Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France, victime de son allégeance aux USA

par Thierry Meyssan

Les Français pensent souvent que l’économie est leur priorité et que les questions internationales ne les concernent pas directement. Ils déplorent donc le suivisme de leurs dirigeants derrière les États-Unis, mais s’en accommodent. Pourtant, comme le montre Thierry Meyssan, ce sont bien des choix de politique étrangère qui déterminent l’actuelle mauvaise santé de l’économie française.

François Hollande avait fait campagne en dénonçant à la fois la gestion catastrophique de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, et son style vulgaire et « m’as-tu-vu ». Il avait annoncé un changement immédiat. 100 jours après son investiture, il a certes changé de style, mais pas de politique. La France continue à s’enfoncer obstinément dans la crise.

Les principaux sujets débattus par la presse française —et surtout la manière dont elle les aborde— illustrent la soumission de la classe dirigeante à la domination états-unienne et justifient l’immobilisme actuel.

• Les Français craignaient qu’une fois les élections passées, plusieurs grandes entreprises annoncent des plans de licenciement. Aussi la diffusion d’une note interne de PSA Peugeot Citroën envisageant la fermeture des usines d’Aulnay-sous-Bois et de Sevelnord, impliquant la suppression de plus de 8 000 emplois sans compter les sous-traitants affectés, a fait l’effet d’une bombe. Le gouvernement s’est alors livré à une gesticulation impuissante, convoquant le patron de PSA et mettant en cause sa compétence, puis agitant le stéréotype du grand patronat exploitant la classe ouvrière.

En réalité, PSA Peugeot Citroën est engagé dans un processus d’alliance avec Général Motors. Relayant les pressions du lobby sioniste états-unien United Against Nuclear Iran (UANI), GM a exigé de son partenaire français qu’il cesse son travail en Iran, ce qu’il a fait sans contrepartie. Or, PSA Peugeot Citroën réalisait un quart de ses activités dans la République islamique.

Dans cette affaire, le patronat français s’est couché devant le diktat US, et le gouvernement n’a pas osé le dénoncer. Tous deux ont préféré se donner la réplique sur de faux problèmes économiques plutôt que d’avouer à leur opinion publique qu’ils sacrifient leur économie aux exigences de Washington.

• Une autre polémique s’est déclenchée à propos des gaz de schistes. Le sous-sol français en aurait les plus importantes réserves européennes après la Pologne. Nicolas Sarkozy a fait délivrer 64 permis d’exploration. Le candidat François Hollande s’est engagé à faire marche arrière au vu des effets désastreux des techniques de fracturation sur l’environnement. Mais en définitive, son gouvernement a multiplié les déclarations contradictoires pour finalement laisser l’exploration se poursuivre.

Là encore, la classe dirigeante anime un faux débat pour ne pas avoir à étaler au grand jour sa servitude volontaire. La presse explique que les faibles coûts des gaz de schistes amélioreraient la compétitivité de l’industrie. Il conviendrait donc de mettre en balance la relance économique et les problèmes écologiques.

Plus prosaïquement, l’exploitation des gaz de schistes est une directive de la Maison-Blanche, formulée dans le plan Cheney de 2000 et poursuivie par l’administration Obama. Il s’agit d’empêcher par tous les moyens Paris de s’approvisionner en gaz russe, ce qui le conduirait inévitablement à s’éloigner de Washington pour se rapprocher de Moscou.

Il est à noter que, soumis au même dilemme, la classe dirigeante allemande a refusé les pressions états-uniennes. Le patronat a choisi d’approvisionner son industrie en gaz russe. L’ex-chancelier social-démocrate Gerhard Schröder est lui-même devenu président du directoire du gazoduc North Stream qui approvisionnera son pays à la fin de l’année. Et le maintien en fonction de la chancelière atlantiste Angela Merkel ne s’explique que par la volonté du patronat de temporiser avec Washington durant cette période charnière.

• Autre grand sujet traité par la presse : le débat opposant Nicolas Sarkozy à son successeur à propos de la Syrie. Le président sortant souligne que François Hollande n’est pas capable de faire là-bas ce que lui a réussi en Libye. Avec la finesse qui le caractérise, le lobbyiste Bernard Henry-Lévy accuse Vladimir Poutine de tuer les enfants d’Alep et demande des avions pour bombarder les soudards du tyran el-Assad.

M. Hollande est pris au piège de sa lâcheté. Il avait accepté que le mandat du Conseil de sécurité pour protéger la population libyenne soit utilisé pour renverser Mouammar el-Khadafi. Loin de poursuivre en justice M. Sarkozy pour cette guerre illégale qui fit 160 000 victimes, il s’excuse aujourd’hui de ne pouvoir en faire autant en Syrie. Avec une candeur feinte, son ministre des Affaires étrangères explique que l’on ne peut violer ouvertement le droit international en bombardant Damas, mais qu’on peut toujours le violer avec discrétion, en armant des terroristes par exemple.

Cette dérive n’est pas nouvelle. Trois ministres successifs, Bernard Kouchner (indépendant), Alain Juppé (droite) puis Laurent Fabius (gauche), se sont appliqués à détruire la politique étrangère qu’ils avaient reçue en héritage. De défenseur des Nations, la France est devenue exécutante obéissante de la doctrine Blair d’« ingérence humanitaire ». Ils n’ont pas même l’excuse cynique de l’exploitation coloniale : ce sont les Anglo-Saxons qui ont tiré le plus gros profit des combats livrés par la France contre le peuple libyen et, à coup sûr, ce sont encore les Anglo-Saxons qui se tailleront la part du lion du gaz libanais, si la France continue d’alimenter la guerre secrète contre le peuple syrien et de se faire haïr au Proche-Orient.

Soigneusement divertis par leurs médias, les Français ne semblent toujours pas faire le lien entre la trahison de leurs élites et leurs problèmes économiques.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #208993

    Bon et bien c’est parfait : court, explicite et implacable ! Meyssan mériterait une plus grande audience encore.
    Quant à Hollande (le faux mage...) quel personnage ; lui la quenelle, il l’a entre les jambes : quelle décadence tout de même...
    Heureusement, nous ne sommes pas tous endormis par les sodas et les jeux télés.

     

    • #209182

      Ces gens-là - François Hollande et son gouvernement ridicule, Nicolas Sarkozy avant lui, Valérie Giscard d’Estaing, etc. - sont vraiment des traitres ; je ne pense plus qu’ils n’ont pas le choix - l’UE, l’Otan, bla bla bla. Il suffirait pourtant qu’ils ne soient pas candidats, qu’ils laissent place à des politiciens capables d’affronter la réalité, des vrais patriotes à la Hugo Chavez, ou à la Bashar Al-Assad en ce moment.


  • #208996

    A quand le réveil des français, le retour dre notre indépendance, à quand la révolte des nations....merci de cette juste analyse mr Meyssan


  • #209019

    Excellent article comme toujours avec le reseau Voltaire....


  • #209026

    Brillant comme d’habitude Meyssan, son éclairage sur le gaz de schiste en rapport au gaz russe me parait pertinent, et l’explication de Peugeot=General motors devrait être une information répandue dans le peuple français, mais ou est le pc dans cette affaire ? honte à ce parti qui a trahi la classe ouvrière française.

     

    • #210505

      oui la France a un président a son image, molle, sans fierté, tapineuse...etc...triste et au-delà !........sinon le PC de Georges Marchais, trahi par le tournant de la rigueur (82/83) s’est mué de parti défenseur du prolétariat et des petites classes moyennes françaises en arnaque sociétale dont le sort était alors scellé !.....l’éviction de Marchais dès lors inévitable pour cet ersatz des luttes sociales qu’était devenu ce parti, accompagnait le lent et inexorable crépuscule d’un PCF qui n’avait plus rien de communiste ni de national d’ailleurs (çà devenait même le contraire)....le PCF, quelle que soit l’inclination politique de chacun, çà avait quand même une gueule......tu dis : « honte à ce parti qui a trahi la classe ouvrière française. »...je te comprends camarade, mais moi j’ai envie de dire : « honte à ceux qui ont trahi ce parti ! ».....cordialement.


  • #209027
    le 24/08/2012 par fifty miles
    La France, victime de son allégeance aux USA

    Ce n’est pas d’hier que "la France" et surtout sa population, sert de tirailleur sénégalais à l’empire Britannique ni que l’emprise US serre le coup de l’économie "Française" et dirige sa diplomatie. Dés le fin du XIX éme siècle, les intérêts croisés de l’économie se mondialisaient au profit des USA, provoquant le 1ére guerre mondiale dont le grand vainqueur financier fut la banque Pierpont Morgan qui grâce aux bénéfices juteux qu’elle en tirait, fit prolonger la boucherie de plusieurs années( du jamais vu, 4 ans de carnages dans une république dite "populaire" qui devait se caractériser par l’amélioration du sort de le population et qui mit ses enfants dans les mines dés 8 ans et les parents dans la boue et le sang des tranchées).
    Nous vivons depuis plus de 200 ans dans un mensonge sidéral entretenu par des merdias dont plus aucun qualificatif ne peut rendre compte.


  • #209039
    le 24/08/2012 par La Résistance du sous-sol
    La France, victime de son allégeance aux USA

    Très très bon article, clair, net, précis, concis et indiscutable. Du Meyssan quoi.

    J’était au courant pour PSA en Iran mais j’avais pas fait le lien avec sa soumission à GM dont j’était aussi vaguement au courant...
    Puis le reste no comment...

    Pauvre ex-France... Lamentable.

    Texte à faire tourner aux lobotomisés.


  • #209056
    le 24/08/2012 par blackeagle988
    La France, victime de son allégeance aux USA

    La France est américanisée, et non pas islamisée.

     

  • #209073
    le 24/08/2012 par rais hamidou
    La France, victime de son allégeance aux USA

    je ne suis pas contre l’idée de l’état nation et encore moins contre le patriotisme
    mais je pense , après avoir écouter et lu pas mal d’analyse que le dernier remparts
    contre le nouvel ordre mondial et l’esclavagisme électronique de l’humanité seras la foie envers son créateur et de se battre tous derrière un même dieu unique .
    le combat commence au quotidien a son échelle un retour propre aux valeurs du bien et le chemin de dieu saura guider l’âme sur le chemin de la victoire .
    les nations existent bien après le diable et notre combat ultime est contre le mal qui se dressent en patrons au dessus des tetes qui nous gouverne
    n’oubliez pas que les frontières ont été créer par l’homme et chaque âme reviens a dieu.
    il n’y as pas d’autre alternative qui nous mènera a la victoire croyez moi
    le droit chemin la vérité et la repentance sont les armes les plus dangereuse pour leurs projets satanique a part la foie et l’aide de dieu il n’y a rien
    on ne peut pas être plus malins que le malin

     

  • #209138

    Eh oui, contrairement à ce que les libéraux veulent nous faire croire, tout le monde dépend de tout le monde. On appelle ça un éco-système. Vous savez, comme éco-nomie.
    Les lois naturelles sont intransgressives. Y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes...


  • #209144
    le 24/08/2012 par nanothermite
    La France, victime de son allégeance aux USA

    Sur le soir de sa vie, voilà des vraies cibles pour JMRouillé. Mais il n’aura pas le corones.


  • #209362

    Je reviens d’un voyage en Espagne.

    C’est fascinant comment il n’ya qu’en France qu’on nous retourne le cerveau avec la propagande sur la Syrie et sur tout ce qui touche à Israel.

    En Espagne, nada, on parle surtout de... l’espagne.

    La France est bel et bien sous occupation.

     

    • #210498

      @Mike.......ah çà pour être occupée, elle l’est et jusqu’au trognon !..........sinon çà fait quand même plaisir de savoir que l’Espagne...les espagnols, dans la merde où ils sont, se préoccupent de leur pays !....une voie à suivre pour la France...ah merde c’est vrai elle est occupée !........mais bordel de merde quand donc va-t-on avoir le courage...l’instinct de survie serait plus juste, pour dégager toute cette clique malfaisante anti-France ???...quoi , attendre 2017...qui copé, fillon ?....encore de la merde.....et après ?.....ah oui attendre et attendre et....çà va, nous sommes tel un troupeau qu’on mène, docile, à l’abattoir...et qui semble résigné à son sort !.......en définitive, nous auront ce que nous auront mérité, souffrances et humiliations en prime !


  • En fait, grosso-merdo, les U.S.A ruinés de chez ruiné, ont vendus tous leurs crédits pourris via des réseaux bancaires aux Européens et maintenant , comme par magie leur économie se porterait bien ? Et nous, nos dirigeants vont baisser leurs frocs et nous allons devoirs payer pour eux ? Si quelqu’un qui s’y connait en économie peut poster un com là dessus ce serait sympa car c’est assez flippant, c’est grave, la guerre est proche quand on en arrive là !!!


  • #209422

    On va encore vivre 5 ans de trahison intense ; d’où l’on sortira encore plus défigurés, affaiblis, exsangues ...

    Et ensuite ?

    La spirale de la soumission-affaiblissement-soumission se sera faite si forte qu’il sera immensément difficile de l’inverser, d’en sortir.

    En attendant, eh ben, rien ne bouge, et on en est réduits à espérer du cours des événements qu’il apporte une solution ... que, par exemple, il rende Marine victorieuse en 2017, ou encore qu’il frappe nos ennemis plus durement que nous, etc...
    En sachant que le plus probable est qu’on poursuive sur la même voie catastrophique au-delà de 2017 ...


  • #209618
    le 25/08/2012 par MelarModelo
    La France, victime de son allégeance aux USA

    "Bernard Kouchner (indépendant)"

    Meyssan voulait sans doute indiquer que l’on ne sait plus trop où situer Kouchner, mais "indépendant" n’est pas l’adjectif le plus opportun pour qualifier un type soumis qui bouffe à tous les râteliers...

     

    • #210489

      @MelarModelo...........j’ai moi aussi "tilté" sur kouchner l’indépendant..en fait il s’agit d’une simple "étiquette" politique, nous savons tous la perversité de ce docteur mabuse !


  • #209643

    Salutations à tous,

    Toujours très intéressant, à faire tourner... merci à Thierry Meyssan et à toute l’ équipe d’ E&R.

    Paix à tous

    Marc


  • #210343

    "...pour cette guerre illégale qui fit 160 000 victimes"... y’a pas une coquille la ? 160000 victimes en lybie ? Qu’appelle t-il victimes ?


Afficher les commentaires suivants