Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Corée du Nord et le nucléaire

De l’axe du Mal à la bombe à hydrogène

Après l’annonce du premier test d’une bombe à hydrogène en Corée du Nord, qui a déjà procédé à des essais nucléaires en 2006, 2009 et 2013, voici les grandes étapes depuis 2002 du programme nucléaire et balistique conduit par Pyongyang.

 

- 2002 -

- Janvier : le président américain George W. Bush qualifie la Corée du Nord, avec l’Irak et l’Iran, d’« axe du mal ».

- Octobre : Washington affirme que Pyongyang conduit un programme secret d’uranium hautement enrichi, violant ainsi l’accord de dénucléarisation de 1994. La Corée du Nord dément mais ses livraisons de pétrole sont suspendues.

- Décembre : le Nord dévoile son réacteur Yongbyon, qui produit du plutonium, et expulse les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

 

- 2003 -

- Janvier : Pyongyang se retire du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

- 27-29 août : 1ère session des négociations à Six à Pékin (Corée du Nord et Corée du Sud, Chine, États-Unis, Japon et Russie).

- 14 octobre : l’ONU vote des sanctions économiques et commerciales.

 

- 2005 -

- 10 février : Pyongyang annonce avoir fabriqué des armes nucléaires d’autodéfense.

- 19 septembre : lors de négociations à Six, le Nord accepte de cesser son programme nucléaire et de revenir au TNP, en échange de garanties diplomatiques sur sa sécurité et d’une aide énergétique.

- 9-11 novembre : échec d’un nouveau round de négociations, le Nord insistant sur la levée, par les États-Unis, d’un gel de comptes financiers à Macao.

 

- 2006 -

- 9 octobre : premier essai nucléaire de la Corée du Nord.

- 5 juillet : essais de lancement de sept missiles, dont un Taepodong-2 (longue portée), qui explose en vol après 40 secondes.

 

- 2007 -

- 13 février : le Nord accepte d’entamer le démantèlement de son programme nucléaire et d’accueillir des inspecteurs de l’AIEA, en échange d’un million de tonnes de carburant et de son retrait de la liste des États qualifiés de terroristes par Washington.

- Juin et juillet : reprise des livraisons de carburant et retour des inspecteurs à Pyongyang. L’AIEA annonce que le complexe nucléaire de Yongbyon a été fermé.

- Octobre : 2e sommet entre les deux Corées, après celui de 2000.

Pyongyang accepte de déclarer tous ses programmes nucléaires et de les démanteler d’ici fin 2007. Le négociateur américain annonce que les Six sont parvenus à un accord « très complet ». Le démantèlement démarre en novembre.

Lire la suite de l’article sur courrierinternational.com

Le cas nord-coréen, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1362657
    le 06/01/2016 par Raynix
    La Corée du Nord et le nucléaire

    Encore un pays qui échappe à la toute puissance de l’empire américano-sioniste.

    Les calomnies médiatiques sur ce pays ne devraient pas tarder à commencer...ou plutôt à continuer de plus belle.

     

    • #1362693
      le 06/01/2016 par ras
      La Corée du Nord et le nucléaire

      Continuer en effet... sur des émissions débilisantes de notre civilisation on s’amuse a le traiter de dictateur, pourquoi pas me direz vous mais pour autant ces idiots n’en profitent pas pour méditer sur nos gouvernements
      tout comme "il a forcé à porter un style de coupe de cheveux" mais pareil ils ne font pas de parallèle avec le système qui vous rentre dans un moule aussi (coupe, mode etc...)

      je me dis tant que des pays comme la Corée du nord existent ça contrebalance avec des pays comme les usa, vu que l’équilibre parfait n’existe pas
      les seuls apte a juger ce pays sont les coréens eux mêmes


  • #1362681
    le 06/01/2016 par goy pride
    La Corée du Nord et le nucléaire

    Le monde serait triste sans la Corée du Nord ! Félicitations monsieur le président ! Un grand pas pour la paix !


  • #1362684
    le 06/01/2016 par Georges 4bitbol
    La Corée du Nord et le nucléaire

    "L’axe du mal", ce sont ceux qui font les listes. Je ne connais pas la Corée du nord, mais elle n’a pas alimenté pour profit les 2 guerres mondiales, n’a pas napalmisé le Vietnam, le Laos, pulvérisé les civils Japonais, Allemands, instauré le chaos en Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Ukraine, sans omettre tous les coups tordus de la cia depuis sa création. Le nombre de morts du à "l’axe du bien" est proportionnel à la propagande dont il jouit.

     

    • #1362817
      le 06/01/2016 par ras
      La Corée du Nord et le nucléaire

      Vous remarquerez que l’on incendie des pays dans l’hypothèse qu’ils pourraient déclencher un conflit : Corée du nord, Iran, Cuba hier...
      Même récemment la Russie pour engager une action armée a fait des semaines de mise en bouche

      Hors comme vous l’avez bien dit d’autres en déclenche depuis des lustres ouvertement sans ce soucier de quelques protocoles qui soit et évidement ils n’ont rien


  • #1362747
    le 06/01/2016 par kbouadi
    La Corée du Nord et le nucléaire

    Un exemple a suivre pour la lybie, l’irak, la syrie ...et surtout l’Iran.
    Le franc parle de ce petit pays qui a mis son peuple a l’arbi d’un carnage otanesque qui aurait ete sans nom, si ce peuple ne s’etait pas arme jusqu aux dents.
    Dans un monde ou la brutalite de l’empire et des ex-forces coloniales infeodees (France, UK, ...), est sans limites, seule une politique de securite sans ambiguities et sans faux-semblants permet de garantir la securite nationale face a ses criminels.
    Si l’irak de Saddam avait eu la bombe a hydorgene et les vecteurs de livriason, son peuple n’aurait pas ete martyriser, pas plus que la syrie ou la lybie.

     

    • #1362981
      le 06/01/2016 par awrassi
      La Corée du Nord et le nucléaire

      C’est ce que je dis toujours : un pays sans bombe atomique est un pays inféodé. De Gaulle a libéré la France de l’Otan et des USA en la dotant de l’arme nucléaire ; c’est grâce à lui (paix à son âme) que personne n’ose pointer l’attaquer directement.


    • #1362985
      le 06/01/2016 par Elodie
      La Corée du Nord et le nucléaire

      Sans parler de la Serbie ...

      C’est une remarque que je m’étais faite depuis bien longtemps : seule la bombe atomique juchée sur un missile intercontinental peut protéger désormais les petits états des agissements des grands. C’est la raison pour laquelle on cherche à entraver l’Iran sur ce chemin ...


  • #1363165
    le 06/01/2016 par Phosphore blanc
    La Corée du Nord et le nucléaire

    Bizarrement, ils ne l’ont pas encore accusé "d’antisémitisme" ?

     

    • #1363419
      le 06/01/2016 par Christophe
      La Corée du Nord et le nucléaire

      Peut-etre par ce qu’il n’ya pas des sémites en Corée du nord ? Quand l’empire du bien parle mal d’un pays, ce que celui-ci est dans le bon chemin.


  • #1363533
    le 07/01/2016 par Sergio
    La Corée du Nord et le nucléaire

    Maintenant que la Corée du Nord possède sa Bombe H,va-t-on oser les « démocratiser » ?....