Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chine fait un "grand bond" sur le marché mondial de l’or

La Chine va participer à la formation et fixer le prix de référence mondial de l’or fin mars, avec le lancement d’un nouveau système électronique (LBMA) qui remplacera le « fixing » de Londres.

La Chine a effectué un « grand bond » sur le marché mondial de l’or en six mois seulement, après que Shanghai a pour la première fois lancé un défi à Londres le 29 septembre — la capitale anglaise étant le centre où le prix mondial de l’or est fixé depuis plus de cent ans.

Cinq banques, qui constituent le marché interbancaire de Londres, en sont chargées : Deutsche Bank, Société Générale, HSBC, Scotia Mocatta et Barclays Capital. La Chine a tenté de surmonter sa dépendance envers la domination des « Golden Five ». Elle a développé son propre outil de formation du « prix chinois sur le marché de l’or » en attachant les contrats internationaux sur l’or au marché intérieur. L’analyste boursier Sergueï Khestanov y a vu le premier défi de Shanghai aux anciennes règles du jeu appliquées à la Bourse de l’or à Londres :

« La décision du Shanghai Gold Exchange a permis de fixer, en tant qu’indice boursier, le prix formé aux enchères sur le territoire de la Chine. La présence d’un indice boursier indépendant et de la soi-disant cotation reconnue a permis aux enchères en Chine de devenir formellement indépendantes du fixing de l’or de Londres. »

À partir de mars, on attend un élargissement considérable du nombre de participants aux enchères, dont les résultats fixeront le prix mondial de référence de l’or. Apparemment, le Shanghai Gold Exchange en fera partie. Sachant qu’au sein du LBMA qui fixera ce prix, trois banques chinoises sont représentées. Leur fonction dans la fixation du prix n’est pas encore entièrement définie. La présidente du LBMA Ruth Crowell a déjà annoncé que les banques chinoises figureraient également parmi les participants. Et compte tenu du fait que la Chine est le plus grand détenteur mondial de réserves d’or, elle obtiendra de réels mécanismes pour dicter ses règles du jeu sur ce marché, considère l’expert Iakov Berger :

« La politique des prix sera définie en fonction du commerce sur le marché libre. Mais la participation à ce jeu de ces énormes réserves nationales d’or définit, bien sûr, la politique mondiale sur le marché des métaux précieux, le prix mondial de l’or, les institutions et l’organisation du travail dans ce domaine. Shanghai va devenir un centre mondial du commerce de l’or et de devises liées à l’or, au même titre que Londres et New York. C’est une politique délibérée qui va transformer la Chine en centre mondial du commerce de l’or et en centre mondial financier. »

Afin d’accélérer la transformation de la Chine en centre mondial de la fixation du prix de l’or, un accès direct aux enchères sur le Shanghai Gold Exchange a été accordé à 40 acteurs internationaux l’automne dernier. Parmi eux figurent de grandes banques d’investissement telles que Goldman Sachs Group Inc., UBS AG, HSBC, Australia & New Zealand Banking Group et Standard Chartered PLC. L’ouverture par la Chine de son propre marché de l’or aux investisseurs étrangers a renforcé ses positions par effet de synergie. Le centre mondial de la consommation de l’or coïncide désormais avec la plate-forme qui fixe l’indice de l’or pour toute l’Asie. En même temps, la participation des investisseurs étrangers a permis au Shanghai Gold Exchange de former un prix représentatif de ce métal précieux.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le bras de fer se durcit autour de l’or, du pétrole et de la banque, ça risque de remuer la politique internationale, c’est déjà le cas avec la Russie qui va adopter son propre réseau bancaire en remplacement de "swift".


  • Concrètement à quoi peut-on s’attendre ?
    À une augmentation du prix de l’or ou à une diminution ?

     

    • Augmentation ou diminution, je ne pense pas que ça soit le bon angle pour aborder les conséquences (même si ça peut être utile de prévoir les tendances de cette place de marché).

      L’article, met l’accent sur le fait que l’or ne sera plus côté à Londres par les 5 banques dites "Golden Five" - sous-entendu, que le Fixing de l’or servirait certains intérêts... Donc les bonnes questions pour moi sont :

      1) Quelle seront les nouvelles règles qui vont régir l’évolution du prix sur cette nouvelle place ?

      2) Quels intérêts y seront servis, sachant que les "Golden Five" n’y seront pas (ou du moins pas seules) et quelles conséquences (au niveau monétaire notamment) pour ceux ayant eu l’habitude d’en faire le Fixing ?

      En répondant à ça, je pense qu’on pourrait entrevoir quels seront les évolutions du prix de l’or sur cette place.


    • Le Libor maintient une pression baissière sur l’or depuis plusieurs décennies.
      La Chine souhaitera faire l’inverse (vu les réserves Chinoises d’or), sauf si cette pression à la hausse met en péril le dollar américain, dont la Chine détient plusieurs trilliards. On peut s’attendre à une hausse, mais rien qui pour le moment ne change fondamentalement la donne.
      Je pense qu’il s’agit surtout pour la Chine d’empêcher autant que se peut le Libor de pousser l’or à la baisse, et pas de faire remonter les taux à une valeur plus réaliste.


    • Les taux chinois sont significativement différent des taux occidentaux, le taux de base 1-An de la PBC est de 5.35% .
      Alors qu’au dernières nouvelles les taux libor occidentaux 1 an sont dans la fourchette [0-0.85%].

      Il y a des marchés avec des taux à court terme avec des intérêts négatif (suisse, japon, euro)
      http://www.global-rates.com/interes...

      Justement l’Or chinois ne pourra jamais se prêter entre les banques à des taux de 1% comme c’est le cas à Londres.

      L’Or ne rapporte rien à Londres, mais c’est le benchmark mondiale quasi-hégémonique, il n’y avait jusqu’ici d’alternatives.
      Le LBMA même si il existe depuis plus de 100 ans risque de perdre pied, L’Or va se déplacer dans les voûtes de Shanghai et HK.

      La Chine represente plus de 40% du commerce, de la production et des stocks. Apres la création du SGE, il seront encore plus dominant, auront prit le controle d’un % significatif de la production, de la finance, son transport, l’entreposage et du commerce de l’OR jusqu’au son prix.

      Prière de Voir aussi mes commentaires précédents sur l’analyse de l’or sur E&R.


    • Je me le demande :
      * hausse de la volatilité ?
      quand ça dump d’un coté, ça tire de l’autre si on laisse faire les choses
      * accord entre oligarchies, la chinoise et anglosaxonne ? si c’est pas déja fait
      * vous dites la Chine à besoin de stocker de l’or, ben son intéret est de le toucher à bas prix tant que le stock n’est pas constitué
      * vous dites la Chine a pas mal de dollar, faut pas trop qu’il dérouille

      Enfin à moyen long terme, plus d’acteurs (si pas d’accord sous la table), on peut s’attendre à un vrai marché et approcher un cours plus naturel...


  • #1131772
    le 01/03/2015 par Aiguiseur de guillotines
    La Chine fait un "grand bond" sur le marché mondial de l’or

    Ca va etre la guerre....


  • La Règle d’Or : qui a l’or fait les règles !


  • J’achète, ou je vends ?? Faudrait savoir !!


  • Cela explique la remontée du lingot qui est à 35 000 euros alors qu’il y a six mois il se trainait aux alentours de 30 000 . Il faut rappeler que l’or est extraordinairement sous-coté : les réserves d’or de la banque de France représentent environ 100 milliards d’euros, soit la capitalisation de Total : une misère . Au Moyen Age l’OR valait... 400 fois plus qu’aujourd’hui . Quand les sionistes seront parvenus à accaparer et monopoliser tout l’or du monde, alors seulement le cours de l’or se verra multiplier par 100 ou plus .


  • Rappel sur la Chine :
    - Est le plus gros producteur du monde mais sa demande ne suffit pas.
    - Est le plus gros importateur d’Or.
    - Possède la plus grosse demande du monde et possède les plus gros stocks détenus par une banque centrale dans le monde.

    http://wp.me/p3k7lL-26Q

    Vraisemblablement, le Chine mettra son stock d’Or à la disposition des participants afin de faciliter sa politique monétaire et les banques à chartes chinoises seront des agents pour la PBC dans le marché.

    Il est normal que les Chinois veulent se doter d’un mécanisme de détermination des prix de l’Or autant pour faciliter leurs politiques monétaires que d’attirer une clientèle international en offrant un véhicule d’échange plus représentatif et transparent que le LBMA.

    Cependant je crois que le LBMA continuera de servir l’Ouest.

    Les regards seront tournés vers les prix en Chine et les écarts entre le SGE et les prix de Londres.
    Inévitablement si les prix de l’or sont systématiquement plus élèvés en Chine, l’Or d’Europe sera chargée et stockée en Chine.


  • Une claque dans la gueule de l’empire, un peu comme De Gaulle, qui dans les années 60, a rapporté à ces derniers, leur monnaie de singe pour la monnayer contre de l’or.