Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Redressement national, puissance mondiale

Les centres d’études politiques russes de nouveau parmi les meilleurs

L’Institut de l’économie mondiale et des relations internationales de l’Académie des sciences de Russie a fait partie de la liste des meilleures organisations d’études politiques mondiales. Ce classement est annuellement établi par les experts de l’université d’État de Pennsylvanie.

Si autrefois les organisations de l’Europe de l’Est et de la CEI n’y ont pas été du tout présentées, désormais pendant la sélection des candidats les experts s’adressent souvent aux pays de l’espace postsoviétique.

L’expert de l’Institut de l’économie mondiale Fedor Voïtolovski a souligné qu’il était bien probable que l’Université des relations internationales de Moscou, l’Institut d’études américaines et canadiennes et l’Institut des sciences économiques de l’Académie des sciences de Russie puissent faire partie de ce classement. Et davantage encore de centres similaires pourraient faire partie de cette liste, a souligné Voïtolovski.

Nos experts, les experts chinois et brésiliens ont commencé à publier activement leurs articles en anglais, mais en même temps on ne prend pas du tout en considération les publications en russe. Très souvent, tout dépend du financement.

L’Institut de l’économie mondiale et des relations internationales coopère avec les centres d’études dans plus d’une vingtaine de pays du monde, par exemple les États-Unis, l’Autriche, l’Allemagne, la Suède, la Chine, le Japon, la Corée et Singapour. L’Institut prépare des études à grande échelle dans le domaine des tendances de la politique mondiale et de l’économie mondiale ; il présente des consultations aux autorités de l’État, élabore des stratégies d’entrepreneur. En même temps, le centre reste tout à fait indépendant. La place dans le classement lui donne plusieurs avantages, a souligné le directeur de l’Institut du développement de l’éducation de l’Université nationale de recherches « Grandes écoles des sciences économiques » Irina Abankina.

Selon les experts, la Russie devrait établir ses propres classements globaux. Cependant, pour le moment, ce sont les États-Unis qui sont auteur de la plupart de ce genre de classements. Aux États-Unis, on appelle les organisations influentes d’experts des « think tanks » ou centres de recherche. Ils jouent un rôle de plus en plus considérable sur l’arène politique mondiale. Cette semaine, la liste complète des organisations de recherche sera publiée.

Anna Khroustaleva

Pour un point de vue russe sur la politique, rendez-vous chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #310050

    Le gaz et le pétrole représentent 90% des exportations Russes, exactement comme l’Algérie ; et si les cours baissaient, Poutine pourrait-il toujours rouler des mécaniques ? C’est uniquement grace aux exportations d’hydrocarbures que ces deux pays ont pu rembourser pratiquement leurs dettes.