Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’escroc Gilbert Chikli remis en liberté : "J’emmerde la justice française, je vous baise !"

Un peu plus d’un mois après son arrestation en Ukraine, il a été remis en liberté sur décision de justice. Une libération qui interroge.

Son passage par les geôles ukrainiennes aura, à peine, duré un mois. Condamné en mai 2015 par le tribunal correctionnel de Paris à 7 ans de prison pour une série d’escroqueries dites au « faux président  », Gilbert Chikli, 51 ans, a recouvré la liberté ce mercredi 20 septembre. Selon nos informations, il a quitté sa cellule qu’il partageait depuis le 18 août, jour de son interpellation à une centaine de kilomètres de Kiev, avec un autre ressortissant français – Anthony Lasarevitch, 32 ans –, recherché par les autorités françaises dans une autre affaire d’escroquerie.

Toujours selon nos informations, c’est une décision de justice qui a mis fin à sa détention, alors qu’il était pourtant sous le coup d’une procédure d’extradition vers la France. Son avocat, Me David-Olivier Kaminski, précise que cette remise en liberté a été effectuée de manière « très encadrée ». « Il doit justifier d’un domicile à Kiev et a également été placé sous surveillance électronique », a ajouté le défenseur de Gilbert Chikli.

 

Un mois de détention passé dans un relatif confort

Quant à ses conditions de détention, Gilbert Chikli semblait disposer de quelques «  avantages  ». Sur une vidéo, que Le Point a pu visionner, l’ex-fugitif est filmé en train de porter un toast, un verre de vodka à la main, à «  ses millions  » avec son codétenu, puis il exprime, dans des propos insultants, manifestement sous l’emprise de l’alcool, sa ferme intention de se soustraire à la demande d’extradition adressée par la justice française aux autorités ukrainiennes.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 

La France vassal d’Israël, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants