Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Cour des comptes épingle le train de vie de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes

L’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD) regroupe 44 000 praticiens. Dans son rapport annuel, la Cour des comptes conseille à l’Ordre de « retrouver le sens de ses missions de service public ».

« La gouvernance de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes se caractérise par un défaut de représentativité et de renouvellement des instances dirigeantes ainsi que par l’absence de contrôle sur son mode de fonctionnement. De ce fait, l’Ordre a délaissé une partie de ses missions d’organisation et de contrôle de la profession dentaire au profit de la défense d’intérêts catégoriels qui ne lui incombe pas. L’aisance financière que lui procure une augmentation continue des cotisations a favorisé de graves désordres dans les comptes et la gestion. »

C’est ainsi que la Cour des comptes résume son rapport sur l’Ordre national des chirurgiens dentistes, organisme de droit privé chargé (en théorie) d’une mission de service public.

En 2015, les 19 membres du conseil national ont touché plus de 600 000 euros d’indemnités, dont plus de 400 000 euros pour les 8 membres du bureau (50 000 euros par tête de pipe). Ceux-ci bénéficient d’un appartement de fonction, et toutes les charges sont payées par l’Ordre, « jusqu’aux factures de blanchisserie du linge de maison », ce qui équivaut à plus de 100 000 euros par an.

La Cour précise que « l’avantage en nature que constituent ces logements n’est ni déclaré ni réintégré dans les rémunérations des conseillers. S’il peut se justifier pour les conseillers domiciliés en province, qui se rendent deux jours par semaine à Paris, il est sans fondement pour les trois membres du bureau qui habitaient Paris ou la région parisienne au cours de la période contrôlée. »

L’ex-président de l’Ordre, Christian Couzinou, est dans le viseur de la Cour, qui lui consacre un encadré spécial :

« Les indemnités servies au président de 2009 à 2015

Le président de l’Ordre, chirurgien-dentiste retraité depuis le 31 décembre 2008, s’était fait embaucher en avril 2009, pour un salaire de 150 € nets par mois, comme « assistant dentaire » 58 par un confrère. En réalité, son contrat, qui ne comportait qu’une obligation d’une demi-journée de travail par semaine, avait surtout pour effet de lui permettre de continuer à percevoir les indemnités ordinales au taux maximum, le montant alloué aux actifs (605 € en 2015) étant supérieur de 30 % à celui alloué aux retraités (462 €). Son complément de revenu a atteint 107 000 € sur la période. Il y a mis fin lorsqu’a cessé son mandat de président du conseil national de l’Ordre en juin 2015. »

Certains conseils locaux sont également épinglés par la Cour des comptes, notamment pour leur organisation de « réunions confraternelles »...

« Certains conseils locaux organisent des voyages d’agrément, tous frais payés, pour les conseillers. Le conseil départemental du Loiret a ainsi organisé des séjours dans des villes thermales, avec les conjoints, à Vichy en 2012 pour 18 participants et près de 9 000 €, à La Baule en 2014 pour 21 participants et un coût de 14 000 €.

En juin 2012, le président et les membres du bureau du conseil départemental de l’Isère ont, quant à eux, séjourné quatre jours en Corse, près de Porto-Vecchio, aux frais de l’Ordre. Ce voyage, réalisé sous couvert d’une « réunion confraternelle » avec les membres du conseil départemental de l’Ordre de Corse du Sud, a, en réalité, été conçu et organisé comme un voyage d’agrément : présence de conjoints, traversée depuis le continent avec des motos, hôtel de charme à 150 km d’Ajaccio où se trouvent les locaux du conseil départemental de l’Ordre. »

Le rapport pointe également les petits cadeaux matériels concédés par l’Ordre :

« La pratique des cadeaux, achetés sur les fonds de l’Ordre, et donc au moyen des cotisations ordinales, en faveur des conseillers, des membres de leur famille ou parfois des salariés, est extrêmement répandue : grands vins, coffret « Relais et châteaux® » d’une valeur de plusieurs milliers d’euros, bijoux et accessoires de haute couture, pulls en cachemire, montre sertie de diamants, ordinateurs, stylos de grande marque, soins de thalassothérapie et autres chèques cadeaux sont offerts avec prodigalité. Les ordinateurs portables attribués systématiquement aux conseillers nationaux, qui ne font l’objet d’aucun recensement, d’aucun amortissement et d’aucun déclassement, ne sont jamais restitués à l’Ordre en fin de mandat. »

En 2016, la cotisation d’un dentiste à l’Ordre est fixée à 457 euros (+ 14,25 % entre 2009 et 2016). Il est à noter que l’Ordre possède près de 30 millions d’euros de placements financiers.

À lire, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Question de gestion pas très étonnant quand on connaît ceux qui sont à la tête .


  • Ça explique en partie pourquoi les "sans dents" vont le rester.

    Ces gens sont responsables de la détérioration et de l’état de santé déplorable d’une grande partie de la populace.
    Une mauvaise denture a des conséquences incroyables.

    On peut ajouter à ça les scandales qui sortent régulièrement pour des soins abusifs pour siphonner la SS ou les mutuelles...

    L’expression populaire c’est bien : "menteur comme ..." ?

     

    • Encore une fois mes amis, vous tombez dans le panneau. pourtant le système utilise toujours les mêmes méthodes.
      Ce rapport à charge contre l’ordre des dentistes est encore un moyen de jeter la profession, qui se met en colère, à la vindicte populaire.
      Comme le dit souvent Soral : "je ne crois pas au hasard du calendrier"
      Je vous invite à vous renseigner sur ce qui se passe actuellement entre dentistes et le Système Etat (Marisol Touraine)/ Secu (et ne comptez pas sur les merdias pour le faire à votre place) : Manif, grèves des praticiens prévues bientot.
      Si les sans-dents de Hollande existent, ce n’est pas la faute des dentistes.
      Le système constitué de "politiciens (surtout de gauche)/ Mutuelles et Assurances/ média" fait en sorte de foutre la zizanie entre le peuple et leurs soignants depuis des décennies, et pendant ce temps les lois votées sont toujours en faveur de l’enrichissement des puissants (ni pour la santé des gens, ni pour les soignants).


    • Il est certain que le système n’en a rien à faire des "sans dents", et que même il les fabrique.

      Les tarifs prohibitifs de certains soins ou prothèses sont du seul fait des dentistes.
      Proposer à quelqu’un qui n’a pas un rond une vis en inox et son chapeau en céramique pour 3500 Euro ... ça fait cher le kilo, même si on y ajoute, soyons très très large, 3 heures de travail.


    • Salut,

      Lorsqu’un pâtissier vend un gâteau 23euros, les œufs, la farine, le temps de travail ont coûte combien ?

      Ce qui coûte cher, ce sont les nombreuses machines, les "petits matériels" type fraise, le loyer, ect.

      Comptez 12 000 euros par mois de coûts de fonctionnement pour un cabinet sans personnel.

      Dentiste est un métier financièrement à risque. Si vous avez peu de clientèle, il faut quand même payer les 12000 euros de charge ... Si vous ne pouvez pas travailler à cause du mal de dos, c’est tant pis ...
      Il n’y a pas de séparation entre patrimoine privé et professionnel, autrement dit vous être ruiné.


    • C’est faux.Pouet.

      Cela explique pourquoi les cotisations obligatoires des dentistes au Conseil de l’Ordre sont si chères (presque 200€ de plus que pour le Conseil des Médecins).

      De quels gens parles tu ?
      Ceux concernés par l’article ont une mission auprès de la profession des Chirurgiens-Dentistes, comme le gouvernement l’a auprès des Français. Visiblement ils ont choisis de s’occuper d’autre chose (en prenant l’exemple venant d’en haut ?).

      Tu craches sur les dentistes qui soignent selon des règles imposées par la Sécu càd les "sans dents" ont des SOINS GRATUITS en France(remb sécu:70% +mutuelle 30%=100%).

      Par contre le prix des prothèses est libre,Comme le dentiste est de sa poche pour les soins car le remboursement est inférieur au cout, le dentiste se rattrape sur la prothèse (on ne peut pas faire autrement, et c’est en accord avec la Convention signée avec la CPAM) . Les tarifs sont censés respecter le "tact et la mesure"comme il est dit dans la formule consacrée. Après, la malhonnêteté est dans toute la société.

      Cordialement.


    • Rémi Pierre > Ta comparaison n’a pas de sens, un pâtissier ne touchera jamais le salaire d’un dentiste, qui au passage ne risque pas de se retrouver à la rue vu qu’il faut au moins 1 mois d’attente pour trouver un RDV. Un dentiste n’a pas ni besoin ni l’obligation d’avoir du personnel (premier coût largement devant les machines ou le loyer/crédit), n’a pas de denrée périssable etc.

      Tu parles de mal de dos, tu me diras pourquoi et combien de fois un dentiste dois se baisser et quel est son train de vie...Ne pas comparer bêtement les métiers entre eux qui n’ont rien à voir pour justifier des pratiques discutables.


  • ça ne m’étonne pas ce sont des escrocs patentés ,
    non seulement en temps normal , ils gagnent super bien leur vie mais
    quand ils font des soins hors contrat S.Sociale , ils majeurent leurs prix
    de trois à dix fois ce que ça mérite , alors que déjà la S.Socale rembourse
    de moins en moins .

    Ces marchands de santé , n’ont aucun scrupule....se soigner c’est un
    véritable sacrifice budgétaire pour les petits moyens que nous sommes.....


  • Le Canard Enchaîné va-t-il se saisir de cette affaire ?


  • Ce sont surtout les prothèses qui coute horriblement cher !

    Je ne voudrais pas faire de tort aux dentistes français , mais il est vrai que cela coute cher , trop cher même , voir impossible de se faire soigner les dents en France , dès lors qu`il faut une prothèse ! Ou bien il faut être aisé ... comme flamby .
    Les prothèses sont très mal remboursées , même avec une complémentaire . Il n`y a que les soins qui soient bien remboursés .

    Par ailleurs , le tourisme dentaire existe , certains vont dans les pays de l`Est , ou en Afrique du Nord (Maroc , Algérie , etc ...) c`est d`ailleurs un algérien qui m`a parlé de ça un jour , me disant qu`il se faisait soigner les dents lors de vacances au bled . C`est beaucoup beaucoup moins onéreux qu`en France (implants , pivots , couronnes etc...) , bien que cela ne soit pas remboursé par la sécu’ !

    Et n`allez pas croire que les chirurgiens dentistes dans ces pays-là sont des charlatans , ils ont le même savoir et le même équipement qu`en France et l`hygiène est la même .

     

    • Bonjour,

      Pour le tourisme dentaire, je vous recommande de rechercher des cabinets qui marchent bien malgré leur situation en arrière-pays.

      Cordialement.


    • Ça me fait de la peine de lire des commentaires d’un aussi bas niveau sur ER. J’ai pas envie de m’étendre sur le sujet, ce n’est pas le lieu. Je vais être bref.
      Pour commencer les dentistes à l’etrangers, pays de l’est, nord afrique, ont un meilleur niveau de vie que les dentistes français.
      Deuxièmement, le niveau de connaissance n’est pas le même non plus. Je fais des cours dans tous les pays. USA, canada, italie...très peu de nord africain, d’hongrois ou d’ukrainiens.
      Peut etre que leur équipement est équivalent au notre, mais acheter du bon matériel n’a jamais été suffisant. Il ne suffit pas de racheter les instruments d’un tatoueur pour le devenir soi même.

      Enfin, le prix des protheses est équivalent à ceux de l’allemagne, italie...les soins eux par contre sont 3 à 4 fois moins chere. Les patients français se plaignent quand même.


    • @Dentiste , je vous trouve quelque peu suffisant ...


    • Hého les gars, on ne parle pas des dentistes dans l’article mais de leurs conseil de l’ordre... Conseil mis en place pour taper sur les dentistes... comme les autres conseils de l’ordre (médecins, kinés,etc.). Ces gens ne représentent aucunement les professionnels de santé mais se servent de leurs cotisations pour mener la grande vie !
      Ne nous égarons pas, les professionnels de santé font tous pour la majorité de l’excellent boulot et sont soumis comme chacun de nous au dictat de nos dirigeants !!!
      Quand au tarifs, ils comprend la main d’oeuvre, le matériel mais aussi le risque de l’intervention.
      Il est curieux de voir le nombre de gens prêt à débourser des fortunes pour le dernier smartphone et grincer des dents quand il s’agit de soigner... ses dents !


    • Il est vrai que les prothèses coûtent très cher mais ce n’est certainement pas à cause de ceux qui les fabriquent... Il est normal qu’un dentiste fasse payer un prix décent un geste médical qui nécessite des compétences pointues et un investissement en matériel conséquent, il est moins normal qu’il revende aux patients des objets fabriqués par d’autres (des petites mains très qualifiées pour ce travail précis mais pas spécialement bien payées) et qu’il achète pour pas grand-chose. Surtout quand on sait que sa contribution à la réalisation de la prothèse (la prise d’empreintes) est souvent traitée par-dessus la jambe... demandez donc aux prothésistes.


  • Je me lave les dents après chaque repas, si bien que cela fait plus de dix ans que je ne suis pas allé chez le dentiste.


  • Ce sont des mafieux je peux le confirmer !
    En plus de racketter les dentistes avec leurs cotisations obligatoires , Ils passent leur temps a les menacer ( certains praticiens uniquement pas tous ) ils ont le pouvoir de tuer la carrière d’un dentiste en lui interdisant de travailler ! Mais d’autres par contre ne sont bizarrement jamais inquiétés .
    Un dentiste ( qui est aussi avocat ) en a fait les frais !
    Tenez vous bien , il a été radié a vie ! Non pas parce qu’il a commis une faute professionnelle en tant que dentiste, (il était très apprécié de ses patients ) mais parce qu’il a eu le culot de demander la publication des comptes du conseil de l ’ordre des dentistes en tant que cotisant !! c’est clairement des méthode mafieuse et de l’abus de pouvoir de la part d’une officine qui ne défend ni ne protège personne a part ses propres" conseillés".
    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/...

     

  • Décidément Alain Soral et ER ont encore beaucoup de travail à faire pour changer les mentalités !!!
    Je me permet de rappeler à ceux qui postent des commentaires haineux contre les dentistes n’ont rien à faire sur "Egalité Réconciliation". Il ne peut pas y avoir de réconciliation au sein du peuple français tant que certains continueront à cracher leur fiel contre d’autres à cause de leur origine, couleur, métier, religion...
    Le métier de dentiste demande 6ans d’étude minimum , et une habilité manuelle pour exercer cet art (d’où la comparaison avec le boulanger qui est aussi un artiste dans son domaine).
    Le problème du cout élevé des soins dentaires en France colporté par nos grands medias qui nous disent toujours la vérité, a été créé par l’Etat, par la crédulité des dentistes qui ont fait confiance au même syndicat qui a signé toutes les conventions de la sécu pendant des décennies.
    Si les soins sont chers c’est parceque les salaires sont minables.
    Si les dentistes demandent une revalorisation des tarifs c’est parcequ’ils ne considèrent pas la santé de leurs patients comme une marchandise (Centres dentaires lowcost). La cour des comptes (la mafia politique donc) s’attaque à l’ordre parceque ce dernier a combattu les produits que les ultra-libéraux voulaient imposer en France : les centres lowcost, une université privée Portugaise qui aurait permis un dumping social dans la profession pour l’écraser.
    L’oligarchie utilise le dumping social dans tous les secteurs économiques ( y compris la santé) pour écraser toute résistance qui prônerait les valeurs travail et respect de la dignité humaine. Tout comme de nombreux confrères,Je ne considère pas la santé dentaire de mes patients comme une marchandise. Je n’ai pas fait d’études économiques mais je sais ce que demande un soin de QUALITE. Dites-vous bien que les praticiens sont le dernier rempart qui se dresse encore devant les financiers, labo pharmaceutiques et les assurances, avant que la santé des français ne deviennent une marchandise.
    Discutez avec votre dentiste et ne tombez pas dans le piège de l’oligarchie.