives sont plus importantes que les présidentielles. Et la France insoumise compte bien faire fructifier ses 19% au niveau local, surtout dans les grandes villes qui ont placé le candidat dans de bonnes dispositions pour une triangulaire ou une quadrangulaire : Marseille, Lille, Toulouse (où il passe devant le PS qui perd 24 points), Montpellier, dans laquelle il a fait 31,46%.

L’enquête d’Ariane Chemin est là pour dévaloriser et Mélenchon et son mouvement. On a eu un aperçu de cette campagne anti-FI avec le retournement de l’humoriste Guillaume Meurice, qui a ridiculisé les militants FI d’un meeting d’Alexis Corbière. C’était le 23 mai à Montreuil dans le 93. un revirement étonnant de la part d’un gauchiste ouvertement mélenchonniste... avant les législatives. Un extrait bien choisi de l’article de Chemin a donc été lu à l’antenne, la partie perfide sur l’enterrement de Delapierre, l’ex-alter ego de Mélenchon décédé en 2015. Sa famille a vivement réagi ce samedi matin sur Twitter, en se découvrant « sectaire » :

 

 

L’article d’Ariane Chemin, actuellement en procès avec le Pr Faurisson pour diffamation, regorge d’accusations et de perfidies. Toutes les informations convergent vers un point, une idée : Mélenchon est un allumé et son mouvement forme en réalité une secte. Les amalgames y vont aussi bon train :

Partage des richesses, planification écologique, sortie des traités européens, renforcement de l’ONU, sortie de l’OTAN, entrée dans la fameuse Alliance bolivarienne, taxes solidaires et protectionnisme, fin du nucléaire… L’utopie était en marche. Ils y croyaient tant qu’une « chaîne du président », interactive, était à l’étude. Le nouveau chef de l’État, Jean-Luc Mélenchon, 65 ans, s’y serait exprimé une fois par semaine, comme le président du Venezuela, Hugo Chavez, le dimanche à 11 heures dans « Aló Présidente », mais aussi Evo Morales en Bolivie ou Rafael Correa en Équateur.

Parlant, quand on sait que Le Monde s’est aligné sur la position américaine en ce qui concerne la révolution bolivarienne qui a eu lieu au Venezuela... Mais c’est bien au lendemain du 23 avril que se concentrent les critiques du média numéro un du Système : le reproche fait à Mélenchon de ne pas avoir appelé à voter contre Marine Le Pen, et donc pour Emmanuel Macron, ce que le quatrième du 1er tour s’est interdit de faire. Pour Chemin, ce n’est ni plus ni moins qu’un « Ponce Pilate », criminel qui se lave les mains du crime...

Alors que, pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, le Front national constitue un danger réel dans les urnes, le chef ergote, tournicote, se débine. Puis se met aux abonnés absents.
On guette ses mots comme autant de consignes et d’oracles. Il ne réapparaît que cinq jours plus tard sur sa chaîne YouTube. Pas de « ni-ni », non, mais pas non plus d’appel à voter Emmanuel Macron. Un long tuto à la Ponce Pilate, pour ne pas se trouver noyé dans le magma d’un front républicain et pour s’autoproclamer seul opposant à Macron. Sur son blog, des mots et des mots racontent une « farce » électorale écrite « de longue main » et un président « désigné par les 9 milliardaires qui contrôlent 90 % des médias ». Mélenchon compte et recompte les « 600 000 voix » (variante : « sept par bureau de vote ») qui lui manquent pour accéder au second tour.

Un journal qui donne ses consignes de vote et de désistement à un candidat, on aura tout vu ! Mais non, le pire arrive. Ariane Chemin profite du moment de grande détresse de Mélenchon et de la famille du défunt (Delapierre est mort à 44 ans) pour tailler le portrait du mouvement. Un grand moment de journalisme « humain ». Adieu journalisme de caniveau à la Voici ou Closer, et bonjour le journalisme de caveau. L’homélie de Mélenchon est retransmise sur un écran géant, les proches sont dans le crématorium. Suivons la plume d’Ariane Chemin :

Julien Dray, Robert Zarader (qui roule aujourd’hui avec Macron), la ministre Laurence Rossignol, le président du conseil régional Jean-Paul Huchon, les députés Benoît Hamon et Pouria Amirshahi suivent les discours dehors, sur l’écran géant. Lorsque Mélenchon nomme le « cadavre » sur lequel est resté « figé le sourire narquois », certains regards se croisent furtivement, étonnés. Ils n’ont encore rien vu.

« Camarade François Delapierre ? », lance une voix. « Présent, pour toujours et à jamais », répond le premier carré militant, comme les révolutionnaires chiliens quand ils rendent hommage à leurs morts. Alexis Corbière, Éric Coquerel, Raquel Garrido, Gabriel Amard, une file se met en place autour du cercueil, foulard rouge autour du cou, fleur assortie à la boutonnière, main droite sur l’épaule droite de celui qui le précède, entonnant Grândola Vila Morena, le chant portugais de la « révolution des œillets ».

Le rituel a été calé à l’hôpital par Jean-Luc Mélenchon et le défunt. Cette marche en rang est riche de sens : transmission, solidarité. Pour certains dans la foule, elle signe aussi au grand jour un « groupe sectaire » – « tous les codes pour maintenir un clan homogène et très radicalisé », suggère un membre de l’assistance d’alors, aujourd’hui encore un peu glacé.

Le Monde nous ayant intérdit expressément de reprendre ses articles, nous avons dû, pour les besoins de l’information, et comprendre la fureur qui s’ensuit, publier ces trois paragraphes déclencheurs. Car on peut véritablement parler de fureur sur les réseaux sociaux.

 

 

Les dernières illusions sur les médias dominants des partisans de la France insoumise sont tombées ce matin. La colère des militants est proportionnelle à leur prise de conscience qu’ils sont désormais des parias, à l’instar des militants du Front national. Une solidarité de fait, quoi qu’on en dise, s’exerce ou s’exercera entre ces réprouvés.

Le discours de Jean-Luc Mélenchon en hommage à François Delapierre (25 juin 2015) :

 

 

Le portrait d’Ariane Chemin dans Le Monde Magazine est repris par Hélène Jouan dans sa Revue de presse du vendredi 26 mai 2017 (à partir de 4’38).

Pour une réconciliation nationale gauche du travail droite des valeurs
lire sur Kontre Kulture

 

Y a-t-il un ancien et un nouveau Mélenchon ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les législatives sont évidemment plus importantes que les présidentielles, la preuve : quand il y a cohabitation c’est le chef du parti qui a remporté les élections qui dirige le pays .

     

    • @Nono
      Comme beaucoup vous êtes en pleine confusion quant au rôle dévolu au premier ministre sous la Ve République (bien comprise).
      Le chef de l’Etat donne sa feuille de route au premier ministre qui est simplement chargé de son application (sous la présidence de son instigateur, Charles de Gaulle, c’est comme cela que ça marchait).
      La formule qui prétend que le chef de l’Etat s’occupe de l’international et le premier ministre des affaires intérieures est une arnaque complète !
      Ce n’est pas pour rien que l’on a ironisé sur le rôle du chef du président sous la Ve en le comparant à un monarque absolu...


    • Entre 1997 et 2002 le patron ce n’était pas Chirac le président, c’était Jospin le chef du gouvernement qui avait gagné les législatives de 1997, après la dissolution catastrophique initiée par Chirac qui aurait souhaité une majorité plus "confortable" à l’Assemblée Nationale... L’arroseur arrosé, hilarité générale...


  • Le véritable problème n’est pas que le système tire à boulets rouges sur F.I. et Mélenchon maintenant après les avoir caressés dans le sens du poils pour les présidentielles (en fait, depuis bien plus longtemps)... c’est que les électeurs de cette mouvance se laissent allègrement manipulés au gré des besoins du système en place depuis des décennies !
    Donc, en gros, je ne vais pas les plaindre car, à force de prendre des coups de pied au cul ou bien on se réveille ou bien on la boucle...

     

  • En 2015, Houellebecque, parlant du "travail" de Chemin, le jugeait "de très bas niveau" et parlait de son "ton de sournoiserie malveillante, sa marque de fabrique" . L’employée sioniste n’a pas beaucoup changé depuis .


  • Ariane Chemin ? Je serais presque près à parier qu’à 55 ans elle est célibataire et sans enfant...cette acharnement à vouloir nuire à autrui avec une parfaite mauvaise foi est assez typique...

     

    • Je connais des couples qui n’ont jamais eu d’enfants par choix de vie, par des choix professionnels qui ont fait que, par le fait aussi qu’ils ne pouvaient malheureusement pas en avoir...une amie d’enfance a perdu son mari suite à un cancer qui l’a emporté à ses 52ans et ils n’avaient pas d’enfants, un poto lui s’est sa femme qui est décédée dans un accident de la route il y a plus de 10ans et il n’a pas d’enfant et préfère ne pas se remettre avec une femme car elle était toute sa vie...enfin bref, c’est quoi votre argument là ? Pourriez développer siou plé...je serais curieux et d’autres aussi à n’en pas douter.


  • Les attaques haineuses contre Méluche me font penser à celles, bien oubliées, contre Jean Pierre Soisson en 1992 : il avait été élu président de la région Bourgogne avec les voix du PS, des Verts, mais aussi du... FN ! Tollé général, la bête immonde dû démissionner en 1993 sous la pression... ce qui n’empêcha pas cet opportuniste de retrouver son poste en 1998, cette fois avec le soutien du RPR, des Centristes... et toujours du FN !


  • Méchantcon fait partie du système : il passe à la télé pour les législatives. Le seul parti qui ne passe plus à la télé c’est l’UPR, blackout 100%.

    Pourtant en nombre de candidats présentés l’UPR viens en premier !

    Nombre de candidats présentés par parti :

    574 UPR
    571 FN
    556 FI
    480 LR
    461 PCF
    461 REM
    414 PS
    389 DLF
    148 UDI
    75 MODEM
    42 PRG

     

  • Si 10 millions d’électeurs votent pour les candidats de la France Insoumise, à raison d’1,6 euro par électeur, ce seront 16 000 000 d’euros qui tomberont chaque année dans la caisse de la France Insoumise chaque année pendant 5 ans, de quoi pouvoir acheter quelques affiches...


  • " Mélanchon est un traître à Israël, c’est devenu un animal nuisible en chasse libre "

     

  • Mélanchon et Marine totalisent 40% des voix des électeurs, d’où la panique haineuse des bonniches de la dictature sioniste .

     

    • Oui , mais dommage que les gauchistes soient aussi sectaires ,
      internationalistes , mondialistes et immigrationistes , il défend
      l’international avant le national ce qui est l’inversion des choses
      logiques , cette doctrine lui permettant de rejoindre toutes les gauches
      et ainsi de traiter , comme eux , le FN de fascistes..... ?

      Alors Mélenchon gardez vos larmes , vous êtes coupable auprès
      de la France et de son peuple

      Mélenchon bon tribun , c’est certain , mais dangereux pour notre pays....
      puisque quelque part complice de leur politique et façon de penser.....

      Très dommage pour notre pays , il n’a pas compris qu’il était utilisé
      par le système à moins que pour luter contre " le fascisme imaginaire "
      il soit complice de tout ça, dans ce cas qu’il ne pleure pas..... ?


  • En désaccord, seconde après seconde, avec ce riche sénateur, avec sa vision étriquée, avec sa re-création d’un stéréotype révolutionnaire absurde qui ne sert qu’a manipuler le petit peuple de plume (profs, associatifs, employés...)

    Mais respect pour l’homme, sa fidélité et son honneur de kamerade.

    Quant à la petite Chemin qui ne sent pas la noisette, je perçois plutôt une odeur de m...

     

    • Cette étriquée du cerveau raisonne comme on lui ordonne de le faire. Puisque l’école de la république a déformé sa conscience, il ne lui reste qu’à courber l’échine jusqu’à ses derniers jours jusqu’à adopter la position aplat-ventrisme ; elle ne produit un article qu’en se recroquevillant. Cela montre le peu de caractère de cette veille fille flétrie, rêche, rance et dépourvue de la moindre intelligence. Allez ! va ronger nonos que donnent tes maîtres !!! Ariane.


  • De façon logique les choses se clarifient et l’on voit bien à quoi a servit Mélenchon... Néanmoins, ne pas oublier non plus ce que Juppé avait déclaré il y a 3 ou 4 ans quand les médias l’avaient remis en selle en vue de la présidentielle : en gros de mémoire il s’agissait de "couper les deux bouts de l’omelette" (FN et FG), se partager le gâteau entre "gens raisonnables" et ainsi garder le pouvoir pour 30 ans... Ce programme c’est finalement Macron qui l’a réalisé ; le seul moyen de le mettre en échec étant bien d’assécher le marigot centriste par la convergence des "deux bouts de l’omettes"


  • Mélanchon comparé à... Ponce Pilate ! La "journaliste" n’a que de pauvres références . Ce que cette sioniste haineuse pense c’est que Méluche est un traître à Israël, mais il qu’il n’est pas encore temps de le dire...


  • Rends-ton tablier, Jean-Luc, et recouvre l’entièreté de ta dignité : la France vaut la peine d’être sauvée.

     

  • Le CINEMACRON, n’aurait jamais fonctionner sans l’aide précieuse du traître Melanchon, les Cocus ont le droit de se révolter, en revotant aux legislatives pour l’emancheur du peuple, qui lui et uniquement lui, passe à la caisse !


  • " Brise le règne de l’absurde " en ayant dit juste avant que " bien sûr l’univers n’a aucun sens ni aucune direction ". Que c’est beau !
    Pauvre Méluchistes ! C’est exactement l’inverse, tout dans la création est absolument parfait, c’est d’ailleurs ce qui inquiète les scientifiques corrompus en mission. Si la lune était plus proche nous aurions des marées gigantesques, si à l’inverse elle était un peu plus éloignée, nous n’en aurions plus, il faudrait faire des centaines des kilomètres pour atteindre l’eau.
    Ils sont classés sectaires car droit dans leurs bottes, dans leurs conneries infinies. Sur d’être calés en politique et très actifs. Tandis que les votants de l’ex UMPS ne touchent pas une bille et peuvent le reconnaître, ils sont moins obtus. Par principe, il aura Marseille pour l’autoroute à migrants mais même quand l’euro va mourir d’ici 2-3 ans, il ne servira toujours à rien, je pensais qu’il pouvait organiser son opposition de façade après le vol des banques mais finalement - et c’est un mal pour un bien - ils sont trop sectaires, athées-matérialistes et condamnés comme ce pauvre Delapierre, tandis que les autres sont peut-être récupérables car ils vivent avec moins de certitudes, certes ils trahissent la France constamment mais c’est juste par égoïsme pour protéger leurs biens. Eux, n’ont aucune convictions précises.

     

    • Il me semble en effet que vous mettez le doigt sur le cœur du problème : décréter que "l’univers n’a aucun sens ni aucune direction" c’est permettre à l’homme toutes les errances, toutes les abominations. Mélenchon est un homme du passé, du XXe siècle... Un penseur de l’absurde.

      Dans les sept voix qui lui manquent par bureau de vote, il y a la mienne, elle lui aurait été acquise s’il faisait preuve de clairvoyance historique, s’il mettait en accord ses paroles avec ses actes. Il lui faudrait rentrer dans le cercle vertueux, la cordée humaine, sortir du centre du cercle ou de l’estrade où il n’est qu’un histrion, un fantoche. Il est encore dans la position du clerc donneur de leçons, celui qui sait à la place des autres, bon sang qu’il descende de son piédestal en carton-pâte.


    • Petite précision. La lune s’éloigne continuement de la terre ... Etre aussi sûr de soi dans la critique des autre quand on raconte des conneries, c’est assez édifiant.


  • On commence à avoir l’habitude... les journalistes qui attaquent tout ce qui ne pense pas assez bien pour eux.

    Le problème c’est qu ils sont de plus en isolés...l’idéologie délirante et sectaire, on peut leur retourner le compliment.


  • j’espère que tous les mélenchonistes de bonne foi vont bien se rendre compte qu’ils ont été les dindons de la farce dans ces élections....et qu’ils vont chouiner parce que le système est pas gentil avec eux.sniff


  • La secte dont il fait partie est la franc-maçonnerie dont il ferait bien de s’extirper s’il veut devenir un jour le président du peuple !


  • ...et rejoindre NDA et MLP...


  • Rouler pour En marche quand on se nomme Chemin et qui plus est quand on se prénomme Ariane voilà qui devrait lui éviter de se perdre dans le labyrinthe politique français. Elle tape sur Mélenchon. La belle affaire ! Mais c’est tout ce qu’elle sait faire la commère médisante au nez crochu. Rien d’étonnant sous sa plume stipendiée. Après avoir écouté l’hommage du Père Mélenchon à son secrétaire national j’ai bien envie d’en faire tout autant car ses propos sont plus mortifères que vivifiants. Il aime la pompe organisée, le bougre. Tout au plus tente-t-il de ressusciter une ambiance soviétique. Pas très enthousiasmant. Pourtant c’est mort et bien mort ! Et le vieux Mélenchon ne s’en est même pas rendu compte. Mais il est incapable d’innover réellement et d’incarner une autre gauche. Il n’est que l’hologramme d’un passé révolu qui ne peut séduire que les ignorants. Et il les abuse avec du verbe et de la faconde. Une technique toute marseillaise...


  • Superbe oraison funèbre d’un athée radical à un camarade disparu...

    On peut avoir des divergences intellectuelles et métaphysiques, mais il faut reconnaître l’humanité quand elle montre son visage.

    La vie...

     

  • De Merluche à Merlusse il n’y a que 2 consonnes... et une odeur de poisson pourri...


  • Autant je ne suis pas merluche autant je ne lui souhaite pas de subir cet immonde pensée à sens unique... Sectaire et sioniste !


Commentaires suivants