Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’entourage de Hamon songe à un "rassemblement" avec Mélenchon

Le ralliement de Valls à Macron sera le déclic

La rumeur du ralliement officiel de Manuel Valls à la candidature d’Emmanuel Macron est telle que Benoît Hamon l’a lui-même évoquée sur le plateau du JT de France 2 : « Ces ralliements consistent à me planter des couteaux dans le dos. On m’annoncerait même la semaine prochaine une mise à mort avec le ralliement de Manuel Valls à la candidature d’Emmanuel Macron. »

 

Effectivement, le candidat socialiste est plus isolé que jamais. Le constat est clair : quasiment tous les apparatchiks du PS ont rejoint En Marche !, et les derniers caciques encore en place – Julien Dray et Vincent Peillon en tête – travaillent activement au « rassemblement » des socialistes...

Doublé par Mélenchon dans les sondages, trahi par sa « famille », Hamon ne trouve même plus de soutien dans son équipe de campagne. Plusieurs cadres, en « off », ne cachent pas leurs inquiétudes. « On est très mal », confie l’un d’entre eux. « Ça devient compliqué, le risque d’un dévissage fatal existe », reconnaît un autre.

Le député européen Vincent Peillon a relancé, dimanche, la nécessité d’un « accord de désistement » entre Hamon et Mélenchon. Invité de l’émission Questions politiques sur France Inter, Peillon a estimé que « cette question va normalement se poser dans les jours qui viennent, elle se pose déjà chez les électeurs ». Sans dire clairement qui, de Hamon ou de Mélenchon, doit se ranger derrière l’autre, l’ancien ministre de l’Éducation nationale a jugé que le scénario d’un « rassemblement (…) va naturellement s’imposer » à cause du risque de « l’élimination de la gauche dès le premier tour ».

Que Benoît Hamon se couche ou non, le travail de décrédibilisation est effectif, ainsi que celui d’orientation des votes « socialistes »...

En lien, sur E&R :

Aider les électeurs de Benoît Hamon à y voir plus clair,
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est beau, un vrai spectacle comique.


  • C’est en effet de plus en plus compliqué de faire croire que Macron n’est pas socialiste...

     

  • Comment peut-on encore donner de la crédibilité à ces bavards ? Cette prostitution politique ?

     

  • un vote avec une mini primaire Melenchon VS Hamon pour le s departager ,mais il faut faire cela vite


  • Plus dure sera la chute.


  • Si la "vraie" gauche veut avoir une chance d’être au second tour il est évident que Hamon doit se rallier à Méluche - moyennant le poste de premier ministre au cas où...

     

  • Mélanchon fait tout pour rallier Hamon ,il cherche à négocier ,parce que hamon le gêne,en lui prenant des voix ,pour pouvoir peser au 2ème tour et demander à voter Macron.C’est cousu de fils blanc .Si il y en a bien un à qui je ne fait pas confiance ,c’est bien Mélanchon

     

    • C’est bien entendu le plan B, puisque la droite comme la gauche prônera le barrage républicain par rapport au FN.. En réalité c’est bien plus intelligent, si il y a d’après les sondages 50% d’indécis ça signifie qu’à n’importe qu’elle nouvelle casseroles ou événements majeurs les cartes peuvent être redistribuées.. ils tablent TOUS.. sur un retournement de tendance en leur faveur grâce meme a un événement mal maîtrisé par des spins doctors ou les services secrets ayant une de leurs action dans la stratégie de la tension qui devient un retour de flamme inattendue..

      Par le passé on a eu le droit à l’assaut contre la grotte d’Ouvéa à la veille du second tour de l’élection présidentielle, pour le bénéfice de Jacques Chirac.. et même l’affaire Mehra dans le duel UMPS sous Sarkoland...


    • Qu’on aime ou pas Mélenchon, il a une qualité la constance de ses idées (contrairement à tous les membres du PS).
      Au contraire, la solution pour Hamon qui peut être honnêtement de gauche et de s’allier derrière Mélenchon et ainsi torpiller Macron et le PS "centriste".
      Dans ce cas, le vote "utile" change de camp.
      Il serait plus intéressant de voir un second tour LEPEN MELENCHON que de voir Macron au second tour. l’une comme l’autre serait un vrai changement en France et en Europe.


  • Un candidat peut se retirer jsqu’au dernier moment ?


  • Pourquoi le ralliement de Valls a Macron serait-il nuisible pour Hamon.

     

  • #1691344

    Sur le top 5, on a -quand même !- 3 socialopes : Hamon, Mélenchon, Macron, totalisant déjà la moitié des intentions de vote.
    Les trois ont participé à ces cinq années de "Hollandisme révolutionnaire". Le seul opposant de droite classique ferait 18%, et Marine éventuellement 30%.
    La Gauche se porte à merveille en réalité. Les Français sont prêt à remettre le couvert. Incroyable mais vrai.

     

  • Les trahisons ; chez ces gens-là, c’est atavique !!..dans le cas présent, ça fait partie intégrante du scénario de campagne imaginé par Attali, Dray and C°....


  • Tous ces petits arrangements et petits meurtres entre faux ennemis ne passionnent plus que les gogos accros Télé-Radio...


  • Honnêtement je doutes vraiment de la sincérité de Jean-Luc Mélenchon même si son programme promet une sixième république et un changement majeur. JLM ne changera rien comme Hollande avant lui. Il est "socialiste" comme les autres. Il cherche surtout le pouvoir. Entre ses changements d’opinion au cours d’une même campagne sur Trump ou Poutine et j’en passe. Il change d’argumentaires comme il change de public. J’espère me tromper. Là où Marine Lepen a marqué des points par rapport à une sortie de l’Europe, le fait que Marine n’est plus son immunité lui a permis de se rendre au Tchad et en Russie et est une preuve de légitimité pour une sortie de l’Europe. Je me marre quand j’ai entendu Mélenchon qui renoncerait à son immunité parlementaire si il est élu. La bonne blague ! Et pourquoi pas maintenant ? Et ce n’est qu’un détail mais son coup de communication avec son hologramme pour le défenseur du prolétariat, on a surtout parlé de lui, je veux dire de l’hologramme de Mélenchon. Qui se souvient des créateurs de l’entreprise ? Et enfin, JLM a voulu que l’on parle que de sa personne et non de son programme. Et quand tu sais quels "people" le soutiennent et on ajoute le documentaire propagandiste sur lui, cela en dit long sur ce "révolutionnaire".


  • Pauvre HAMON lui qui pourtant avait suivi une excellente formation aux "Jeunesses socialistes", l’école du vice selon MITTERRANT ou l’on apprend l’art et la manière de monter des coups tordus.


  • Ces gens embourbés tour à tour dans leurs préoccupations d’eux-mêmes, leur théories dont ils se gargarisent et leur goût immodéré pour l’intrigue de salon/couloir ne se sont pas sentis s’enliser, se ridiculiser et finalement se discréditer aux yeux du peuple. Mal leur en a pris d’écouter la voix des parasites qui les emploient : une partie grandissante de ce même peuple a encore assez de jugeote pour voir clair dans leur jeu de dupes aidée en cela par un gout pour la vertu en politique et ailleurs sédimentée dans les tréfonds de sa conscience.


  • Ils sont en train de la mettre à l’envers au Français.
    Il y aura une fusion, mais peut-être pas celle que l’on attend mais celle dont ils nous ont habitué.
    Même Martine Aubry dont le poulain veut la dépénalisation de la came est dépassée par les traffic du genre et tu verras qu’elle finira par demander au Motodidacte, qu’elle avait pourtant en pâle estime, des conseils sur la sécurité.
    Bonnet blanc pour blancs benêts.


  • Macron, Melenchon, Hamon, Poutou, Arthaud, c’est le même parti avec la même main derrière.


Commentaires suivants