Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Guerre civile froide

La guerre civile froide : la théogonie républicaine de Robespierre à Macron

Si les grands idéaux, Liberté, Égalité, Fraternité étaient restés ce qu’ils sont et ce qu’ils doivent être, des idéaux et non ce qu’ils sont devenus, des articles de foi et de loi, tout aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes républicains. Hélas des fanatiques, messianistes plus ou moins conscients, se sont mis en tête de faire tomber du ciel sur le plancher des hommes ces idéalités qui eussent dû y rester accrochées jusqu’à la fin des temps...

L’opposition entre les deux pôles droite/gauche incarne donc jusqu’à ce jour la guerre éternelle du Bien contre le Mal. D’un côté l’Homme nouveau, forcément jeune, surdiplômé, libéral-libertaire, urbain, habitant branché des métropoles, libre de préjugé, sachant jouir sans entrave ni temps mort, mobile, ouvert au monde et chantre du village planétaire. De l’autre, des beaufs ringards et repliés sur eux-mêmes avec leurs stéréotypes hérités d’un passé obsolète, peu éduqués, l’esprit encombré de vieilleries, statiques et sédentaires, en majorité ruraux ou provinciaux, à la mobilité intellectuelle réduite, hostiles et incapables de vivre le temps présent.

La guerre idéologique du XXIème siècle, après avoir opposé capitalisme et collectivisme, fait aujourd’hui se confronter le globalisme, soit la République universelle, aux Nations et aux traditions…

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1974914
    le 28/05/2018 par olav
    La Guerre civile froide

    Magnifique ouvrage de Monsieur Vernochet ; chaque page fourmille d ’incroyables richesses ; impossible de rendre compte d ’une pensée si subtile ; en voici un aperçu ( entre vint autres possibles )qui donnera peut-être l ’envie de le lire .
    La droite qu ’est -ce ? ce sont des valeurs :Patrie, traditions , héritage , lignées . A ces valeurs qui structurent toute société s ’oppose en 1789 la Rupture , la Destruction, bref la Révolution (sans fin) qui entend "détruire la société pour la libérer" ! (école de Franckfort) ; entendons : renverser toute structure , limite , protection , avec au bout la promesse d ’un âge d ’or des masses quand l ’homme enfin s ’adonnera à la jouissance perpétuelle ! . . .quand la réalité sera totalement vaincue .Promesse de 89 qui est aussi celle du Léninisme et encore celle du projet de gouvernance mondiale actuelle , assortie toutes du même programme : fusion des peuples , fin des Etats , gouvernement mondial . Mais en attendant l ’eden improbable des masses Monsieur Vernochet dépeint le monde qui se construit sous nos yeux qu ’il définit :la termitière humaine : masses égalisées par le bas ( toujours plus bas) , masses terrorisées , actionnées par des chocs émotionnels (attentats ! . . .), agitées de rivalités fabriquées( femmes contre hommes , trans contre . . .) masses décérébrées , hypnotisées . Sera -ce la Réalité pour tous ? non , pas tout à fait ; car la démocratie étant la vigoureuse défense de La Minorité . . . des 1% celle ci goûte l ’Eden ici et maintenant .Ce sont les hauts banquiers inattaquables , les financiers apatrides les oligarques multinationanaux , bref les Elus de l ’argent laissant quelques grosses miettes tout de même à leurs desservants : bureaucrates , politiques , journalistes " d ’ influence ".
    Bref la termitière collectiviste pour le bas (toujours plus bas ) et l ’ aristocratie quasi héréditaire (sous couvert d ’ hyper libéralisme ) pour les sommets vertigineux : plus belle la vie quoi . . .