Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’étrange association de Bertrand Delanoë

Mais à quoi joue donc Bertrand Delanoë ? En février 2009, avec les élus de la région Île-de-France, il a créé une association baptisée Pril (Laboratoire Paris Région Innovation) pour aider les jeunes entreprises innovantes à se développer dans la capitale et gérer 9 incubateurs de start-up parisiennes. Et il a placé deux de ses adjoints à son conseil d’administration, l’ancien ministre des Finances Christian Sautter, et Jean Louis Missika, en qualité de trésorier.

Depuis, les deux élus arborent sans complexe une double casquette : celles de conseillers municipaux de Paris et de responsables d’une association financée pour l’essentiel… par la municipalité de la capitale. Entre mars 2009 et décembre 2012, ils lui ont voté des subventions à cinq reprises, pour un total de 5,1 millions d’euros.

Or, le Conseil d’État l’a encore rappelé dans un arrêt du 21 mars 2007, une association créée à l’initiative d’une collectivité locale qui en contrôle l’organisation et lui procure l’essentiel de ses ressources est juridiquement considérée comme « transparente ». Autrement dit, comme un faux nez de la collectivité concernée, susceptible, par exemple, de passer des commandes à sa place sans avoir à suivre la procédure des marchés publics. Et ses responsables peuvent être accusés, non seulement de « gestion de fait » (en d’autres termes d’exercer sans titre la fonction de comptable public, un délit passible de 45 000 euros d’amende et de trois ans de prison), mais aussi de « prise illégale d’intérêt », une faute punie de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Jean-Louis Missika et Christian Sautter l’ignorent-ils ? C’est peu vraisemblable. Au moment de la création du PRIL, le Conseil de Paris a en effet pris la peine de préciser que ce dédoublement n’était que temporaire, et que « dans un second temps, le Laboratoire Paris Région Innovation se constitue(rait) en groupement d’intérêt public d’aménagement du territoire et de développement économique local », une forme juridique qui éviterait aux élus de se trouver hors la loi. Mais, comme souvent à la mairie de Paris, le provisoire est devenu définitif : quatre ans plus tard, le Pril est toujours une association, et ses gestionnaires toujours des élus de la capitale.

 

Voir aussi, sur E&R : « Qui est Bertrand Delanoë ? »

Découvrir la réalité du pouvoir politique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #630962

    super important regardez cette vidéo faites tourner c’est énorme :) vive l’Islande !!! :) !!! http://www.youtube.com/watch?v=B8Ck...

     

    • #631172
      le 16/12/2013 par 100/100purporc
      L’étrange association de Bertrand Delanoë

      merci mille fois !


    • #631350
      le 16/12/2013 par bilderberg
      L’étrange association de Bertrand Delanoë

      Oui, depuis le temps que certaines personnes disent que la dette n’a pas de légitimité.

      Alors, pourquoi le peuple Islandais n’a jamais accepté la mutualisation des pertes ?

      Hé bien, parce que, ce que vous ne savez pas et que le peuple Islandais savait que leur île était un des coffres-forts de la fraude fiscale mondiale qui abrite des centaines de milliards dont les pilotes ne sont autres que les banques Suisse.

      Dans le microcosme Islandais il faut rendre hommage à ce peuple qui a grâce a sa petitesse numérique su se mobiliser rapidement autour de leur donneur d’alerte pour obtenir un référendum qui oblige la justice à faire le travail toujours sous la pression du peuple.

      Un rappel s’impose : 100 milliards par ans de fraude fiscale pour la France et 1000 milliards par ans pour la zone européenne !!!

      Lorsque l’on dit aux peuples que la dette est détenue par des étrangers, il faut comprendre que les dettes sont détenues par les paradis fiscaux qui se sont mutualisés en un pouvoir financier mondial.

      Celui-ci finance les pays endettés à cause de la fraude fiscale avec l’argent de cette même fraude fiscal et qui aux passages s’octroient des intérêts.

      Cela s’appelle du blanchiment de fraude fiscal.

      Mais le plus fort, est que ce système est protégé par un seul et unique verrou : le secret bancaire Suisse et c’est tout !

      Faire tomber le secret bancaire Suisse et tout s’écroule en une seule seconde et cela perdure depuis plus de 60 ans.


    • #631460
      le 16/12/2013 par manipsecrete
      L’étrange association de Bertrand Delanoë

      A ce propos
      il faudra mettre en place un coup d’état médiatique, je m’explique :

      partout en Europe et en même temps
      Hacker les ondes (ne me dites pas que c’est impossible, c’est tout à fait faisable) afin de diffuser un court reportage (court car on enverra des flics pour stopper le phénomène ; mais si les flics sont de notre côté, ça nous laissera encore plus de temps) sur la réalité islandaise et surtout la réalité des choses

      Oui je sais c’est beau de rêver mais c’est pas en étant pessimiste et en critiquant de bonnes actions qu’on s’en sortira


    • #631721
      le 16/12/2013 par bilderberg
      L’étrange association de Bertrand Delanoë

      @ manipsecrète

      Vous deviez être trop jeune, mais dans les années fin 70 il y a eu une émission télé pirate en France dans la nuit, je ne me rappelle plus de la date exacte.

      Mais oui tout est possible et courage

      signal @dix

      Vous étiez en avance avec votre lien, vous pouvez le remettre, car un dossier vient d’apparaître sur ER à propos de l’Island


  • #631033

    5 millions d’euros en 4 ans, pour Sautter et Missika c’est quasiment du bénévolat ...(Missika est un des deux directeurs de campagne de l’ignoble Hidalgo) .

     

    • #631349

      Ne confondez pas administrateur et salarié.

      Si la confusion existe du fait du financement de l’association, rien n’est dit ici qui remette personnellement en cause ces 2 personnes sur de l’argent perçu irrégulièrement.

      Il faudrait savoir si et le cas échéant combien ils ont perçu de frais de remboursement pour des missions dans le cadre de leur participation au CA de l’association. Le passé des magouilles sur de faux frais pour rémunérer des copains non élus à travers des associations est réel mais c’est devenu bien plus compliqué, enfin en théorie !...


  • #631042

    Et depuis bientôt six mois que cet état de fait a été dénoncé, l’association existe toujours, et les adjoints le sont encore…


  • #631099

    Que vous etes mauvaise langue, dans l’Arche Delanoë Bertrande a fait entrer deux élus, deux petits SDF auxquels elle a donné du boulot, voila tout ...

     

  • #631165

    A peine surpris par la news.. les élus se comportent en parfaits mafieux.. et ça ne choque pas grand monde..


  • #631212
    le 16/12/2013 par Lindia-song
    L’étrange association de Bertrand Delanoë

    Quand est-ce que l’on arrête toutes ces subventions à la con, qui ne font qu’encourager surtout la corruption des pourris, des menteurs et des voleurs en place, tandis que les Français de la classe moyenne (le vrai Peuple, en fait) sont littéralement ruînés, pris en étau entre le sous-prolétariat qui nous a été imposé par l’immigration-invasion, et les combinards de haute volée, la Ripoublique des copains et des coquins + le "machin" bruxellois, dont les "commissaires" sont à 22 000 euros mensuels, sans parler bien entendu ni des faux-frais, bien réels et substantiels, ni des "avantages en nature" encore plus opaques de tous ces messieurs et dames, proportionnellement quatre fois plus nombreux que le corps législatif américain.... ? QUAND ?


  • #631282

    ..usine à detournement de fond.. !


  • #631374
    le 16/12/2013 par Charpentier
    L’étrange association de Bertrand Delanoë

    On ne parle ici que des subventions de la mairie de Paris. Or l’association a pour but l’innovation et il faut savoir que pour tout ce qui concerne ce secteur l’UE délivre des sommes inimaginables. Des formations sont même proposées aux chefs d’entreprise pour leur apprendre comment en bénéficier.
    Delanoë et ses potes sont des chefs de gang qui connaissent parfaitement ces rouages et tout se passe bien entendu dans les couloirs de l’assemblée anti-nationale où le lobbying va bon train.


  • #631383
    le 16/12/2013 par abderrahim
    L’étrange association de Bertrand Delanoë

    tiens tiens, première alerte, est-ce que capital lance un appel indirect aux journaleux encore un peu couillu d’enquêter sur cette assos ? On en sera plus dans quelques jours /semaines si d’autres infos filtrent...


  • #631453
    le 16/12/2013 par manipsecrete
    L’étrange association de Bertrand Delanoë

    C’est moi qui invente, extrapole ou le logo comporte les couleurs lgbt ?

     

    • #631725

      C’est beaucoup plus fréquent que ce que tu penses. C’était il y a quelques années donc c’est évidemment des couleurs gay, aujourd’hui je dirais que c’est plutôt une tendance de ces couleurs à cause de la propagande, à marseille si tu te ballade tu te rendra compte que les lumières de la ville représentent toutes le raimbow flag, les vitrines : pareil, les logos de companie/pub : pareil.

      J’ai l’impression que c’est une mode et certains veulent en tirer profit, d’autre le fond inconsciemment...

      C’est aussi une marque d’une société féminisé, des couleurs vivent, partout, tout le temps...à gerber donc.


  • #631456

    4 ans de petites Sautteries


  • #631480

    Allez on attaque là hop hop hop. Je soutiens financièrement s’il le faut.


Afficher les commentaires suivants