Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ex-patron de la lutte antidrogue placé en garde à vue

Vers la mise à jour d’un gigantesque trafic d’État ?

L’ex-patron de l’office de lutte antidrogue François Thierry ainsi que trois autres policiers ont été placés en garde à vue ce lundi à l’IGPN, la « police des polices », dans l’enquête sur la saisie record de 7 tonnes de cannabis en 2015.

 

[...]

À l’époque, la saisie de cannabis, opérée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), avait été saluée par François Hollande. Puis l’opération avait été très vite entachée de soupçons entourant le rôle trouble d’un indicateur, Sofiane Hambli. 

 

 

Sofiane Hambli, ex-baron de la drogue condamné en 2009 et devenu indic par la suite, était au cœur du dispositif et apparaissait comme un informateur de l’Ocrtis. Selon un témoignage publié par Libération en mai 2016, Sofiane Hambli aurait réussi à « s’imposer comme le plus gros trafiquant de l’Hexagone grâce à la protection » de François Thierry. 

Travaillant aujourd’hui pour la sous-direction antiterroriste de la PJ (Sdat), François Thierry, 48 ans, avait déjà été interrogé en garde à vue début mars à l’IGPN.

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Voir aussi, sur E&R :

Trafic de drogue et implication des États,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.