Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Légende noire du Moyen Âge

Cinq siècles de falsifications

« On se croirait au Moyen Âge ! » Qui n’a jamais entendu, et sans doute prononcé lui-même ce poncif ? Asséné sans réflexion aucune, tant il est admis qu’avant la Renaissance et les Lumières la civilisation occidentale était dans les ténèbres, il illustre parfaitement cette légende noire que l’auteur déconstruit ici, méthodiquement, sujet après sujet, de la représentation artistique à la religion, de l’organisation sociale à celle de la formation, écoles, apprentissages, universités : « Pour qu’il y ait Lumières, il avait fallu qu’il y ait eu obscurité ; pour que le changement apparaisse comme nécessaire, il avait fallu condamner les abus et les anciennes pratiques. On les tourna en ridicule, on les appela archaïques et on inventa un passé triste, inefficace, injuste, violent et sombre. »

Dans l’imagerie contemporaine, la situation du serf est réduite à celle d’un quasi-esclave : droit de cuissage, impôts en tout genre – n’est-il pas « taillable et corvéable à merci » ? –, on en arrive même à assimiler l’ « attachement à la glèbe » à une forme de vente du serf et de sa famille. On nous fait croire que les enfants ne connaissaient pas l’école, alors que les religieux s’attachaient à les instruire, chaque sujet ayant le droit d’échapper à l’ignorance afin d’exercer son libre arbitre et d’œuvrer au salut de son âme. Analysant la manière dont l’art médiéval est étudié, les mensonges et les outrances des historiens, La légende noire du Moyen Âge remet en perspective la peinture et l’architecture d’une époque longue de mille ans qui a su allier spiritualité et sentiments humains, et rend justice à une science et à une médecine prétendument engluées dans des croyances et des dogmes les soustrayant aux rigueurs de l’intelligence. Bien loin de ces assertions véhiculées par l’ « esprit des Lumières », c’est un Moyen Âge véritablement lumineux qui nous est conté ici.

 

La bande-annonce de la sortie de l’ouvrage :

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1791908
    le 29/08/2017 par cphilippe74
    La Légende noire du Moyen Âge

    Merci à Claire COLOMBI, aux Edtions KontreKulture pour ce livre édifiant, passionnant de bout en bout, lu d’un trait comme un bon remontant. Quoique ni catholique pratiquant (mais je me relie à nouveau petit à petit aussi à cet aspect de mon Histoire), ni royaliste, je me sens connecté à cette Histoire, mon âme française s’y retrouve, s’y reconnait et trouve à cette lecture comme un sentiment d’appartenance bienfaisant et rassurant à cette France et à sa véritable Histoire dont je sais imperceptiblement être issu quant je me sens étranger à celle que l’on me raconte depuis l’enfance. Merci à Marion SIGAUT bien évidemment pour avoir grandement participé à cette renaissance.


  • #1793625
    le 01/09/2017 par Vinz
    La Légende noire du Moyen Âge

    Deus Vult est un mouvement qui prend de l’importance et qui fonctionne sur des principes solides, avec des gens de qualité. J’espère que leurs actions se multiplieront et que E&R les relayera, bien que les lignes divergent sur quelques points. Union dans le combat !