Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Notion de politique – Théorie du partisan

Deux textes majeurs de Carl Schmitt sont réunis dans ce livre.

La Notion de politique (1932) expose les thèses qui forment le cœur de sa pensée : l’État ne se confond pas avec la politique, il n’en est qu’une expression historique et périssable. Le politique lui-même est le lieu de la discrimination de l’ami et de l’ennemi. Dans l’époque moderne, l’État est cette instance qui désigne l’ennemi et décide de la guerre ou de la paix.

Théorie du partisan (1962) examine la situation créée par l’effritement du monopole politique de l’État à partir de 1945, quand le conflit se généralise du fait de la politisation de toutes les sphères de la vie sociale. Apparaît alors le partisan, que nous appelons parfois le terroriste, combattant de cette guerre total et figure emblématique de notre modernité.

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1763329
    le 09/07/2017 par yéti déporté au Benêtland
    La Notion de politique – Théorie du partisan

    Le bouquin à lire de Carl Schmitt (il y a aussi un petit texte sur le romantisme politique qui doit se trouver sur internet, le romantisme du "réactionnaire" est impuissance)

    « Toute grande impulsion nouvelle, toute révolution et toute réforme, toute élite nouvelle est le fruit d’une ascèse et de la pauvreté volontaire ou imposée, celle-ci étant avant tout renoncement au statu quo »

    « Avec la technique, la neutralité spirituelle a rejoint le néant spirituel. Après avoir fait abstraction de la religion et de la théologie d’abord, puis de la métaphysique et de l’État, on semble à présent faire abstraction de toute culture et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle [...] Le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie culturelle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. La technique n’est plus un terrain neutre [...] toute politique forte se servira d’elle [...] Il n’y aura de jugement définitif que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour s’assujettir la technique moderne et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain nouveau  »

    "Tous les concepts politiques deviennent des abstractions incompréhensibles et dénuées de sens quand on les sépare de l’opposition concrète dont ils sont issus […] Tout concept politique vise un ennemi politique et se voit déterminé dans son rang spirituel, dans sa force intellectuelle et dans sa portée historique par son ennemi."