Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France envoie de l’aide médicale en Syrie grâce à un accord avec la Russie

La France et la Russie ont lancé dans la nuit du 20 au 21 juillet une opération humanitaire conjointe vers la Syrie, à destination d’une enclave rebelle reprise par Damas en avril. Une première dans le conflit qui ravage le pays depuis 2011.

 

 

Une importante cargaison d’aide médicale est acheminée vers la Syrie grâce à une coopération franco-russe. L’avion russe, parti de Châteauroux a rejoint une base militaire russe avant d’être envoyé dans la Ghouta orientale.

 

En lien, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Effectivement, c’est très différent que d’envoyer des missiles. Le message est aussi clair que surprenant et comme l’a parfaitement décrypté Francis Cousin, l’état profond US et ses relais en Fronce occupée ne peuvent tolérer le moindre signe de défection.


  • Peut-être que ce symbole d’une possible nouvelle alliance franco-russe nous en apprend plus sur le Banalgate qui viserait un Macron possiblement plus pragmatique et moins soumis qu’il en aurait l’air.

     

  • Et pendant ce temps, Daesh exécute plus de 200 syriens... on fournit donc de l’aide à ces assassins... à quoi joue la Russie ?


  • Voici le fond de l’affaire Benalla.

    Macron se fait taper sur les doigts par l’état profond américain et ses réseaux Stay Behind en Europe parce qu’en se rapprochant de Poutine il omet qu’il a été mis en place pour répondre aux attentes de l’OTAN et de l’état profond : défaire la Syrie et éloigner l’Europe de la Russie.

    Première étape : on met à nus ses petits arrangements avec la légalité.

    Si son affaire Benalla ne le remet pas dans la ligné définie par ses maîtres qui l’ont mis au pouvoir, la seconde étape sera une reprise des attentats en France. Si l’OTAN a rapatrié ses jours-ci ses mercenaires terroristes "casques blancs" en Europe, dont un bon groupe en France, ce n’est pas pour des raisons de villégiature...

     

  • Et si l’affaire Benalla était lié aux relations que Macron entretient recemment avec la Russie et l’Iran ?


  • Cet ancienne enclave "rebelle" est imprégnée par le wahhabisme à en juger la tenue des femmes venue chercher l’aide humanitaire. L’armée syrienne a gagné une bataille, mais la guerre idéologique n’est pas terminée.

     

    • Le simple foulard n’a rien du wahhabisme, c’est une injonction faite au femmes, vous pouvez la trouver dans le coran. Par contre l’accoutrement du type tente Trigano est effectivement source de wahhabisme.


    • @Pitchou
      Erreur mon cher ami. Le foulard a tout à voir avec le wahhabisme et la peur surtout. Quand on a peur, on arrête de se projeter sur l’avenir et on fait un retour vers le passé naturellement. Le retour aux racines est une tentative de survie qui souvent n’est pas la bonne solution. Un arbre peut sacrifier beaucoup de ses branches ou arrêter sa croissance pour préserver ses racines, s’il se sent en danger. Quant à l’injonction faites aux femmes de porter le foulard, elle n’existe pas dans le Coran mais dans les hadiths et provient plus d’une tradition liée au mode de vie bedouin et tribal, mais aussi aux sociétés du type féodal où dérober sa femme ou ses femmes au regard de la populace est un signe de distinctions qui séparent les riches des pauvres dont on fait des femmes de ces derniers des prostituées ou des servantes et parfois, seulement parfois, des femmes distinguées. Je ne suis contre personne et encore moins contre les femmes qui portent le foulard, mais je n’aime pas les bobards. L’habit avait toujours été un signe de distinction et a toujours eu un sens. Et il le reste. Si on a encouragé l’islamisme ou l’islam politique, c’est pour faire des musulmans des êtres différents pour mieux les écraser parce qu’on ne peut pas être solidaire avec des êtres qui nous sont différents à moins d’avoir un grand esprit de tolérance, ce qui n’est pas évident. J’avoue que l’astuce a bien marché. On ne cherche la puissance que pour en imposer aux autres. D’ailleurs on constate bien que l’islam politique n’empêche pas la boulimie consumériste et la renforce par contre encore plus.


  • Maintenant il faut soutenir le Goy Macron et le pousser à sortir du réseau americano-sioniste !


  • Toutes ces analyses liant cette cargaison humanitaire et "l’affaire Benalla" font l’erreur suivante : leurs auteurs imaginent être plus lucides que Macron.

    A mon avis, Macron savait à l’avance ce qui allait lui tomber dessus.
    D’où, sa résistance plutôt efficace au blitzkrieg médiatique, parce qu’elle était déjà préparée.

    Par contre, Patrick Drahi commence juste à comprendre ce qui va lui tomber dessus.

     

    • "Toutes ces analyses liant cette cargaison humanitaire et "l’affaire Benalla" font l’erreur suivante : leurs auteurs imaginent être plus lucides que Macron"

      Est-ce qu’un Hollande qui rompt le contrat mistral ( payement et construction effectués) en ne les livrant pas et qui juge Poutine négativement serait le même qui aurait fait atterrir un antonov sous pavillon russe en France ?
      Macron, contrairement à Hollande, admet que la Russie combat réellement le terrorisme, et là, il le montre. Et c’est déjà trop.



    • Macron, contrairement à Hollande, admet que la Russie combat réellement le terrorisme, et là, il le montre. Et c’est déjà trop.



      Quel terrorisme combat-elle la Russie ? Après tant de guerres et de morts et la dernière évacuation par Israël des casques Blancs, vous en êtes encore à une conception manichéenne du terrorisme. Le terrorisme fait partie de la stratégie de la guerre Occidentale ou de sa branche mondialiste contre le reste du monde. La Russie ne combat pas le terrorisme mais combat pour sa propre survie.


    • @vaurien

      L’important c’est la manière dont la Russie mène ce combat de survie :

      Macron légitime le combat d’une Russie qui est elle-même alliée, sur le terrain de ce combat, à l’Iran des Ayatollah, à la Syrie de Bachar Al Assad et au Hezbollah. Macron peut donc sembler, dans le même temps, légitimer ces derniers que l’Empire a eu un mal de chien à peindre en terroristes ces 40 dernières années.

      Un genre d’égalité et réconciliation à échelle internationale.

      Cordialement.


  • Apres leurs avoir envoyé pendant 7 ans des terroristes et des bombes ,vite un petit pansement humanitaire afin de décrocher quelques contrats bien juteux maintenant que le plan israélo-otanesque a pratiquement échoué il faut vite se ranger du côté du vainqueur ! Mais le joueur d’échecs de Moscou est passé maître dans l’art de retourner ses ennemis et de les amener à se bouffer entre eux , ont le vois bien avec Erdogan et ses "amis" israéliens et us mais aussi avec Macron et la secte qui l’a installé à l’Elysée et qui apparemment n’apprécie pas trop son flirt intéressé avec Poutine et à travers lui Assad et L’Iran ! Alexandre Bamboula n’est que la mèche servant à allumer la bombe qui va degager la marionnette qui grisée par le pouvoir se decouvre des velléités d’indépendance !!


  • Le croissant rouge syrien : je connais de près. Une organisation super pro. Efficace et respectée de tous sur le terrain. Pas comme les nations unis ou les casques blancs de Fabius.


  • Super !!! ca change des livraisons d’armes aux modérés ...


  • Comme tout le monde le constate ,Macron a changé de position ,il admet que la Syrie ne peut pas se faire sans Bachar El Assad
    La reforme constitutionnel ,ce changement de position fait qu’il est devenu l’homme à abattre.
    D’apres ce que dit Asselineau la nouvelle monture constitutionnel imposera la partition de la France en province
    Si la partition de la France forme des régions autonome en électricité ,en agriculture par exemple alors nous avons affaire à des Euro région par exemple chaque partie aura sa propre centrale nucléaire , ou chaque région aura sa propre langue etc...
    Il est possible que cette reforme constitutionnel soit un Cheval de Troie.
    Il faut que E&R se penche sur cette réforme :Maître Viguier ,un commentaire sur cette réforme ?
    Il est possible que la propotionnalité soit à un os à ronger
    Affaire à suivre !


  • Et l’oligarchie en veut beaucoup à Macron d’ou cette acharnement contre lui avec l’affaire Benalla

     

  • Avec un bombardement français au préalable ?


  • Qu’ils se méfient des vaccins français !


  • #2013380

    La France suce car elle espère pouvoir prendre part à la reconstruction.

    J’espère de tout mon cœur que la Syrie interdira tout marché de reconstruction à la France sionisée.

    En souvenir de ces sept années de douleurs dont la France (pour ce qui nous concerne) est responsable.

     

  • C’est bizarre ,je n’ai pas vu Fabius sur le tarmac .

     

  • Francis Cousin avait donc vu juste ?


  • Quand est-ce que la France enverra de l’aide médicale en France ?

    Les hôpitaux, on en est où ? Le nombre de lits, avec les patients qui attendent dans les placards et sur le sol ? Les urgences incapables d’intervenir sur certains patients avant plusieurs heures ? Les médecins qui se barrent des campagnes ? Le déremboursement progressif de tous les médicaments ? Le personnel médical à bout, malmené par l’État comme par les alcoolos et autres toxicos ? Les "sans-dents" (ça veut dire ce que ça veut dire) ? Les SDF qui crèvent dans les rues ?

    La priorité pour la France, c’est une opération humanitaire en Syrie ?

     

    • " Quand est-ce que la France enverra de l’aide médicale en France ? "

      Je suis bien entendu d’accord avec vous quant à l’états déprimant des hôpitaux en général. Mais il semble vous échapper que la France (Macron) a d’abords envoyé, en Syrie, le 14 avril de cette même année ( je m’en souviens c’est l’anniversaire du jour de la naissance il y a deux ans de mon chat, il s’appelle Spoutnik) ses avions, cinq frégates et douze des 100 missiles de la coalition (prétexte chimique), sur une armée syrienne fatiguée depuis sept à vaincre des contras venus du monde entier, sans compter des possibles forces spéciales sur le terrain. Il est vrai qu’il s’agissait plus d’une opération de communication pro-US sans pertes humaines ou presque.
      C’est d’ailleurs plus rapide que l’envoi des pansements, c’est vrai, mais c’est moins efficace que ces dernières en matière de crédits retrouvés. Car il a bien fallu que les Syriens et les Russes acceptent ces pansements et ça c’est bon la France.


    • Vous avez raison.


  • Macron essaie t-il de se dédouaner auprès des entreprises françaises qui n’ont pas le droit de se déployer en Syrie à ce jour ? Bachar n’a pas digéré le rôle de caniche des politiques français auprès des anglosionistes !


  • Merci Président Poutine !


  • Quelque chose de similaire est peut-être en discussion entre Allemagne et Russie.

    Il y a trois jours, Lavrov est passé à Berlin prendre un thé avec Angela.
    Il était accompagné du Chef d’Etat-Major russe, le général Valery Gerasimov.
    Etonnant, non ?

    cf Reuters du 24 Juillet "Merkel meets Russia’s head of military staff, Lavrov"


  • La guerre de Syrie devrait terminée depuis longtemps !
    Trop simple de venir les aider alors que peu de temps avant et après
    on envoie des missiles sur la population.Cette guerre doit cesser et des arrangements peuvent être trouvés mais non, rien n’est réellement tenté.
    De l’argent et toujours de l’argent. J’éprouve un immense dégoût mais je suis bien consciente que beaucoup de personnes sen "foutent".


  • Et qui paye ? hein qui ?
    C’est les labos qui sont contents , les français n’en veulent pas , bon bah y a qua les envoyer en Syrie , on fera d"une pierre deux coups comme d’ab .
    Content pour eux quand même .
    Bon après faut arrêter ! ça va pas plaire à Bibi ....


Commentaires suivants