Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France plongée dans le noir cet hiver à cause des Allemands ?

L’arrêt de réacteurs nucléaires allemands représente une "menace réelle" de pannes d’électricité cet hiver en France, avertit le cabinet de conseil Capgemini dans son étude annuelle sur l’énergie en Europe publiée mercredi.

"Il existe une menace réelle sur la continuité de la fourniture électrique pendant l’hiver 2011-2012 et les hivers suivants car les pointes de consommation augmentent d’année en année", souligne la société française de services dans son "Observatoire européen des marchés de l’Énergie" de 85 pages.

Exportatrice d’électricité durant presque toute l’année, la France est néanmoins importatrice lors des grands pics quotidiens l’hiver -notamment autour de 19h.

A cause du chauffage électrique, l’Hexagone est aussi le pays d’Europe dont la consommation augmente le plus par grand froid : pour chaque degré de température extérieure en moins, 2300 mégawatts de puissance supplémentaire sont nécessaires, soit plus de deux réacteurs nucléaires, selon le transporteur d’électricité RTE.

"Les hivers froids, comme ça a été le cas l’hiver dernier, on a importé jusqu’à 8000 mégawatts, essentiellement d’Allemagne. Or cette énergie ne sera plus disponible", dit à l’AFP Colette Lewiner, directrice internationale du secteur de l’énergie chez Capgemini.

L’Allemagne sera importatrice nette d’électricité cet hiver en raison de l’arrêt de huit de ses 17 réacteurs décidé au printemps dans la foulée de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon.

"Est-ce que pour autant on aura des pannes, ce n’est pas sûr, heureusement. Ca va dépendre du froid, du fonctionnement des réacteurs nucléaires en France, qui s’est beaucoup amélioré, de la disponibilité des moyens de production ailleurs, je pense par exemple que l’Allemagne fera plus tourner ses centrales à charbon", souligne l’experte.

Avant d’être contraint à d’éventuelles coupures maîtrisées, RTE peut encore recourir à des contrats d’effacement auprès de clients industriels ou lancer des appels au civisme comme c’est déjà le cas en Bretagne, une des régions les plus difficiles à alimenter électriquement.

"Mais on est dans un contexte qui est plus inquiétant", dit-elle, en soulignant que l’Allemagne et la Belgique sont avec la France les plus exposées.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avec l’Europe actuelle, on va inventer un nouveau terme : les pays en voie de sous-développement !! ;)

    Allez faut mieux en rire, c’est tout ce qui nous reste...

     

  • L’or, la pierre... De mauvais investissements. LES PULL-OVER ! Voilà dans quoi il faut investir !


  • Hein ? je croyais que c’est EDF qui vendait son electricte a l’allemagne et a l’angleterre ? Soit disant la france a le meilleur systeme electrique d’europe et est a la pointe de la technologie electrique, j’ai un bac pro electrotechnique et on m’a gave pendant des annees avec la tech. francaise...

     

    • tout a fait d’accord avec toi . A n ’y rien comprendre .

      Avant de couper les particuliers, il y a plein de luminaire dehors qui ne servent à rien d’autre qu’a réchauffer la planète ! éteignons les et on aura largement assez de jus pour se chauffer . Mais non , ils vont éclairer Paris et laisser mourir de froid le campagnard .


  • Dans ce cas, j’espère un fort accroissement du réchauffement climatique et des pets de vaches.

     

    • Malheureusement le réchauffement climatique (il existe ne vous voilez pas la face, la seule question est "est-elle
      due à l’activité humaine ?") n’entraînera certainement pas une hausse des températures chez nous...
      Notre facture d’électricité n’a pas fini de crever le plafond.
      .
      Un climatologue.


  • "Je pense par exemple que l’Allemagne fera plus tourner ses centrales à charbon" C’est ça la solution des écolos à la sortie du nucléaire ? La question n’est plus de savoir si on se fout de notre gueule, mais dans quelle mesure ?


  • Un chauffage électrique :
    - chauffe mal
    - assèche l’air
    - est extrêmement gourmand en énergie.

    Pourquoi alors - après nous avoir bassiné pendant 10 ans avec le soi-disant "réchauffement climatique" et le prétendu "développement durable" - avoir décidé que 80% des logements neufs seraient équipés d’appareils électriques ? Je n’y comprends rien, si quelqu’un a des pistes, je suis preneur...

     

    • J’en ai une :
      Tant que le manège tourne les enfants s’amusent...
      Pas besoin s’inquiéter si le bâteau n’est pas sous l’eau...
      Pas besoin de jambe tant que le cul de jatte rampe...
      pas besoin d’eau tant que les carottes poussent...
      Pas besoin de fourmis tant que la cigale chante...


  • Encore des mensonges, ils veulent augmenter les prix de l’electricité alors ils cherchent des justifications. C’est comme pour Internet, ils paralaient d’un soit-disant engorgement du reseau a cause des gros telechargeurs, en realité ils embobinent les gens credules avec des excuses bidon pour augmenter les tarifs.
    Comment expliquer que les fermeture de centrales allemandes penalisent la France au lieu de l’Allememagne c’est des conneries.

     

    • sur le point précis de l’augmentation du prix de l’éléctricitée qui sera "peut étre" expliqué par l’arrét de l’allemagne pour ce qui est de son exportation d’énergie...
      peut étre que je m’emballe ,mais il est de coutume de raconter depuis des années que la france exporte son énergie (le surplus produit par les centrales ect..) , donc ça tiens pas trop la route le "manque d’éléctricitée et son augmentation tarifaire pour causes de restrictions" .
      donc je rejoins à l’aise l’opinion de ceux qui soupçonnent ces fariboles "d’obligations de se serrer la ceinture" promulguées par les instances qui encaissent ..les pépétes.


  • 1 a cause des allemands ou a cause des mondialistes immigrationnistes qui dirigent l’europe ?
    la surpopulation par immigration massive des grandes villes europeennes a forcement un rapport avec ceci . 2 , le mouvement anti nucleaire qui sevit en europe agit pour le compte des etats unis
    les guerres du petrole et le lobbyng anti nucleaire vont de paire . pas de souveraineté politique sans
    souveraineté energetique .


  • C’est fou, l’humanité hors sol qui vient de franchir les 7mds d’individus est dans la merde, elle en a oublié les fondamentaux :

    Dans les pays chaud, priorité à l’eau.
    Dans les pays froid, priorité à un toit.


  • Le chauffage électrique est une hérésie :

    En période de "pointe" (hiver, avec chauffage électrique...), nos vieilles centrales nucléaires, et nos centrales à gaz (qui sont sensées compléter le nucléaire lorsqu’il ne suffit pas), ainsi que nos quelques barrages... Cela ne suffit absolument pas pour répondre à la demande d’électricité en France.

    Tous les hivers, en période de "pointe", on importe alors massivement de l’électricité allemande (leurs fameuses centrales à charbon dans l’ouest du pays) pour ne pas avoir de pénurie en France.

    Bref ! Si nos amis allemands ne nous vendent plus leur électricité carbonée (dont ils auront besoin pour remplacer leurs centrales nucléaires fermées), on ne pourra plus compenser le manque d’électricité sur le réseau français en "pointe". A part éteindre le chauffage électrique et la TV, les français n’auront pas d’autre choix !

    J’ajoute que le nucléaire ne contribue en rien à notre indépendance énergétique : cela fait plus de 15 ans que l’on ne produit plus d’uranium en France. Et depuis environ 30 ans on importe l’uranium du Niger (là bas, les français exploitent les mines d’uranium dans des conditions déplorables et dangereuses pour la population locale...) !


  • hum.. c’est reparti comme en 14 on dirait.. l’amitié franco allemande s’estompe.. lol


  • Prédictions que la qualité de service d’EDF ne serait pas au rendez-vous ?

    Donc ce cas on pourrait estimer que chaque client impacté serait en droit ne pas payer intégralement ce service défaillant ?


  • C’est des conneries tous ça ... A mon avis, c’est pour appuyer la campagne commerciale des entreprises comme Voltalis et consœurs. Leurs commerciaux font du porte à porte pour refourguer leur boitier espion ; j’ai reconduis un de ces arrogants dernièrement. ( le boitier, c’est un machin qui permet de couper les appareils électrique - dont le chauffage - soit-disant en en période de pic de demande - donc quand t’en a besoin !!! - ... et qui permet de générer un marché parallèle de l’électricité ou les spéculateurs pourront s’en donner à cœur joie )