Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

Attila, appelé le « fléau de Dieu » par les chroniqueurs de l’époque, fut avec ses Huns la terreur de l’Europe au Ve siècle. Rien ni personne n’avait su stopper son irrésistible avancée vers l’Ouest, avant ce fameux jour de 451, où le général romain Aetius, à la tête d’une armée hétéroclite (composée de gallo-romains, de Francs, de Germains, de Wisigoths...) parvint à lui faire rebrousser chemin à la bataille des « Champs Catalauniques ». Retour sur cet épisode décisif qui ouvre la voie à l’implantation en Gaule des Francs de Clovis.

 

 

Découvrir l’histoire avec Kontre Kulture :

La Petite Histoire, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1840062
    Le 15 novembre à 13:15 par Medusaraft
    La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

    Si j’ ai bien suivi la vidéo, Attila serait donc né en 395 et mort en 453 après J-C. Il aurait donc vécu 58 ans. Pour cette époque ce n’ est pas mal, y a pas à dire, les rapines ça entretient son homme !
    Et puis il aurait grandi à la cours de Constantine... Je croyais qu’ il venait de Sibérie, initialement chassé par les mongols de l’ époque. Eh ben non !
    En tout cas très intéressante vidéo. Merci de nous la faire connaître.

     

    Répondre à ce message

    • #1840129
      Le 15 novembre à 14:41 par goy pride
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      Saperlipopette ! Ces fous comme les gens ont du mal à comprendre la notion d’espérance de vie !
      Les gens vivaient aussi vieux à cette époque que maintenant ! Une espérance de vie moyenne de 20 ans par exemple ne signifie pas que les gens sont des vieillards à 15 ans et tombent comme des mouches à 20 ! C’était essentiellement la très forte mortalité infantile qui faisait chuter l’espérance de vie, mais une fois que les individus dépassaient l’âge critique de la petite enfance et tant qu’il vivaient dans des conditions normales leur espérance de vie augmentaient considérablement et était équivalente à celle d’aujourd’hui. Des civilisations ne peuvent pas s’ériger dans une société où tout le monde mourrait avant d’avoir acquis de l’expérience ! Par ailleurs la retraite des légionnaires romains était fixé à 42 ans si je me souviens bien, ce qui veut dire que même les soldats avaient de bonne chance de vieillir s’il ne mourrait pas au combat.
      Etes-vous déjà allé dans un pays du tiers-monde où l’espérance de vie est de 30 ou 40 ans ? Si oui vous avez probablement remarqué que si les gosses sont partout les vieillards sont aussi très abondants ! Une faible espérance de vie ne veut pas dire que les gens ne peuvent pas vivre vieux et que la société est dépourvue d’hommes d’âge mûr ! C’est surtout le reflet d’une très forte mortalité infantile.

       
    • #1840141
      Le 15 novembre à 14:52 par magic
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      Faut bien savoir que les statistiques sur l’espérance de vie des siècles passées sont totalement fausses. Ok ils pouvaient mourir à cause de famines, de guerres, mais leur nourriture n’était pas aussi pourrie que la notre, ils n’avaient pas de maladies auto immunes comme maintenant. L’espérance de vie actuelle diminue, mais comme ils veulent qu’on travaille plus longtemps, on a des stats bidons.

       
    • #1840213
      Le 15 novembre à 16:13 par Thorfinn
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      Je rejoins goypride, car on ne l’a pas assez martelé mais l’espérance de vie basse est lié à une mortalité infantile très élevée...
      Ce qui casse dans les grandes largeurs la théorie selon laquelle nous vivons plus vieux et que donc nous devons plus travailler, mais c’est un autre sujet...

       
    • #1840236
      Le 15 novembre à 16:35 par douve opaque
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      Dans l’ancien testament, ils vivaient jusqu’à 500 ans et enfantaient encore à 90, alors oui, je ne comprends rien à l’espérance de vie des siècles passés...

       
    • #1840243
      Le 15 novembre à 16:40 par matrix le gaulois
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      La longévité humaine n’était pas si faible que ça à l’époque. On mangeait plus sainement, on vivait au grand air, il y avait moins d’hydrocarbures en suspension dans l’air, on ne bouffait pas d’OGM ou autre truc cancérigène.

      Ce qui était le plus dur, c’était les maladies infantiles : on ne s’attachait pas à un enfant de moins de 6 ans car on ne savait pas s’il allait vivre ou mourir. Il fallait faire 5 à 6 enfants pour être sûr d’avoir un ou deux de viables. Là, en effet, c’était très dur.
      Mais si vous aviez eu la chance de survivre à vos premières années : c’est que vous étiez quelqu’un de costaud avec un bon système immunitaire ; donc, rien ne vous aurait empêché de vivre jusqu’à 70, 80 ans ET il y avait des centenaires, ça a existé à l’époque.
      Peu de guerres, beaucoup de brigandage.

      Donc 58 ans, c’est pas énorme, il est mort soit empoisonné, soit d’un infection pulmonaire.
      Et qui plus est Attila ne faisait pas de "rapines". C’est une image de guerrier brutale assez injuste. Attila a fait ses études à Rome, il parlait le latin, connaissait les mœurs politiques de l’empire, participait assez peu aux combats (un peu comme Auguste qui n’était pas un homme de guerre et qui dû toutes ses victoires de Philippe ou d’Actium à ceux qui le servaient) et avait une vraie vision politique pour un empire d’occident à la tête duquel il aurait voulu y placer sa lignée (un peu aussi comme ce que fit Gengis Khân en envahissant la Chine) et pas juste tout détruire. Attila fut un homme politique qui pensait qu’en utilisant la force de ses armées, cela lui octroierait un accès au trône impérial mais qui mourut trop tôt pour cela. Un de ses secrétaires qui reçut le titre de Magister Militium honoraire était romain, originaire de serbie actuelle : un certain Oreste, qui fera la pluie et le beau temps dans l’empire pendant les dernières années de celui-ci et qui fut le père du dernier empereur romain d’occident : Romulus Augustule.

      Quant aux huns, en eux-mêmes, étaient-ils plus brutaux que d’autres ? Pas forcément, c’était une armée en campagne qui ne survie qu’en pillant les biens de ceux qui se trouvent sur leur chemin (quitte à tuer ceux-ci). Le fait est que leurs pratiques étaient différentes du fait de leurs origines nomades et asiatiques, c’est probablement ça qui a le plus choqué. Mais je vous rassure, à l’époque, se trouver sur la route d’une armée de huns, ou de romains, ou de berbères, ou de germains, ou de francs : c’était du pareil au même pour vous, au final !

       
    • #1840373
      Le 15 novembre à 19:41 par Paul82
      La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

      Merci @goy pride pour ses explications sur la notion bien mal comprise d’espérance de vie.

       
  • #1840070
    Le 15 novembre à 13:31 par Edward
    La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

    Lorsque les Français mettent leurs différents de côté et s’unissent pour protéger leur pays, ils sont capable de déplacer des montagnes et tenir tête aux empires.

    Mais plus de 40 ans d’enseignement de trotskisme promouvant la haine de soi et balancer le voile de la repentance sur notre pays font baisser la France.

    Le plus gros problème de la France, c’est que les Français, hormis une minorité, ont rangés leur fierté au placard. Ils se laissent cracher dessus par les racailles en col blanc qui bombardent des pays musulmans tout en donnant des leçons de morales exécrables aux Français, mais aussi par les islamo racailles et les antifa.

    Sincèrement les gars, voir la France dans cet état là, cela me fait mal mais vraiment mal. Le pire c’est les racailles, ces politiciens et ces milices d’extrême gauche sont la lie de l’humanité. Putain, les Français n’ont PAS à se prosterner devant eux.

    Je reve le jour où juste pour une fois que les Français jettent leur honte dans le gouffre, ressortent leurs putain de fierté du placard et crachent à la gueule de ces ordures.

    L’excuse du racisme, du colonialisme d’avant ne tiens pas la route. Ça me dégoûte de voir les Français regarder sans rien faire ses enc.... trainer la France dans la boue.

    Retrouvons notre fierté et crachons sur ces pourris en retour.

    Fin du coup de gueule

     

    Répondre à ce message

  • #1840096
    Le 15 novembre à 13:57 par Chavez
    La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

    La devise d’Attila était "La ou je passe l’herbe trépasse".
    Étrange congruence avec notre mage national : là ou il passe, les nations trépassent.
    Vous voyez ?

     

    Répondre à ce message

  • #1840165
    Le 15 novembre à 15:28 par zouzou
    La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

    Reste à espérer une grande victoire du futur proche contre Attali aux champs cata-lobbyques.
    Deux armées de mercenaires, certes. Mais l’une était plus multiculti que l’autre.
    Et c’est la multiculti qui est restée sur le carreau.
    L’Europe était en ruines idéologiques. La foi ne la soutenait plus. Attali régnait en Gaule, quand soudain... un véritable chef d’Etat apparut.
    Il y eut une bataille terrible, la Gaule en sortit bien blessée... mais sauvée.

     

    Répondre à ce message

  • #1840240
    Le 15 novembre à 16:39 par prout
    La Petite Histoire : la Gaule face à Attila le Hun

    C’est intéressant de souligner qu’Attila est né en Europe et que son armée n’était pas uniquement asiatique.
    Une façon tellement plus nuancée de voir les choses, une overture sur l’existence d’une géopolitique Historique, qui balaie beaucoup de clichés de l’<>.

     

    Répondre à ce message