Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’écologie en bande organisée, pour une famine durable et une misère responsable – Conférence de Camille Veyres à Metz

E&R Lorraine recevra Camille Veyres à Metz le samedi 19 novembre 2022 à 15h pour une conférence sur le thème « L’écologie en bande organisée, pour une famine durable et une misère responsable ».

 

La présentation de l’événement :

L’hiver arrive et nos chères élites nous poussent à la « sobriété » pour sauver la planète du réchauffement... Ça chauffe oui, mais surtout pour les mondialistes ! Avec Camille Veyres, ingénieur polytechnicien, corps des Mines, aussi brillant que subversif, vous allez acquérir les outils pour se défaire de ce mensonge et aider votre entourage à s’émanciper. N’hésitez pas à ramener de quoi prendre des notes !

Venez donc vous armer intellectuellement et passer un bon moment de franche camaraderie !

 

Le programme

- Ouverture des portes à 14h15
- Début de la conférence à 15h
- Pause au bout d’une heure
- Questions/réponses de 17h15 à 17h45
- Moments de partage jusque 18h30 (avec encas offert par la section lorraine d’E&R)

 

Informations importantes

- Entrée : 7 euros (5 euros pour les adhérents E&R)

- Inscription obligatoire par e-mail : lorraine@e-r.fr (Indiquez nom, prénom et numéro de téléphone)

- Présence d’un stand Kontre Kulture avec maillots et goodies surprises

- L’adresse vous sera communiquée par e-mail le jour de la conférence avant midi

- Places limitées !

- Merci de vérifier vos spams lors de nos échanges !

 

 

Camille Veyres, sur E&R !

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Le titre est bien trouvé !

     

    Répondre à ce message

  • La science de l’environnement serait une mauvaise chose ? Ne serait-ce pas plutôt l’écoblanchiment ou le détournement des sciences ? De quelle écologie parle-t-on dans une civilisation qui a abandonnée la taxonomie du vivant et qui met les systèmes humains (dans lesquels l’or se reproduit) à égalité avec les loi naturelles pour définir ce qui est durable ? Si l’écologie de désigne plus la science des êtres vivants en interaction avec leur environnement, il faut trouver un autre mot.

     

    Répondre à ce message

    • #3056746

      C’est évidemment de l’écologie politique qu’il s’agit, et pas de l’écologie en tant que science. Le citoyen moyen aurait bien du mal à définir ce qu’étudient les écologistes scientifiques, et dans le langage courant ce n’est pas à la science qu’on pense quand on parle d’écologie.

       
    • On parle bien de l’écologie en bande organisée.
      Celle qui nous mène à la ruine et à la famine.

       
    • A rectificateur,

      Même l’écologie politique n’est pas mauvaise si elle vise a prendre en compte la réalité biophysique des choses. Théoriquement, elle repose nécessairement sur une science (ne serait-ce que de savoir nommer les organismes) . Il serait intéressant de pouvoir exprimer comment elle a été pervertie.

      Voici ce dit Attali (discours oral 23/006/2010, le capitalisme peut-il être moral ?) : « La fonction de l’homme sur la terre est de produire des richesses… Transformer la Nature c’est bien, la Nature n’est pas bonne en soi. Plus encore, la Nature est l’ennemie de l’Homme. Quand on admet que la richesse c’est bien et que la pauvreté ce n’est pas bien, on déteste les forêts et on adore les jardins ; on déteste la campagne et on adore la ville ; on aime ce que l’Homme fait et pas ce que la nature lui donne... »

      La question reste la même, si l’écologie politique est intrinsèquement mauvaise, quel antidote nous reste-t-il ?

       
    • @ Bromelia du 02 novembre
      D’accord avec vous, l’écologie politique (ou une politique intégrant une saine écologie ?) est nécessaire sur le principe. Elle a été pervertie très tôt (en plus le mot est une création de Ernst Haeckel, ...). J’ai vécu dans les années 1974/75 la captation de mouvements écologiques naissants sincères par les gauchistes, ...

      Je ne connaissais pas ces paroles d’Attali ( le capitalisme peut-il être moral ?) : « La fonction de l’homme sur la terre est de produire des richesses… Transformer la Nature c’est bien, la Nature n’est pas bonne en soi. Plus encore, la Nature est l’ennemie de l’Homme. Quand on admet que la richesse c’est bien et que la pauvreté ce n’est pas bien, on déteste les forêts et on adore les jardins ; on déteste la campagne et on adore la ville ; on aime ce que l’Homme fait et pas ce que la nature lui donne... ».
      C’est diabolique !

      Il y a une demi vérité (transformer la nature c’est bien ... , mais en partie seulement et cela dépend COMMENT... !).

      Le reste est mensonge :
      Il faut redéfinir les termes :
      pauvreté = satisfaction des "besoins" humains (y compris spirituels),
      richesse = au delà des besoins nécessaires = luxe = "ab" us (au delà de l’usage ...) = déséquilibre = perversion ...
      Misère = être en deçà de ces besoins.
      La richesse et la misère, c’est mal. La pauvreté c’est bien, c’est la satisfaction de tous les besoins, sans l’abus, qui détruit ! C’est l’équilibre ...
      Les bons jardins (là où est placé le premier couple par Dieu dans la Genèse, même si on ne croit pas en Dieu cela interpelle...) sont travaillés agronomiquement sur le modèle de la forêt ...
      La ville : CaÏn en est le premier fondateur...
      La nature : elle n’a pas à être idolâtrée, mais elle est un signe de l’infinie puissance et sagesse de Dieu, ..(seuls les fous sont incapables d’y voir ce signe, relire ce merveilleux passage du Livre de la Sagesse, chapitre 13, ..., en entier).
      Meilleures salutations.
      _

       
  • Un titre qui fait référence à l’excellent pamphlet édité chez l’encyclopédie des nuisances « catastrophisme, administration du désastre et soumission durable » ?
    Ecrit en 2009 il me semble mais visionnaire. A lire absolument !

     

    Répondre à ce message

  • Sauf que le vrai titre c’est plutôt : L’écologie en banque organisée

     

    Répondre à ce message