Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’illettrisme des cadres, un phénomène méconnu et tabou

Comme 2,5 millions de Français, des cadres sont en situation d’illettrisme dans l’entreprise. Le phénomène, impossible à quantifier, échappe à tous les dispositifs prévus en matière de lutte et de détection. Les responsabilités qu’ils occupent en font des illettrés à la marge de la marge.

Lorsqu’il pénètre dans la salle des marchés de sa banque, située sur l’esplanade de la Défense (Hauts-de-Seine), il entre dans son monde, "celui des chiffres". Costume et cravate noirs ajustés, Mickaël, 32 ans, cultive un look à la Jérôme Kerviel, son confrère trader. Bien qu’il occupe ce poste prestigieux, aussi rentable qu’impopulaire, ce grand brun est illettré. Et ce malgré des études à l’Inseec, une école de commerce parisienne, durant lesquelles il n’a "quasiment jamais écrit".

Le cas de cet as des équations mathématiques est bien connu des chercheurs spécialisés : il s’agit d’un "illettrisme de retour". A force de ne pas utiliser l’écriture, Mickaël en a perdu l’usage. "Dans mon quotidien, ça me sert rarement, reconnaît-il. Mais quand j’ai dû écrire ma première synthèse, j’ai bloqué. Je n’y arrivais plus. J’avais tellement honte de le dire..."

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #337806
    le 22/02/2013 par Tony, get the yeyo !
    L’illettrisme des cadres, un phénomène méconnu et tabou

    Quel dommage ! quelle lacune ! C’est pourtant un beau moyen de donner forme à sa pensée...
    Maintenant, quand on en a pas... on se contente de lire Le Monde...
    Et pendant ce temps, Céline, Machiavel, Debord, toute cette pensée qui se déroule naturellement de façon aussi fluide que ces trous-du-cul baisent comme des robots, avec la Rolex à 50 ans...


  • j’y crois pas... o_O
    et ces abrutis gagne cinq briques et plus par mois..... ???

     

    • n ecrit plus pendant 10 ans tu comprendras...


    • Oui, mais ils ont le droit de lire durant leur temps libre...


    • @lemaire
      c’est ca ton excuse ??? t’as pas trouve mieux ???
      en Anglais on dit "Man Up", si tu comprend pas, vas relire la definition du macho par A.Soral.
      P.S. me les cassez pas avec les accents et les cedilles sur les C, j’ecris d’un portable.


    • Y’a vraiment de plus en plus de réactions extrême sur E&R ....

      Est-ce l’accélération de la fin de nos sociétés qui provoquent cela ou bien le fait de s’interesser et de se documenter jusqu’à ne vivre plus que dans cette bulle, déconnecte complètement les gens de la réalité ... ce qui serait assez tragique pour des gens cherchant plutôt la réalité des choses ....

      Pourquoi "abrutis" ?
      Un matheux est un abruti maintenant ?

      Moi j’en ai marre qu’on tape sur les matheux qui ne maîtrise pas du tout les lettres mais qu’un "abruti" d’académicien peut revendiquer sans avoir honte de ne pas savoir une petite intégrale.

      Ces gens font partis des rares cerveaux qui existent sur notre planète, ils ont juste été orientés vers l’argent facile et le métier de trader. Il n’y a qu’à voir la culture dans laquelle nous vivons, tout nous pousse à ça.

      Et le prolo, il n’est pas trader car il a une morale ou car il n’a pas les capacités d’être trader ? Il n’aimerait pas gagner autant de tunes, finir a Honk Kong et aller de soirée en soirée pour tirer tout ce qui bouge quand il trouve du temps entre les semaines de 60 heures ? (Je déteste les traders, mais ils bossent nom de nom !)

      Il faut arrêter avec cette haine de ceux qui ont ce qu’on aurait aimé avoir, bien entendu je ne tombe pas de l’autre côté en pensant que les riches ont raison. La richesse personnelle doit être limitée par des institutions pour arrêter les excès. Tout ce que je dis c’est qu’il y à tout un chemin entre le "mort aux riches" et le "qui à le chéquier commande".

      Alors voila il y a de illettrisme chez les cadres ... bon, c’est triste mais cela reflète notre société non ? Pourquoi les cadres en serait il exempt ? Sont ils des surhommes, je ne pense pas ... Quand on voit la communication d’un sarkozy comment pouvez vous insulter des cadres qui galèrent avec les lettres d’"abrutis" ....


  • Je pense qu’il faudrait aussi faire des tests d’illetrisme dans les différentes assemblées (nationales, régionales, départementales...). Surtout chez les socialopes et les verts dont 95% des députés sont des députés presse-bouton. Le parti a dit donc je le fait, et pendant ce temps-là je mate tweeter.


  • Il faut qu’un des cadres de la haute administration se dévoue, et se dénonce lui-même ! ou un ministre ! aller, un petit effort ! Il est intéressant de remarquer que Benjamin Blavier invoque l’aide sociologique des médias, les intégrant dans une stratégie visant à faire réagir les entreprises. Pourquoi pas (enfin !) une campagne télévisuelle gouvernementale utile !

    Blague à part, l’illettrisme est un fléau aussi terrible qu’inattendu dans nos civilisations qui ont pourtant inventé la grammaire occidentale et promu l’écrit à son niveau extrême. Certains y pourraient voir décadence programmée, ou écroulement prévu de nos mortelles cultures, et pourtant, même si cet effondrement de la complexité de nos langages et de nos modes de communication (d’art par la même occasion) n’est qu’un accident de parcourt dans le long cour de l’Histoire de France, il devient urgent de le résoudre !

    Pourquoi Kontre Kulture ne promeuverait-elle pas, en tant que maison d’édition, d’autres enseignements que ceux de l’histoire politique et de la praxis ? E et R, ainsi que ses partisans, gagneraient à se faire les instigateurs du renouveau culturel français.


  • Cela ne touche pas que les cadres. C’est toute la francophonie qui est bancale, en tout cas en France métropolitaine. Je ne parle pas des horreurs comme les discussions Internet / MSN / SMS, qui sont souvent délibérément faites sans efforts, mais bien des fois où ça reste ignoble même quand il est évident qu’ils font de leur mieux.

    Pour prendre un exemple sans doute parlant aux Internétistes moyens, je ne télécharge jamais de modules pour un jeu vidéo en français car je sais qu’il sera bourré de fautes honteuses. En anglais ce sera propre. Je ne lis jamais de fanfictions en français car elles sont ignobles. Même le blog moyen est un désastre, et ne parlons pas des forums.

    Je ne parle pas de petites fautelettes comme tout le monde en fait, je parle d’abominations complètement injustifiables. Même l’atelier É&R en pullule, allez-vous me dire que c’est juste des textes écrits à la va-vite sur un forum obscur ? Si les gens, utilisateurs comme éditeurs, vont sur le wiki anglophones s’ils sont bilingues, c’est pour une bonne raison : entre l’orthographe et la grammaire calamiteuses, et le phrasé puéril et publicitaire / propagandiste et, jouer les patriotes linguistiques tient du chemin de croix.

    J’utilise parfois des articles pour aider une amie qui apprend le français, mais à chaque fois, je dois les copier et les corriger pour ne pas qu’elle apprenne des erreurs.

    - 

    Mais il faut quand même souligner le point le plus important dans tout ça : comme dirait Dieudonné, "lui il fait 50 000 par mois, s’il y a un con dans l’histoire, c’est toi, c’est pas lui". Ils ne savent pas écrire, peut-être. En attendant ils ont su naviguer dans le monde d’aujourd’hui en développant les compétences qu’il fallait.

    On ricane quand ils font cinq fautes par ligne, quand ils pensent que l’Empire romain a perdu la deuxième guerre mondiale, qu’ils pensent que le cheval est un rongeur, que le CRIF n’existe pas, ou même qu’ils sont physiquement faibles... et eux ils ricanent quand tout ce savoir ne nous permet pas de gagner plus que le SMIC, qu’ils ont une grosse bagnole, qu’ils ne vivent pas dans un studio et qu’ils n’ont jamais eu la gorge serrée au moment de payer leurs factures en se demandant comment ils allaient s’en sortir.

    Dans la vie, il n’y a pas de note artistique, le succès se mesure au succès. Rigolez bien du fait qu’ils soient illettrés, parce que vous ne rirez de rien d’autre en vous comparant à eux, croyez-moi.

     

    • Très touchant.

      Je souscris à ce propos, notamment ce que vous dites des bilingues qui préfèrent aller sur les contenus anglophones.

      Je nuance toute de même par deux arguments :
      - les anglophones adorent les néologismes. Nous avons un vocabulaire variée et une académie française au taquet. Eux créent des mots à chaque fois qu’ils parlent (surtout les américains, du "to misunderstand" de Bush au "to google").
      - l’expression des anglophones dans la vie de tous les jours est une catastrophe (y compris sur internet et les forums). Si vous voulez entendre un anglais le parler et l’écrire correctement, il faut écouter un cadre britannique (genre Nigel Farage), et encore, c’est pas sûr.

      Quand vous faites le tour du monde c’est pire encore. L’anglais moyen est un genre d’argot mêlant onomatopées et grognements.

      Notre niveau de français est peu être améliorable, mais il faut nuancer sa comparaison à l’anglais.


    • Ils peuvent ricaner, leurs objectifs sont liés à ce monde matérialiste, si tu accordes quelques importances à tant de bassesse, ton travail intellectuel ne doit être qu’à son début ... le bonheur ne se quantifie pas avec des objets. je pense que la phrase de Dieudo est sortie d’un spectacle, car qu’est-ce qui touche le plus Dieudo : de gagner (je ne sais pas) 10000euros par show ou l’acte de bonté incroyable qui lui a permis de sauver ses biens ??
      la jalousie est certainement le plus gros défaut qui puisse exister, il traduit surtout un manque personnel... "Dans la vie, il n’y a pas de note artistique" je dirai qu’il n’y a pas de note tout court... se comparer à une autre personne n’a aucun sens et aucun intérêt.
      " Rigolez bien du fait qu’ils soient illettrés, parce que vous ne rirez de rien d’autre en vous comparant à eux, croyez-moi." je te souhaite de connaitre des événements supérieurs à la moquerie, à vrai dire, je plains ces gens qui n’ont pas la capacité de lire des écrits tel que ceux que nous conseille AS, mais je te plains encore plus pour te moquer de leur faiblesse et finalement te sentir inférieur pour des futilités tel que le revenu mensuel...


    • "misunderestimate" de Bush et non pas "misunderstand"...


    • et bien souvent comment ces winners illettrés ET SOUVENT incultes sont parvenus a gravir les échelons, tu t’apercevras que pour un bon trois quarts d’entre eux ils ont s*cé des kilomètres de b*te et planté des poignards dans le dos de tout le monde.

      dans notre société actuelle c’est la prime a celui qui va le plus loin dans le déshonneur, les vrais talentueux eux restent sur la touche ou au SMIC parce que réellement dangereux pour ceux qui sont au sommet.


    • Et d’un : "l’orthographe est la science des ânes"
      et de deux : lisez la Marquise de Sévigné dans l’original, c’est plein de fautes (à nos yeux !) !
      et de trois : c’est la révolution française qui a fait de l’orthographe une nouvelle religion ... fallait ben remplacer par quêqu’chose ...


    • @ damien

      Personnellement je crois en certaines valeurs, en la nécessité d’une morale, mais je ne crois pas en l’au-delà (une morale justifiée par la nécessité de vivre ensemble et l’interdépendance des individus plutôt que par la crainte du châtiment divin). Ce n’est pas par manque d’ouverture d’esprit, on croit ou on ne croit pas, on ne peut pas se forcer. A ce titre on peut très bien être pour une harmonie entre le bien-être spirituel ET matériel (l’esprit et le corps) comme l’enseignent de nombreuses sagesses/philosophies. L’excès étant comme dans toute harmonie contre-indiqué. Vous devez comprendre qu’on puisse déplorer cette situation et espérer que cela change.

      Alors effectivement si on est dans la recherche de l’épanouissement spirituel et uniquement spirituel, on n’a pas à se soucier du fait que ceux qui entretiennent la médiocrité réussissent matériellement. Mais le tout spirituel, pour moi, c’est le SDF qui a CHOISI de renoncer à tout sauf à sa liberté, et je ne sais pas s’il en existe beaucoup (le moine a contrario, lui, donc n’a pas renoncé au confort minimum... à part peut-être certains groupes que les médias appellent sectes). Mais ce n’est pas mon modèle.


    • @fred13
      je pense que tu n’as pas compris ce que j’ai écrit...
      je ne suis pas croyant, je parle de bonheur au sens large (j’évoque par exemple la bonté dans le cas de Dieudo pas une spiritualité divine)...

      la jalousie crée la division des individus, avec le raisonnement d’anonyme on arriverait à être envieux de toute personne qui gagne plus que nous :
      1- c’est ridicule (et pourtant c’est bien utile pour le système...)
      2- l’illettrisme n’est pas une source d’incompétence, des tas de gens étaient illettrés dans le passé, la majorité du tiers état, et nourrissaient les autres... de nombreuses taches ne nécessitent aucune connaissance théorique, devrait-on gagner plus sous prétexte que l’on a plus de connaissance ? (rien que cette question annihile le playdoyer d’anonyme)

      sur le matérialisme :
      1- le matérialisme conduit à l’individualisme (qui détruit la solidarité et donc la Nation, tu ne vois pas que le capitalisme prône le matérialisme et la destruction des nations ?? c’est lié...)
      2- il ne faut pas omettre que tant que les gens sont concentrés sur le fait de posséder (qui est une course sans fin et voulue par le système), il ne se concentre pas sur la mascarade qui se déroule sous leurs yeux...

      je suis ce site depuis plus d’un an, lis beaucoup, et ce simple travail m’amène à vous dire que tout message qui évoque la moquerie ou la jalousie entre individu est futile et n’a aucun lien avec les messages de réconciliation prônés ici...


  • ylsépolir ?
    Ben c’est simple, retour au cp.
    Moi aussi dans mon boulot (texteur), mes supérieurs ont du mal à comprendre ce que j’écris. Et ils ont du mal à le cacher. Quant à moi, j’ai du mal à justifier mes choix face à des gens censés m’évaluer, alors qu’ils comprennent pas ce que j’écris. En résumé, on se donne tous beaucoup de mal pour des €. Cela diffuse des effluves de tapin.


  • Ca me surprend pas ! Dans une boite où j’ai travailler, un responsable de chantier emmener régulièrement quelqu’un avec lui pour aller chercher la moindre petite fourniture. La fois où j’y suis allé avec lui, j’ai compris, fallait écrire les bons de commandes à sa place parce que il avait beaucoup de mal à écrire. Quand j’ai fait mon CAP en alternance (certes c’est pas un gros niveau) j’ai été effrayé de voir des gens de 18 ans, qui avait énormément de mal à lire, il butait sur les mots, un truc de fou !!!! Je suis pas du tout un dieu de l’orthographe mais des cas comme cités dans mon anecdote et dans l’article c’est très inquiétant !!! je comprend pas comment des gens comme ce cadre dans l’articles et le responsables dont je parles dans mon anecdote arrive à un niveau hiérarchique et de responsabilités pareil, avec des lacunes aussi énormes !!!


  • Un autre tabou qui n’est pas prêt de tomber celui-là : les méthodes d’apprentissage de la lecture... et comme nous disait il y a peu un enfonceur de portes ouvertes, ministre de surcroit, l’échec commence en primaire... non c’est vrai ?

    Notre éducation dite nationale est un désastre.

    Il est certain qu’une école médiocre pour 80% des gamins est une assurance de postes de responsabilités dans le haut de l’échelle pour les leurs... il n’y a pas de places pour le tout venant, quelque soit sa valeur et son intelligence.

    Ne pouvant interdire l’école car une révolte populaire s’ensuivrait, le pourrissement de l’enseignement bien choisi (les très bonnes écoles à l’ancienne pour eux, la médiocrité de l’enseignement et des profs pour les autres) est une méthode vicieuse et sans bruit.

    Malgré ce que l’on peut croire le % d’imbéciles étant le plus important, ça passe comme une lettre à la poste et si vous protestez, vous passez pour sale réactionnaire et ringard en plus... comment peut on protester devant "l’école, un lieu de vie" ?

    La nouvelle donne : hier on apprenait en s’amusant (sic), aujourd’hui on s’amuse sans apprendre...


  • #337906

    Trois choses :
    1) L’anglais crée des néologismes à la pelle  : très bien. Mais justement le drame de l’anglais ce n’est pas sa syntaxe simple et ses désinences (accords de conjugaisons, de genre de nombre) rares ; c’est la prolifération du vocabulaire. Il existe 10 mots pour chaque chose.

    2) "L’illetrisme" en question n’est pas vraiment ressenti comme un manque par nos "élites", et par nos entreprises, sinon ils y auraient remédié depuis longtemps.

    3) Petite histoire qui circulait durant l’époque soviétique :
    - Pourquoi les agents du KGB vont-ils toujours par trois ?
    - Eh bien parce le premier sait lire, le deuxième sait écrire, et le 3e ... il surveille les deux intellectuels !

     

    • Vous oubliez tous de dénoncer l’emploi abusif d’anglicismes dans la langue française, c’est une vraie catastrophe.
      Surtout dans le domaine de la finance, de l’informatique et des réseaux sociaux. Bref, nous nous prostituons à la langue anglaise. Cela fait aussi partie du mondialisme : Une seule langue, une seule monnaie et un seul gouvernement. ça nous renvoie aux heures sombres de l’histoire : "Ein volk, ein reich, ein fûhrer"...
      Timgad


    • On dirige mieux des cons illéttrés, il ne faut pas chercher plus loin.
      Je vais être cynique, mais pour qu’un chef d’Etat soit en paix, il faut que le peuple crêve de faim, et qu’il soit illéttré.
      Crêve de faim car il pensera d’abord à manger et non à vous renverser, illétré car il ne pourra pas lire la presse d’opposition.
      En 1789, grosso modo, 50% de lettrés et le niveau de vie était meilleure qu’au XVIIème.
      Les "révolutions" arabes ont commencé en Tunisie, pays où l’alphabétisation est élevée.

      Vous comprenez donc pourquoi, les politiques laissent se dégrader le système scolaire et ne veulent pas lutter contre la crise. Pour avoir la paix !


  • oui enfin, y en a un qui ne sait pas écrire mais qui sait compter et c’est tout ce qu’on lui demande, un autre qui écrit comme il parle mais qui a été assez vif d’esprit pour saisir les bonnes occasions et gravir les échelons au plus haut niveau.

    Tous les lettrés ne sont pas capables de s’adapter et de produire des idées.


  • Bon faisons simple avec un exemple précis !!! Voici un courrier que ma directrice des finances m’a envoyé hier pour une mise en forme :

    Objet : validation fiches indicateurs et contenu du rapport d’activité

    Veuillez trouver en pièces jointes le tableau récapitulatif des fiches détaillant le calcul des indicateurs, l’ensemble de fiches indicateurs ainsi que les éléments de réponse formulés par le [nom de ma société] suite aux demandes adressées par vos services au sujet des éléments à ajouter dans le rapport d’activité du délégataire.

    La validation des fiches ne porte que sur le calcul des indicateurs. Le calcul des pénalités est soumis au contrôle de l’exercice 2012.

    Ce courrier doit être envoyé au Directeur général d’une société du cac40 spécialisée dans l’eau...Je bosse dans une collectivité territoriale, ma directrice se vante d’avoir fait les grandes écoles...

    (poctuation et orthographe...) Imaginez une seconde que l’on inverse les rôles et que c’était moi qui envoyais ce courrier...on m’aurait montré la porte de sortie


  • Je ne pas vraiment étonné puisque j’ai eu l’occasion de rencontrer de genre de cadre...

    C’était pendant mon séjour erasmus, il y avait des étudiants de hautes écoles de commerce, qui ne faisaient rien à part faire la fête, et pour les exams, ils trichaient avec leur téléphone portables...

    En fait, et je me suis renseigner dans des salons et auprès d’un ami (ancien étudiant en EC), il n’y a pas ou peu d’écrit dans les HEC, il n’y a que des cours de communication et marketing, et des stages en entreprise.

    Personnellement, je ne pense pas que ceux qui ont fait EC, sont plus intelligent, ils ont eu la chance d’aller dans des établissement qui sont en relations étroites avec des entreprises.

     

  • Au delà de l’illettrisme qui au sens strict touche toutes les couches de la société, c’est surtout l’incompétence des cadres de type "manager" qui me parait le plus criant. Le fait que la plupart de ses "managers" sortent de formations généralistes de type école de commerce ou MBA y est certainement pour beaucoup. Il faut quand même se rendre compte que l’on forme beaucoup plus de cadres de ce type qu’il ne serait nécessaires pour la bonne marche des boites. Ces écoles permettent surtout aux "sous-doués" de la bourgeoisie de trouver une place dans la société compatible avec le standing de leur milieu d’origine. Je parle évidemment en connaissance de cause, ayant eu à gérer (au sens propre du terme) des supérieurs hiérarchiques qui n’avaient pas les compétences techniques/métiers requises pour comprendre quoi ce soit aux problématiques et in fine prendre des décisions et les justifier.


  • Et il ne peut pas simplement se remettre à lire et à écrire ???


  • Pour trouver un emploi de nos jours beaucoup de critères extra-professionnels, c’est à dire en dehors des compétences, entrent en jeu. En tenant compte du rapport de force de celui qui détiendra le pouvoir, la réussite scolaire et l’ascension socio-professionnelle ne sont pas dues qu’à la personne selon son sexe, son origine sociale et ethnique.


  • AFFIRMATIF LUFF ;; ;JE VOTE POUR TOi......

    .....un beau pays la france comme le déclare d Ormesson...ou les meilleurs sont dirigés par les plus cons, les plus travailleurs sont sous les ordres des plus fainéantes ;; ;BREF SELON JEAN MARIE LEPEN :".... UNE ARMEE DE LIONS NOS GAULOIS , une armée de vaillants guerriers chevelus et fiers, courageux et téméraires à la tête desquels gesticulent inutilement, notre général en chef , alias le bossu, tartarin de rammasse cons , qui lui n est qu un baudet..."

    arf arf arf....maconnerie oblige....pauvre france...


  • #338091

    La loi d’Archimède du pouvoir est : plus on est léger, plus on monte.

    L’Empire fabrique des ALGEBRISTES : des PERROQUETS : des types qui appliquent des ALGORITHMES. Ces types n’ont aucune intelligence.

    Pourquoi ?

    Parce que rien est plus opposé au pouvoir que L’INTELLIGENCE : les personnes intelligentes sont DANGEREUSES pour le pouvoir.

    "Nous n’avons pas besoin de gens intelligents" a déclaré le patron d’une multinationale.

    C’est pour cette raison que l’Education Nationale divise les intelligences en "littéraires" et en "scientifiques" : d’un côté les personnes qui savent poser les problèmes
    mais qui ne savent pas les résoudre et de l’autre l’inverse.

    Alexis de Tocqueville a écrit dans "De la démocratie en Amérique" que les littéraires sont DANGEREUX pour l’Etat car ils ne peuvent gagner leur vie qu’en faisant la Révolution.

    Cela vous permet de comprendre pourquoi le gouvernement français a réduit le nombre de
    littéraires depuis 1968 ( décision du grand initié Edgar Faure, l’homme qui a dit : "l’impôt enrichit les initiés et appauvrit les ignorants" ) et pourquoi ils ont remplacé les étudiants en littérature par des étudiants en science ou en gestion ou d’une discipline technique.

    C’est la raison pour laquelle la << LIBERTE DES CITOYENS DE DEVENIR CE QU’ILS SONT >> est un MENSONGE MACONNIQUE.

    Ce ne sont pas les citoyens qui choisissent de devenir écrivain ou ingénieur ou technicien.

    Ce sont les Maitres du Monde qui décident la PROPORTION de ces PROFESSIONNELS dans la société.


  • Quand on voit que l’éducation national est une machine à fabriquer des débiles mentaux cela ne m’étonne guère.
    http://www.youtube.com/watch?v=Cdk_...


  • @garantez

    « Et d’un : "l’orthographe est la science des ânes »
    Et pomper bêtement la réflexion d’un/d’une autre pour étayer son propos, qu’est-ce donc ?

    « et de deux : lisez la Marquise de Sévigné dans l’original, c’est plein de fautes (à nos yeux !) ! »
    Il en va de même pour Rabelais et Villon, mettre ces personnes au niveau du "kikou lol mdr ca va et twa".....

    « et de trois : c’est la révolution française qui a fait de l’orthographe une nouvelle religion ... fallait ben remplacer par quêqu’chose ... »
    Merci de partager ce truisme (à vos yeux), vous m’avez vraiment convaincu.....Laissez-moi deviner ! Vous êtes cadre (et fier de l’être), n’est-ce pas ?


  • Cette fausse pub des inconnus resumait bien deja 20 ans plus tôt où étaient les priorités dans l éducation...d ailleur un certain nathan a frappé fort aussi dans les "jeux de societé" d après mes souvenirs...

    http://www.youtube.com/watch?v=qMp6...


Afficher les commentaires suivants