Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Palestine en colère

Kerry ne peut raisonner Netanyahu et Abbas

Une jeune femme et sa fille ont été tuées dans un bombardement aérien israélien tôt ce dimanche à Gaza, au lendemain d’une nouvelle journée de violences dans l’ensemble des territoires palestiniens.

 

Une femme enceinte et sa fille âgée de deux ans ont été tuées dans un raid aérien israélien tôt dimanche matin dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources palestiniennes, au lendemain d’une nouvelle journée de violences qui a entretenu le spectre d’une troisième intifada.

L’armée israélienne avait indiqué auparavant que le raid de son aviation avait visé "deux ateliers de fabrication d’armes du Hamas", en riposte à deux tirs de roquette samedi depuis Gaza.

Une roquette a été interceptée samedi soir dans le sud d’Israël, avait annoncé l’armée. La nuit précédente, une autre était tombée sans faire de blessé dans la même région.

En Cisjordanie, une Palestinienne a été grièvement blessée dimanche matin par l’explosion d’une bombe qu’elle transportait dans sa voiture au niveau d’un barrage de police près de la colonie de Maalé Adoumim. La voiture piégée, qui se dirigeait vers Jérusalem, était apparemment destinée pour un attentat dans la ville sainte, a expliqué la radio publique en citant des sources policières.

Samedi, les violences ont fait deux morts palestiniens à la frontière entre Israël et la bande de Gaza tandis qu’à Jérusalem-Est, deux Palestiniens de 16 et 19 ans ont été abattus par les policiers israéliens près de la Vieille ville, après avoir blessé, dans deux nouvelles attaques au couteau, deux juifs ultra-orthodoxes ainsi que deux policiers israéliens. La Cisjordanie et Jérusalem-Est ont continué à être secouées par les heurts qui ont suivi les funérailles houleuses de trois Palestiniens.

 

Kerry appelle Netanyahou et Abbas

Sur le terrain politique, Benjamin Netanyahou et Mahmoud Abbas se sont rejeté samedi la responsabilité des violences lors d’entretiens téléphoniques avec le secrétaire d’Etat John Kerry qui a exprimé sa "profonde inquiétude". Il a aussi invité les deux dirigeants à "respecter le statu quo [les règles, NDLR] en parole et en acte" de l’esplanade des Mosquées, lieu saint pour les musulmans et les juifs mais source de la tension actuelle, et à "empêcher les actes et les discours enflammés qui accroîtront les tensions".

Lire la suite de l’article sur france24.com.

Pour ceux qui peuvent supporter les images très dures de la perte d’un enfant, voir l’article de Panamza.

Comment Netanyahou martyrise Gaza pour sa politique intérieure, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1289293
    le 11/10/2015 par Falestin
    La Palestine en colère

    Cinéma !!!!


  • #1289430
    le 11/10/2015 par compris
    La Palestine en colère

    67 ans : par quel miracle ont les leaders Palestiniens réussit à "réussir" un tel résultat pour les Palestiniens ?

     

    • #1289650
      le 11/10/2015 par Tariq
      La Palestine en colère

      En signant des accords de paix avec des personnes qui ont la traîtrise et le cynisme dans le sang. C’est ce que fait Abbas.
      Mais pas le Hamas. Gaza est certes en ruine, mais libre, pas humiliée par l’armée d’occupation.


    • #1289699
      le 11/10/2015 par comrpis
      La Palestine en colère

      Est-ce qu’une erreur est d’assumer que la traitrise contre les Palestiniens, ne vient que des interlocuteurs ?
      Serait-il impossible que par je ne sais quelles "techniques" la traitrise soit venue aussi de ses leaders ?
      Je cherche juste à comprendre la réalité du "résultat" achevé en 67 ans par les leaders palestiniens,
      et merci de corriger les erreurs de raisonnement.


  • #1289521
    le 11/10/2015 par samsonbest
    La Palestine en colère

    Depuis la venue d’Obama ce dernier prefere faire
    affaire avec l’Asie plus riche et plus populeuse et
    surtout moins d’enmerde et moins suicidaire que notre
    cher M.O. pauvre et dingue.......et instable....


  • #1289564
    le 11/10/2015 par ilan
    La Palestine en colère

    seule des sanctions internationales contre Israel amèneront la fin de l’apartheid et du massacre des palestiniens. Elles finiront par s’imposer, dans 4 ou 40 ans, mais elles sont inévitables.
    Les palestiniens ne sont pas 400 000 mais 4 millions et Israel fait comme s’il n’existaient pas ; mais les juifs d’Israel ne pourront jamais s’en débarrasser , malgré tous leurs espoirs et tous leurs crimes .


  • #1289763
    le 11/10/2015 par anonyme
    La Palestine en colère

    Ils (les "Américain" via l’ONU) ont créés cette situation qui dure depuis plus de soixante-sept ans pour le plus grand malheur de la PALESTINE. ... de ses environs et des musulmans. ...