Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’obésité, maladie du mondialisme

La semaine passée, un couple de Britanniques du comté de Norfolk a été mis en état d’arrestation, accusé de mauvais traitements envers leur fils de 11 ans qu’ils « auraient laissé devenir obèse ». Relâchés sous caution après plusieurs heures, ils risquent de voir leur enfant placé dans une famille d’accueil. Ce fait divers a eu de nombreux précédents.

Peu étonnant quand on sait que le Royaume Uni compte un quart de personnes obèses, le taux le plus élevé des pays Européens. Simple hasard ? Les causes de l’obésité, rarement génétiques, sont avant tout sociales, la qualité des conditions de vie et de l’alimentation étant déterminante. Or la pauvreté, conséquence de plusieurs décennies de politiques ultralibérales, est endémique au Royaume Uni – la moitié des enfants anglais vivront sous le seuil de pauvreté en 2020 et le marché de la restauration en expansion continue. En février dernier, la chaîne KFC a ainsi annoncé qu’elle allait ouvrir 300 restaurants d’ici cinq ans. La situation dramatique que connaissent les Anglais pourrait bien préfigurer ce qui attend les européens : l’obésité ne cesse de progresser sur le continent de même que les inégalités sociales, et la pénalisation de la misère et de ses effets, inspirée par la révolution néo-conservatrice étasunienne, y devient peu à peu la norme.

 

Lire l’intégralité de l’article sur bourgoinblog.wordpress.com

Voir aussi, sur E&R :

Bien se nourrir avec notre partenaire www.aubonsens.fr :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #854321
    le 10/06/2014 par Sophie
    L’obésité, maladie du mondialisme

    L’Homme Nouveau ( la créature de l’Empire ) est Grotesque !

     

    • #854389
      le 10/06/2014 par Reppa
      L’obésité, maladie du mondialisme

      Et ont oublie de mentionner, le nombre de vaches et autres animaux tués pour remplir toute ces entreprises de part le monde.


  • #854363

    il devrait y avoir beaucoup de de prétendant à l’effigie de bibendum. On ne récolte que ce que l’on sème. Les gens vivent comme bon leur semble et ne voyez aucun jugement de ma part.


  • #854395
    le 10/06/2014 par Salim
    L’obésité, maladie du mondialisme

    c’est vraiment dégoûtant, et dans le reste du monde c’est bien pire qu’en Europe, j’ai vu un reportage français sur l’obésité dans les pays émergents où il paraît que les multinationales Coca-cola, Pepsico, McDonalds, KFC, Nestlé, Kraft etc.. font plus de profit dans les pays émergent(Mexique, Brésil, Chine, Inde etc..) qu’en Amérique et en Europe... c’est très alarmant d’ailleurs le Mexique a détrôné les États-Unis en tant que champion du monde de l’obésité ! Et en Chine il y a actuellement plus de 250 millions de personnes dont 120 millions de jeunes considéré obèse.....


  • #854450
    le 10/06/2014 par Basile
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Quand on est plusieurs à manger autour d’une table, il y a une certaine émulation, voire une compétition : prenez des poules repues, si vous donnez à manger à des poules qui n’ont pas encore mangé, les poules repues vont se remettre à picorer . Pour manger moins il faut manger seul, et puis on finit par ne plus faire de véritables repas, on se contente de "grignotter" . Maintien de la ligne assuré .

     

    • #854641
      le 11/06/2014 par Loulou
      L’obésité, maladie du mondialisme

      Je ne suis pas sûr que ce soit la solution parce que, pour l’ambiance, merci...


    • #854648
      le 11/06/2014 par goy pride
      L’obésité, maladie du mondialisme

      La problématique de l’obésité n’a strictement rien à voir avec une supposée émulation de gens s’empiffrant ensemble comme des porcs. Par ailleurs beaucoup d’obèses vivent en isolation sociale et ont guère d’opportunités de faire bombance en groupe.
      L’obésité est multifactorielle : mode de vie, excès calorique notamment sous forme de glucides, sucre en particulier, et de gras...perte de l’aptitude instinctive de moduler les quantités consommées en fonction de l’activité physique...dérèglement de la sensation de satiété...il y a aussi un un facteur psychiatrique (boulimie...quant à la prédisposition génétique c’est le facteur aggravant qui fera qu’à alimentation et niveau d’activité identique un type atteindra allègrement les 150 kg alors qu’un autre ne dépassera pas les 80 kg...

      Quant à "ne plus faire de vrai repas" c’est d’une connerie monumentale ! Le problème de l’obésité est plus lié au fait que justement les gens ne mangent plus de vrai repas ! Ils grignotent toute la journée des merdes carencées en micronutriments essentiels mais ayant une forte densité calorique en raison d’une présence importante de sucre et de gras. Un être humain pour pouvoir physiologiquement et psychologiquement fonctionner de manière optimale doit faire de vrais repas et si possible en famille, entre amis, repas qui non seulement devront lui apporter une satisfaction sensorielle mais aussi physiologique. Un vrai repas doit à la fois être bon mais aussi riche en nutriments essentiels.


    • #854898

      C’est clair, vous expliquez typiquement ce qu’il ne faut pas faire !


  • #854487
    le 10/06/2014 par jeanne
    L’obésité, maladie du mondialisme

    A qui la faute ? Aux sociétés qui s’enrichissent en vendant une nourriture et des boissons de basse qualité.... Les pauvres ne peuvent se nourrir que de ce que leur propose certaines grandes surfaces.......de la merde .......
    Les conditions de vie, chômage, nivellement par le bas empêche cette catégorie de s’en sortir
    Ce sont ces fabricants criminels que l’on devrait arrêter et condamner ....


  • #854506
    le 10/06/2014 par seber
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Ce n’est pas l’obésité qui fait des ravages. Les gens croulent d’avantage sous le poids de leur propre connerie.
    L’obésité, comme l’immigration, ne sont que des symptômes...

     

    • #854720

      Des conséquences, rien d’autre et qu’est-ce que devient le minimum de bon sens requis pour éviter d’être systématiquement en difficulté d’une manière ou d’une autre, pas de cerveau ? C’est comme ça que l’Univers fait le tri, qui élimine d’une façon ou d’une autre ceux qui se laissent remplir et vider par les autres et qui acceptent de servir de poubelle à tout, tout le temps, tout le monde. Nous voilà sur la planète où les ’pauvres’ sont obèses...faux pauvres vrais cons.


  • #854531

    la nourriture industrielle est abjecte. L’élevage industriel est abject ( voir images internet et livres) ; les abattoirs industriels sont abjects( voir internet et site association L 214).Les poissons délevage sont nourris on ne sait comment avec épandage d’antibiotiques en masse. on doit ajouter les pesticides dans les fruits et légumes. et il faut encore ajouter les sodas infects, les frites infâmes et les desserts industriels. j’ai cessé de manger de la viande. une soupe de carottes c’est bon. du poisson ( pas d’élevage de préférence) ; galettes de légume. tofou pour proteines ( végétales). on fait ce qu’on peut. mais évitons la nourriture industrielle pour nos enfants ; la viande ? préférons l’artisan boucher au supermarché. mais si on peut éviter c’est mieux.


  • #854532

    le forum est modéré -a priori- et non à priori....merci de corriger

     

    • #854652
      le 11/06/2014 par blobfish
      L’obésité, maladie du mondialisme

      j’ai déjà demandé en expliquant que c’était du LATIN... mais cela n’a rien changé !

      La modération appelle justement à rédiger "dans un français correct" ; mais cela veut-il dire "un bon français sans fautes" ou "du français sans grossièretés" ???

      Moi je préfère le français avec les éventuelles grossièretés mais sans les fautes !


  • #854580
    le 11/06/2014 par Louve de France
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Bonsoir a tous et a toutes de l’Angleterre,

    Je ne peux pas vraiment confirmer que il ya tellement de gens obeses en Angleterre, et cela depend vraiment de la classe sociale comme soulignent justement plusieurs internautes ici. Ce qui est terrifiant c’est les " restaurants" Mac Donald qui poussent partout comme des orties ! Et les queues sont enormes, parfois jusque dehors !

    Cette photographie en haut a droite est absolument effrayante. C’est une poupee de plastic ou un humain ? Difficile de dire... Mon Dieu ! Voir ces enfants avec des Happy Meal dans leurs mains, comme si Mac Donald etait une prolongation de leurs corps, de leurs Ames signifie beaucoup de choses et je crois que le future de cette planete ou nous vivons sera terrible. Les hommes, les vrais , disparaitront et deviendront des zombies robots de la consumation.

    Je voulais conseiller a tous un film qui s’appelle " Idiocracy" qui raconte le futur de l’humanitee ultra capitaliste. Une comedie qui ne dinne pas l’envie de rire... Nous sommes dans Idiocracy. C’est precisement a cet endroit la que nous sommes.


  • #854586
    le 11/06/2014 par Plus belle la vie
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Un truc que je trouve scandaleux, c’est le mode de fabrication du dioxyde de carbone (CO2) que l’on ajoute à toutes les boissons gazeuses et même aux bières pour accélérer les processus de fabrication. A l’heure où tout le monde pleure sur les gaz à effet de serre, on brûle du kerozen pour récolter les fumées ( d’où est enlevé le monoxyde de carbone CO ) ,qui sont nettoyées par des solutions chimiques (évidement). Alors, c’est rigolo, ça picote, ça fait roter, mais dans toutes les émissions "choc" contre Cucu cula, personne n’ose aborder le sujet. On nous laisse croire que ce sont les rennes du Père Noël qui pètent dans les canettes une par une. Chacun sait que ces boisson sont ultra acides ( un Ph avoisinant 3 à part le Destop, je connais pas mieux ) c’est en fait du à la réaction CO2 + humidité
    Evidement Air Liquide ne s’en vante pas trop de celle ci...Il y a quelques décennies, ce CO2 "alimentaire" était vendu pour que les bouchers "nettoient" leurs morceaux pourrissant.


  • #854599
    le 11/06/2014 par Plus belle la vie
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Pendant des décennies, le week end, Papa plantait des patates, carottes, poireaux, etc avec les enfants dans le jardin. Le soir venu, Maman épluchait les légumes, les cuisait en surveillant les devoirs des enfants, elle cuisinait une soupe riche en vitamines pour toute la famille. Pour ajouter quelques protéines, le petit dernier ramassait les oeufs au poulailler.
    2014 Papa a quitté maman, le divorce est à la mode. Le soir venu, une des Mamans court pendant la publicité pour mettre une pizza au micro ondes. Les enfants sont sur l’ordi à mater Youporn pour faire leurs devoirs LGBT de maternelle. La pizza elle est riche en sucres, soja, amidon de maïs, maltodextrose etc... Le petit dernier est vraiment trop gros mais, vu le prix des licences en club, par facile de faire du sport, maman doit aller chez le coiffeur refaire sa couleur...
    2017 Papa=Maman=le petit dernier : au repas soleil vert pour tous ?

     

    • #854944
      le 11/06/2014 par Aejuil
      L’obésité, maladie du mondialisme

      Mais puisqu’on vous dit que tout va bien. Alors tout va bien. Merde ! Quand même !

      Notre société est gentille, les banquiers sont bons et les hommes politiques travaillent très dur.
      Les méchants ce sont les patriotes, les Russes et les Arabes. C’est pourtant pas compliqué.


  • #854615

    L’homme nouveau aujourd’hui est transgenre et obèse (ou transgenre et pute au choix ou pire transgenre pute obèse avec option bdsm et fistiniere ) c’est presque un sketch c’est pathétique et les enfants ne méritent pas cette décadence, une seule solution s’impose........ Que les parents prennent tous en charge l’instruction et l’éducation de leur enfants c’est le seul moyen.


  • #854637
    le 11/06/2014 par esperanza
    L’obésité, maladie du mondialisme

    On en revient à la logique de criminalisation et d’enfermement des pauvres : à l’époque de l’Hópital Général étudiée par Marion Sigaut c’était pour qu’ils ne gênent pas par le spectacle de leur mendicité, aujourd’hui pour qu’ils ne dèrangent pas par celui de leur obésité. Dégoûtant.


  • #854752
    le 11/06/2014 par blanc
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Le fait de proposer de supprimer les allocations pour les personnes obèses en dit long sur la brutalité de la société anglaise . Non seulement les pauvres dans ce pays doivent accepter la dégradation de leurs conditions matérielles d’existence mais en plus on les culpabilise quand ils n’ont plus l’entrain nécessaire pour se couler dans le moule de ce monde libérale ou tout doit être lisse et aseptisé . En résumé, le pauvre en Angleterre doit accepter de n’avoir aucun avenir sans que pour autant cela l’empêche d’avoir autant de vitalité qu’un cadre dynamique qui gagne 10.000 euros par mois.


  • #854761
    le 11/06/2014 par Mithridate VI roi du pont
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Les excuses sur les obèses du genre "bouffent mal car pauvres",à d’autres.
    Il y a deux raisons:la malbouffe et le manque d’activité physique.Niveau bouffe désolé mais pas besoin d’être riche,il suffit de cuisiner un peu.Mais voilà,il faut le faire !
    pour l’activité physique pas besoin d’être aisé pour aller marcher en forêt ou faire du vélo.Mais il faut le faire aussi !
    Je n’ai rien contre les "gros",et le culte de la minceur m’insupporte.De surcroît,je préfère les femmes "potelées".Mais pour les obèses,aucune compassion.

     

    • #854874

      et qui plus la réalité c’est que les ’vrais pauvres’ sont aussi toujours les plus maigres quand ils ne crèvent pas tout simplement de faim. Non, ces hordes de sumotoris sont pour la plupart le fruit de l’imbécilité, de la négligence, du laisser-aller, ça mange de la merde assis devant l’entonnoir à conneries, personne ne peut rien pour eux, ils sont les premiers et finalement les seuls responsables de leur situation, y’en a marre de chercher toujours des coupables ailleurs .


    • #855877

      Oui mais ce qu’il faut voir aussi, c’est que pas mal de gens n’ont pas l’intelligence pour comprendre si telle chose est bien ou mal.
      C’est là qu’intervient (normalement) un gouvernement, par l’éducation. Dans le meilleur des mondes on aurait des cours de démocratie à la télé, des vraies infos sur la nutrition, etc...
      Les bouffes dégueus ne seraient pas proposées.

      il faut voir que la nourriture peut être une dépendance quasi aussi forte qu’une drogue aussi.

      Enfin bref il y a plein de paramètres.


  • #854838

    Les mondialistes qui veulent la mort de plus de 90% de l’humanité doivent s’en réjouir !
    (cf Georgia Guidestones)


  • #854904

    La nouvelle est un peu choquante, mais si vous allez voir sur l’article, il parle de précédents. Par exemple un enfant de 8 ans pesant 90 kilos !!!

    Le fait d’enlever l’enfant à ses parents je trouve ça ultra violent, mais il faut savoir aussi qu’à de tels poids il y a réellement un risque vital. L’enfant peut en mourir !

    Bon après il faudrait voir si ce ne sont pas des enfants avec des problèmes hormonaux ou ce genre de choses. En gros trier entre les parents qui font n’importe quoi, et ceux qui n’y peuvent rien car leur enfant a une maladie.

    Mais je précise que je trouve ça quand même choquant d’enlever un enfant à ses parents.


  • #855018
    le 11/06/2014 par Etpuisquoiencore
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Cet article est juste la mise en avant du début de la marche forcée vers l’esclavage...
    Et encore, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg...

    Chez nous, concernant Corinne Gouget (auteure du livre sur les Additifs alimentaires) une assistante sociale a établi un rapport la décrivant comme « asociale » parce qu’elle refusait que ses enfants mangent au McDaube et boivent du Cola... (c’est Corinne Gouget elle même qui le dit)
    Ce n’est pas du tout pour dédouaner les parents anglais, mais quand on n’a pas le choix des aliments que l’on achète...
    Aussi en Angleterre : le nombre d’adolescentes souffrant d’hypertrophie mammaire est hallucinant (et comme par « hasard » la majorité ne fait pas partie des gens « aisés ») => merci à la viande aux hormones qui nous a été (jusqu’ici) épargnée en France...Mais jusqu’à QUAND ???
    Ces parents ne sont certes pas parfaits, mais je trouve que leur faire porter le chapeau quand on ne trouve que de la merde à manger c’est vraiment le monde à l’envers !
    « Vous êtes pauvres, c’est de votre faute ! » C’est aussi (et surtout) ça l’ultralibéralisme.

    Corinne Gouget est « asociale » parce qu’elle ne va pas au fast-food et ces parents sont indignes parce qu’ils y vont... à méditer...


  • #855109
    le 11/06/2014 par gargamelle
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Jamais il n’y eu autant d’émissions sur la bouffe à la télé, meme au JT il y a presque toujours un sujet consacré à la cuisine ou au pinard, sans doute pour stimuler l’appétit de ceux qui sont déjà en train de baffrer devant leur écran . Comme le disait déjà LF Céline il y a plus de cinquante ans : " Les Français y sont plus raffinés que de la gueule " .


  • #855127
    le 11/06/2014 par Pierre Ghi
    L’obésité, maladie du mondialisme

    L’obésité va son chemin avec l’abandon de l’autorité parentale et la dislocation de la cellule familiale, que l’on peut en partie classer dans les maladies du mondialisme.
    Quant au cumul d’aubes hésitées, il est à la fois regrettable et nécessaire mais, le mondialisme ne saurait porter seul la responsabilité du laisser-aller éducatif. Le mondialisme n’a pas vocation à former le parent, le parent doit donc s’auto-éduquer et Internet est là pour ça.
    Le bon sens de base, ce n’est pas quelque chose de difficile à apprivoiser, ce sont les mensonges, les contradictions et la mauvaise foi qui sont pénibles à vivre et à faire vivre.


  • #855161
    le 11/06/2014 par fred89
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Il faudrait arrêter de foutre tout et n’importe quoi sur le dos du libéralisme. D’ailleurs où a t on vu qu’un pays membre de l’U.E pouvait être libéral et encore plus ultra-libéral ?
    A part peut-être la Corée du Nord, aucun pays ne peut être plus étatisé qu’un pays membre de l’U.E. Tout y est réglementé, administré, contrôlé, surveillé, normalisé, de nos libertés fondamentales à la taille de la feuille de PQ que nous utilisons, et quand ce n’est pas par le gouvernement de l’état même, c’est par la commission de Bruxelles. Comme libéralisme, on a trouvé mieux.
    La restauration rapide s’implante partout, et alors ? Faisons une loi de plus pour la limiter, c’est ça la solution ? Si elle s’implante, c’est qu’il y a la demande, personne n’est obligé d’y mettre les pieds.
    Le gouvernement de Grande-Bretagne s’en prend aux parents d’enfants obèses pour essayer de les responsabiliser, quelle horreur ! Quel mot grossier que ce mot "responsabilité". Ce sont des pauvres, on ne va quand même pas y toucher. Ce serait dommage de les tirer de leur torpeur pour qu’ils apprennent à s’occuper de leurs gosses. Ils les ont mis au monde pour toucher les alloc, le reste ce n’est plus leur problème, c’est bien ce qu’il faut comprendre de l’article ?
    Et bien Mr Bourgoin, vous êtes à côté de la plaque. Ce n’est pas l’ultra-libéralisme inexistant en U.E qui est la cause de l’appauvrissement des populations, c’est l’abêtissement programmé de ces populations ; par une instruction de plus en plus rachitique, par l’assistanat étatique qui en découle et qui détruit inexorablement le sens du devoir et des responsabilités, par la propagande médiatique qui surfe sur le misérabilisme et crache sur la culture du mérite et qui fait qu’il n’y a plus aucune opposition de masse à l’oligarchie qui domine et en profite pour s’enrichir toujours plus sur notre dos. Et ce n’est sûrement pas en réclamant encore plus de socialisme et de protection des plus pauvres que l’on va s’en sortir.
    la chaîne KFC ne profite pas de la pauvreté des masses pour s’enrichir, elle profite de l’apathie et de l’ignorance des parents qui trouvent bien pratique de filer pour pas cher une bouffe dégueulasse à leurs enfants alors que pour le même prix, ils seraient obligés d’éplucher des légumes.

     

    • #856369

      100% d’accord avec vous fred89, l’article m’intéressait à la base, mais lorsque j’ai lu que "célafote à l’ultraliberalisme" ... j’ai petit à petit décroché.
      Cela n’a rien à voir, et effectivement l’UE est très très loin d’être libérale.
      C’est triste de voir de tels amalgames chez un "docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et enseignant-chercheur" car si on continu de mettre les malheurs du monde sur un libéralisme ultra imaginaire, on en réglera pas LE VRAI problème qui est due au socialisme, à la buraucratie et à l’étatisme qui s’est petit à petit infiltré dans toutes les part de nos vies (ca c’est la réalité). L’obésité est effectivement due à un manque d’éducation, à une culture de l’assistanat et à un mode de vie basé sur la consommation a outrance.


  • #855167
    le 11/06/2014 par impartial
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Le plus hilarant c’est que Mac DO ne paie ni l’impot sur les bénéfices, ni la TVA en France ! A cette fin il se sert d’une filiale au Luxembourg . Et la plupart des multinationales judéo-US qui "travaillent" en France n’y paient pas d’impots ! Français, on se savait cocu, on ne se savait pas cocu ET empoisonné . Et ce n’est pas Ben Hollande qui y changera quoi que ce soit, au contraire .


  • #861591
    le 17/06/2014 par Libre
    L’obésité, maladie du mondialisme

    Je ne vois qu’une seule solution raisonnable : que les industriels soit obligés d’indiquer l’index glycémique de leur aliments de manière visible car ce n’est pas les graisses mais les les glucides à haut index glycémiques qui causent l’obésité...


Afficher les commentaires suivants