Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chine veut renforcer et élargir les BRICS

Le genre d’information que la presse occidentale ne relaye pas

C’est sur le site de l’agence de presse chinoise Xin Hua que nous avons glané et traduit cette information, qui montre que les BRICS ne lâchent pas le combat contre l’unilatéralisme américain, que l’on peut traduire par impérialisme.

Les nations non alignées prônent le multilatéralisme, c’est-à-dire l’avènement d’un monde multipolaire qui ne soit pas centré sur les États-Unis et leurs seuls intérêts.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a déclaré jeudi [21 septembre 2017] que les BRICS devraient soutenir le drapeau du multilatéralisme.

L’unilatéralisme ne fonctionne pas, les sanctions unilatérales sont impopulaires et l’emploi unilatéral de la force est très dangereux, a déclaré en substance Wang lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du bloc des BRICS qui rassemble le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Une réunion qui a eu lieu en parallèle de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Le ministre a demandé au groupe de maintenir un système de commerce multilatéral, de renforcer la coordination entre les politiques macro-économiques, de maintenir leur engagement sur la réforme de la gouvernance économique globale et la mise en œuvre de l’ordre du jour 2030 sur le développement durable ainsi que l’accord de Paris 2015 sur le changement climatique.

Wang a aussi prié les membres des BRICS de préserver à tout prix le système international basé sur l’ONU. Il a supplié les cinq pays de tout faire pour obéir aux principes de base de la Charte des Nations unies, comme le respect de la souveraineté, la non-ingérence dans des affaires intérieures et le règlement pacifique des conflits, et pour accroître en permanence les obligations principales du Conseil de sécurité de l’ONU dans le maintien de la paix internationale et la sécurité.

En évoquant le sommet frd BRICS qui s’est achevé récemment à Xiamen, dans le sud-est de la province chinoise du Fujian, Wang a énoncé que la priorité absolue était de mettre en œuvre les résultats de la réunion et d’orienter le consensus politique au regard de l’investissement, de la finance, des infrastructures et des échanges entre les leaders des BRICS vers plus de concret.

Au sommet de Xiamen, la Chine a émis l’idée d’un « BRICS Plus » en invitant au dialogue les représentants de l’Égypte, du Mexique, de la Thaïlande, du Tadjikistan et de la Guinée.

Wang a déclaré que les BRICS devaient avancer avec une telle approche et se créer ainsi un réseau de partenaires plus ouvert, stable et pluriel.

Les nations des BRICS, qui constituent une force essentielle pour sauvegarder la paix mondiale ainsi que le développement, devraient s’engager à résoudre la question nucléaire qui agite la péninsule coréenne, comme bien d’autres questions cruciales en Syrie et en Afghanistan, a-t-il ajouté.

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre l’intérêt de la multipolarité avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1806743
    le 23/09/2017 par Ramon Mercader
    La Chine veut renforcer et élargir les BRICS

    Le salut de la France passe par le frexit suivi par une adhésion au groupe des BRICS.


  • #1806760
    le 23/09/2017 par Georges 4bitbol
    La Chine veut renforcer et élargir les BRICS

    Plus les Brics attireront de nouveaux membres, moins la mafia US/sioniste prolifèrera.
    Voir poindre la fin de l’impérialisme US est un espoir immense.

     

    • #1806787

      le capital demeure le capital...p.quoi la Chine serait-elle différente ? Bien que je préfère espérer il ne faudrait pas philosopher tel les Parigot-tes du dogmatisme mondialiste...
      La trahison de l’élite vs les peuples du passé et du présent fut..,est et sera...lâchez moi le scrotum
      avec la mafia , le sionisme et pourquoi pas le féminisme...les boudins religieux , les conversations de fond de bouteilles, les drogues et que sais-je encore ?
      Dites vous,répétez vous tous les jours que Paris n’est pas la FRANCE !


    • #1806885

      vous confondez géopolitique et système économique.
      la multipolarité permet justement à qui le désire de choisir son modèle économique sans se faire défoncer systématiquement. c’est le droit à la différence


  • #1806762

    Concurrence au sein du capitalisme... On s’en fout !

     

    • #1806830

      Concurrence certes, mais il ne faut pas s’en foutre. C’est tout l’intérêt de la position des brics : une concurrence forte dit fin de l’uni polarité et donc émergence d’un monde plus sûr.


  • #1806877

    Tout ce qui est bon pour diviser notre ennemi immédiat le plus puissant (la finance apatride occidentale) est bon pour nous.

    Surtout quand cela renforce au passage l’indépendance des différentes nations.

    Tous ceux qui disent le contraire sont soit des trolls, soit des imbéciles.

     

    • #1806976

      Les opposants à l’Empire doivent rester lucides au sujet de la Chine. Avec une population de 1400 millions d’habitants, dix fois la Russie, elle aussi a les moyens d’être vraiment ce que son nom indique : un Empire du milieu.

      Comprenez enfin que sous Deng Xiaoping, la finance apatride et la Chine ont fait un pacte du démon contre les travailleurs occidentaux. Chacune a besoin de la puissance de l’autre : la Chine permet à la finance apatride d’éliminer ses concurrents enracinés ; en échange, la finance apatride ouvre à la Chine le marché mondial.

      On l’a bien vu à Davos, où Xi s’est fait... le partisan du libre-échange. En bon impérialiste.

      "Soit des trolls, soit des imbéciles," que tu disais ?


    • #1807650

      Steph tu es pertinent, désormais un doute sur ma position face aux chinois.
      Amis ou collabos opportunistes, dans le système de valeurs est différent du nôtre mouvant opportuniste clanique peu charitable...


  • #1808004

    Les RICS alors... pour que le Brésil (re)devienne une nation non-alignée il faudrait que l’immonde Temer, valet de l’impéralisme US, quitte définitivement le palácio do Planalto