Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France reste de loin le pays le plus "généreux" d’Europe sur les aides sociales

Selon un rapport du ministère de la Santé et des solidarités, la France est toujours le pays le plus généreux d’Europe. Un tiers du budget national est ainsi consacré à la protection sociale.

 

En France, le montant total des prestations de protection sociale (santé, retraite, famille, chômage) a augmenté de 1,8 % en 2017, soit 727,9 milliards d’euros, selon une étude de la DREES, le service statistique du ministère de la Santé et des solidarités, publiée le 20 juin.

Cette somme représente 31,7 % du PIB, contre 27,1 % en moyenne dans les pays voisins, ce qui a permis à la France de rester en tête des pays les plus généreux d’Europe.

En ajoutant les frais de gestion et financiers, les dépenses de protection sociale s’élèvent à 774,5 milliards d’euros.

D’après le rapport, les prestations pour les retraites correspondent à la plus grande partie du budget : 45 %, soit 331,1 milliards d’euros. Ce chiffre augmente de plus de manière modérée (+1,7 %) depuis plusieurs années en raison de l’évolution des effectifs des retraités, liée aux effets de la réforme des retraites de 2010 ainsi qu’au faible niveau de revalorisation des pensions.

Quant aux prestations destinées à la santé, elles représentent 35 % des dépenses (255,8 milliards d’euros) et sont en progression constante. Enfin viennent les prestations familiales (8 %), avec une augmentation en 2017 (+1,1 %, à 55,2 milliards).

Les dépenses pour l’emploi représentent 6 % des prestations versées, tandis que les dispositifs d’aide au logement représentent 3 %, en légère baisse (+0,8 %). Les prestations liées à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ont quant à elle augmenté de 5,9 % (23,1 milliards) en 2017.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Selon un rapport du ministère de la Santé et des solidarités
    Bah quoi, on dirait des cadeaux qu’on nous accorde avec une compassion infinie, bande de salopards ce ne sont que nos impôts et autres cotisations, vous devriez rappeler aussi dans vos statistiques qu’on vous fait vivre grassement, notre solidarité envers vous. Bizarre, ça n’apparaît pas, pourtant vous êtes un gros budget en comparaison à vos performances.


  • Et pourtant les Français ne cessent de se plaindre...
    Incompréhensible...

     

  • Ce n’est pas de la générosité quand c’est aussi mal géré et contrôlé.
    D’autre part, il est facile d’être généreux avec l’argent des autres... Il y a un léger problème démocratique : les priorités électoralistes des gouvernements ne sont oas celles des Français.


  • - La France est le plus mauvais pays européen - à l’exception de la Hongrie - pour la mobilité sociale, ses classes sociales sont très figées.
    - L’éducation nationale a de très mauvaise performance compte tenu de son budget et c’est une des causes principales de la faible mobilité sociale de la France.
    - Les écarts de revenus et surtout de patrimoines sont parmi les plus élevés de l’OCDE, avec une très forte proportion d’ultra-riches (relativement au PIB) dont la puissance financière est en grande partie employée pour maintenir leurs privilèges de classe.

    Le choix de la France est depuis bien longtemps celui des "bonnes œuvres" et de l’entretien de la dépendance des plus pauvres maintenus la tête juste hors de l’eau pour éviter les révoltes (paix sociale payée par les classes moyennes et qui permet à la France de conserver l’image de "pays des droits de l’homme") au détriment de la juste rétribution des aptitudes et des compétences (qui sont en grande partie gâchées au profit des pistonnés et autres héritiers du système).

    La plupart des "assistés" préfèreraient largement être reconnus et rémunérés pour leur travail et leur compétences que d’être maintenus dans la dépendances de cette aumône / "générosité"

    Pas de quoi pavoiser me semble t-il...

     

    • Très bon et quand on regarde de plus près on se rend compte que c’est toujours pourri.
      De loin c’est correct mais de près c’est affreux.



    • La France est le plus mauvais pays européen - à l’exception de la Hongrie - pour la mobilité sociale




      L’éducation nationale a de très mauvaise performance compte tenu de son budget et c’est une des causes principales de la faible mobilité sociale de la France.



      Sources ?


    • Faut toujours qu’il y en ait un qui balance un "source ?"
      T’as qu’à chercher, y a moultes articles qui traitent de l’éducation national en France, son budget gigantesque, son personnel pléthorique et son inefficacité notoire.


    • Zorg a écrit :



      La plupart des "assistés" préfèreraient largement être reconnus et rémunérés pour leur travail et leur compétences que d’être maintenus dans la dépendance



      Enfin quelqu’un qui parle avec un peu de mesure et se base sur le réel. Pour répondre à certains commentaires, je tiens à rappeler que parmi les gens aux RSA, vous avez des alliés.

      La population bénéficiaire du RSA n’est pas composée que de faibles niveaux d’étude et de feignasses : il y a aussi, tant en ville qu’en campagne, des profils atypiques coincés dans un système qui ôte toute possibilité de tirer son épingle du jeu.

      Quelqu’un a-t-il essayé d’utiliser son RSA à bon escient, pour faire des études universitaires par exemple ? C’est mission impossible. Renseignez-vous si vous ne me croyez pas. Statut RSA et étudiant incompatibles. Par contre, malheur à vous si vous avez l’outrecuidance de refuser la mission à l’abattoir du coin : boulot usant, payé au lance-pierres, agrémenté d’horaires décalés, de cadences infernales... Sans oublier l’assurance d’être toujours au RSA à la fin du contrat. Et si, oh joie, c’est d’un CDI qu’il s’agit, vous voilà coincé.

      La formation ? Laissez moi rire.
      Ces machines à engranger les subventions ont bien peu d’efficacité.

      Si vous êtes au RSA avec un profil atypique, deux solutions :

      1/ vous vous soumettez et mettez toutes vos ressources au service d’un boulot de merde qui vous prendra tellement de temps et d’énergie que vous ne pourrez rien construire à côté. Question thune, rien ne s’arrange. Ne reste plus qu’à enfiler un gilet jaune.

      2/ vous restez au RSA et gagnez du temps à chaque entretien avec votre référent afin de monter un projet solide. Par contre, oubliez tout si vous faites un joint de culasse : vos économies y passent, ciao les investissements. Là encore, le gilet jaune au fond du coffre acquiert soudain une signification différente.

      Ce que je viens de dénoncer mine de rien, c’est un dumping social : les bénéficiaires du RSA dans les campagnes sont l’armée de réserve de l’industrie agro-alimentaire. Il n’y a qu’un chômeur de longue durée ou un bénéficiaire du RSA pour accepter ces boulots à la con.
      Je dénonce de la même manière le diptyque aide sociale + immigration massive qui vise à rendre déficitaire un système de protection sociale si généreux qu’il est déjà dans le viseur de l’UE, tout en finançant le remplacement de population en loucedé. Qu’il est beau l’esprit moderne.

      Que Dieu veille sur les vôtres.


    • Tout à fait d’accord PM-X. De plus quand on est au RSA, on se mange la réalité de la vie dans la gueule, la violence du système, l’hypocrisie de toute cette société qui ne protège que les puissants. Le pauvre, il peut crever, il ne sera soutenu par personne, servira de punching-ball, et pourra s’estimer heureux s’il ne dort pas dehors.

      Deuxième point, au RSA on a le temps de s’informer et de se former, ce qu’on ne manque pas de faire en conséquence du premier point. Il y a bien davantage de soutients à ER chez les gens au RSA que chez les bobos, qui "travaillent" mais qui ne subissent rien et ne remettent rien en question.


    • Encore une chose : Quand on dit "aides sociales" on pense tout de suite au RSA, qui est l’emblème du parasite, du profiteur fainéant sur lequel on aime cracher.

      Sachez que le budget du RSA, c’est environ 10 milliards d’euros, soit 1,5% du budget total des dépenses sociales. Pour plus de 2 millions de personnes qui en vivent, soit 3% de la population.


    • Le seul commentaire sensé avec celui d’Yves-sans-logement.
      Merci à eux deux.


    • ’’L’éducation nationale a de très mauvaise performance’’

      Les raisons ne sont pas celles que vous évoquer !
      L’effondrement du niveau dans tout les domaines en France, éducation, santé, entreprises etc.. est dû à des quotas de noirs, de maghrébins etc.. et de femmes et ce au détriment des hommes blancs !
      Ah non c’est vraie, j’ai oublié d’être politiquement correct, je voulais dire des quotas de diversité et d’égalité des genres et ce pour la discrimination positive ;-) !
      Résultat, on est dans l’anti-méritocratie absolue et du coup, tout les niveaux s’effondrent !
      C’est aussi simple que sa l’ami !


    • Et de plus quand on est au RSA on passe totalement à côté de sa vie car on croit qu’on est dans la suffisance alors qu’on ne l’est pas en plus d’être une grosse bouse de l’état. On passe sa vie à se contenter du peu sans prendre le risque de tenter plus.
      C’est pas une vie, c’est un piège fatal.


    • Poste interessant jusqu’au dernier paragraphe...

      Les fameux immigrés qui vous piques vos allocs ! Sur ce site vous n’avez que ce refrain à la bouche accompagné de l’autre, le fameux : Ils nous piquent nos boulots !

      Mais au bout d’un moment faudrait chiosir, soit ils vous piquent vos boulots (et si ils en sont capablent c’est que vous devez vous posez des question sur vous même) soit ils vous piquent vos allocs. Mais les deux en même temps c’est pas possble...


    • @anonyme : il suffit juste de pousser la réflexion plus loin.

      D’un côté, la France est le pays le plus généreux en termes d’aides sociales, de l’autre, n’importe qui peut devenir français et ramener toute sa marmaille pour l’élever aux frais de la princesse. Dans ce contexte, difficile de reprocher aux gens de penser qu’ils nous piquent nos allocs. C’est même plus vicieux que ça : techniquement, on ne pourra pas payer éternellement pour autant de gens et on commence déjà à nous dire que l’aide sociale coûte un pognon de dingue, qu’elle n’est pas rentable. Tout ça sachant que ceux qui payent ça, ce sont les actifs, ceux qui bossent.

      On a également un autre cas de figure : celui des boulots aliénants payés au lance-pierre qui ne sont acceptés que par les immigrés ou presque, tirant ainsi les salaires vers le bas. C’est le dumping social, et c’est également une réalité.

      Donc oui, @anonyme, les deux sont possibles et même vérifiables dans le monde réel. On ne peut pas ramener la réflexion au niveau du chimpanzé tout en traitant les gens d’imbéciles. Faut choisir.

      @Piero : Effectivement, on oublie l’intellectuel pauvre, catégorie de population qui n’a été rendue possible qu’à notre époque où l’on offre le luxe aux pauvres de s’affranchir des impératifs de production. Ce luxe a toujours été réservé, en d’autres temps, aux classes dominantes. C’est une conséquence, non voulue par le système, de l’inversion totale. Un bug dans la matrice à exploiter au maximum.

      Que Dieu veille sur vous et sur les vôtres.


    • @anonyme

      Pas faux et moi j’ai beaucoup tendance à dire aux gens de regarder les arrêts de bus des banlieues à cinq heure du matin en plein hiver !
      Que des immigrés.
      Les immigrés travaillent aussi et les forces de l’ordre le savent...



    • tout ça sachant que ceux qui payent ça, ce sont les actifs, ceux qui bossent.



      Ceux qui bossent donc les immigrés qui vous piquent vos boulot y participe. La boucle est bouclée.


    • Ceux qui paient le RSA, c’est les salaires médians pas les smicards.
      Et les salaires médians sont aussi obtenus par ceux qui bossent + de 35h, qui ont des primes d’insalubrité, de pénibilité ou de travail de nuit/week-end/jours fériés.

      Mais les allocations c’est aussi les retraites et soins des personnes dépendantes (handicapées et/ou âgées). Et on n’aura jamais assez pour payer ces dépenses qui explosent.
      Il faudra s’affranchir du politiquement correct et s’inspirer de ce sur quoi nos aînés d’Allemagne se sont mis d’accord.


    • PMX,

      Je ne suis pas au RSA, mais les revenus issus de mon activité de musicien en Auto-Entrepreneur plafonnent à 3 chiffres en net. Quand je ne joue pas en public, je suis à la maison à préparer de nouveaux titres, à retravailler ceux que j’ai déjà, à faire des factures et des devis et à courir après les clients.
      Si je prenais un job à la con pour m’assurer un fixe de 500 euros environ, je serais obligé de refuser des dates et je serais moins sur ma guitare,sur ma voix et sur mon studio. Je m’en rendrais compte et mes clients aussi.
      Avec ça il faut acheter du matos,le renouveler, et tirer sur ses économies pour acheter une voiture plus grande afin d’y fourrer tout ce bordel.
      Coincé dans l’activité précaire et hyper concurrentielle.


  • 1er en prestations sociales, 1er en insécurité, 1er en illettrisme et 1er en taux d’imposition. Tout se tient !


  • L’aide à la famille on peut arrêter, avec plus de 11 millions de chômeurs et travailleurs pauvres, pas besoin d’encourager la natalité en plus. Le train de vie de l’état par contre, on pourrait le diviser par 10 facilement, par exemple au niveau gouvernemental. Tout cet argent serait mieux dans nos poches.
    Ce qui serait plus intéressant, c’est la destination de toutes les taxes et impôts divers comme celui sur le revenu pour rembourser les intérêts de la dette, les charges patronales et salariales etc


  • La France reste de loin le pays le plus "généreux" d’Europe sur les aides sociales
    Ça c’est ressassé en boucle ,chez les ultra-libéraux de RMChiotte et BFMerde, LCI, CNEWS, C8, Alain Marshall ,Olivier Truchot, Pascal Praud, Eric Brunet, Jean-Michel Aphatie, F.Lenglet, Nicolas Doze, C.Barbier & Jean-Jacques Bourdin, pour nous faire avaler la couleuvre, que l’on se plaigne pas trop, l’herbe est moins verte chez les voisins teutons, saxons, et rital
    Mais petit rappel , on nous donne pas de l’argent ,c’est le notre , on est aussi le pays le plus taxé, le plus imposé (taxes, impôts, cotisations, TVA, charges, CSG, CRDS, redevance télé, impôt sur les sociétés,impôt sur le revenu, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, taxe foncière, taxe d’habitation, péage, taxe sur les véhicules de sociétés, etc...)
    Le système fiscal français comporte 214 taxes et impôts différents
    On travaille en moyenne 8 mois pour l’Etat et 4 mois pour nous , et sur ces 4 mois on repaiera de la TVA indirectement
    C’est comme si ,sur un repas, entrée, plat, vin, fromage, dessert ,café, on payait mais on ne mangeait que le café et qu’avec ce café, on doive le partager avec femme et enfants pour tous nous nourrir
    Et tout le système est ainsi , on verse 16 millions a l’Europe, qui nous en rend 9 (PAC politique agricole commune) et qui nous gronde comme un maître d’école punirait un bambin (infantilisation) et les agriculteurs français sont les dernier a toucher celle-ci en Europe, alors que c’est eux qui payent le plus et quand ils la touchent (certains ont des retards de plus de 2 ans sur leur trésorerie alors que la MSA, chambre d’agriculture, région, épuisent financièrement tous les exploitants)
    Comparons les charges & cotisations sociales d’un paysan lituanien ou roumain et celles d’un paysan français, comparons le cahier des charges du bio français et celui du roumain ou du bulgare, regardons le prix d’un travailleur saisonnier pour un paysan français et le coût d’un travailleur saisonnier employé par un paysan allemand, estonien, ou tchèque, regardons les taxes d’exportation, douanière, de transport d’un français et d’un lettonien ou d’un slovène
    Faut arrêter, l’Etat ne vit que parce-que nous sommes là, a travailler, cotiser, payer
    Les banques ne font pas faillite parce-que nous sommes là pour les faire vivre et pour les renflouer , une partie des 28 pays membre ne survivraient pas si la France quittait l’Europe
    Certaines multinationales sont des métastases pour nous
    Alors basta !

     

    • "Certaines multinationales sont des métastases pour nous
      Alors basta !"@Yves-Sans-Logement.

      TOUTES les multinationales et les grandes banques sont des métastases !!!
      Dès qu’une entreprise sort de la dimension "nationale",elle sort du genre humain pour entrer dans quelque chose d’autre:l’impérialisme et le satanisme principalement...


    • @Snake Plissken
      Oui certes, mais dans le réel, il y a des choses que l’on ne peut ignorer, on ne vit pas dans un conte de fée
      Et malheureusement, il y a des multinationales
      Crois-tu que Poutine ne gère pas des oligarques et des multinationale d’une main de fer
      Le tout est de les avoir sous microscope
      Le monde est ainsi
      Import / Export ,un pays ne peut pas vivre en autarcie on est plus sous saint Louis
      Il y a des réalités économique qui nous dépassent
      Beaucoup de petits exploitants vendent à l’étranger, vers chez moi on élève des broutards, qui en France consomme achète du broutard ?
      Je suis prés d’une frontière , tu voudrais que l’on se coupe de tout
      Comment on survit nous les paysans , déjà que personne ne nous achète nos produits et que 80% des français achètent au super marché
      C’est bien beau l’idéalisme, mais en économie comme en politique, c’est le réel qui prend le pas, c’est le factuel qui organise
      T’as qu’a dire a tous les français, qu’ils arrêtent de consommer Heinz, Kellogg’s, Géant Vert, Pizza, MacDo, Findus, Nestlé, KFC, Starbucks, William Saurin et qu’ils achètent aux petits producteurs plutôt qu’à Lidl, Carrefour, Auchan, Aldi, Leader....
      Moi aussi j’aimerais que on travaille tous à la traction animale et qu’on se chauffe au bois que l’on se coupe dans les bois, mais ça va être dur pour les paysans de Porte de la Chapelle ou ceux 16ᵉ, et 17ᵉ arrondissements et ne parlons pas de ceux de Aulnays-sous-BOIS
      On reviendra jamais en arrière, t’as 6 999 097 habitants à Paris (Grand Paris ), 1 330 950 habitants, Toulouse, 1.390.240 habitants à Lyon, va leur dire que demain faudra chasser, pécher, cultiver, élever, cueillir pour manger qu’on rigole tiens !
      Il y a l’idéal que l’on a et la réalité
      Moi aussi ça me fait chier , mais ça change rien au monde
      Essayons tant bien que mal, a être responsable, respectueux, honnête, travailleur et ça c’est pas joué pour 70% des français malheureusement camarade et je parle même pas des ministres, des députés, des sénateurs, des lobbyistes , etc....
      Oui il faudrait nationaliser plein de choses, oui il faudrait être souverain, oui il faudrait avoir notre monnaie, nos lois, normes, frontières, mais pour le moment on a plus rien !
      Cordialement camarade


    • MILLIARDS désolé .



      on verse 16 millions a l’Europe, qui nous en rend 9 (PAC politique agricole commune)



    • @Yves-Sans-Logement

      Merci pour cette mise au point. Ca fait plaisir à lire et en effet ca change du discours Le Figaro et compagnie.


    • @Paul82
      Ici comme partout on est idéaliste, moi le premier
      Mais la réalité est bien trop violente, dure, sans pitié, et nous ne sommes pas seul dans le monde
      J’ai fait un retour à la terre avec femme et enfants avec dans la tête plein de rêves et de fantasme, je suis un petit exploitant et la terre m’a rendu humble, j’ai rabaissé mon caquet, souffert, je me suis blessé, abîmé la santé
      Et aujourd’hui je comprends mieux ce qu’est la terre et l’agriculture
      Il y a un potager et l’agriculture, c’est deux choses différentes, tout le monde ne peut et ne veux faire un retour à la terre
      L’économie d’un pays, c’est pas du survivalisme pour un couple et des enfants
      On est en 2019 et on reviendra jamais aux corporations, à l’agriculture du moyen age , a une nation de paysans, on a des centrale nucléaire, on a tous internet, des smartphones, des voitures, il y a du terrorisme, du commerce, il faut du pétrole et on est 65 million et on est plus une monarchie, alors je sais que les royalistes rêvent de revenir au 13éme ou 14éme siècles, mais ça se fera jamais, on est ni des chouans , ni des gascons mousquetaires, ça, même mes plus jeunes enfants le savent , on est entouré de nations puissantes, voraces, sans pitié, de banques, de lobbys, de multinationales prête a nous dévorer, a nous piller
      C’est un monde de merde on le sait tous, mais faut vivre avec
      Travailleurs détachés, migrants, CAC40, terrorisme, marchés, bourse, dette....
      Faut déjà retrouver un semblant de stabilité, et c’est pas gagné avec Macron, Sarko, Marine, Melenchon, le Crif, l’UE....
      Soral nous éveille continuons a le suivre, a aider a propager les idées d’E&R et ce sera beaucoup un pas après l’autre
      Salutation et merci a E&R aux militants, aux sympathisants
      Force & Honneur


    • La France a fait son beur en Afrique en pillant les richesses des africains uranium diamant or petrole gaz café caco bois précieux liste non exhaustive et sans parler de la monnaie de singe qui fabriqué en France et détenu par le trésor public pour une dizaine de pays africains, même Chirac l’avait dit, il serait tant d y mettre fin à ce pillage en complicité avec les dictateurs mis en place et soutenus.



    • Il y a un potager et l’agriculture, c’est deux choses différentes, tout le monde ne peut et ne veux faire un retour à la terre




      le problème est plus général, tout le monde ne doit peut être pas revenir à la terre, mais l’économie humaine DOIT se recentrer autour de la terre (de l’économie primaire) reconstruire une économie secondaire et tertiaire AUTOUR de la terre. et cela implique un retour de l’activité économique à la ruralité, petites villes et villages, économie de dimension humaine bien plus facilement gérable par une démocracie participative.
      Ceci est loin d’etre utopique, c’est juste une question de choix politique. j’habite dans un pays où le gouvernement pousse à ce genre de solution (et pour l’agriculture la sortie du chimique) c’est donc possible. des solutions, quand on se balade un peu, il y en a plein qui marchent quand on les applique (des pays comme l’Inde ou la Thailande ne connaissent pas le chômage ou les problèmes de vieux, pourquoi selon vous ?. le seul problème (et de taille) c’est d’arriver à prendre le pouvoir,


    • @ Rifland
      Vous voudriez pas qu’on le fasse à leur place quand même ?
      On connait la dextérité, l’abnégation face à l’effort et le sérieux africain....du nord au sud et d’ouest en est...


    • @ Rifland
      Les lobbys, les banques, les multinationales me pillent , volent depuis au moins 10 générations (mes anciens, moi et mes enfants) , je vois pas un africain se bouger le cul pour moi, j’ai vu aucune action ,d’aucune nation africaine en ma faveur, pourquoi je bougerais pour eux, les nôtres avant les autres si je bouge, c’est d’abord pour les miens, famille, amis, et mon peuple, ma nation
      Apres on reparlera de ce que moi et les miens ont pillés à l’Afrique ,c’est à dire que dalle
      J’ai rien volé, par-contre aujourd’hui une partie de la délinquance, du crime, des migrants, des terroristes sont des africains, j’ai donc plus a me plaindre d’eux, que eux de moi (Kaaris, Amedy Coulibaly, les bandes ethnique , les tournantes des BlackDragon , la LDNA, les migrants....)



      http://www.leparisien.fr/hauts-de-s...
      https://www.dailymotion.com/video/x...
      https://youtu.be/S6ql59FdbXs?t=256
      https://www.youtube.com/watch?v=4Jk...




      A ce je de la revendication pleurnichouilleuse on peut tous jouer éternellement
      Amicalement


    • @Yves-Sans-Logement.,loin de moi de vouloir revenir au Moyen-âge,juste dans les années 70/80 où les gens déjà voyageaient,où les échanges internationaux étaient monnaie courante,où les hypers étaient peu nombreux,à plus de 3km en général des centres-villes et les épiciers de quartiers dix fois plus nombreux que les supérettes !!!
      Après moi je n’achète pas de Kellogs,Nestlé,Géant vert et les endroits comme MacDo,Burger King ou Pizza Hut j’y vais jamais ou le moins possible,la plupart des ces marques et de ces chaines de resto étant des empoisonneurs patentés,j’essaye de privilégier le plus possible le petit commerce,surtout pour la bouffe,les bouquins,les vêtements,j’achète des CD’s (et parfois des bouquins) à la FNAC ou sur le net mais seulement parce qu’il n’y a plus de disquaires dans ma ville hormis deux ou trois spécialisés dans le vinyle pour DJ’s un autre dans le Heavy Métal et crois-moi que ça me fait chier...
      Bref si tout le monde faisait comme moi il n’y aurait plus un seul MacDo ou KFC en France,ils se seraient déjà tous barrés depuis longtemps !!!
      L’agriculture français est une arnaque depuis les années 70,avec un lobby des empoisonneurs de mèche avec la technocratie de l’UE,qui ont privilégié pendant trente ans l’agriculture et l’élevage intensifs officiellement au nom de la rentabilité et officieusement du lobby pharmaceutique (les uns t’empoisonnent,les autres te soignent à coups de produits chimiques qui t’empoisonnent eux aussi mais d’une manière plus lente).
      Les paysans auraient déjà du se révolter depuis longtemps mais je crois que les 2/3 sont encore attachés à la PAC et l’euro même ruinés par les banques et les charges,pour recevoir leurs subventions qui leur permettent à peine de tenir ou vivre au RSA.
      Ils préfèrent malheureusement encore pour beaucoup que l’UE leur lance des miettes que de sortir du carcan technocratique de l’UE et de la mafia des grandes surfaces et des lobbies productivistes.
      A croire que ces gens n’ont pas compris que le système voulait à terme leur mort tant ils se raccrochent désespérément à lui...
      Il va falloir un jour que tous ces gens comprennent qu’ils n’ont plus rien à attendre du système en place si ce n’est leur euthanasie prochaine et que si ils ne s’organisent pour contrer l’état ils disparaitront ;le plan mondialiste à long terme étant de chasser tous les petits paysans de leurs terres (ne restera que des lieux de villégiature pour nantis et l’agriculture intensive...
      Cordialement.


    • @Snake Plissken
      Je peux te promettre, que tu te trompes sur les agriculteurs
      Quand il y a une dizaine d’années, je suis retourné à la campagne, moi aussi je croyais ça, puis les années faisant ,je suis passé de l’autre coté, devenant moi-même exploitant (tout petit exploitant ,SMA 10 hectares, cotisant solidaire, exploitation vivrière )
      Les médias font tout pour que l’on croit ,que les 440000 exploitants en France, sont tous des pollueurs, c’est faux ! sur 440000 exploitants, tu en as au moins les 3 quart qui sont à la prime activité RSA et ont si peu de moyens, qu’ils ne traitent que très très peu et d’une manière raisonné (vue le prix des intrants produits phytosanitaires et fertilisants, engrais, néonicotinoïdes, etc...)
      Tu confonds les gros (grands) propriétaires, qui sont des grands patrons et qui sont une minorité et pas des paysans (mais vu qu’ils sont énormes, on ne voit qu’eux) et les exploitants agricoles qui sont la majorité (et si petits qu’insignifiants) regardes la vidéo de Laurent E&R Bourgogne et tu saisiras
      BFM/RMC, et la télé,les mendias rabâchent ça, toute la sainte journée depuis des années, inconsciemment on le croit
      C’est comme la société ou les patrons, tu as les petits patrons (exemple Solid’E&R É.Sancéry) et les patrons du CAC40 (exemple X.Niel, Drahi,B.Rabilloud) ils portent tout deux le nom de patron mais Sancéry et X.Niel c’est pas comparable et entends tu la voix des Sancéry à la télé ?
      Non parce-que c’est la voix des Niel & Drahi qui donne le la et qu’ils étouffent les Laurent, les Sancéry, les types comme nous
      Va voir dans le Comminges, l’Ariège, Bourgogne, va voir le Gers, cette années agriculture la plus respectueuse (Face à l’engouement du bio, la région Occitanie a réduit drastiquement ses subventions 2017)
      Va voir les petits exploitants (la majorité)
      Alors que la FNSEA, la Confédération Paysanne ,autres assocs a la con, se fassent la guerre en nous utilisant en utilisant notre détresse certes, mais regardes de toi même, viens nous voir, n’écoutes pas les médias, les journaleux, la télé, ils te mentent
      Voilà notre réalité aujourd’hui
      - Jérôme Laronze
      1 agriculteur sur 3 gagne moins de 350 euros par mois
      Ne te fais pas leur relais on est des vôtres
      Crdlt camarade


    • @Snake Plissken



      si tout le monde faisait comme moi il n’y aurait plus un seul MacDo ou KFC en France,ils se seraient déjà tous barrés depuis longtemps !!!




      Et on t’en remercie camarade, le travail est, d’abord sur soi et là ou tu en es, certain ni sont pas encore, un pas après l’autre
      J’ai plusieurs enfants, aucun n’avancent à la même allure ,certains sont habile, d’autres plus tête en l’air, des sages et des turbulents et pourtant je leur donne la même éducation, le même cadre de vie, la même affection,pourquoi ?
      C’est ainsi il n’y a pas d’explication, nous sommes tous différent
      J’étais jeune, un petit con d’extrême gauche, la plus con, la plus violente, aujourd’hui père, serein et sur E&R, je suis pourtant le même homme (plus de 25 ans après)
      C’est le temps, l’expérience, les embûches de la vie qui m’ont changé ,j’ai des priorités, des obligations je suis plus un ado abruti par le rock alternatif de mon époque et mes copains aussi con que moi (skins, punks, teddys boys, fifties, red-skins, baba-cool)



      Les paysans auraient déjà du se révolter depuis longtemps mais je crois que les 2/3 sont encore attachés à la PAC et l’euro même ruinés par les banques et les charges,pour recevoir leurs subventions qui leur permettent à peine de tenir ou vivre au RSA.




      Combien de fois ils ont bougé ? manifesté ? brûles la MSA ?
      https://www.sudouest.fr/2018/02/07/...
      https://www.20minutes.fr/justice/22...
      On a changé quoi ?
      Qui nous a suivi ?
      Il y a plus de sympathisants ,lecteurs, militants E&R que de paysan (France 44000 agriculteurs à peu prés)



      Non parce-que c’est la voix des Niel & Drahi qui donne le la et qu’ils étouffent les Laurent, les Sancéry, les types comme nous




      Je te comprends, t’inclus dans le nous ,bien entendu
      Comme dit Soral, on est ensemble ou on est pas
      Armée de Spartacus
      Cracher sur les agriculteurs, les petits patrons, les cathos, les gauchos, les anars, les cocos, les gilets jaunes, c’est faire le jeux de nos oppresseurs, nos gouvernants ,assassins, fossoyeurs (l’oligarchie, des vendeurs de pantalons à une jambe)
      Il y a des cons partout, cherchons plutôt ce qui nous unit, plutôt que ce qui nous sépare
      Salutation militante


  • Sans compter les deux millions de fausses cartes vitales . Elles doivent être particulièrement sollicitées...


  • L’aspirateur immigrationniste plutôt non ?


  • " le faible niveau de renouvellement des pensions de retraite " : à la retraite depuis 8 ans ma pension de retraité de l’Education Nationale n’a pas augmenté d’un centime ! En admettant que l’inflation soit de 2% par an, j’ai donc tout bonnement perdu 16% de pouvoir d’achat " . " Les boomers se sont suffisamment gavés pendant des années, maintenant on va leur faire rendre gorge . De plus des instructions confidentielles ont été données à la magistrature afin que les meurtriers de vieux bénéficient de l’indulgence des parquets . Que ces vieux parasites finissent sur la paille ne sera que justice, place aux jeunes ! "

     

    • " De plus des instructions confidentielles ont été données à la magistrature afin que les meurtriers de vieux bénéficient de l’indulgence des parquet " .
      D’où est-ce que tu sors cette énormité ?


    • C’est à dire que les boomers des pays riches sont la génération qui, dans l’Histoire de l’humanité, a eu le plus grand confort de vie jamais connu ni atteint par aucune génération avant elle. Et ce confort ce n’est pas à son mérite qu’elle le doit mais aux générations précédentes qui, elles, en ont vraiment bavé. Alors, qu’il y ait, au minimum, un agacement contre elle, me paraît la moindre des choses. Il va bien falloir que vous connaissiez un peu l’adversité avant de mourir. Vous ne pensez pas ? Surtout que l’Education nationale, comme égoïstes corporatistes qui ne se bougent que quand leur pré carré est menacé, et encore, on fait pas beaucoup mieux. Je parle en connaissance de cause, je suis prof et pas toujours fier de mes collègues qui, au mieux, sont complices de l’effondrement général depuis 40 ans..


  • Pas de quoi cocoricoter ! Ça veut dire champion du chômage, du nombre d’assistés, du nombre de malades, eldorado pour toute la misère du monde, mais aussi champion des taxes, impôts , charges et prélèvements sociaux ! Un pays de cauchemar gouverné par des incapables et des traitres (démocratiquement élus !)


  • La France reste de loin le pays le plus "généreux" d’Europe sur les aides sociales

    donnés aux étrangers et aux migrants ! (le français lui il peut crever)


  • Généreux ? Comme si c’était un cadeau. Tout l’argent de l’État n’est qu’extorsion de plus-value des prolétaires exploités. "Tenez les gueux, vous pouvez rognez les os, voyez comme nous sommes généreux." Aujourd’hui se faire exploiter est devenu quelque chose de naturel, on nage en plein délire.

    Les aides sociales ne sont qu’une compensation du fait qu’un nombre restreint de prolétaires "actifs" est nécessaire pour maintenir un taux d’exploitation élevé. De plus, avec la masse de chômeurs, cela exerce une pression sur le marché de l’emploi qui rend ceux qui bossent encore plus serviles faute d’être remplacés. Les prestations sociales c’est le prix de la paix sociale au regard de l’exploitation capitaliste.

    BREF, tout ça c’est la cybernétique démocratique du capital et c’est de la merde.

     

    • C’est exactement cela...

      C’est la même méthode qu’au moyen Âge...
      Le seigneur est gentil.
      Les gueux lui construisent un château, travaillent sa terre, et en échange, notre bon seigneur leur permet de se réfugier au château en cas d’envahissement, et ne prend que la moitié des récoltes.

      Et une soupe populaire pour les mendiants.

      Le système féodal était envié dans le monde entier, d’après les troubadours de l’époque !


  • Une économie où le PIB est lié à l’usure ne peut que croître ou être en crise car l’usure est mathématiquement une fonction croissante.

    Et comme on ne veut pas admettre qu’un travail non lié à la production d’usure puisse avoir de la valeur économique, on appelle "aide" et "solidarité" les salaires des médecins, des chercheurs, des enseignants, des étudiants, des retraités, des femmes au foyer et autres non-employés...


  • c’est ça où des émeutes de la faim ! La stratégie est bien connue : d’abord on désindustrialise le pays en délocalisant dans des pays à bas coup de production et en vendant à des intérêts étranger le patrimoine industriel restant. On augmente la part du secteur tertiaire dans l’économie avec une prolifération de sous-jobs sous payés et précaires ; le travailleur du tertiaire n’étant pas concurrentiel il ne peut pas faire pression pour exiger une augmentation des salaires car si i il se plaint il est aisément remplaçable. En effet ces "jobs" ne nécessitent pas de compétences pointues qui seraient acquises après des années de formation. Pour schématiser grossièrement, un patron peut regretter un bon ouvrier, il ne regrettera pas une bonne caissière sauf si elle avait un beau cul et suçait bien. Puis on importe en masse des "crevards" du tiers-monde prêts à bosser pour des clopinettes (dumping social), et enfin on matraque fiscalement la classe moyenne productive et les petites gens ayant encore un emploi salarié stable (enculés de privilégiés !) afin d’une part de payer la dette et d’autre part gérer la misère générée par ce système. Cette gestion de la misère permet aussi de détourner la colère populaire vers de faux responsables. Ainsi on fait porter la responsabilité des déficits publics, des impôts colossaux...sur le dos des assistés sociaux alors que ces derniers ne sont qu’un symptôme de ce système d’exploitation.


  • C’est qui "la France" ? J’ai besoin d’un crédit pour monter une société innovante.

    Les voleurs continuent d’appeler le couperet, en tordant le sens des mots et en laissant à penser qu’ils seraient les généreux, alors qu’ils sont des parasites qui nous sucent le sang. Le couperet finira par tomber, tant ils mettent de l’ardeur à le solliciter.

    Peut-être serait-il judicieux de licencier le haut du panier. Il n’est pas rentable, et il nous coûte un fric dingue. En plus, il divague ...


  • Oui oui, et les jeunes étudiants travailleurs sont obligés de faire un crédit de 50 000€ pour payer (sans aucune aide de l’état sauf une minable bourse de 150€ qu’on se met à toucher en décembre) leur grande école d’ingénieurs (avec un peu de mépris, je dirais que ce n’est pas psycho socio féminisme lgbtisme quoi...) qu’ils ont intégré grâce à leur cerveau...
    Et si tes parents sont ric rac niveau finance, on te refuse le prêt.
    Pendant ce temps, des voyous roulent en Porsche et touchent des centaines et des centaines d’euros d’aide sociale en France, pour les aider à continuer à détruire le pays, plutôt que de miser sur les jeunes étudiants ingénieurs qui peuvent le construire.

     

    • Moi étudiante en troisième année de droit, je touche 100 euros pas mois. Je suis "trop riche" pour avoir une vraie bourse et trop pauvre pour que mes parents m’aident vraiment. 100 euros, c’est mignon quand on vit encore chez ses parents, ça fait de l’argent de poche.
      Mais depuis cette année de vis seule, chez une personne âgée avec un loyer gratuit contre petits services. C’était la seule solution que j’avais.
      Et pour travailler l’été, c’est une énorme galère pour trouver quelque chose. J’ai envoyé des dizaines de candidatures (EHPAD, supermarché, magasins de vêtement...) et rien.
      J’ai été voir une agence d’intérim et je vais peut-être trouver quelque chose (4 heures de ménage par semaine)
      Enfin, j’espère que mes études de droit déboucheront sur quelque chose. Ce sont quand même des études longues, ingrates et difficiles. Mais il y a de plus en plus d’étudiants dans les facs de droit et trop d’avocats.


  • marrant qu’on ne parle jamais de l’Italie, dont le système de prestations sociales est aujourd’hui bien plus efficace que le système français (que ce soit pour les retraites, la sécu ou le chômage) et quand je dis aujourd’hui, il me semble que cela fait déjà un bon bout de temps (bien avant l’apparition de l’Euro)



  • La France reste de loin le pays le plus "généreux" d’Europe sur les aides sociales...



    et les flash-balls...


  • Au rsa ont est emmerdé au bout d’un moment avec des convocations systématique
    ou on vous fout la pression

    le mieux trouvé vous un boulot à mi temps et faites quelques bricoles à côté ou profité du temps libre pour vous monté un projet
    mais une chose est sur ont est trop nombreux sur le marché du travail et ya pas
    de travail pour tous le monde
    lisez la fable de la fontaine le chien et le loup et vous allez tout comprendre !!

     

    • Si vous voulez comprendre pourquoi nous sommes trop nombreux sur le marché de l’emploi lisez le passage sur l’armée de réserve industrielle (surpopulation relative) dans Le capital de Marx. En fait c’est une nécessité pour le capital d’avoir un excédent de travailleurs pour intensifier le taux d’exploitation. Le système préfère payer des gens à rien faire, ça lui permet de mettre une pression sur ceux qui travaillent. L’objectif pour le capital étant d’avoir des travailleurs le plus soumis possible car ça lui permet de les presser comme des citrons, d’où les immigrés qui augmentent le surnombre de travailleurs disponibles sont totalement soumis à l’ordre établi de par leur mentalité d’origine.

      https://www.marxists.org/francais/m...


  • On (la classe médiatico-politique) veut toujours faire passer l’idée qu’en matière d’aides sociales on est les champions du monde et qu’en matière de travail on est les pires.

    En gros les français sont des fainéants assistés, sauf que ni l’un ni l’autre ne sont vrais (d’ailleurs quand vous regardez les chiffres plus précisément, le gros de ces "aides" va surtout dans la poche des retraités alors que ce qu’on entend communément par "aides sociales" (à savoir RSA, chômage, allocations logement...) ne représentent qu’une part minime du montant global).


  • Encore heureux avec tout ce que l’état pompe aux citoyens sans compter l’énergie et autre débouché africains et espace maritime outre mer, sans quoi la France serait comme la Roumanie.

     

  • Il y a protection sociale et protection sociale. C’est vague mais l’on sait ce que cela veut dire en France. La seule protection sociale qu’il devrait y avoir en France serait la couverture maladie aux résidents et travailleurs ou étudiants français. Aucune autre aide, en parallèle à un relancement de l’économie et un allègement sévère des contraintes sur les EI et les PME. L’assurance chômage c’est autre chose. Elle doit fonctionner sous le principe d’une assurance à laquelle seul celui qui y cotise aurait droit sous certaines conditions. Mais ne rêvons pas.


  • La République, reste la plus généreuse d’Europe sur les aides sociales, selon un rapport du ministère de la santé et des solidarités ? Ce rapport n’est autre qu’un effort supplémentaire doit être réalisé par les blancs, pour aider le Pouvoir Profond qui pratique depuis des décennies le jeu de GO, sur notre territoire.

     

    • toutes ces prestations et ces aides sociales payées par les cotisations prélevées sur les salaires des travailleurs et des contribuables, des retraités Français qui eux pour la plupart n’en bénéficient même pas et qui vont dans la poche de tous ces fainéants, ces parasites et ces voleurs de migrants-immigrés allogènes invasifs et nuisibles !
      et tout ça ! grâce à tous ces gouvernants Francs-macs xénophiles et gallophobes et à tous ces banksters mondialistes qui trahissent les Français en les poignardant dans le dos à longueur d’année


    • les racailles et parasites d’en Haut sont solidaires et généreux
      avec les parasites et racailles d’en Bas avec l’argent volé,
      racketté aux travailleurs contribuables Français imposables !


  • 5000€/mois pour des élus préposés aux chats écrasés qui n’en foutent pas une, ignorent les citoyens, mentent ou sont corrompus
    Des parachutes dorés pour les amis du pouvoir
    Je passe sur les subventions à des assoc/lobbies qui ne représentent qu’eux mêmes

    Effectivement, nous sommes généreux !


  • Je me demande de quoi on parle. J’ai la petite quarantaine, je travaille depuis plus de 20 ans ainsi que mon mari, nous avons tous les deux des salaires corrects (autour de 2000 euros), et nous avons 3 enfants. Je me suis retrouvée une fois au chômage, et entre les délais de carence et le temps que mon dossier soit traité par pôle emploi... J’ai retrouvé un nouvel emploi avant d’avoir le droit de toucher quoi que ce soit. Parlons de la maladie maintenant. Je suis super contente de lire qu’on serait hyper bien remboursés en France. Juste pour dire mais quand j’ai besoin de prendre un rendez-vous chez n’importe quel spécialiste, c’est entre 3 et 6 mois d’attente (nota : je suis en région parisienne), ce qui fait que je renonce facilement une fois sur deux (il arrive aussi parfois que la guérison se fasse d’elle-même). Enfin pour l’exemple, j’ai demandé un devis pour deux facettes dentaires. Soit-disant que l’émail de mes dents aurait besoin d’être renforcé et patati patata, bref, au bout du compte, 2900 euros de devis, pour 900 euros de remboursement entre la sécu et la mutuelle (mutuelle qui nous revient à 200 euros par mois pour 5), soit un delta de ma poche de 2000 euros. Autant dire qu’à ce niveau là, je préfère consacrer mon argent à d’autres priorités...
    Bref. Un couple de franco-français marié et parents qui bosse... Ben à mes yeux, il a juste le droit de continuer à bosser pour permettre à la France d’afficher cette belle place de champion des prestations sociales !

     

    • Nul besoin d’être franco-francais, il suffit d’avoir un revenu pour se retrouver dans des situations similaires.
      Le capital ne vise que notre oseille, il se fout totalement de notre couleur de peau ou de nos origines.
      Je vous rejoins toutefois pour le coup des prothèses dentaires, j’y ai eu aussi droit, mais je paye proportionnellement plus cher la mutuelle, célibataire et plus agé...
      Je bosse, je n’ai le droit que de payer tout au prix fort, sans aucune aide quelconque, et de la fermer !


  • Les libéraux qui nous dirigent depuis 1789 aident parce que le droit au travail est un droit inscrit dans la Constitution et parce que de travail, il n’y en a pas point ! La paix sociale a un coût que personne ne veut calculer. Car il faudrait en premier lieu en parler !


  • La protection sociale pour les Français qui en ont le plus besoin ne me pose pas de problème .Mais lorsqu’on voit et on entend certaines personnes sur You Tube, se targuer de ne rien faire, tout en, disant qu’ils ne veulent pas travailler, se promenant toute l’année en camping-car aux frais de la princesse pour nous expliquer en détail que la vie comme ça c’est super .Là, les aides sociales, ils iraient se faire voir , parce qu’ la sortie , il y en a bien un qui paye, ce n’est jamais gratuit .Alors la France est généreuse, effectivement mais pour certain qui profite un peu trop de cette générosité .
    Sans parler bien sur des fraudes qui sont exponentielles .


  • En même temps en France on travail mais on es obligé d’avoir les aides sociale pour pouvoir payer son loyer ou sa santé ou même pour finir la fin du mois.
    Sans compter que le Français n’a pas le statut de refugier ou d’émigré !
    La queue sera longue pour les Français les plus démunie. (la république tue a petit feu le peuple)
    Tandis que le peuple bosse pour se faire racketter et donner l’argent au organismes de l’état qui est utilisé pour l’étranger ou dans les poche de l’élite maçonnique. (c’est plus facile pour privatiser nos ressources et notre savoir-faire)
    La dictature de la république maçonnique n’en fini plus mais le gaulois résiste car DIEU est avec la France. (inshal’a)


Commentaires suivants