Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’hystérie, arme de destruction massive de la beauté

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

157 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • O Marie(Paix sur elle),si tu savais.......tout le mal.....


  • Le titre de l’article est très juste. La plupart de ces femmes sont très jolies, je pense que le recrutement se fait un peu sur ce critère tout de même, ce qui déjà peut être critiquable. Le hic c’est dès qu’on met le son c’est foutu ça casse tout...mon petit haut-parleur de PC portable a failli griller ça grésillait de partout !!!

    Comme je le dis à chaque fois aux féministes : pourquoi singer les attitudes masculines testostéroniques pour revendiquer des droits ? Pourquoi utiliser les codes de ceux qu’elles considèrent comme leurs ennemis ?? Relever l’inélégance de certains primates masculins oui ! Mais en adoptant une attitude aussi simiesque, non.


  • pourquoi sont-elles venues à Paris ?
    Pourquoi se sont-elles installées dans le quartier de la goutte d’or ?
    Vu les prix des loyers, comment font-elles pour payer leurs frais et leurs permanents ?
    Qui sont leurs mécènes ?

     

  • Mdr !Une fois sur montpellier en plein centre ville,c’était les raelliens qui voulaient que tout le monde soient nue,avec tract et rassemblement a l’appui.Ils voulaient aussi que les enfants soient eux-aussi dénudés.C’est vous dire a quel point ces gens sont dégénérés,cela doit etre la meme école qui finance et qui encourage je présume sans trop me risquer !


  • Il y a vraiment un côté ridicule... d’aboyer et de montrer ses nichons... pour, bien sûr se revendiquer contre les hommes, frustrer qu’elles sont...

     

  • Le monde en devenir ressemble de plus en plus à un mélange d’Orwell et Huxley.


  • Une bande de chiennes de Sodome égarées suppliant l’archétype Masculin de les mortifier comme aurait dû le faire la figure paternelle, manifestement, qu’elles n’ont jamais eue. De petites filles en manque de taloche. C’est magique, on oscille entre l’envie de les ramener à leur fonction originelle de réceptacle en leur donnant des coups de reins, et l’envie moins erostique de leur en coller une. Mais l’unique question restera : jusqu’où va devoir -t-on descendre ? C’est terrible d’être le témoin impuissant de tant de médiocrité. " Une rage de haine, qui m’a rappelée pourquoi j’étais là " c’est ça son guide ? Le magma poisseux et informel des émotions les plus lunaires. Elle justifie à elle toute seule le noble machisme d’un Otto Weininger ainsi que la prose magistralement anti-féministe et suintant la virilité solaire la plus apolinienne d’un livre comme " Métaphysique du sexe " de Julius Evola. Il est grand temps que les hommes reprennent leur place de Pater, sinon j’ai bien peur que la finalité de toute cette merde soit la caricature breneuse de la société des Amazones.

     

  • "une haine est montée en moi, c’est pour ca que je suis la"

    Tout est dit.


  • #261178

    J’ai failli me faire violer, donc je montre mes seins...
    Quelqu’un pourrait m’expliquer ?

     

    • Heu... Pas la moindre idée...

      Fragilité psychologique induite par l’agression, puis ensuite manipulation mentale par le gourou de ces hystériques peut-être ?...


    • Je comprend ce qu’elle veut dire. Elle tient le désir masculin pour responsable du viol qu’elle a failli subir. En conséquence, elle exige sa fin, via la banalisation/désexualisation du corps de la femme, de manière quasi avouée. De manière moins avouée, elle tire un plaisir revanchard à frustrer les hommes ("je me montre nue mais t’as pas le droit de me toucher", bref démarche perverse de frustration classique, à mettre en parallèle avec les slogans tels "Je suis une salope mais pas la tienne" ou "Look but don’t touch").


    • C’est une blonde (ou plutôt est l’est devenue), donc ne cherchez pas à comprendre...


    • remarquez bien son sourire retenus lorsqu’ elle prononce ces mots, on dirait que çà l’ amuse ou que çà l’ excite, peut être les deux.

      Ces femmes ont un grave problème psychologique !


    • en plus elle ne peut retenir un sourire en disant ca et complete par : "c est la folie"
      Bon on peut se demander si elle est vraiment consciente de la realité ....et du message qu elle vehicule...
      Est ce qu un taxi irait perdre tout en violant une femme ? pas sur. Etant donné que les taxi sont facile a retrouver...numero,companie,chauffeur,plaque....
      Au lieu d apprendre a se gerer ils se mettent en tete d apprendre a se defendre


    • Euh, j’ai pas compris non plus.
      Elle dit (avec un air qd même un peu dubitatif) que "c’est nécessaire apparemment" mais nécessaire à quoi ?
      Elle a failli se faire violer à Bruxelles donc elle vient montrer ses nichons à Paris en appelant au meurtre du chef de l’église orthodoxe russe ("Kill Kirill")... !
      En fait tout ça est peut-être logique, mais pas forcément la logique qu’elle perçoit.


  • #261182

    À votre avis, pourquoi « hystérique » a la même étymologie qu’ « utérus » ?

     

    • Pour l’explication :

      Hippocrate, et de nombreux médecins longtemps après lui, désignait l’utérus comme étant le siège de la maladie hystérique. Dans l’imagerie médicale ancienne, l’utérus était souvent décrit comme pouvant se déplacer dans le corps, provocant ainsi toutes sortes de symptômes. L’hystérie était donc une maladie de la femme !
      A cette époque, la femme n’était pas autant que l’homme propriétaire de son corps : l’utérus avait une autonomie, c’était une sorte de petit animal. Lorsque cet utérus n’était pas bien tenu à sa place, comme réceptacle d’un fœtus pendant la grossesse ou comme réceptacle du sperme masculin, il se déplaçait et provoquait dans ses mouvements des symptômes hystériques...
      D’où une conclusion archaïque (la "morale" de cette histoire qui, heureusement n’a plus cours de nos jours) : l’hystérie, maladie féminine, devait se traiter par les rapport sexuels et la maternité, car un utérus occupé restait à sa place....

      Est ce si archaïque que cela ???au vue de cette vidéo ! 0_ô ???


  • Quelle horreur...


  • depuis quand la nudité rend libre ? mais libre de quoi ? pauvres filles..... !

     

    • Le voile et la burqa rendent libre, c’est bien connu.. Pauvre commentaire.


    • Ça les libérerait du "joug masculin" d’après l’idéologie féministe... Elles expliquent que c’est le machisme qui pousse les femmes à se couvrir, sous peine de viol (en fait c’est tout simplement la civilisation mais elles sont trop connes pour comprendre).


    • #261315

      Dans la société Mésopotamienne : les femmes riches et/ou libres avaient le droit de porter le voile, voile qui était interdit aux esclaves qui devaient aller tête-nue au risque de subir la concupiscence des hommes. En effet, la nudité rend libre...et vulnérable.


    • A Amon^ra -> que tu penses que le voile ou la burqa rendent libre ou non, ça n’empêche en rien le fait que la nudité ne rend pas libre et que donc son commentaire est juste, c’est ton commentaire qui est pauvre. Le sujet n’était pas le lien entre le voile et la liberté, mais celui entre la nudité et la liberté. ton commentaire à toi est pauvre et ridicule.


    • @amon entre la nudité et la burka il y a un fossé non ? le choix n’est pas binaire.....


    • Je ne sais pas si elle rend libre mais en revanche la nudité est très primitive


  • Le blonde vers la fin ,

    "j’ai faillit me faire violer par un chauffeur de taxi
    alors je monte a paris ,je montre mes seins pourquoi ? j’en sais rien contre l’oppression faite au femmes peut être,la nudité ? C’est est la liberté pardie !
    "

    Leur discours n’a aucun sens ,ça montre simplement qu’elle sont pas cohérente et que quelqu’un les pousses à agir ainsi .Avec le mariage homosexuel ,l’inversion des valeur est en cours .Pas besoin de chercher plus loin,ceux et celles qui suivront le dajjal sont les femmes et les juifs messianiques .

     

  • #261190

    Elle le dit Bien :
    Haine, Rage = Satan = Obscur

    qui fait faire n’importe quoi et surtout des choses pas intelligentes et logique.

    Certes, nous sommes toutes et tous nés nus et c’est la société qui nous a imposé la nudité comme un fait sinon nous ne nous intéressions pas à cela.

    Bref, je ne vois pas la grandeur de se montrer seins nus pour se sentir libre.

    ni provoquer d’ailleurs pour soi-disant attirer l’attention

    Perso même si je n’en suis pas autant, je regarde les faits plus pour voir leurs seins que pour ce qu’elle revendique.

     


    • Perso même si je n’en suis pas autant, je regarde les faits plus pour voir leurs seins que pour ce qu’elle revendique.




      Oui mais beaucoup par un schéma psychologique pour le moins ambigü rejoindront leur combats car elles sont "belles" "sexy" et elles ont trop raison. Bref l’individu lambda lobotomisé par l’image de Xéna la guerrière ou de l’héroïne sexy


  • Bonjour,

    "c’est une nécessité, ..... apparemment", tu as tout dit jeune rebelle à faible poitrine. Apparemment, tu n’as ni coffre, ni cerveau. L’homo-sapiens a intégré très tôt l’intérêt des vêtements et leur rôle social, mais là on revient avant l’âge de pierre. En plus, elle s’aligne sur la bourrique belge qui décrivait les quartiers d’immigrés comme des pièges à gonzesses : "ouaiheun, en fait j’chui super belle, mais les mecs, y z’en veulent qu’à mon cul".

    Vu le lieu où elles s’entraînent, on sent le manque de moyen, l’improvisation. Un peu comme chez l’ASL ; on sort de nulle part, mais on est blindés. Encore un loisir pour gosses de riches qui permet de dénoncer les "dérives" de notre société.


  • Même si ce mouvement est grotesque et ridicule, je comprends très bien ce qui pousse certaine femme à en arriver là et au lieu de les blâmer, il faudrait les encourager à analyser les causes profondes de leur malaise : l’immigration de masse ayant entrainé une hausse phénoménale des incivilités dans toutes les grandes villes européennes ( la jeune femme parle de bruxelles, c’est justement la ville la plus cosmopolite d’Europe).

    Et je comprends que des jeunes femmes en aient marre de pas pouvoir sortir seule sans se faire importuner par des voyous. Et donc elles cherchent des parades : s’habiller de maniere plouc pour ne pas attirer l’attention, ne pas sortir seule le soir, éviter certains secteurs... et je dois dire que toutes ces parades s’assimilent à de la soumission. Donc, d’une certaine manière, le fait de vouloir se défendre et de protester, c’est de la résistance et de l’insoumission !

    Bien sur, les slogans sont encore ridicules et on sent que ces jeunes femmes sont novices en matières d’analyse politique, mais l’essentiel y est : elles refusent de se soumettre à un monde cosmopolite qui leur fait violence.

    Je leur souhaite de réussir à identifier clairement leur véritables ennemis et ainsi elles pourront monter le niveau et gagner en crédibilité.

     

    • Tu es à côté de la plaque. Ce qui les motive, c’est l’idéologie féministe anti-homme voulant détruire le désir masculin, vu comme le diable, ainsi qu’un désir de revanche sur les hommes pour diverses raisons personnelles (échec conjugal, viol, etc.).


    • J’adhère quant à cette analyse quant à la partie concernant la quête d’insoumission que ces jeunes femmes croient fallacieusement exprimer. Quant aux causes à la base de la montée des incivilités, elles sont plus complexes que le simple phénomène migratoire. Il me semble qu’il s’agisse plutôt d’une accumulation et combinaison de facteurs dont le coeur correspond au règne du narcissisme consumériste, qui s’étend à toutes les sphères (y compris les rapports de rue et les rapports entre les sexes).


    • Merci pour ton analyse, mec, c’est bien vu. Maintenant, comment faire pour communiquer avec des femmes qui (témoignage) ont "la rage, la haine", et ne cherchent qu’un exutoire ?
      Mais il y a une idée à creuser. Est-ce que E&R n’a pas une section "cause des femmes" qui pourrait contrecarrer ce phénomène et travailler auprès même des femen, les instruire un peu et leur démontrer qu’elles sont instrumentalisées ?
      Cette saine révolte doit être mieux dirigée. Comment pouvons nous faire ?


    • #261509
      le 14/11/2012 par Moi, Peter Sellers
      L’hystérie, arme de destruction massive de la beauté

      Les novices qui pensent que l’hysterie peut être soigner avec des vidéos d’Alain Soral et de barre de rires chez Dieudo, j’admire votre naïveté. L’hystérie est une maladie. Des séances de psy chez E&R ne peuvent faire des miracles que sur le long terme sur ces malades mentaux. Utiliser son corps, nudité comme technique marketing c’est le degré zéro de la réflexion. Judas, Lady Gaga toute cette clique : des abrutis bobo-gogo-bobar...

      "Nullity is freedom ?"
      A bunch of less than zero !
      Difficilement récupérable.


    • pour être franc, j’apprécie votre démarche et votre volonté de tendre la main à des personnes égarées et ignorantes de la situation. Mais il s’agit de personnes haineuses, hystériques, misandres ... Elles véhiculent une image violente et dangereuse face aux jeunes filles et adolescentes.
      Entre leur rebllion face à l’autorité, l’image lorsque l’une d’elles apparaît tenant d’une main une paire de c.....es avec une faucille dans l’autre, vous croyez que ce genre de femmes sont si innocente que celà ? Allons j’ai connu des intervenants moins crédules à une certaine époque sur ce site. Ne tendons pas la main à n’importe qui.

      Je trouvais déjà les femmes très agressives depuis quelques années, et là ce sera pire. N’oubliez pas que toutes les lois protègent les femmes là où aucune ne protège l’homme au contraire.

      Donc s’allier avec ce genre d’individus même pas en rêve, plutôt s’allier avec des salafistes


  • #261206

    Caricature de militante petite bourgeoise.


  • C’est génial ce qu’elles font ! Original, culotté, énergique !
    (Et je suis trop choqué, olala, on voit leurs tétés oO)

    J’attend maintenant de les voir rallier Houria Bouteldja pour une manif sein nue dans une synagogue... histoire de faire des saloperies avec un chandelier à 7 branches dans une ambiance "bon enfant" au nom de la liberté d’expression !


  • Ce sont des lesbiennes, des prostituées ?

    Qui sont les financiers de ces organisations de dépravées ?

    Pourquoi la justice ne les condamne pas pour mauvaises moeurs ?

     

  • Formidable.

    Des femmes en souffrances (souffrantes dira-t-on).


  • Difficile pour moi de voir cette vidéo, combinant tout ce que je hais au plus haut point, juste après m’être réveillé. Quelques remarques :
    - C’est terriblement laid.
    - Comme par hasard, leurs slogans sont en anglais, désormais clairement langue du diable.
    - Elles disent elles même être motivées par la haine.
    - Qu’est ce qui se cache derrière la revendication de pouvoir exhiber ses seins en public ? La volonté pathologique de castration des hommes. Je m’explique. Dans les sociétés civilisées similaires à la nôtre, un compromis existe entre les hommes et les femmes : les hommes n’agressent pas les femmes, et entre contrepartie les femmes cachent les parties de leur corps provoquant le désir masculin (seins entre autres dans notre civilisation). Bref, c’est le respect mutuel, la relégation de la bestialité à l’intimité, seul endroit où elle est souhaitable. Or qu’exigent ces "FEMEN" ? Le droit pour les femmes de pouvoir se comporter en animaux sur la voie publique (exhibition totale) sans pour autant que les hommes puissent faire de même (agression voire viol). Bref, seuls les hommes sont tenus de respecter le compromis décrit plus haut. Cela ne va pas sans poser de problèmes, les hommes étant harcelés, frustrés, provoqués par une telle situation (Soral a d’ailleurs écrit beaucoup de textes terriblement vrais sur ce sujet). Que proposent ces féministes pour remédier à ces problèmes ? La désexualisation du corps de la femme, ce qui revient à la destruction du désir masculin, dont le moteur de base est l’érotisme (érotisme dont la condition sina qua non est la pudeur). La vue d’une femme nue ne devrait plus exciter les hommes, car c’est "archaïque", "macho". En gros on est tenu de devenir de bons gros sous-hommes impuissants totalement dominés par des femmes mal-baisées et hystériques. Il faut savoir que ce système féministe est déjà en vigueur dans les pays scandinaves et certains pays germaniques, où les femmes pratiquent massivement le tourisme sexuel vers des lieux comme Saint Domingue, là où il y a encore des hommes machos, qu’elles n’ont pas encore castré.
    - La banalisation des seins sur la voie publique (déjà en partie effectuée via le topless sur plage) aggravera un peu plus la destruction de l’érotisme, déjà très menacé par la pornographie et l’omniprésence de femmes nues dans les médias, pubs, etc.
    - Où sont les hommes ? Je verrais mal les Français d’antan laisser ces détraquées agir de la sorte en toute liberté.

     

    • ne généralise pas, seule la société suédoise en est arrivé a ce stade de décadence, dans le reste de la Scandinavie et dans la plupart des pays germaniques les sociétés sont largement plus correctes qu’en France.

      mais le pays le plus délabré en la matière de tourisme sexuel est l’Angleterre, les anglaises sont complètement siphonnées du bulbe, même les prostituées françaises ont plus de retenue. hallucinant !! ceci dit les anglais ont l’air d’être devenus de sacrés poivrots donc pas étonnant qu’elles aillent voir ailleurs.

      pour le reste j’applaudis ton texte.


    • J’oubliais :
      - Pourquoi sont elles si médiatisées ? Qui les finance ?
      - On pourrait comparer ces femmes, en général motivées par un désir irrationnel de revanche sur les hommes (en les frustrant/castrant) pour diverses raisons personnelles (viol, etc.) à des mecs brutaux avec les filles, voire les agressant sexuellement ou les violant pour se venger d’une grande frustration sexuelle ou d’échecs amoureux à répétition. Bref il s’agit clairement d’une démarche de vengeance irrationnelle, l’idéologie féministe (en grande partie issue de cerveaux aussi perturbés que les leurs) leur sert avant tout de prétexte. Leur place n’est pas dans les médias, mais dans des cabinets de psychiatres.


    • Tout cela est très bien analysé. Cette dichotomie touche d’ailleurs également le monde professionnel. Pour une femme il est permis de se balader en tongs, pieds nus et jupes légères, l’été, dans les bureaux de la plupart des grandes entreprises. J’ai ainsi vécu des heures moralement pénibles à réfréner mes instincts devant une collègue superbe qui affichait un magnifique décolleté, expérience profondément castratrice quand elle est conduite à se renouveler quotidiennement, comme vous le soulignez avec justesse. Quand on passe des heures à se censurer volontairement, la censure devient de plus en plus inconsciente, on se désensibilise aux charmes féminins pour rester dans le travail. Et on se masturbe médiocrement le soir chez soi en repensant à la collègue.
      D’un autre côté, il faut en plus subir le spectacle des boudins et des femmes d’âge mûr qui, par idéologie ou jalousie, revendiquent tout aussi fièrement le droit de dévoiler leurs formes disgracieuses et autres bourrelets débordants. Il y en avait une autre qui jouait ouvertement la carte de l’aguichage pour compenser psychologiquement sa laideur ; et à plusieurs reprises je l’ai d’ailleurs entendue fustiger le travail de la bombasse et verbaliser sa frustration ; les femmes ressentent très cruellement l’attirance de leurs "rivales"... résultat : une ambiance de merde, polluée par les commérages et les rivalités entre poules.
      Je veux dire par là que les femmes peuvent être les premières victimes de ces diktats. Je suis d’ailleurs persuadé que tout cela est prévu et théorisé par les "experts" en DRH.
      Si ce n’était pas déjà insuffisant, un de mes collègues a eu la mauvaise idée d’interpréter pour lui ce droit au confort individuel, et s’est pointé un jour en petites tennis avec un pantacourt "habillé" descendant sous le genou et laissant donc apparaître ces chevilles modérément poilues. Eh bien il a été convoqué le jour même par la responsable d’équipe - une pouffiasse blonde genre femelle cougar, tout le temps habillé de manière provocante - qui lui a fait un sermon en jugeant sa tenue "inacceptable". Il a même été question d’un problème d’hygiène, à cause des poils...

      Le but est effectivement la destruction de l’érotisme et de la sensualité qui se sont toujours épanouis dans les sociétés latines et catholique, et leur remplacement par ce fameux modèle protestant et "scandinave", mélange déshumanisant de puritanisme, de pornographie consumériste et de flicage des comportements.


    • Mais tu as omis que l’homme francais est devenu une femme qui perd tout ses moyens dès qu’il voit une paire de nichon...C’est pathétique,je sais,mais c’est la strict vérité.... !Pas tous évidemment,mais une tres grande majorité,cela est indéniable !


    • @ Le bleuet, tu as en partie raison. La Suède et l’Angleterre sont deux pays particulièrement dégénérés. Ceci dit, je ne pense pas que les autres pays scandinaves et germaniques soient plus corrects que la France. Étant à moitié néerlandais, je connais assez bien tout ça. D’un côté, ces pays sont plus traditionnels que la France car le famille y est plus importante, tout comme le rôle de la mère, souvent au foyer ou à temps partiel, etc. De l’autre, leurs mœurs sont bien plus relâchés, les homosexuels y sont légions et peuvent même y être considérés comme des sortes de demi-dieux incarnant la liberté (aux Pays Bas en tout cas), la nudité de la femme sur la voie publique y est normalisée (elles se font bronzer les seins dans les parcs municipaux), le nudisme y est extrêmement répandu...

      @ Tremah, je comprend parfaitement. J’ai vécu la même chose, tout d’abord au collège, avec des filles de milieux populaires particulièrement immorales au niveau vestimentaire - string qui dépasse, t-shirts à slogans libéraux-libertaires comme le très révélateur "Look but don’t touch" écrit au niveau des seins, etc. - et dont le comportement, mélange de pétasserie et de rejet des mecs, était copié sur ce qu’elles voyaient dans leurs saloperies télévisuelles, d’American Pie à Loft Story. C’est particulièrement déstabilisant voire traumatisant à une période où les hormones te travaillent. Puis au lycée, avec les pétasses bourgeoises de gauche (qui ont au moins le mérite d’être plus ouvertes) et désormais à la fac (où l’extrême beauté des filles associée à la légèreté de leurs vêtements et à leur froideur avec les mecs crée un cocktail particulièrement frustrant et malsain pour l’esprit). Sans parler de la rue, des transports, de la plage avec le terriblement castrateur "topless", allégorie de la domination féminine.
      Tu as parfaitement raison pour les boudins. Nous les hommes on se plaint, il y a d’ailleurs de quoi, mais le pire dans cette société n’est pas d’être un homme, mais une femme laide. Ça doit être absolument terrible. C’est pour ça que j’ai toujours dit que la burkha a un côté communiste dans le sens où elle empêche la cruelle compétition entre filles, et de ce fait rattrape les injustices naturelles concernant la beauté. Dans notre société, cette compétition est au contraire exacerbée. Sus aux moches !
      Je te suis aussi sur l’importation en France de ce système "protestant" inhumain, créant frustration, psychopathes tueurs de femmes à l’américaine, gays...


    • @ meni, je ne sais pas si j’ai bien compris ton commentaire, mais si tu dis que les hommes français perdent leurs moyens face à une paire de nichons car trop envoûtés par cette dernière, je ne peux être qu’en désaccord avec toi. Au contraire, au rythme où vont les choses (destruction de l’érotisme, de la sensualité du corps féminin via sa banalisation/désexualisation massive) on se retrouvera dans 10 ans avec des types incapables de ressentir le moindre désir même face aux plus belles femmes du monde, intégralement nues et les jambes écartées ! Bref, l’homme français finira aussi viril qu’un nudiste suédois "endurci".


    • Excellent commentaire, t’as juste oublier de préciser qu’aux Etats Unis aussi le topless se banalise sur la voie public, les féministes ont repris le flambeau des années 90.
      Il paraîtrait que la loi n’interdit pas de se balader torse nu pour les femmes


  • Ont-elles un cerveau ? Ces femelles ?
    Nous sommes en période apocalyptique et la synagogue de satan est bien à l’oeuvre.


  • Dans la liste de mot-clés de cet article, vous y avez oublié "humour".


  • Bienvenue à toutes les putains du monde !
    Si je montre ma bi.e, aurais-je cette impression de liberté ?

     

    • Excellent !


    • #261593

      Un de mes collègues a eu de gros gros problèmes avec la police & la justice parce qu’il a eu l’outrecuidance d’avoir montré sa bite à une de ses ex-amies...et de lui avoir touché le bras. Résultat, condamnation pour agression sexuelle. Il me semblait qu’il fallait pénétration ou tentative de pénétration pour que ça soit considéré comme agression sexuelle.


  • Elles font des pompes comme des filles, c’est a dire sur les genoux, elles font du self défense qui sert à se défendre contre un collégien de 6eme et encore. Belle bande de sous-merde, vous êtes la lie du sexe féminin.

     

  • Heu... quelqu’un connait un pays qui n’est pas infecté par le féminisme ? et ou les femmes ne sont pas interdites non plus...

    Ces pauvres féministes sont contradictoires : elles exhibent leurs corps et après se plaignent d’être harcelée... elles critiquent les hommes machos, mais sortent avec des vraies enflures... elles dénoncent la prostitutions, mais elles se sert de leurs corps comme matériel pour s’exprimer...

    Dieu, s’il te plait, renvoi nous Jésus !

     

    • #261883

      Jésus serait considéré comme un dangereux antisémite s’il revenait. Il n’aurait même pas le "droit" à une crucifixion forte en symbolique, juste à être humilité pour être envoyé en taule ou pire, à l’asile, entre Faurison & Dieudonné.

      Sinon, si tu veux un pays qui n’ait ni les tabous de l’Afghanistan, ni l’agression quotidienne contre la psyché telle qu’on la trouve en occident...tu devrais essayer côté Amérique du Sud (le Venezuela, par exemple). Il paraît que beaucoup de Québecois se marient avec des latinas, moins carriéristes et ayant encore le sens des valeurs familiales. Alors, pourquoi par les maudits français, hein ?


  • Bel exemple d’hystérie "collective" montrant, hélas, l’insondable bêtise de ces mouvements dits "de libération de la femme".
    Il y a de pauvres femmes battues qui ne méritent pas de l’être et mériteraient d’être défendues.
    Il y a de pauvres idiotes qui mériteraient quelques coups de pied aux cul...
    Tant qu’à faire qu’elles défilent complètement nues afin qu’on puisse se rincer l’oeil. C’est ce qui s’appelle joindre l’utile (la récrimination contre l’affreuse société machiste) à l’agréable (le voyeurisme des affreux machistes)...
    A part cela je me demande ce qu’on peut avoir dans la boîte crânienne pour se comporter ainsi. Quelques idiotes utiles de plus qui ne feront pas avancer le schmilblic si ce n’est donner quelques arguments de plus aux islamistes de tous bords pour juger notre Occident décadent...
    Bravo ! Continuez...

     

  • Et par curiosité allez voire le site internet de femen... ça ne vous choque pas la première page ? On y voit une femme, sein à l’air, tenant une faucille et dans l’autre main des testicules...

    Et on accuse les hommes de violence ? Hier dans notre journal local "le bien public", il y avait un article sur les hommes "gentils"...ceux-ci n’attirant plus les femmes d’aujourd’hui... Encore une contradictions : ces féministes dégagent les hommes gentils, et paradoxalement sortent avec des pourritures (des hommes faussement virils si on veut)...


  • A votre avis en bout de chaine c’est financé par qui toutes ces conneries ?...

     

    • Par le milliardaire Soros. Poutine a lancé un mandat international contre ce mec, mais il court toujours. Il vend ses services aux plus offrants pour foutre le bordel dans les pays où ses commanditaires veulent s’implanter.

      Il offre gratuitement des kits prêt à l’emploi "spécial étudiant". Ses commerciaux, s’infiltrent dans les mouvements contestataires étudiants, proposent des formations aux leaders, financent le matériel, les locaux, fournissent les slogans, tracts, mots d’ordre, etc... Quand le coeur de cible est atteint, les commerciaux s’en vont pour laisser la place aux techniciens du service après-vente, des mercenaires spécialisés à l’affrontement en milieu urbain, pour durcir le mouvement, l’encadrer, faire en sorte qu’il ne se dilue pas, le radicaliser. Si cela fonctionne, les mercenaires quitteront le terrain et les commanditaires, qui peuvent être plusieurs, y enverront des armes de guerre.

      Le produit n’aurait aucun impact sur le marché, sans l’aide indispensable des médias pour en faire la promotion en le présentant de manière positive. Une bonne campagne marketing vaut mieux que tous les discours idéologiques. Un spot web, 2, 3, slogans et le "rebelle" pourra consommer sur place, sa révolution, orange, verte ou printanière.

      Il est inscrit sur le mode d’emploi que la date de péremption du produit est effective quand le chef de l’état quitte son pouvoir et qu’il est remplacé par un membre choisi par les commanditaires de l’opération. Les organisateurs rassembleront, alors, les consommateurs dans de grandes manifestations joyeuses et bruyantes pour les remercier de leur participation. Le "rebelle" rentrera chez-lui satisfait de son achat, qu’il paiera au prix de sa liberté.

      Ce genre de mouvement contestataire, de fabrication étrangère (made in USA), apporte la preuve que les sociétés européennes ne produisent que des consommateurs et rien d’autres. Ici ce sont des midinettes, ailleurs ce sont des épouses de militaires. Pourquoi font-elles ça ? Parce qu’elles l’ont vu à la télé !


  • #261294

    la bêtise et la facilité n’ont pas de limite !
    résulta : du vide , de la non pensée .
    un remplissage visuel pour étouffer la réflexion , la profondeur .
    finalement une autre façon de consommer de l’instantané ,
    nous somme dans l’age de la fausse révolte engendré par l’esprit du capitalisme ,
    rien que de l’illusion , au résulta Nul ( le système et les merdias leurs disent merci ! ).


  • #261320

    J’aurai jamais cru un jour trouver si laid & rebutant de voir des femmes se balader en topeless dans la rue.

    - Femen au lieu de féministe
    - antifa au lieu d’antifasciste
    - révolution de Jasmin au lieu de coup d’état fondamentaliste
    - opération de maintien de la paix au lieu de GUERRE

    Ca pue encore l’argument publicitaire d’un Soros ce nouveau machin.


  • Ah ! c’est donc cela que l’on nomme , "se donne corps et âme !" 0_ô.


  • Afin d’éviter que les forces de l’ordre soient perturbées par le physique de ces sorcières, il faudra songer à former une compagnie de CRS Gay (Compagnie GayRS), un peu comme la phalange sacrée de Thèbes pour matraquer tranquillement les hystériques (en plus c’est un moyen d’utiliser le progressisme contre le progressisme).

     

  • De quoi vous etonnez-vous ?

    Ce sont des blondes !


  • #261361

    Pour infos camarades ces nanas sont des paumées qui ont trouvé le bon filon pour voyager à l’oeil avec visa shengen/hotel/restos et tout ce qui va avec... Des idiotes utiles du système qui pensent profiter de ce dernier pour leur plaisir (un visa shengen est trés long et compliqué (assez cher meme) a obtenir pour les jeunes ukrainiennes à moins d’un gros coup de pouce..)

    Salutations d’Ukraine !

     

    • Exactement !

      Comment des filles qui viennent d’un pays ou le revenu moyen ne permet pas de voyager, ni même de se permettre une journée de libre pour manifester, peuvent aller partout en Europe avec tout ce que ça inclus (visa, passeport, hôtel, transport...) ?

      Soit ce sont des filles de riches magnats ukrainiens (qui en général trempent dans des affaires mafieuses) donc des bourgeoises frustrées qui essaient de se prouver quelque chose, soit elles sont financées par des fonds occultes (comme c’est le cas des pussy riots) et là il faut enquêter la dessus pour connaître les commendataires et leurs intentions.

      Enfin je peux confirmer que l’ukrainienne moyenne, est plutôt du genre docile et pas franchement démonstrative, ce qui ne les empêchent pas d’être charmante et gentilles. Rien à voir avec ces femens qui sortent de je ne sais ou...


  • #261368

    Des paumées.


  • Qui paie pour tout ça ?
    La CIA ?

     

  • Autant agresser sexuellement une femme en burka relève de la pathologie, autant violer une blonde péroxydée qui défilent les lolos à l’air en t’injuriant m’apparaît plutôt sain !
    Il faudrait aussi s’interroger sur les raisons qui font que la (dé)formatrice parle en anglais ?!

     

  • Le véritable objectif des concepteurs de ce mouvement est de désigner aux femmes le désir de REVOLTE ( le désir de Satan ) contre tout : contre les lois qui les opprimeraient, contre les hommes et, en dernière analyse, contre l’Eglise.

    Ce n’est pas qu’une guerre culturelle.

    C’est une guerre psychologique.

    C’est dommage que ER ne s’intéresse pas à la cause des causes : la guerre psychologique.

    En effet, il n’y a rien dans nos discours et dans nos actes qui n’ait été, d’abord, dans nos désirs. Etant donné que le désir est mimétique ( le prochain est le modèle de nos désirs ), les personnes qui contrôlent les médias majeurs ont le pouvoir de contrôler le langage et les moeurs des citoyens.

    C’est aussi la raison pour laquelle la thése de Chouard est naïve pour un Girardien.


  • Quelles bandes d’andouilles... Elles s’entraînent au "j’me chie d’ssus" pour se défendre lorsqu’elles auront la police au cul. Elle montrent leurs nichons "agressivement" tout en gueulant en anglais histoire de faire mâle... Si au moins elles étaient bandantes... Mais ça sent la pelouse à plein pif... Je plains les jeunes gars d’aujourd’hui, car avec toutes ces conneries, vont tous finir pédés. Pauvre France ! A moins que ce ne soit cela le projet ?...


  • #261434
    le 14/11/2012 par Souchien goy mécréant
    L’hystérie, arme de destruction massive de la beauté

    Challenge tiens : une belle manif’ de ce genre en Arabie Saoudite, comme ça, au pied levé.
    Allez Mesdemoiselles, un peu de panache !


  • http://french.ruvr.ru/2012_09_22/femen/

    Juste pour bien savoir de quoi il retourne ... comme d’hab.

     

  • Ben c’est normal qu’elles défilent les seins en l’air, car il y a quelques années de cela elles ont brulé tous leurs soutiens de gorges.

    de pire en pire, mais ou va le monde


  • #261467
    le 14/11/2012 par torcos92@hotmail.fr
    L’hystérie, arme de destruction massive de la beauté

    La manipulation prend quand même très bien sur les femmes, les femens sont au niveau zéro de la réflexion, elles n’ont pas la moindre idée de ce quelles font ni pour qui elles oeuvrent. C’est assez pathétique de voir a quel point le manque de réflexion peut rendre naif ...

     

    • C’est bien la raison pour laquelle l’empire veut féminiser les hommes.

      Les féministes sont là pour détourner les gens des véritables enjeux auxquels la société est confrontée. Et comme par hasard ces femen sont anti-chrétiennes et anti-musulmanes, mais comme vous l’aurez deviné elles n’ont rien contre la religion juive... Comme par hasard ! En est-ce vraiment un, quand elle s’affiche clairement anti-Poutine ?

      Ca devient de plus en plus évident que les femmes servent à enlever toutes réflexions intelligentes aux peuples, mais surtout a castrer les hommes pour qu’ils soient eux aussi dociles vis à vis du pouvoir en place.


  • Elles devraient surtout reprocher à leur Mère ,où aux Mères des garçons de ne pas leur avoir donner une bonne éducation ,je suis navrée pour les délabrées du cerveau ,il faut prendre à la base ;j’ai éduqué 2 garçons ,une fille au milieu ,j’ai toujours tenu a ce qu’ils respectent leur soeur ,Je peux inviter la plus belle fille dans leur appartement ,ils la respecteront ,je n’ai jamais eu de sujet tabou ,l’amour c’est comme un fruit il faut attendre qu’il soit mure partagé ,,sinon un goût amer après ,
    Aujourd’hui elles provoquent d’une façon malsaine ,dans leur pantalon taille basse ,raie du cul ,où des jupes ras les fesses ,une démarche des guibolles des enjambées ,comme si elles vont au labour Elles n’ont aucune Classe ,même les Mannequins ,a voir le matin sans leurs couches de fond de teint ,( bonjour les dégâts))


  • la misandrie, la haine anti homme, ,le mur de separation homme et femme, la fin du monde hetero est en marche, la volontee voulu d’une guerre masculin, feminin.....la politique de l’hyper castration de la libido masculine....les satanistes apres avoir endoctriné et lobotomisé les cerveaux feminins , continuent leur marche en avant, dont le but inavoué est l’heradication du genre masculin hetero, mais surtout pauvre ... basane...

     

    • et oui les femens sont de "la bonne cliente" pour le marché di godmichet de la ceinture -gode (pour étre plus précis).
      elles sont ultras-libérales compatibles.
      leur "discour" est nullissime et combattre "le machisme" en mimant pathétiquement "les mecs " est notoire du peu de chose qui leurs reste de féminitée ... un gros gachis sponsorisé par des "hommes riches" qui les balanceront une fois la crise d’hystérie passée.
      elles n’arrivent pas à étre des femmes et critiquent les hommes ...c’est pas gagné !


  • Pourquoi E&R ne monterait-il pas les "menmen"
    On ferait des défilés dans la rue les couilles à l’air en scandant des slogans comme
    "Nos couilles sont des armes"
    "La liberté c’est de les faire valser dans le vide"
    "Notre Dieu est couillu"

    Non mais on est où ?
    Schopenhauer, sorts-moi de ce cauchemar !
    L’espèce de blondasse qui dit qu’elle a "failli" se faire violer, comme j’ai "failli" mourir, "failli" deviner qui était le prochain président américain... Et qui est tellement fière de sortir toute sa haine, toute sa rage comme elle le dit elle-même.
    Si l’idée c’est de se retrouver entre copine pour se faire monter l’adrénaline, je sais pas, ouvrez un club de boxe, d’escalade ou de VTT de descente.
    Par contre, si vous voulez l’apparition d’un courant culturel machiste, ya pas meilleure méthode !

     

  • #261501

    Ce que je trouve incohérent là-dedans, c’est que les seins, symbole éternel maternel et non pas féminin (ce n’est pas la même chose) est utilisé pour des revendication purement pro-féministe.

    C’est pas en étant employée comme femme de ménage chez une directrice de communication publicitaire qu’on est moins exploitée. Le libéralisme n’a PAS DE SEXE !

    On voit dans cette atmosphère qui sent la transpiration, le camphre et la peinture fraîche que ces bobos ont trouvé un épanouissement et surtout, ont atteint la maturité dans les luttes de leurs ainées !

    Elles auraient du dire au Parisien qu’elles perdent des kilos à gueuler et à manifester, qu’en hiver, ça raffermit les seins et qu’en été, on bronze "in" en ville ! ,-D


  • #261505

    « Je sais pourquoi je suis là. » Pour montrer ses mamelles ?

    Le message philosophique et politique me dépasse complètement par sa profondeur abyssale. Tel un ravi de la crèche, j’ai cru qu’il fallait lire Platon, Machiavel, Rousseau, Marx, Schmitt, comparer, soupeser, examiner, critiquer, discuter pour se former des opinions en la matière.

    Que nenni ! Exhiber les poils de ses roustons en revendiquant bien large la dignité de son oignon, voilà l’infrangible limite de la subtilité intellectuelle.


  • On remarquera l’air choquée de la fille qui dit "j’ai faillit me faire violée par un taxi, enfin, c’était la folie"... On croirait l’entendre parler des dernières soldes...

    Que ces pétasses morbides et paumées aillent se faire voir. Comment ne pas y voir le signe d’une crise majeur et profonde, comment croire que l’humanité doit naturellement tendre vers cette dégénérescence ?


  • WAAAAAAW !... Je croyais même pas que c’était possible d’en arriver là aujourd’hui en France... Côté positif... On pourra mater des boobs de féministes...

     

  • Ce n’est plus la libération de la femme mais l’aliénation de la femme et la laideur autant physique que morale dans toute sa splendeur. Vraiment la crétinerie n’a plus de limite. Pauvre de nous les femmes ! en aucun cas je ne me sent représenté par ses femmes opportunistes qui ont plus le souci hypocrite de parader leurs seins que d’un quelquonque mouvement révolutionnaire. Pour nous desservir, on ne peut pas faire mieux ! écoeurant !


  • C’est quoi le projet ???


  • Ya pas plus con et maléable qu’une gonzesse. C’est pas pour rien que la nature les a créés pour rester derrière les fourneaux et torcher les mômes.

    Depuis qu’elles ont le droit de vote tout part en couilles, elles en veulent toujours plus pour acheter et faire absolument n’importe quoi. Les musulmans eux ils ont compris la place des femmes...


  • le mal être des femmes est l’échec des hommes...et vice et versa


  • #261567
    le 14/11/2012 par thierry le frondeur
    L’hystérie, arme de destruction massive de la beauté

    Si le cinéma n’avait pas idéalisé ces 2 excroissances de chair que l’on nomme "seins" chez la femme et "pis" chez la femelle du taureau (et dont la fonction primitive est au demeurant l’allaitement, rappelons-le) nous n’en serions pas là !
    Alors ces femmes à demi dénudées, qui vous toisent avec une arrogance qui font croire qu’elles viennent de recevoir le prix Nobel de Physique (voir à 00:19), plutôt que de susciter l’attention collective, seraient au mieux ôtées de la voie publique puis accusées d’attentat à la pudeur et au pire reléguées dans des maisons closes...


  • Moi, je les mettrai volontiers dans une salle de traite, puisqu’elles aiment tant exhiber leurs nichons. Par contre vu que l’embout est adapté aux trayons de nos amis ruminants et non aux tétons d’une femme, il me faudrait les traire manuellement. Certes, ça risquerait de prendre un certain temps. Mais avec de la bonne volonté, et beaucoup d’efforts, je pense que je serais capable d’ y arriver. Même si techniquement, cela doit être un peu plus compliqué (le trayon d’un vache ou d’une chèvre s’adapte particulièrement bien à la forme de la main alors que c’est plus délicat pour traire une "femen". ) Cela dit je préfère voir ces c...sses ukrainiennes manifester à Paris plutôt que de les voir transformées en esclaves sexuelles dans les bordels de Tel-Aviv. Même si dans un cas comme dans l’autre, c’est, finalement, toujours une histoire de traite !


  • Bon sang de bois, on a toujours assuré leur sécurité depuis la nuit des temps, elles ont été protégée par pères, frères, fils et oncles, et au final elles nous font çà, comme si elle avaient participé pleinement à la création des civilisations du monde, depuis l’Afrique du sud jusqu’en Europe du nord ?? LES CIVILISATIONS ONT VU LE JOUR GRÂCE AUX HOMMES DU MONDE !

     

  • ce qu’il faut à ces jeunes femme c’est un gars qui leur donne une nouvelle base de reflexion, une nouvelle vision des choses, un gars fort qui à du caractére. Je dis pas que toutes les femmes ont besoin de ça, mais elles ça leur ferait du bien, une histoire viable avec un vrai gars. Là elles font clairement de la peine. Elles sont comme les membres d’une secte, tout sauf fortes et indépendantes.


  • #261594

    "J’ai trouvé cette rage et cette haine en moi et je l’ai fait". Voici le règne de l’ego et de son expression à tout prix, quelle qu’en soit la substance, même la plus grossière et la plus vile. Voilà un acte vécu et présenté comme une réalisation de plus haut aloi... Cette jeune femme m’attriste car elle doit beaucoup souffrir pour en arriver à de tels errements.

    "Nudity is freedom" ou comment la plus profonde ignorance côtoie la plus vile hystérie : cette femme m’apparaît comme enchaînée à un point où elle ne peut plus que se débattre de la sorte non pour se libérer, mais pour se sentir encore un brin de mobilité dans cet enfermement profond. La liberté de l’être ne peut être portée ou même symbolisée par le corps, c’est un contre-sens : la seule liberté est intérieure et elle ne se hurle pas avec l’énergie du désespoir, elle Est, simplement et donc resplendit comme une évidence éclatante dans un silence d’airain.

    Ne nous méprenons pas, toutes ces déviances profondes viennent de ce que, depuis l’avènement du rêve américain importé à tout l’occident, pour des raisons économiques et de nécessité de créer une "communauté" humaine de Consommateurs, l’Homo Occidentalis a été la proie d’un conditionnement sociétal visant à sur-stimuler son cerveau reptilien (siège des instincts de survie et des fonctions vitales primaires) et, en l’occurence, son cerveau limbique (siège des émotions), au dépens de son cortex, siège d’élaboration d’une réflexion sur le monde et sur soi... Les médias : la publicité, le choix des modèles à suivre et leur mise en scène, les images rapides, la mise en scène des émotions de "Monsieur et Madame tout le monde" comme un spectacle digne d’intérêt, la marchandisation de tous les médias culturels et informationnels comme succédanés-instantanés prêts à consommer, etc.

    Le résultat, c’est cela. Entre autres...

    Et quand on va au bout de cette analyse, on pourra déceler en chacun de nous, ou presque, de façon différente certes (moins hystérique) ce jeu implacable de notre cerveau limbique sur nos vies, qui enferme, diminue, asservit et... enchaîne !

    Alors justement que l’être humain est la seule espèce sur terre capable d’accéder à la liberté fondamentale de l’être. Un jour peut-être !


  • moi j’aime bien les femen je les trouve très sexy, surtout la blonde Alexandra Shevchenko, elle a une poitrine magnifique

     

  • On parle maintenant d’étreinte avec un policier pour parler d’altercation ?

    Je m’en vais me balader chez elles le zgeg à l’air en criant : "nudity is freedom", y a un filon je crois ?


  • J’espère qu’elles feront leurs conneries tard le soir en plein hiver comme ça on sera tranquille pour le printemps...


  • J’ai failli me faire violer donc je me met à poil.

    Ah ben oui fallait y penser ! Si ya consentement ya plus viol !


  • #261623

    Il n’y a quasiment que des filles avec un joli visage sur ces vidéos. Certains, voir la majorité bien foutu physiquement. La fille interrogée a failli se faire abuser sexuellement "plusieurs fois" - vous noterez la pluralité des agressions, c’est bizarre quand même non ? - petite bourgeoise cosmopolite (Bruxelles, Paris ...) et une hystérique qui déclare verbalement ces poussées de haine. Comment dire ? C’est une modèle de liberté ça ?

    Franchement faut pas que ces furieuses m’approche, une grosse tarte dans la gueule leur remettrait les idées en place à ces folles.


  • Ces filles ont totalement raison.

    Il faut s’entraîner dur pour offrir des performances avant-gardistes & iconoclastes à la Grande Synagogue de Paris ou au Bureau Central du CRIF. Elles peuvent même y aller de la part d’Aurélie Filippetti et de Pierre Bénichou qui ont soutenu mordicus les Pussy Riot.


  • Ce sont quelques déséquilibrées chercheuses d’attention. Mais, pour leur bien, le meilleur moyen de soigner ces pauvres, est justement de ne leur pas donner cette attention.

    Ce commentaire est même déjà de trop !


  • Peu de femmes sont intervenu sur ce fil, je me permets donc d’y apporter ma touche "féminine". Outre le fait que je trouve ce genre de mouvement navrant et terriblement creux, plusieurs points me frappent :

    - De toute évidence ces femmes sont recrutées/rassemblées sur des critères physiques (jeunes, minces, attirantes du moins l’écorce..), ce mouvement suit le courant de notre société de consommation, on repassera donc pour le côté "rebelle" !
    - Je devrais envier ces femmes qui ont le luxe de perdre leur temps dans de telles âneries ! N’ont-elles pas des familles, ami(e)s, enfants, petits-amis, maris avec lesquels elles pourraient passer un peu de temps ? Un métier peu être ? un foyer à gérer ?
    - Quel est l’objectif d’une telle manifestation ? nous sommes à des années lumière des suffragettes ou d’une Marie Curie, par pitié rhabillez-vous les filles et ayez un peu de fierté !
    - Pourquoi l’anglais ? elles pensent faire la Une d’Herald Tribune ?
    - Pourquoi beugler et se montrer agressives ? l’essence même masculine qu’elles semblent rejeter, décidément elles sont très illogiques.

    Certains commentaires me heurtent, je suis une mère célibataire bossant à temps-plein, je ne vis pas pour mon boulot, je n’ai que faire d’une carrière, mais je dois payer notre toit et remplir les assiettes, je suis crevée car en plus de bosser, je culpabilise de ne pas être plus présente pour ma famille et passe la majorité de mes soirées entre la cuisine, le ménage, les devoirs et les gros câlins. Je dois jouer le rôle de mère (protection, douceur, morale..) et de père (protection, fermeté, autorité et droiture), je ne hais pas les hommes, je n’ai pas cherché ce type de situation et aurait aimé vivre avec un homme droit comme l’a été mon grand-père ou mon père, mais j’assume et m’adapte à ce que l’évolution de notre société à produit, c’est l’instinct de survie dans mon biotope contemporain !

    Décidément, ce genre de mouvement dessert les femmes, nous ne sommes pas toutes des cruches décérébrées.

     

    • #261886

      Le pire, c’est que les, pourtant encore distinguées, suffragettes étaient manipulées, déjà, par les vendeurs de clopes.

      Je ne sais plus qui a dit que le féminisme avait été en réalité un cadeau empoisonné donné aux femmes par les hommes qui, en perdant leur droit au machisme mais également leurs devoirs de pères ou de maris, ont trouvé le moyen de rester dans une situation d’immatures pouvant vivre leur petite vie dans le confort matérialiste et consumériste qui caractérise tant d’hommes de ma génération de geeks adulescents.

      Votre situation de femme devant assumer à la fois le rôle de père & de mère découle, je pense, de cette volonté d’hommes et de certaines femmes de la génération du baby-boom qui voulaient, pour les uns, par calcul, ne pas s’impliquer et assumer leurs responsabilités et, pour les autres, par naïveté ou idéologie, s’arroger des droits et remporter une guerre dont les enjeux les dépassent finalement.

      C’est drôle de se dire que les Femen peuvent manifester parce qu’elles ne trouveront pas de résistance (morale, j’entends) en face d’elles. On a laissé notre fierté au vestiaire (comment se sentir fier ? On a plus ni roi, ni croix, ni drapeau, parti ou équipe à vénérer...et E&R, c’est bien gentil, mais ça suffit pas) et pour compenser ce que l’on a perdu : on consomme, on joue à la console (et je ne parle pas de ceux qui jouent les tapettes)...ou on boit aussi. Et périodiquement on déprime pas mal, mine de rien (le nombre de suicidés reste supérieur chez les hommes par rapport aux femmes en France).

      Tout ça pour dire que j’adhère à ce que vous dites et que les femmes ne sont pas non-plus les seules responsables, dans cette histoire.


  • Sois jeune, libre et rebelle, montre ton cul, achète des marchandises porno, combats tes oppresseurs mâles, refuse la maternité et les enfants, consacre toi au travail et à ta carrière car toute ta misère vient du pénis.
    Ou est donc Clémentine Autain ?
    Malheureusement le combat politique de beaucoup de femmes se résume essentiellement aux questions d’avortement et à leur pseudo-libération.

    Quant on sait que l’émancipation de la femme a été encouragée et promue par les Rockefeller comme le rappelle Aaron Russo dans son dernier entretien avec Alex Jones...


  • #261845

    C’est repartit pour 68, les chemises à fleurs et les perruques, faites l’amour pas la guerre c’est la fête du bisou … pitié nooon !

    La rébellion est devenue vraiment une filière surexploitée. Tous ces mouvements manipulés c’est vraiment pathétique. Tous ces combats d’arrière-garde. Toutes ces idéologies qui sont là pour diviser. Les grandes castratrices alignées en rang d’oignon le cul à l’air. « On va casser du mecton ».

    Au secours.


  • Comme le dirait le très bon site 2nd degré Téléchatte (note : contient de la nudité), si ces femmes étaient de vraies rebelles, elles cacheraient leurs nichons mais arboreraient de jolis poils sous les aisselles, car l’épilation axilliaire comme désormais l’épilation pubienne plébiscitée par l’énorme majorité de ces idiotes utiles (et des idiots utiles élevés au porno), sont de réels marqueurs de la domination masculine et de la domination marchande de la société ultra-libérale.

    Le reste c’est de la littérature gauchiste pseudo-rebelle ou l’art d’avoir un combat de retard.

     

    • Merci pour le lien Jordanne.
      Subversion et intelligence s’accouplent de moins en moins de nos jours...mais ce site, de ce point de vue, "sent le sexe".

      Pour fêter ces retrouvailles, petit ôde à téléchatte :



      Nudité et (vrai) progressisme à nouveau réunis
      Union sacrée du poil et du semen
      Chatte assumée enlassant viril kiki
      Sonne la fin des judokas nommées Femen



    • Merci pour le lien Jordanne.
      Subversion et intelligence s’accouplent de moins en moins de nos jours...mais ce site, de ce point de vue, "sent le sexe".

      Pour fêter ces retrouvailles, petit ôde à téléchatte :

      Nudité et (vrai) progressisme à nouveau réunis
      Union sacrée du poil et du semen
      Chatte assumée enlassant viril kiki
      Sonne la fin des judokas nommées Femen
      ...
      Amen


  • Ce qui est proprement inadmissible c’est qu’elles laissent des moches se mettre à poil en public, ça c’est absolument impardonnable ! Un crime visuel !

    Quant au reste, ma foi, qu’est-ce que j’en ai à foutre ?

    Honnêtement, entre nous, qui retient autre chose sur les Femen que ce sont des hystériques qui se baladent à poil dans les rues ?


  • Horreur...sur le site internet des femmen, on peut voir une femme tenant une paire de couille masculine en sang, qu’elle vient de couper avec une faucille...
    cette image d’une degueulassererie extreme, demontre bien la vision des lobbys feministes satanistes : eradication de l’homme modele hetero,.par la frustration. et a castration............. la conversion vers un modele homme sousmis homo ...scandaleux et a denoncer de toute urgence .....jamais vous ne verrez un homme tenir dans sa main un sexe feminin qu’il a tranché...les vrais hommes aiment les femmes de la tete au pied ......malheuresement les saloperies de lobbys satanistes femininstes endoctrinent et lobotomisent les cerveaux des femmes les "misandrisent", en leur faisant croire que les hommes sont d’horribles pervers pensant qu’au q ...il fat absolument que les vraies femmes heteros qui aiment tous les hommes se reveillent et qu’elles degagent de gros coup de pied au Q de toutes leur forces , les raclures satanistes feministes ...

     


    • il faut absolument que les vraies femmes hétéros qui aiment tous les hommes se réveillent et qu’elles dégagent de gros coup de pied au Q de toutes leur forces , les raclures satanistes féministes ...



      J’aimerais aussi, mais c’est impossible. Les même qui financent femen, sont les même qui financent les journaux féminin et les médias télé. Donc, à part les bonnes sœurs, je crois que toutes les femmes sont endoctrinées malgré elles.

      Et sinon ces femmes détestent les hommes, mais ça ne les empêchent pas de sortir avec des raclures qui leur manquent de respect, je confirme !


    • @marc



      ...TOUTES ??? les femmes




      Non, TOUTES les femmes ne sont pas endoctrinées, faut arrêter de mettre systématiquement toutes les femmes dans le même panier bien que je conçoit qu’elle ne sont pas majoritaires.


  • Hystérique ou pas force est de reconnaitre que ces femmes sont très belles.

    Après politiquement, bon, "NUDITY IS FREEDOM’, je veux dire si elles veulent avoir le droit d’etre nues dans la rue je ne vois pas le problème, c’est plus de folklore qu’autre chose, et je préfère toujours voir de jolies femmes seins nues défiler dans ma ville plutôt qu’un vieux convoie de CGTiste sur le retour.

     

  • #261970

    Kali Yuga quand tu nous tiens... Bon je rajoute rien étant donné que tout a été dit dans les commentaires précédents...
    Y a t’il encore des pays non féministe sur cette planète de dégénérés ou un pays ou leurs femmes ont de la pudeur et de la dignité ? Asie ? Moyen Orient ? Certains pays de l’Est ?
    Quel monde de fou.


  • "Iran take of your clothes"
    "lybia take of your clothes"

    Il y a un message politique là-dedans quand même, plutôt facile de s’imaginer qui peut financer de telles grognasses.

    Mettre ces pays a poil c’est en cours de réalisation les filles vous allez être connetente...


  • C’est quoi leur message ?

    Elle veulent se faire entendre mais si un jour je croise ça, je passerais mon chemin...

    Vaine agitation...

     

  • En ce bas monde
    La haine n’apaise jamais la haine.
    C’est une vérité profonde :
    L’amour seul apaise la haine.


  • Oh... pauvres petites bourgeoises blanches ultra-privilégiées... c’est dur la vie, hein ?

    Allez, si vous voulez gagner mon respect, vous pouvez aller bosser à l’usine avec ma mère, gagner une retraite minuscule, un corps déglingé, et un cancer du sein en prime. Non ? Ca ne vous tente pas ? Je peux même vous montrer ce que ça fait de bouffer aux restaurants du coeur, c’est une expérience innoubliable, croyez-moi.

    Femen, je vous méprise de tout mon coeur.

    Et c’est le fils d’une prolétaire/esclave blanche (sûrement pas l’une de vos "soeur", puisqu’elle a osé mettre au mondre des mâles) qui écrit.

     

    • J’approuve votre commentaire.


    • #263145

      N’y prête pas attention Cintiq, je comprends très bien ton agacement et ta frustration face aux pitreries grotesques de ces ptites putes mais elles n’auront jamais ce que tu toi tu as (je suppose) : la fierté de pouvoir te regarder dans un miroir. C’est cela qui fait la réussite d’une vie, pas le petit engouement médiatique que l’on peut créer grâce à internet en piétinant son honneur et en montrant ses seins dans la rue.


  • Oulala c’est vraiment très grave là,si ça c’est pas du satanisme !


  • Ca ne choque personne qu’elles s’entrainent afin de se défendre contre les représentans de l’ordre ?

    Mon Dieu à quelle profondeur sommes nous arrivé ?


  • Leur centre d’entraînement à Paris, c’est le même délire que la LDJ ?

    Je pensais que c’était la Suède qui incarnait le pire du féminisme, finalement ce n’est pas mieux ici...

     

    • Bah disons que le compte à rebours a commencé en France, l’avantage en Suède c’est qu’il n’y a pas de Femen.

      Faut croire que les Français nous sommes beaucoup trop tolérants envers n’importe qui.


  • #262578

    Sur ce coup j’ai eu du mal à contenir mon rire tellement cette séquence vidéo est ri-di-cule.

    - Elle dit explicitement faire un entrainement militaire contre les forces de l’ordre. Châtiment ?
    - Conditionnement psychologique allant contre leur propre nature. Ce qui prouve que ce n’est ni civilisé ni sauvage : c’est aliéné.
    - En anglais. A paris. "Normal !" ça sent le financement au plus haut niveau.
    - Slogan : "nudity IS freedom" (et non "nudity, freedom" comme le prétend la traduction), soit "la nudité est la liberté", ce qui est grotesque. La liberté, c’est précisément le vêtement, Monsieur Soral pourra en parler mieux que moi. Seuls les esclaves sont nus, dans la société. Et elles ne m’ont pas l’air de vouloir revenir à une vie simple loin du monde, bien au contraire.
    En outre, si la nudité est la liberté, la liberté n’est pas la nudité, sinon ce ne serait pas de la liberté puisque la liberté laisserait le choix de la nudité à différents degrés, y compris de son contraire.
    - Droit à la haine ("Elus" et Serviteurs y ont droit, les goyims inutiles, eux, n’ont que le droit de subir).
    - L’idiote en chef prétend ne pas avoir arrêté de se faire harceler... ce genre de choses n’arrive qu’aux filles à problèmes, c’est bien connu (sur la durée, de manière systématique, entendons-nous bien). Je connais beaucoup de filles magnifiques (rien à voir avec ce boudin) à qui ça n’arrive jamais ou très rarement. Comme c’est étrange.
    - La même prétend avoir failli se faire violer par un taxi... Pas renverser, non. Pourquoi pas violée par un camion. Crainte, délire ou fantasme ? Ou fantasme délirant d’un danger fantasmatique.
    - Double insulte car double jalousie : envers les belles femmes et envers les femmes réellement violées (donc réellement victimes), soit la mentalité qu’on connait bien de la compétition de la souffrance.
    - Les slogans sur les panneaux (bien visibles à 00:32) montrent une volonté de tourner en dérision le politique par une vision féministe exagérée, vision limitée au corps, le sien propre, les extensions des limites jusqu’au niveau collectif sont rares chez les femmes. D’où la stupidité du propos.
    - Il me semble qu’il fut un temps où l’on apprenait aux filles à bien se tenir. Il s’agit ici d’une déséducation, par des mères macquerelles et autres folles, pour fabriquer des harpies, des furies et des mégères non-apprivoisées.

    Chapeau au Système, encore un tour de passe-passe qui sera efficace...

    Cependant, " votre sérieux se paiera cher [...]" !


  • Je sais pas si vous avez remarqué mais aucune d’entre elles ne doit dépasser le 90B !!
    Je m’étais déjà fait cette réflexion à leur sujet mais à ce point là !! C’est à se demander s’il n’y a pas de casting...
    Plus sérieusement, je suis sûr qu’il y a une explication.
    Peut être qu’à force de rejeter en bloc la féminité et notamment la leur, elles en perdent leurs attributs...
    Attention, elles seront bientôt couillues !!
    Et ça se croit féministe...

     

    • Ce sont les féministes radicales plus extrémistes que leurs prédécesseures. C’est le plan machiavélique des rockfellers Dieu Seul Sait ce qui se trame dans leurs mauvaises têtes, mais quelque chose me dit que ce genre d’attitude sera la norme des futures jeunes femmes.

      D’ailleurs avez-vous remarqué le manque de civilité, l’irrespect des jeunes filles d’aujourd’hui ? Bien évidemment elles ne sont pas toutes comme celà, mais je n’ai pas le souvenir d’avoir connu les femmes de 20 ans il y a environ 10 ans se comporter comme les dernières des furies.

      Le féminisme libérateur et émancipateur était justement fait pour cacher le monstre que l’on a libéré.

      M’enfin vous connaissez le dicton ? "L’enfer est pavé de bonnes intentions"


    • C’est ce que je me suis dit aussi. Peut-on expliquer que, statistiquement la taille des seins ayant eu tendance à augmenter sensiblement sur une vingtaine d’années, elles se retrouvent exclues de cette féminitude (nous eût dit une regrettée humoriste multirécidivistement recalée aux élections) et s’en vengent en dévoilant ce qu’elles ne possèdent que peu ?


  • MDR..."j’ai failli me faire violer".
    Mais je montre mes seins, et me mets à poils dans la rue pour contester.

    En redemanderait elle ?
    Parfois, je ne comprends pas tout
    Aaarfffff, certaines femmes sont vraiment "déréglées".


  • Imaginez la meme chose en voile et burqa...

    CRS+Gazeuse lacrymogène en renfort dans les 5 min.
    Nudity is freedom not "le savoir"

     

  • Afficher les commentaires suivants