Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Rouge et la Noire

Andrea et Rachel

La Noire

Or donc, après le Transsexuel niant son sexe originel pour un sexe intentionnel, beaucoup plus mûri et réfléchi, vient d’apparaître la Transethnique niquant sa « race » mère, subie, pour une Race choisie, beaucoup plus valorisante.

On le sait, Simone, la grande Sartreuse qui aimait les jambons de Parme et les gigots à l’ail, a prouvé dans le Deuxième Sexe que La Femme était une construction intellectuelle masculine.
Mais Sartre n’avait t-il pas démontré auparavant, dans ses Réflexions sur la Question Juive que c’est "l’Antisémite qui fait le Juif  ?"
Donc si le Sexe est une construction sociale, l’Ethnie l’est tout autant.

Telle est la conviction intime de la militante féministe Rachel Dolezal, blanche devenue Noire, Noire qui a défrayé la chronique après qu’elle a été décolorée par ses propres parents, petits fermiers blancs du Montana.

Pour justifier sa Négritude acquise son argument de fond de teint est :

« Les choses sont plus complexes que la vérité »

C’est la vérité qui ment ! La nature qui a tort, la réalité qui est à revoir et à corriger.
Née blanche Rachel Dolezal était tellement Noire de cœur et d’âme que pendant plus de dix ans, elle a réussi à se noircir la face et se payer celles des autres en se faisant passer pour une femme afro-américaine.
Même aujourd’hui, démasquée par ses parents, elle persiste et signe : Je suis Noire puisque « je me considère Noire ».
Sophisme imparable.

Elle utilise là le raisonnement des Queer transgenre : ils ne sont pas ce qu’ils sont, car ils sont, ils ont été, « trompés » sur la marchandise : leur corps.
Sa vérité à elle, dans sa tête à elle, compte bien davantage que la sotte réalité, n’est ce pas ?
Argument post-moderne : Argumentum ad novitatem

Quand on lui présente une photo de sa personne, avant sa transmutation ethno-alchimique, elle admet qu’elle puisse être «  identifiable en tant que blanche par ceux qui la voient  », mais pas par elle, qui « ne se voit pas comme les autres voudraient la forcer à se voir. »
Essayez de suivre , s’il vous plaît. Merci !

Elle déclare :
- « Je dirais que cela a commencé vers l’âge de 5 ans. Je me dessinais avec un crayon marron, pas un crayon couleur pêche, avec des cheveux noirs bouclés. »
- « Ma vie a été une survie et ce que j’ai fait tout du long, y compris mon identification, a été fait pour survivre. »
Ainsi :
Elle fit passer pour son fils, un gentil petit négrillon que ses parents avaient adopté, et pour son géniteur un des ses amants Noirs.
Elle s’inscrit à l’Historically black colleges and universities, et en tant que Noire disposa d’une bourse. Durant ses études elle a déposé diverses plaintes pour insultes et menaces racistes anti-noires.
( Quand elle fut démasquée, et que l’université blaque lui coupera sa bourse, elle déposa une plainte..... pour discrimination anti-blanche ! N’est ce pas farce ? )
Elle fut aussi instructrice en « africologie », et fricota à la Eastern Washington University. Là, elle enseigna « The Black Woman’s Struggle  » (la lutte de la femme noire) !
Elle participa à différents mouvements racialistes noirs, et codirigea la National Association for the Advancement of Colored People (association nationale pour la promotion des gens dits, [bizarrement NDLR] "de couleurs").

La presse yankie et les réseaux sociaux vont se déchirer à son sujet.
Les uns, la minorité, parlent de «  tromperie  », tels ses parents « inquiets du niveau de malhonnêteté dont Rachel fait preuve ».
D’autres, plus indulgents parlent de « confusion mentale identitaire ».

Mais Rachel, courageusement continue à faire face sombre, et reste une Féministe Noire affirmée, en lutte éternelle contre «  la double Domination du Mâle Blanc » !

La Rouge

Une autre de ses consœurs en féminisme transgénique est la jolie Andrea Smith, qui, bien que Visage Pâle de souche, a choisi l’identité Rouge.

Une authentique Squaw

En tant qu’indienne elle appartient à «  Women of All Red Nations » (Femmes de toutes les nations rouges). Elle a aussi fondé avec d’autres féministes "INCITE ! Women of Color Against Violence (Femmes de couleur contre la violence.)

Attention, ici encore il faut préciser : c’est de la Violence des hommes blancs qu’il s’agit, responsables de «  violence sexuelle et du génocide indien-américain ! »
OK ?
Parce que, c’est bien connu les amérindiens étaient des guerriers charmants et particulièrement attentionnés et prévenants envers leurs squaws.

« J’ai toujours été et je serai toujours une Cherokee. Je me suis toujours identifié ainsi sur la base de ce que je savais être vrai » dit elle
Ce qui est vrai n’étant pas ce qui est, mais ce qu’elle sait être vrai. Vanité des vanités !

« Intellectuelle Cherokee » reconnue donc, elle donnait des conférences dans les plus prestigieuses universités d’AmérikkK.
Par contre le refus fasciste de l’université du Michigan de l’employer comme professeure en 2008, provoqua un scandale parce que c’était « une double discrimination ethnique et sexiste à l’encontre d’ une femme et d’une indienne cheerokee. »

La déraison pure

Le trait d’union entre ces deux aimables personnes du sexe, mal dans leur peau blanche, est le Féminisme.
Et l’on sait bien, n’est ce pas, comment le lien entre Féminisme et Antiracisme s’articule dans la lutte contre le seul Mâle Blanc !

Le Féminisme qui affirme inauguralement : On ne naît pas femme on le devient, a ouvert la carrière à toutes ces affabulatrices hystériques.
Qui rendent totalement dépassée la qualification existentialiste de notre monde comme absurde.
Il est tout a fait débile, délirant et parfaitement déraisonnable.

Mais, n’est ce pas la Raison et son véhicule, le mâle blanc, qui ont bâti Auschwitz et fait le choix de l’Holocauste ?
Peut on penser après Auschwitz ? se demandèrent gravement d’Immenses Penseurs.
La réponse était négative bien sûr, on ne devait plus que dépenser.

La Raison est morte, asphyxiée : dès lors tout est permis !
Ainsi la “théorie” du genre peut et doit s’ouvrir à tous les développements épistémologiques les plus hardis.
À toutes les lubies, sans distinction de pseudosexe, de pseudorace, sans soucis de pseudoscience et de ses pseudopodes.

Tout est ouvert, comme à la Fistinière.

À quand le Transzoophile niant son « humanité » arbitrairement attribuée à la naissance et revendiquant son animalité ?
C’est son Droit ! Faire son «  coming out » hébêté, et révéler au genre bêtement humain sa propre identité bestiale enfouie sous des constructions humanoïdes associées. Un tel affirmera sa canidité, un autre sa goréïtude ou son insectitude, etc.

Évocation uchronique

Au train où vont les choses, nous verrons certainement dans un avenir proche des types entrant à quatre pattes à l’Assemblée Antinationale en aboyant, d’autres siégeant dans un bocal avec palmes et tuba, comme ce futur député du Front de Gauche qui fera son coming out en tant que poisson Rouge, sous les ovations des autres agités du bocal, cependant que la place de la sénatrice écologiste-hamster-dame au Sénat aura été aménagée en une roue de deux mètres cinquante de diamètre en matière plastique, en laquelle, les bajoues remplies de noisettes, elle parcourra des kilomètres sur place, en déféquant régulièrement sur une litière de chanvre, et votant à patte levée ces lois qui rongent notre vie et font litière de nos droits.

Tournez manège.

Devant ces néo-rats de laboratoire queer personne ne rira, ni ne sourira, ni n’osera le plus petit frémissement de commissures, la Loi punissant durement le crime de zoophobie. Afin d’écraser dans l’œuf certaines pratiques tranzoophobes, repérées en Divercity, où quelques queer ovidés genrés furent égorgés pour l’Aīd al-Kabīr.
Au contraire, tous hocheront gravement la tête avec un sérieux léonin, devant ce courage d’affirmation de véritable identité de bête.

À chaque être, plusieurs autres genres me semblaient dus.
Ce monsieur ne sait ce qu’il est : il est un queer.
Cette famille est une nichée de chiens.
Je vis plusieurs hommes voter très bas un moment d’une de leurs autres identités. — Ainsi, ils ont élu un porc.

Aucun des sophismes de la folie, — la folie féministe, — n’a été oublié par moi : je pourrais les redire tous, je tiens le système.

Arthur, pardonne-moi, au fond du Paradis, ces légères distorsions de ta Saison en Enfer. [1]

Approfondir le féminisme avec Félix sur Kontre Kulture :

Pour rire un peu en attendant la mort :

Notes

[1] À chaque être, plusieurs autres vies me semblaient dues. Ce monsieur ne sait ce qu’il fait : il est un ange. Cette famille est une nichée de chiens. Devant plusieurs hommes, je causai tout haut avec un moment d’une de leurs autres vies. - Ainsi, j’ai aimé un porc.
Rimbaud :Une Saison en Enfer. Alchimie du Verbe

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1277678
    le 26/09/2015 par michatmichien
    La Rouge et la Noire

    C’est comme un âne qui se prend pour une vache ou vice et versa. Là, ca va vraiment loin et le ridicule touche le fond quand elle porte plainte pour racisme anti-blanc ! c’est qu’au fond, elle sait qu’elle est blanche.


  • #1277681
    le 26/09/2015 par Moi, Peter Sellers
    La Rouge et la Noire

    À l’origine sûrement un subterfuge pour obtenir une bourse d’étude.. Il y a aussi un indien (d’Inde) qui explique avoir rasé ses long cils et rasé constement ses cheveux pour obtenir une place en médecine dans une université prestigieuse en se faisant passer pour un afro-américain. La discrimination positive avec leur quotas pour rétablir les discriminations historiques qu’ils ont subit.. Elle est belle la fable, puisque c’est surtout la bourgeoisie noir qui en profite (obamesque ?), alors que les noirs à affirmer leur differencialisme se font surtout enfermer dans des ghettos.. Les noirs en prennent plein la gueule et leur « sauveurs » ne viennent ni du showbizz, ni de la maison Blanco..

     

    • #1277760
      le 26/09/2015 par Zuleya
      La Rouge et la Noire

      Obama n est même pas représentatif de la bourgeoisie noire américaine. Son père était un dignitaire Kenyan et qui a été formé aux states pour servir la cia dans son pays d origine . D’ailleurs la mort du père d Obama est roccambolansque... 2 accidents de voiture la dernière année de sa vie...le dernier a été fatal...était il devenu une épine pour ses employeurs américains ? Ou d autres espions l avaient ils repéré ?
      Mais avant d être éliminé il a rendu ses services et en échange son fils a eu accès à beaucoup de bourses d études sans rapport avec ses notes et à eu accès à des universités prestigieuses...Sa grand mère blanche, qui l élevait, n avait pourtant pas besoin de ces passes droits vu sa fortune et ses réseaux en tant que pdg de la banque d Hawaï. ..
      Obama c est pas l Amérique noire issue de l esclavage...ce n est même pas la bourgeoisie ...


    • #1278190
      le 27/09/2015 par Moi, Peter Sellers
      La Rouge et la Noire

      Justement Obama illustre très bien ce dont il est question.. Si l’affirmative action est sensé donner un coup de pouce à des populations que le système à historiquement marginalisé c’est pas les premiers concernés qui en profit... Il n’y a aucune notion de revenu par exemple.. Ni la volonté de sélectionner de part la qualité, l’aptitude, l’investissement dans le travail, l’effort..
      Si leur logique est de créer des leaders (servir de modèle pour d’autres) pour leur société multiculturaliste on est au regret de constater que l’appartenance n’est pas à une communauté mais à une race... bien moins que la race (terme bien vague) le plus petit dénominateur commun : la couleur de peau..
      Obama est tout autant un usurpateur que cette dame au fond.. Il s’est fait élire car il ressemblait à un « black ».. Il possédait toutes les caractéristiques (toujours bien bien superficielles) d’appartenance.. Des vraisemblances qui maintiennent un système assez sophistiqué d’apartheid.. Le multiculturalisme ne fait pas la promotion des cultures mais la promotion du stéréotype.. La planification urbaine permettra de garder tout ce beau monde à sa place.. ce sont de réelles prisons..


  • #1277697
    le 26/09/2015 par dixi
    La Rouge et la Noire

    Je pense que si on devait interroger ,toutes les personne enfermées en psychiatrie ,on trouverait les mêmes propos ,pas dans les mêmes sujets ,mais aussi farfelus .
    Cette femme a un comportement qui relève de l’anomalie mental ,et je pense qu’il ne faut pas chercher à comprendre ou alors admettre son délire .Pour ma pare ,j’ai zappé depuis longtemps et la laisse dans sa dinguerie .
    Malheureusement de nos jours et de plus en plus ,dans tous les domaines ,nous avons à faire à ce genre d’individus ,et le pire on essai de les normaliser .Un fou ,c’est un fou ,point.

     

    • #1277906
      le 26/09/2015 par fadge
      La Rouge et la Noire

      Non, je pense au contraire que son état est compréhensible :
      Ses parents ont adopté un noir. Ils l’ont choisi "noir". De la viens sûrement le "trouble" de sa grande sœur qui elle n’a pas été choisie, seulement conçue. Cette jalousie est très courante chez l’enfant par rapport au nouvel enfant auquel on apporte davantage d’attention qu’au premier, mais en plus viens ici s’ajouter la différence ethnique. Elle a du développer une culpabilité de ne pas être noire afin de regagner l’amour de ses parents. Parents qui n’ont rien vu et rien empêché.
      Ensuite, elle s’est raccroché a tout ce qui allais dans le sens de son délire : féminisme, anti-racisme, queer, trans ...
      La faute en reviens donc au parents d’avoir négligé leur enfant au profit de l’enfant adopté.


  • #1277704
    le 26/09/2015 par spirit
    La Rouge et la Noire

    Aller jusqu’au bout d’une logique absurde,on ne voit ça que dans de grand ensemble irréligieux (non-reliés) comme les USA où l’éthique s’efface devant la loi... !!
    La chicane dénoncé en son temps par Racine est ,là-bas,la première industrie économique !!

    La vérité est toute relative,l’inversion des valeurs côté en bourse,l’absurdité reste plaidable.. !!


  • #1277710
    le 26/09/2015 par Placide et Muzo
    La Rouge et la Noire

    "À quand le Transzoophile niant son « humanité » arbitrairement attribuée à la naissance et revendiquant son animalité ? "

    Il suffit de demander https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Otherkin


  • #1277730
    le 26/09/2015 par pascal
    La Rouge et la Noire

    Cela ressemble au type qui se convertit dans une religion qui lui est totalement étrangère et qu’il ne comprendra jamais.


  • #1277731
    le 26/09/2015 par goy pride
    La Rouge et la Noire

    Le "transethnisme" a un très grand avenir notamment chez les Blancs. En France il est déjà très commun de trouver des "From’" qui se prennent pour des "Rebeus" ou des "Renois". Pour l’anecdote j’ai connu un Français de souche qui avait réussi à apprendre l’arabe dialectale algérien et qui se faisait appelé Hamid. Il avait tellement réussi son opération de transethnisme qu’en dépit de son phénotype européen et sa peau d’une blancheur immaculée les rebeus qui ne le connaissaient pas croyaient tous qu’il était algérien probablement d’origine kabyle...Je vous le dis le transethnisme a un très grand avenir en Occident !


  • #1277736
    le 26/09/2015 par hunter
    La Rouge et la Noire

    " Faire son « coming out » hébêté, et révéler au genre bêtement humain sa propre identité bestiale..... "

    La langue française et ses proverbes ont tout prévu : " en chaque homme, il y a un cochon qui sommeille "

    Question : peut-on être mis en examen si on cite ce simple proverbe, par exemple, pour incitation à la haine raciale........

    C’est vrai que le cochon n’est pas en odeur de sainteté chez nos maîtres ( L....A, C..F, etc...), donc ne vaudrait-il pas mieux réécrire le proverbe, pour lever toute ambiguïté..... ?

    Je propose de rajouter un qualificatif : " En tout homme GOY, il y a un cochon qui sommeille" !

    Ainsi pas de risques de se voir accusé de maltraiter ceux du peuple élu, et éviter ainsi de se retrouver au tribunal, devant payer des grosses sommes....M Soral ne me contredira pas je pense.

    Merci Monsieur Felix, excellent texte.....comme toujours !

    Adishatz

    H/


  • #1277765
    le 26/09/2015 par Led
    La Rouge et la Noire

    Le pire est que lorsque l’on est gamin ou que l’on déconne dans le style soirée de potache entre potes ou même que l’on se prend à vouloir rire seul en son fort intérieur, bref, qui n’a jamais imaginé en déconnant des trucs pareils... " eh bé" on y est, on y viendra sans aucun doute... et ce n’est pas de la déconnade. Hallucinant et soudain beaucoup moins drôle...celui qui choisira de revendiquer son étalonitude ou son éléphantitude " ma pauvre", je plains ses "amours" . La vache !... enfin si je puis m’exprimer ainsi.Face au hommes politiques autant revendiquer sa "Lamaïtude"...ça évitera de long discours...


  • #1277820
    le 26/09/2015 par Jérôme2709
    La Rouge et la Noire

    "Sa vérité à elle, dans sa tête à elle, compte bien davantage que la sotte réalité."

    Ça fait penser à Herman Rosenblat, l’escroc à la Shoah : "Oui, ce n’est pas vrai ... mais dans mon imagination ... c’était vrai !"

    http://www.egaliteetreconciliation....


  • #1277825
    le 26/09/2015 par jouby
    La Rouge et la Noire

    Et les petits blancs de cité hlm qui se comporte comme des arabes, parlent comme eux, s’habillent comme eux, bougent comme eux, insultent comme eux (la fascination pouvant aller jusqu’à la conversion à l’islam)...les dread-loqueux blancs, "rastas" jusqu’au bout du toncar de leur joint, c’est du "transracialisme" ou de l’assimilation à l’envers ?


  • #1277851
    le 26/09/2015 par Erdoval
    La Rouge et la Noire

    A force de tourner autour du pot de leur identité elles vont bien finir par se prendre pour des merdes. En cette matière il y a aussi toute une gamme de couleurs.


  • #1277874
    le 26/09/2015 par Le Suisse Apolitique
    La Rouge et la Noire

    "...et votant à patte levée ces lois qui rongent notre vie et font litière de nos droits"
    Je suis touché en plein coeur, c’est sublime !


  • #1277877
    le 26/09/2015 par bébéfouad
    La Rouge et la Noire

    ah oui j’avais pas vu au début qui était l’auteur
    sublime texte, encore une fois, faut-il le rappeler
    et puis cette enchainement de photos : La photo de LA Noire, puis de LA Rouge, et finalement du Porc Président aux oreilles en forme de Plug, j’ai ri beaucoup , encore et encore, tout le long de l’article. Merci Felix

    PS : Il manquait dans le portrait La Noire ou La Beurette qui se prend pour une blanche blonde platine. La vente de produits blanchissants ont explosé cette dernière décennie.


  • #1277886
    le 26/09/2015 par Baladin
    La Rouge et la Noire

    C’est dingue ce dénie de soi.Que fait il en retirer ? Que cette mascarda de repentance à outrance n’est qu’une saloperie qui détruit l’âme sereine d’une identité naturel qui n’a rien à se reprocher de par sa couleur de peau ou sa nationalité. Que chacun doit exalter ce qu’il est sans denier au autre son identité .En biologie on n’apprend que des qu’une cellule perd sa spécifié rentre en dégénérescence.Il y a des lois naturel à laquelle lutter ne fait qu’aggraver la situation. La vache à qui on fait manger de la viande au lieu de l’herbe se détruira .Je crois à la frce des natures qu’on ne peut compromettre ou corrompre.À ne pas le comprendre nous allons droit à la déchéance de l’humanité .La terre ne ment pas elle même divisé en terre cultivable et d’autre improductif .Il y a des parcelle de terres qui se touche mais qui ne donneront pas la même vigne c’est ainsi.Les indiens d’Amérique sont touche par les pires maux ( alcoolisme, perte de soi, dingos pour la plupart) car on n’a modifier leur comportement et leur manière de vivre.


  • #1277925
    le 26/09/2015 par Gerard John Schaefer
    La Rouge et la Noire

    Ils fabriquent des ruines de ce qu’ils n’ont jamais été.
    Étonnant processus.

    instructrice en « africologie » , rien que ça, c’est pas possible, lol
    Même Ahmed Moualek, docteur en "bobignylogie" serait plus crédible.
    Un territoire certes moins vaste.
    Mais jusqu’où s’étend un territoire mental ?


  • #1277930
    le 26/09/2015 par Gerard John Schaefer
    La Rouge et la Noire

    À travers cette improbable squaw et la cosmétique "Noire" se dessine un portrait de l’Amérique : des escrocs, ignorants, menteurs, usurpateurs, livrés à eux-mêmes.

    Le "progrès" n’aura fait qu’accélérer la mise en roue libre.


  • #1277950
    le 26/09/2015 par "Chevalier Lefebvriste"...
    La Rouge et la Noire

    @Félix Niesche
    Qu’une chose à dire monsieur F.Niesche bravo !
    (lecteur assidu de vos livres, je me régale à vous décoder , même si je suis totalement différent de vous, cela me plait à vous feuilleter et grandement...)
    Comme il est plaisant de pécher par votre plume (j’irais à confesse...ça c’est sûr ! )
    Mais je me délecte à décrypter vos écris !
    Oui mille mercis monsieur !
    Et que Dieu vous protège ne vous en déplaise monsieur F.Niesche !
    Bravo...( d’un Catholique intègre ! )


  • #1277970
    le 26/09/2015 par Eric
    La Rouge et la Noire

    "ils ne sont pas ce qu’ils sont..."

    Cette phrase me fait penser au célèbre "Je ne suis pas ce que je suis" du Iago de Shakespeare (dans Othello). Mais Iago fait allusion à sa fourberie et non à son genre. Shakespeare n’était pas un dégénéré.


  • #1278049
    le 26/09/2015 par SR.F
    La Rouge et la Noire

    La subjection , la suggestion et la relativité

    Le riz est riz ,la lumière est la lumière ,les ténèbres sont les ténèbres

    L’état suggère une libre pensée qui consiste soit d’avoir une pensée soit de ne pas avoir de pensée
    Donc elle maquille la liberté de pensée unique à la libre pensée

    Est ce que la liberté d’expression qui est le prolongement de la libre pensée est total ?

    Si la liberté d’expression n’est pas total alors elle ne peut être le prolongement de la libre pensée
    Dans ce cas ,le terme la liberté d’expression n’est pas le terme adéquat
    L’expression est donc encadré
    digression :doit-on dire que les poules issues d’un élevage en batterie sont libre de mouvement ? non naturellement !!!
    Soit la liberté est total soit les mouvement sont restreins ;une liberté restreinte est un oxymore comme le sont liberté d’expression restreinte.

    Je pencherais donc comme terme exact :restreinte d’expression ou expression encadrée

    La liberté est de fait total
    Je pense donc que le terme liberté n’est adressé aux peuple que pour l’induire en erreur
    Elle fonctionne de pair avec égalité et démocratie
    Par contre ces termes ont un sens et une logique dans la Franc Maçonnerie


  • #1278070
    le 26/09/2015 par ouhm
    La Rouge et la Noire

    Les Transzoophiles ou trans-espèces existent déjà, sans parler de certaines personnes qui se revendiquent "overkin" et se prennent pour des dragons, des elfes, licornes etc..

    https://www.youtube.com/watch?v=G1_...

    Ce genre de malades mentaux, comme les tueurs en série etc.. est très répandu aux Usa...

    http://www.welovebuzz.com/wp-conten...

    Je connaissais des blancs se prenant pour des noirs mais pas à ce stade là.. pauvre fille.. Vivement que les "mâles blancs" se réveillent et dressent ces féministes.

     

    • #1278578
      le 27/09/2015 par xenon
      La Rouge et la Noire

      Exacte, je crains que la "Transzoophilie" existe déjà ;
      j’ai le souvenir d’un certain Alfred de Belgique qui s’auto-persuadait qu’il est un pingouin.
      C’est triste mais çà existe déjà.


  • #1278081
    le 27/09/2015 par david
    La Rouge et la Noire

    "pour une Race choisie, beaucoup plus valorisante."
    Ce fut probablement une erreur de mettre telle race sur un pied d’estale idéologique sous couvert de réparation.
    Il eut mieux fallu aider le continent naturelle de cette race pour trouver la paix et sa propre voie au développement, je sais je rêve c’est pas dans le programme économique.

    Franchement, j’ai connu un gaucho qui devait avoir un esprit similaire, il m’avait sortie y a longtemps de ça 15-20 ans, "j’aurais voulu être noir, être un exploité", malaise de ma part qui me disait en intérieur, tu es ce que tu es ? il était un fils de vigneron assez privilégié sans plus.
    Sachez qu’il n’est jamais passé en phase relooking. On s’en sort pas, si une discrimination positive a été mis en place pour des noirs pour compenser je ne sais quoi et que ce sont des blancs illuminés qui en tire les subsides, on est mal. Mais tout ça est aussi surtout la faute au pouvoir qui dévie les combats sociaux vers les ethniques, résultat des simplets qui se sentent une fibre sociale virent ethnique.


  • #1278110
    le 27/09/2015 par Thorfinn
    La Rouge et la Noire

    Certains semblent étonnés en lisant cet article... Moi perso ça me suprend guère ces blancs qui s’identifient à une minorité. On a le même problème en France avec ces Français qui trouvent ça cool de devenir musulman et dire "woula" tout les 3 mots. Certains c’est parce que, français de souche, ils ont quand même grandi au milieu de maghrébins et que ça été pour eux une façon de survivre ( le comble... on est en France quand même... ), d’autres parcequ’ils trouvent ça cool d’être du côté de la minorité, des opprimés ( oui,c’est très con comme raisonnement, mais bon, certains sont très jeunes, alors on leur pardonne plus ou moins ). Puis ça existe aussi dans l’autre sens j’imagine. Rien de pathologique ( dans le sens médical du terme ) ou quoi là dedans, juste des gens qui sont à fond dans leur fantasme et à qui on leur a pas remis les idées en place.


  • #1278152
    le 27/09/2015 par AF
    La Rouge et la Noire

    "elle a réussi à se noircir la face et se payer celles des autres"

    Ça veut dire quoi se payer la face des autres ?

    Elle a réussi à se noircir la tête et se payer celles des autres, pourquoi pas...

     

    • #1278197
      le 27/09/2015 par Moi, Peter Sellers
      La Rouge et la Noire

      La promesse de la chirurgie esthétique : tu te paye la face que tu veux, celle qui te permettra une bonne intégration professionnel et social.. Toutes ces choses ont leur propre logique ? C’est aussi révélateur d’un phénomène bien plus profond ou la morale n’a pas sa place.Yes YOU can..


    • #1278209
      le 27/09/2015 par Krissy59
      La Rouge et la Noire

      Je trouve au contraire que le terme "face" est bien choisi.
      Ce n’est pas sa tête qu’elle a noircie (la tête étant composée du crâne et de la face), mais bien sa face, pour se payer celle des autres en les trompant.
      Félix Niesche sait très bien jouer avec les mots, et il ne les utilise jamais au hasard.


    • #1278405
      le 27/09/2015 par AF
      La Rouge et la Noire

      Je sais bien que c’est la face que l’on noircit, mais le pronom de rappel ne fait alors pas sens. Bref, chose il est rare chez cet auteur, cette phrase est du mauvais français.


  • #1278155
    le 27/09/2015 par cacahuete
    La Rouge et la Noire

    ’La fistinière" un modèle d’ hotellerie applicable à la France dans le rêve "Attalien"


  • #1278201
    le 27/09/2015 par Fulcanelli
    La Rouge et la Noire

    En revanche, ce qu’on n’observe pas, c’est l’arithmétique (et les mathématiques en général) "dans l’imagination".

    Dans les échangés marchands, on n’entend pas : "dans ma tête, 10 euros et 47 euros, cela fait 5 euros, donc je vous paie 5 euros."

    Dans le domaine de l’argent, le principe de réalité reste opératoire. Ben oui, puisque l’économique et tout ce qui a trait au fric, c’est tout ce qui reste de la réalité dans notre monde de malheur.

    Jusqu’à nouvel avis du moins, il en est de même de l’application des mathématiques dans les diverses sciences.


  • #1278235
    le 27/09/2015 par Philippe de Macédoine
    La Rouge et la Noire

    je suis surpris que vous soyez passé à côté de Michael Jackson qui a été le premier transethnique affirmé et assumé (pas si sûr).

    Je suis surpris que vous soyez passé à côté des bountys, ces noirs riches qui se comportent comme des blancs et sont pire qu’eux envers leurs semblables de couleur.

    Ces personnes ne me dérangent pas personnellement, tout comme Conchita Wurtz. Il y a des erreurs de la nature. Si Mme X veut être blanche, ou M. Y veut être noir... Après tout, ils font ce qu’ils veulent. Ce qui est plus inquiétant et carrément dérangeant c’est que ces aberrations (au sens mathématique) soient présentées en exemple à des fins de changer l’opinion publique et les attitudes. Je n’ai pas vu de Conchita Wurtz mais je sais très bien que quand en public je la considère comme une monstruosité, je me fais traiter de monstruosité moi qui suis tout à fait normal.


  • #1278317
    le 27/09/2015 par guenz
    La Rouge et la Noire

    Mais puisqu’on vous dit que le client a toujours raison, arrêtez à la fin !
    D’ailleurs moi je fais me faire raboter les jambes pour ressembler à Peter Dinklage car au fond de moi, j’ai toujours voulu être un nain, pardon, une personne de petite taille, pour avoir la queue qui traine par terre et faire du rodéo sur un teckel. Comme l’opération n’est pas remboursée, je suis donc victime de discrimination. J’espère aussi que le procès que je vais faire aux véritables responsable de cette terrible injustice, mon parent A et mon parent B, couvrira une partie des frais engagés.


  • #1278383
    le 27/09/2015 par Als
    La Rouge et la Noire

    Bein quoi, on a bien des « Français issus de la diversité »...


  • #1278615
    le 27/09/2015 par pierre
    La Rouge et la Noire

    Si je suis une bactérie ai je le droit de flinguer tout le monde. ?


  • #1278627
    le 27/09/2015 par choc-à-pic
    La Rouge et la Noire

    Bon ben c’est une bonne nouvelle ça ! J’ai décidé que maintenant je ne suis plus un homme blanc mais une jeune femme noire... et puis juive tiens ! (je verrai l’année prochaine pour devenir un rhinocéros blanc). Et personne ne pourra me forcer à me voir autrement. En cumulant tous ces avantages j’ai enfin trouvé une raison pour ma situation de travailleur précaire et je vais pouvoir porter des plaintes à gogo pour intolérable discrimination ! A moi les biftons !

     

  • #1278696
    le 27/09/2015 par Anna
    La Rouge et la Noire

    C’est dans "The silence of the lambs" que l’assassin tue pour s’équiper de peaux.
    La nuit on le voit devant sa machine à coudre pour s’en bricoler le costume ultime. Costume qui , croit-il, irait le faire disparaître dans une autre peau, celle dont il rêvait.

    Eh bien, on appelait l’hôpital psychiatrique. Normal, fallait pas se confectionner une deuxième nature avec l’identité des autres ...

    Donc, je crains, que si ces nanas n’étaient pas des messagers d’une merde temporelle élite cosmopolite, il y a longtemps, leurs destinées auraient été celle du tailleur en peau fine humaine.


  • #1278713
    le 27/09/2015 par coyoterevolte
    La Rouge et la Noire

    être ou avoir...ou bien avoir l’air, sombre épitaphe.


  • #1278959
    le 28/09/2015 par Clara Imbert
    La Rouge et la Noire

    A y réfléchir en profondeur, je me dis que tout ce monde en délire... est un monde malade !

    Ce sont des personnes ayant des problèmes psychologiques, et on nous les met en avant, dans les médias, pour justement en faire l’apologie ! C’est une façon, pour tous ceux qui sont derrière ces abominations (en rendant public la débilité de ces gens pour en faire un exemple pour les générations futures) de rendre l’espèce humaine : délirante, dénuée de tout sens, de repères, etc...

    L’humain qui fut créé avec une intelligence, se voit transformer en bête, pour finalement être déshumanisé...

    Une seule question : Jusqu’où vont-ils descendre ?


  • #1279292
    le 28/09/2015 par Errætik
    La Rouge et la Noire

    "Peut on penser après Auschwitz ? se demandèrent gravement d’Immenses Penseurs.
    La réponse était négative bien sûr, on ne devait plus que dépenser."

    Monsieur Niesche !
    Bordel de merde, voilà ce que j’appelle un éclair de génie !
    Ou comment résumer 70 ans d’histoire, avec un seul très petit "h"... Sa fin s’annonçant chaque jour un peu plus pressante, puisse cette avilissante parenthèse des parangons de la médiocrité s’achever dans les meilleurs délais.

     

    • #1279628
      le 28/09/2015 par nas
      La Rouge et la Noire

      très clairement un éclair de génie l’ami : Que Mr Niesche me permette de lui emprunter cette formule, je le citerai toujours !


  • #1279685
    le 29/09/2015 par Zara
    La Rouge et la Noire

    Il fut un temps où les dingues étaient internés. Aujourd’hui, ils sont dehors et ce sont les autres que l’on fait passer pour dingues. Quelle époque !


  • #1279886
    le 29/09/2015 par Henri
    La Rouge et la Noire

    On sait que le monde va mal quand les merdias chantent ainsi les louanges de personnes dont la place est à l’asile.


  • #1281576
    le 01/10/2015 par karimbaud
    La Rouge et la Noire

    article de haute volée...un Félix en forme optimale, je dirais...et avec quelques saillies mémorables !


Afficher les commentaires suivants